DE PILES, Roger et DU FRESNOY, Charles-Alphonse, The Art of Painting by C.A. DU FRESNOY with Remarks, trad. par DRYDEN, John, London, W. Rogers, 1695.

DE PILES, Roger et DU FRESNOY, Charles-Alphonse, The Art of Painting by C.A. DU FRESNOY with Remarks, trad. par DRYDEN, John, London, W. Rogers, 1695.

Getty Research Institute Los Angeles ND1130 .D8 1695er Frontispice
La première édition du poème De arte graphica, rédigé en latin par le peintre français Alphonse-Charles Du Fresnoy est publiée en peu d’exemplaires par Pierre Mignard en 1668, quelques temps seulement après la mort de son auteur. La même année, une traduction en français faite par Roger De Piles est accompagnée des Remarques sur l'art de peinture de Charles Alfonse Du Fresnoy, rédigées par De Piles, qui sont des commentaires de certaines parties du poème, et des Sentiments de Charles Alphonse Du Fresnoy sur les ouvrages des principaux et des meilleurs Peintres des derniers Siècles qui sont la transcription d'un manuniscrit de Du Fresnoy rédigé en 1649.


John Dryden, (1631-1700) est un homme de lettres, poète et dramaturge éminent. Sa Préface fait ainsi un parallèle entre la peinture et la poésie. Il reprend la composition de l'édition française en adjoignant au De Arte graphica et à sa traduction, les Observation sur la peinture de Charles Alphonse Du Fresnoy (Observations on the Art of Painting of Charles Alphonse du Fresnoy) et ses Sentiments sur les meilleurs peintres (The Judgement of Charles Alphonse du Fresnoy on the Works of the principal and Best PAINTERS of the two last Ages). Une deuxième édition est publiée en 1716 avec un Short account of the most eminent painters par Richard Graham. La traduction de Dryden sera encore republiée en 1720 et 1769.
Témoignant de la popularitéde ce texte dans le milieu artistique anglais, deux autres traductions sont éditées en 1720 : The complete art of painting. a poem translated from the french of M. Du Fresnoy by D.F.Gent, Londres, T. Warner, 1720 ; et une édition de Thomas Page, The art of painting in its rudiment, progress, and perfection...To which is necesserly subjoined the most approved methods of copying, mening, cleaning and varnishing of pictures, Norwich, W. Chase, 1720.
Les éditions se poursuivent dans la deuxième du XVIIIème siècle : rééditions de l'édition de Dryden (1769), publication de l'édition de James Wills (De arte graphica or the Art of Painting...,Londers, 1754), et la traduction de William Manson (The Art of Painting...Translated in English verse by William Manson, M.A.) avec les annotations by Sir Joshua Reynolds, 1783.


Michèle-Caroline Heck
in-4 english
Structure
Préface at p. (i.)
Préface at p. lvij
Préface at p. 229
Ancient Masters at p. 350
Modern Masters at p. 352

ALLEN, Christopher, HASKELL, Yasmin et MURKE, Frances, De Arte Graphica (Paris, 1668), Genève, Droz, 2005.

MACE, Dean Tolle, « Ut pictura poesis. Dryden, Poussin and the parallel of poetry and painting in the seventeent century », dans HUNT, John D. (éd.), Encounters. Essays on literature and the visual arts, New York, Norton, 1971, p. 58-81.

ALLEN, Christopher, HASKELL, Yasmin et MURKE, Frances, De Arte Graphica (Paris, 1668), Genève, Droz, 2005.

TERMS

· p.11