PALETTE (n. f.)

BRETTERLEIN (deu.) · MALBRETT (deu.) · PALET (nld.) · PALETTE (eng.) · PALETTE (deu.)
TERM USED IN EARLY TRANSLATIONS
MALBRETT (deu.) · PALETTE (eng.) · PATELLA (lat.)
MASSING, Ann, « French Painting Technique in the Seventeenth and Early Eighteenth Centuries and de la Fontaine’s “Académie de la Peinture” (Paris 1679) », dans HERMENS, Erma, OUWERKERK, Annemiek et COSTARAS, Nicola (éd.), Looking through Paintings. The Study of Painting Techniques and Materials in Support of Art Historical Research, Baarn - London, De Prom - Archetype Publications Ltd, 1998, p. 319-390.

FILTERS

CONCEPTUAL FIELDS

LINKED QUOTATIONS

7 sources
9 quotations

Quotation

387. [Tout d’une Paste] C’est à dire, de mesme continuité de travail, & comme si le Tableau avoit esté fait tout en un jour : le Latin dit, Tout d’une Palette.

term translated by PALETTE in DE PILES, Roger et DU FRESNOY, Charles-Alphonse, The Art of Painting by C.A. DU FRESNOY with Remarks, trad. par DRYDEN, John, London, W. Rogers, 1695., p.181

Conceptual field(s)

MANIÈRE ET STYLE → le faire et la main

Quotation

{XLV. Le Champ du Tableau.}
*Que le Champ du Tableau soit vague, fuyant, leger & bien uny ensemble de Couleurs amies, & fait d'une mixtion dans laquelle entre de toutes les Couleurs qui composent l'Ouvrage, comme seroit le reste d'une Palette ; & que reciproquement les Corps participent de la Couleur de leur Champ.

term translated by PATELLA in DU FRESNOY, Charles-Alphonse, De arte graphica liber, Paris, Nicolas Langlois, 1668., p.38
term translated by PALETTE in DE PILES, Roger et DU FRESNOY, Charles-Alphonse, The Art of Painting by C.A. DU FRESNOY with Remarks, trad. par DRYDEN, John, London, W. Rogers, 1695., p.51
term translated by MALBRETT in DU FRESNOY, Charles-Alphonse, Kurtzer Begriff Der Theoretischen Mahler-Kunst, trad. par GERICKE, Samuel Theodor, Berlin, Johann Michael Rüdigen, 1699., p.48

Conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → composition
CONCEPTION DE LA PEINTURE → couleur

Quotation

Palette. C’est une petite tablette de bois fort unie, dont les Peintres se servent pour mettre leurs couleurs lorsqu’ils travaillent. Voyez page 414. Pl. LXII.

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → outils
MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

Quotation

Dans l’art de traiter les couleurs, & dans le meslange que l’on fait des unes avec les autres, il se rencontre beaucoup de choses à considerer. Car il y a le meslange des couleurs qui se fait sur la palette avec le couteau lors que l’on compose les principales teintes dont on croit avoir besoin : Et le meslange qui se fait avec le pinceau sur la palette ou sur le Tableau mesme pour joindre ensemble toutes les couleurs & pour les noyer les unes avec les autres.

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → outils

Quotation

Dans la Peinture à Huile on se sert ordinairement de huit Couleurs capitales, & desquelles presque toutes les autres se font & se composent par le mélange. Elles sont rangées sur la Palette à peu près de cette maniere :
1. Le Blanc-de-plomb : 2. L’Ocre-jaune : 3. Le Brun-rouge : 4. la Laque : 5. Le Stil-de-grain : 6. La Terre-verte : 7. La Terre-d’ombre : 8 : le Noir-d’os.[...]
En voici la Demonstration :
[ndr : shéma d’une palette]


Ces Couleurs se vendent se vendent toutes broyées, & pour les avoir bien propres, & les conserver longtems, il faut les faire mettre dans des Vessies de porc
[…]. L’on fait un petit trou à costé de ces Paquets de Couleurs, pour en faire sortir, en pressant la quantité à peu près que l’on veut employer, laquelle on met sur sa Palette.

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs
MATERIALITE DE L’ŒUVRE → outils
MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la peinture

Quotation

Quand on veut peindre quelque chose, il faut, pour une plus grande facilité faire les Teintes des Couleurs que l’on veut imiter en prenant avec le Couteau des Couleurs simples & capitales qui sont sur la Palette ce qu’il en faut, soit en qualité soit en quantité, & les mêler ensemble, pour en avoir la Teinte que l’on cherche. Les corps naturels ont ordinairement leurs jours, leurs Ombres, & leurs demies teintes ; & c’est pour les imiter en ces trois differens degrez, que le Peintre par le Mélange de ses Couleurs fait des Teintes sur sa Palette.

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs
MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la peinture
MATERIALITE DE L’ŒUVRE → outils

Quotation

L’on trouve ordinairement des Palettes toutes faites. Pour les bien choisir il est bon de savoir, qu’elles doivent estre plus épaisses du costé du pouce que sur la queuë, parce qu’elles en sont plus legeres à la main & moins incommodes ; que le bois n'en doit point estre poreux, mais fort uni et fort plein. Le trou où l’on passe le pouce doit estre grand à proportion de la grandeur des Palettes : une grande Palette qui a un petit trou incommode fort le pouce par sa pesanteur & une petite palette qui a un grand trou n’en est pas si ferme à la main. Le trou doit estre à un grand pouce du bord. La forme la plus propre & la plus commode pour une Palette est l'ovale un peu longue ; il y en a de quarrées en long, cela dépend de la fantaisie de ceux qui s'en servent.

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs
MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la peinture
MATERIALITE DE L’ŒUVRE → outils

Quotation

XIV.
Il faut avoir une Palette d’ivoire fort unie & grande comme la main, sur laquelle on arange d’un costé les Couleurs pour les Carnations de cette maniere. On met au milieu beaucoup de Blanc bien étendu, parce que c’est la Couleur dont on se sert le plus ; & sur le bord on place de gauche à droit les Couleurs suivantes un peu éloignées du Blanc.
Du Massicot.
Du Stil de Grain.
De l’Orpin.
De l’Occre.
Du Verd qui est composé d’Outremer, du Stil de grain, & de Blanc, autant de l’un que de l’autre.
Du Bleu fait d’Outremer, d’Inde, & de Blanc, en sorte qu’il soit fort pasle.
Du Vermillon.
Du Carmin.
Du Bistre.
Et du Noir.
De l’autre costé de la Palette, on étend du Blanc tout de même que pour les Carnations, & lors que l’on veut faire des Draperies, ou autres choses, on met auprés du Blanc la Couleur dont on les veut faire, pour travailler comme je diray dans la suite.

term translated by PALETTE in BOUTET, Claude, The Art of Painting in Miniature: Teaching The speedy and perfect Acquisition of that Art without a Master. By Rules so easy, and in a Method so natural as to render this charming Accomplishment universally attainable. Containing I. The Difference between Painting in Miniature, and other Kinds of Painting. II. The Management of Colours in Draperies, Linnen, Lace, Furrs, &c. III. The Method of mixing Colours for Carnations ; for painting of Architecture, or any Building of Stone or Wood ; for Landskips, Terrasses, Water, Ruins, Rocks, &c. IV. The Art of Painting all Sorts of Flowers, with the proper Colours required to represent Nature to the highest Perfection. V. The various Methods of Painting. Translated from the Original French. The Fourth Edition. To which are now added, I. Certain Secrets of one of the greatest Italian Painters for making the finest Colours, Burnished Gold, Shell Gold, &c. II. Some general instructive Lessons for the Art of Drawing. And III. The Usefulness and Benefit of Prints, London, J. Hodges - J. James - T. Cooper, 1739., p. 14-15.

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

Quotation

PALETTE. Instrument de bois, de forme ovale avec une ouverture par le haut, pour y passer le pouce. Les Peintres mettent sur cet instrument les couleurs toutes préparées. 
On dit de certains tableaux, qu’ils sentent la
palette c’est-à-dire, que les couleurs n’en sont point assez vraies, que la nature y est mal caracterisée, & que l’on n’y trouve point cette parfaite imitation, seule capable de séduire & tromper les yeux, Ce qui doit être le premier but des Peintres. 
Mr de Piles a dit en parlant de le Brun, « ses couleurs locales sont mauvaises, & il n’a point fait assez d’attention à donner par cette partie le véritable caractère à chaque objet : ce qui est la seule cause pour laquelle ses tableaux
sentent toujours comme on dit la palette, & ne font point cette fidele sensation de la nature. »

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → outils
MANIÈRE ET STYLE → le faire et la main