MATERIALITE DE L’ŒUVRE → outils

LINKED TERMS

146 terms
40 sources
300 quotations

2 quotations

Quotation

LA FORME QU’IL FAUT DONNER aux bouts des Esguilles, & la maniere de les aiguiser.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure

Quotation

Il faut avoir deux sortes d’outils pour graver sur le verny, l’un que je nomme Pointe, l’autre Eschoppe ; vous voyez en la figure en haut de la planche qui suit, la representation des pointes, & en celles d’embas des eschoppes.
Ayant emmanché des Esguilles de plusieurs grosseurs, comme ces figures vous monstreront vous reserverez les grosses pour faire des Eschoppes, & les deliées & moyennes pour des Pointes.
Pour les pointes vous en aiguiserez trois ou quatre de differentes grosseurs […].
Puis vous en aiguiserez deux ou trois encore de differente grosseur en sorte que la pointe soit platte ou en biseau, & mesme quasi en forme d’une eschoppe d’Orphevre, ou de la face d’un burin […].


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure

1 quotations

Quotation

{Diese mus man/ an nackenden/ auch aus anatomirten/ Leibern studiren.] Es ist über alles am bästen und nutzlichsten/ wann man an nakenden/ so wol Manns- als Weibspersonen/ auch Kindern/ im zeichnen/ wie vorgemeldt/ sich geübt und erfahren machet/ und solche ihm fest in das Gedächtnis drucket/ auch die Musculen/ Adern und Rippen/ den Ruckgrad/ die Füße/ Arme und Kniescheiben wol in acht nimmet: damit er solche/ auch ohne Idea und Exemplar/ natürlich zu gestalten wisse. Hierzu wird auch verhülflich seyn/ daß man ausgearbeitete zerlegte oder anatomirte Leiber sehe oder gesehen habe: um zu wissen/ wie ein jedes Bein zwischen Haut und Nerven/ Fleisch und Musculen/ daran stehe/ und nachmals mit mehrer Sicherheit/ ohne Fehler/ solche nachzumachen. Dann die jenigen/ so solches wissen/ können nachmals die Bilder/ mit einer sonderbaren gratia und Natürlichkeit/ kehren und wenden: welches oft vielen ermanglet/ und doch einem jeden notwendig ist/ der da verlanget/ so wol Bilder/ als Statuen/ nach dem Leben zu mahlen.

Das I. Capitel.Von Der Erfindung und Zeichnung, p. 61
{Die Zeichnung geschihet/ mit Rötel oder Kreide.} Es geschihet aber die Zeichnung auf Papier/ entweder durch den Rötel/ so ein zarter und linder Stein/ leicht zu schaben und zu schneiden/ auch in unserm Teutschen Gebürg zu finden ist; oder aber durch schwarze Kreide gleicher Gattung/ welche uns Holland überschicket. Andere nehmen bloß eine Feder/ und lassen dem weißen Stoff/ es sey gleich Papier oder Tuch/ seine Liechte und Helle. Es ist zwar schwer/ aber die gewöhnliche meisterhafte Manier/ daß man auf graulicht Papier mit schwarz schattiret/ und mit weiß erhöhet: deren sich die meisten gebrauchen



Other conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → dessin
L’HISTOIRE ET LA FIGURE → figure et corps

3 quotations

Quotation

l'Enduite estant faite par le Masson sur la muraille, de ce que le Peintre juge pouvoir achever cette journée, il attache son Carton dessus, calque les Contours (qui demeurent imprimez sur l'enduite) avec l’Ante du pinceau (c’est le manche) […].


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la peinture

Quotation

Il faut que les Antes de Pinceau soient d’un bois poli & leger, & je ne say pas de bois plus propre à en faire que le fusin ; la baleine est encore fort bonne : l’Ebene & le bois de la Chine se nettoyent fort bien à la verité, mais ils sont trop pesans. Leur longueur doit estre d’environ un pied, parce que pour peindre de bonne grace il faut tenir son peinceau [sic] fort long & c’est à quoy ceux qui commencent à peindre doivent prendre le soin de s’accoûtumer. Les Antes de Pinceau pour estre bien faits doivent estre plus grosses dans le milieu, qu‘aux deux bouts, cela fait qu’elles en sont plus fermes & qu’étant dans la main par un bout, ainsi qu’on a accoutumé de les tenir, elles s’écartent par l’autre, & empêchent les Pinceaux de se toucher & de se gâter l’un l’autre.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la peinture

Quotation

Les bons Pinceaux pour la Fresque doivent estre longs de poil, faits en pointe, & que ce poil en soit de cochon, à moins que ce ne soit pour de petits ouvrages. Quand il arrive que l’ouvrage est un Platfond & que l’on est contraint de tenir la pointe du Pinceau en haut, il faut passer dans l’Ante du Pinceau une espece de petit entonnoir de fer blanc, dans lequel on met une éponge pour recevoir l’eau qui coule le long de l’Ante, & pour empêcher qu’elle n’arrive pas jusqu’à la main, ou qui pis est qu’elle ne coule pas le long du bras.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la peinture

1 quotations

Quotation

CHAP. VII. Of Etching, and the Materials thereof.
I
. ETCHING is an Artificial Engraving of Brass or Copper Plates with Aqua fortis.
            II. The Instruments of Etching (besides the Plate) are these nine. I.
Hard Varnish. 2. Soft Varnish. 3. Prepared Oyl. 4. Aqua fortis. 5. Needles. 6. Oyl stone. 7. Brush-pensil. 8. Burnisher. 9. The Frame and Trough.
            [...].
[...] VII. To make the Aqua fortis.
Take distilled White-wine Vinegar three pints ; [...].
[...] CHAP. X. Of using the Aqua fortis.
I. If there be any strokes which you would not have the
Aqua fortis eat into ; or any places where the varnish is rubbed off, melt some prepared Oyl, and with a pensil, cover those places pretty thick.
            [...].
[...] CHAP. XIV. Of Using the Aqua fortis, and finishing the work.
I. Put soft Wax (red or green) round the brims of the Plate, and let it be raised above the Varnish about half a Barly corns length ; [...].


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure

1 quotations

Quotation

BAGUETTE, petite canne dont se servent les Peintres, & qu’ils appuient sur la toile, pour assurer la main qui travaille.

1 quotations

Quotation

De la Préparation du Cuivre.
Ayant donc un cuivre bien poli & bruni, comme on l’a dit ci-devant page 12, on se sert pour le préparer d’un outil d’acier appellé
Berceau : on le voit représenté sur la Planche 12. Fig A & B. Cet outil a d’un côté un bizeau c sur lequel on grave des traits droits a fort près les uns des autres, & très-égalemet : ensuite on le fait tremper par le Coûtelier. Il faut que la partie de l’outil qui doit travailler sur le cuivre soit d’une forme circulaire, afin qu’on puisse le conduire sur la planche sans qu’il s’y engage, & surtout que les coins en soient bien relevés : autrement ils marqueroient plus que le milieu & feroient des taches ou des endroits plus noirs que le reste. On l’éguise sur la pierre en arrondissant toujours les coins, par le côté d où il n’y a point de traits gravés : cela donne un fil très-aigu aux petites dents b formées par les hachûres ; ensuite on conduit ce Berceau sur le cuivre le long des lignes que l’on a tracé, en le balançant sans appuyer beaucoup. Voici l’ordre qu’il faut tenir pour préparer également son cuivre.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure

2 quotations

Quotation

Het voornaemste werck van een goed Schilder bestaet oversulcks daerin, dat hy sijne verwen, nae ’t voorschrift van Lucianus {In zeuxide}, bequaemelick vermenght, dat hyse wel van pas aenstrijcke, en behoorlicker wijse beschaduwe. ’t welck hem t’eenemael onmoghelick is ’t en sy saecke dat hy van te vooren een goed panneel ofte eenen bequaemen doeck hebbe voorbereydet. Plinius gheeft ons te verstaen Lib. XVI nat.hist. cap. 39. Ontrent den eersten aenvangh des selvighen Capitttels, van wat hout d’oude Konstenaers de berders ofte panneelen daer sy op schilderden ghemaeckt hebben. Theophrastus insghelijcks Lib. III. hist. plant. Cap. 10. Als oock Lib. V: Cap. 8. Verhaelt ons in ’t bysonder wat slagh van hout sy tot sulcken ghebruyck eerteeds verkosen. Ghelijck het dan blijckt dat de Konstenaers het bequaemste hout naukeurighlick plaghten uyt te picken, so leeren wy mede uyt Ioannes Grammaticus dat het hun niet even eens was wat doeck sy tot het opmaecken haeres wercks ghebruyckten.

[Suggested translation, Marije Osnabrugge:] The main task of a good Painter then consists therein, that he capably mixes his colours, according to the guideline by Lucianus, that he applies them appropriately and shades them in an acceptable manner. Which is then impossible unless he prepares a good panel or an apt canvas. Plinius explains to us […] of what type of wood the old Artists made the boards or panels on which they painted. Theophrastus also […] tells us in particular which type of wood they previously chose for such a use. Just like it is clear that the Artists tended to carefully pick the most apt wood, as such we learn from Ioannes Grammaticus that it was not all the same to them which canvas they used for the composing of their work.

panneel

Quotation

De duysternisse schijnt alhier anders niet te sijn, dan de bruyn-achtighe donckerheyd van een dieper schaduwe; even als het schijnsel gheleyt magh worden anders niet te wesen, dan de blickende helderheyd van een klaerer licht, Want indien wy een berd wit en swart te ghelijck overstrijken, seght Ioannes Grammaticus {In Lib. i. Meteorolog. Aristotelis.}, nochtans sal het witte altijd naerder, en het swarte verder af schijnen te sijn. Daerom plaghten oock de Schilders op aenmerckinghe van dit stuck, haer selven met swartachtighe of donckerbruyne verwen te behelpen, wanneer sy de verdiepte holligheyd van eenen bornput, van een reghen-back, van een gracht, van eenen grondeloosen kuyl, ofte iet sulcks meynen af te beelden: Wanneer sy eenighe dinghen in het teghendeel soecken te verhooghen, als naemelick de borsten van een maeghd, een uytghestreckte hand, de voeten van een springhende ofte loopende Paerdt, dan plaghten sy aen beyde sijden een ghenoeghsaeme schaduwe van swarte en bruyne verwen aen te wrijven, ten eynde dat dese ghedeelten door de naebuyrige verdiepinghe met een levendighe kracht van het tafereel mochten afsteken.

[Suggested translation, Marije Osnabrugge:] The darkness appears to be nothing else here, than the brownish darkness of a deeper shadow; just like the glow may be thought to be nothing else than the blinking brightness of a more clear light, Because if we cover a panel simultaneously with white and black, says Ioannes Grammaticus {…}, so the white will always appear to be closer and the black further away. Because of this, Painters, following this principle, manage themselves with blackish or darkbrown colours, when they attempt to depict the deepened hollowness of a cesspool, of a rain barrel, of a canal, of a bottomless pit, or something like that: When, to the contrary, they attempt to heighten some things, such as the breasts of a virgin, a stretched-out hand, the feet of a jumping or walking Horse, then they tend to add a pleasant shadow of black and brown paints, so that these parts can stand out with a lively power from the nearby depth.

1 quotations

Quotation

3. Black-lead Pencils, to go over your Draught more exactly the second time.

1 quotations

Quotation

Le lavis se fait avec un pinceau, que l’on trempe dans de la couleur de suie de cheminée, appellée bistre, de la sanguine, du bleu d’Inde ou de l’encre de la Chine délayée, & que l’on applique du côté des ombres, en l’adoucissant sur les parties éclairées.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

1 quotations

Quotation

Je dis donc que si dans les choses naturelles, c’est la forme qui maintient l’estre, & qui est principe de leur durée, il en est tout autrement dans les ouvrages de l’art, où la matière conserve leur forme, & les fait résister plus ou moins à l’effort des années. C’est pourquoy les Peintres qui veulent que leurs ouvrages se conservent plus long-temps, ne doivent pas negliger de travailler sur des fonds durables, & avec des couleurs qui ne passent point. Il est vray qu’ils n’ont pas toujours la liberté de choisir le fond de leurs Tableaux, estant obligez de travailler, tantost sur des murailles, tantost sur du bois, & souvent sur de la toile ; mais il est toujours dans leur pouvoir d’apporter beaucoup de soin à preparer ces divers fonds, & à chercher les couleurs qui sont les meilleures. [...] Les Anciens qui peignoient sur des ais faisoient un choix tout particulier du bois qui estoit le moins sujet à se corrompre. Nous voyons que les Tableaux de Raphaël & des Peintres de son temps, qui estoient sur des fonds de bois, se sont parfaitement bien conservez. Neanmoins comme la toile est plus commode, & se roule aisément quand on veut la transporter, l’on s’en est beaucoup servy, principalement depuis que l’on a peint à huile, & que la fraisque & la detrempe ne sont plus si fort en usage qu’elles estoient anciennement.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la peinture

1 quotations

Quotation

Le Crayon est plus facile à manier & plus propre à finir, & par consequent plus convenable à ceux qui commencent ; il a cela de commode, qu’il s’efface quand on veut en le frottant legerement avec un peu de mie de pain : de cette façon, l’on peut facilement corriger ou changer son ouvrage. Pour s’avancer en cette pratique & prendre une bonne maniere, il faut copier d’abord des desseins faits de cette sorte, c’est-à-dire avec du crayon, & qui soient maniez proprement & hardiment tout ensemble. Les bons crayons contribüent beaucoup à dessiner avec plaisir. L’on se sert ordinairement de trois sortes de pierres pour faire du crayon, l’une est rouge appellée sanguine, l’autre noire & la troisième, dite Pierre de Mine. La Bonté des unes & des autres consiste à estre tendre & douce : on en vend des crayons tout faits.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique du dessin

1 quotations

1 quotations

Quotation

24 In sulcker manier, als op seker Wetten
Bereyden haer tavelotsen, oft borden,
Die op’t natte calck haer te wercken setten,
Ende d’Olyverwers, op haer palletten,
Behoorden oock te houden dese orden,
T’witte naest de handt, dan uyt elck bruyn worden
Ghemaeckt twee oft dry lichter temperinghen,
Ghereedt en vorderlijck zijn dese dinghen. {Die op’t nat kalc wercken, temperen uyt elcke verwe twee oft dry lichter, t’witte naest de handt voeghende.}

[D'après NOLDUS 2008, p. 111:] 24 En suivant la même disposition, c’est-à-dire selon des Lois sûres, ceux qui se mettent à travailler sur la chaux humide {Ceux qui travaillent sur la chaux font, à partir de chaque couleur, deux ou trois tons plus clairs, et disposent le blanc au plus près de la main.} préparent leurs tavolozze ou tablettes ; les Peintres à l’Huile devraient aussi, sur leurs palettes, respecter le même ordre : le blanc au plus près de la main, puis de chaque couleur sombre, sont préparés deux ou trois mélanges plus clairs. Ce procédé est utile et commode.

tavelots


2 quotations

Quotation

{Drijerley gereetschap.} Die dan nu lust heeft, oeffene op ons gebaande veld zijne gaven van de nature en konst, herneme daarom in de hand naar vereisch van ’t werk Penseelen, Borstelen en Visschen. Men schildert in ’t kleen, of groot en rouwer, en men verdrijft de verwen zagt in een, tot ’t eerste zijn de Penseelen, tot het tweede de Borstelen, en tot het laatste de Visschen bequaam.

[translation: BEURS, en préparation, transl. Myra Scholz:] {Three types of tools} A person eager to begin can now exercise his natural and acquired talents on our prepared surface, and so should take in his hand, depending on what the work requires, soft hair brushes, bristle brushes, and fitches. One paints small and delicately or large and more roughly, and gently blends the colors together; for the first of these activities soft hair brushes are best suited, for the second bristle brushes, and for the last fitches.

Beurs distinguishes between three types of brushes: penseel, borstel and Vissch(en). [MO]

Quotation

{Borstelen, en haar gebruik.} De Borstelen, als ligt te verstaan is, zijn meest gebruikelijk in groote werken; die zagst zijn van hair, rekent die vry voor de alderbeste; enge kont’ er de logten en gronden in groote landschappen mede aansmeeren, naar vereisch der zelve wat grooter of kleender van soorte gebruikende, gelijk dit zig mede van selfs wel leeren zal.

[translation: BEURS, en préparation, transl. Myra Scholz:] {Bristle brushes and their use} Bristle brushes, as one would expect, are most commonly used in large works. Consider the ones with the softest hair to be the very best. With them you can spread out sky and grounds in large landscapes, using larger or smaller types depending on what is needed, as will also become self-evident.

1 quotations

Quotation

BROYER, BROYEMENT, BROYEUR
BROYER des couleurs sèches, c’est les casser, les piler, les réduire en poussiere, ce qui se fait avec le pilon, avec la pierre ou quelqu’autre instrument semblable. 
BROYER & mêler, sont des mots qu’il ne faut pas confondre. On
broye les couleurs sèches sur le marbre. On mêle les couleurs liquides sur la palette. 
On appelle
broyement l’action de broyer, & broyeur celui broye. Le peintre peut faire broyer ses couleurs ; mais il doit les mêler lui-même. Les couleurs bien ou mal mêlées, sont en partie le bon ou le mauvais coloris.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

2 quotations

Quotation

Les Brosses doivent avoir la même qualité que les Pinceaux, à la réserve de la pointe qu’ils ne doivent faire que peu ou point du tout.

Sur l'origine et la différence entre les termes de "brosse" et de "pinceau", on pourra se reporter à l'article d'Ann Massing, 1998, p. 336-337.

Quotation

BROSSE, c’est un pinceau dont tous les poils sont égaux, & ne se terminent pas en pointe comme les pinceaux ordinaires. Les premieres couleurs s’appliquent avec la brosse. On se sert de la brosse pour adoucir les traits.

1 quotations

Quotation

BROYER, BROYEMENT, BROYEUR
BROYER des couleurs sèches, c’est les casser, les piler, les réduire en poussiere, ce qui se fait avec le pilon, avec la pierre ou quelqu’autre instrument semblable. 
BROYER & mêler, sont des mots qu’il ne faut pas confondre. On
broye les couleurs sèches sur le marbre. On mêle les couleurs liquides sur la palette. 
On appelle
broyement l’action de broyer, & broyeur celui broye. Le peintre peut faire broyer ses couleurs ; mais il doit les mêler lui-même. Les couleurs bien ou mal mêlées, sont en partie le bon ou le mauvais coloris.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

1 quotations

Quotation

BROYER, BROYEMENT, BROYEUR
BROYER des couleurs sèches, c’est les casser, les piler, les réduire en poussiere, ce qui se fait avec le pilon, avec la pierre ou quelqu’autre instrument semblable. 
BROYER & mêler, sont des mots qu’il ne faut pas confondre. On
broye les couleurs sèches sur le marbre. On mêle les couleurs liquides sur la palette. 
On appelle
broyement l’action de broyer, & broyeur celui broye. Le peintre peut faire broyer ses couleurs ; mais il doit les mêler lui-même. Les couleurs bien ou mal mêlées, sont en partie le bon ou le mauvais coloris.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

2 quotations

Quotation

[…], & aussi en passant la main par dessus toute la superficie de vostre planche vous sentirez s’il n’y a point resté des coupeaux qui se font du cuivre en le gravant, afin qu’en le sentant avec la main vous les ostiez en les esbarbant comme il est dit avec le trenchant du burin, & si d’aventure vous aviez fait quelques rayes, vous les pouvez oster avec le brunissoir, & espargnant les hacheures ; car si lon appuyoit fort le brunissoir sur elles, cela les escacheroit toutes.

Le brunissoir est un outil utilisé en gravure permettant d'estomper les rayures


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure

Quotation

Des outils qui servent à graver en maniere noire.
On se sert d’un outil appellé
racloir, (Planche 12. Figure D & E.) [...]. On se sert aussi de grattoirs, & de brunissoirs, ainsi que dans la Gravûre en Taille-douce, mais ils sont plus petits afin de n’effacer que ce qu’il faut précisément, & de former des coups de lumiere étroits sans toucher à ce qui est à côté.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure

1 quotations

Quotation

Nachdem man auch die Perspectiv wol begriffen/ und aller Dingen Gliedmaßen und Leiber in sein Gedächtnus eingedrucket/ so kan der Mahler zum öftern unter die Leute Lustwandlen/ wo unterschiedliche Standspersonen anzutreffen und zu sehen sind. Da beobachte er dann ihre Art/ und Manier im arbeiten/ reden/ handlen/ zanken/ lachen/ streiten und schlagen/ was für Gebärden sowol sie/ als die umstehende Zuseher/ führen. Dieses alles zeichne er kürzlich ohne Scheu in sein hierzu bereitetes Büchlein / und verwahre solches/ zu seinem Gebrauch/ wol und fleissig. Dann es sind soviel und unterschiedliche actiones und Posturen der Menschen/ daß es wol unmüglich/ sie alle in frischer und reiffer Gedächtnis zu behalten welche hingegen/ durch aufschlagung ermeldtes Büchleins/ allemal wieder zu gedächtnis geruffen und angebracht werden können.



Other conceptual field(s)

13 quotations

Quotation

[…] Et me semble que la principale intention que peuvent avoir ceux qui gravent ou veulent graver à l’eau-forte, est de faire que leur ouvrage paroisse comme s’il estoit gravé au burin : & pour ce faire j’estime qu’il se faut proposer à imiter la netteté & tendresse des ouvrages de quelques uns de ces excellents ouvriers du burin, comme des Sadeler, Vilamene, Svannebourg, & quantité d’autres dont j’estime extremement les beaux traits car d’imiter un graveur dont la graveure au burin ne paroist que comme à l’eau forte, je n’y vois pas grande apparence.


Other conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → qualité du dessin

Quotation

[…] d’autant que ce n’a este que par une soigneuse comparaison des ouvrages ou stampes que plusieurs ont faites par le moyen de cét art tant bonnes que mauvaises ; dont les bonnes m’ont fait essayer d’aller plus avant, & les mauvaises m’ont donné la connoissance de plusieurs imperfections & accidents que j’ay taché d’eviter ; & d’autant que j’ay comme borné l’eau forte à ne pouvoir jamais surmonté la netteté & fermeté d’un beau burin […]


Other conceptual field(s)

PEINTURE, TABLEAU, IMAGE → définition de la gravure

Quotation

Alors vous verrez nettement s’il est besoin de retoucher vostre ouvrage au burin, comme il arrive d’ordinaire que lon y est obligé, principalement dans les enroits qui doivet estre forts bruns ; car vous jugez bien que lors qu’il y a beaucoup de hacheures l’une sur l’autre, il ne reste guere de verni entre deux & par consequent il arrive souvent que l’eau forte enleve ce peu de verni, à cause qu’elle creuse par dessous lui, & met le tout en pasté ou placque.
Et si d’adventure vous voyez que cela vous arrive en faisantcreuser, vous pouvez couvrir promptement de mixtion ce qui s’éclate estant plus aisé de la retoucher apres au burin, que quand l’eau forte y  fait une fosse, qui fait une placque noire d’abord en Imprimant ; puis apres avoir un peu Imprimé, ladite placque paroist blanche, d’autant que le noir ne s’y peut plus tenir attaché.
Ayant donc couvert cette partie de bonne heure, vous n’aurez apres qu’à rentrer avec vostre burin dans les traits & hacheures pour les refortifier ; & comme cela tout ira bien à l’impression.
Vous sçavez que la pratique du burin est plus difficile que celle de la pointe, principalement à ceux qui ne l’ont point pratiquée ; Mais d’autant que cela est fort necessaire, & qu’il y a quelquesfois des testes ou autres choses de consequences à retoucher, & que bien souvent, & suivant les lieux il ne se trouve pas des Graveurs propres à ce faire, j’ai voulu dire un mot tant de la maniere de tenir le burin, que de l’aiguiser, manier, & conduire sur le cuivre ; & de plus un moyen de refaire du nouveau sur la planche gravée.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure

Quotation

[…] & mesme qu'il est bien plus facile de faire des hacheures tournantes hardiment poussées sur le verni dur, que sur le mol ; d’autant que la dureté du verni, tient la pointe comme engagée, ce qui fait faire les traits plus franchement tranchez, & mieux imitants la fermeté & netteté du burin […].


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure

Quotation

RESTE A TRAICTER DE LA Methode de tenir & manier le burin sur le cuivre & autres particularitez […]


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure

Quotation

Je me contenteray donc de dire, qu’il faut en gravant conduire vostre Burin le plus que vous pourrez, paralellement à vostre Planche, d’autant que faisant autrement en ayant les doigts entre le burin & le cuivre, il y entreroit en faisant un traict soit droit soit courbe toûjours de plus en plus profond, & par ce moyen vous ne pourriez pas sans le reprendre à deux fois, faire un traict tout d’un coup, dont l’entrée & la sortie soit deliée & le milieu gros, comme il a esté dit cy-devant en la graveure à l’eau forte. […]
Vous serez de plus adverti, qu'après avoir gravé quelques traits ou hacheures, il les faut ratisser avec la visve areste ou tranchant d’un autre burin, en le conduisant & raclant parallelement à la planche pour les esbarber […]


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure

Quotation

Et touchant la distinction des Copies de toutes les Stampes Originales, il faut avouër qu’elles sont bien plus faciles à bien imiter ou copier, que les Tableaux, quand ce ne seroit qu’à cause que les traits ou hacheures des unes & des autres se sont faites & se font par des Outils nommés Burins, qui sont tous en quelque sorte de pareille forme, & que pour faire un trait ou hacheure grosse & déliée, il n’y a qu’à plus ou moins faire entrer ou enfoncer dans le Cuivre lesdits Burins, qui est quasi la mesme chose que d’imiter une escriture.


Other conceptual field(s)

PEINTURE, TABLEAU, IMAGE → définition de la gravure
MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure

Quotation

Callot, à leur exemple, commença à desseigner en petit. Il eut pour cela un genie si heureux, qu’il ne mit guéres à les surpasser ; aussi a-t-on vû dans la suite, comment il s’est rendu incomparable dans cette sorte de travail. Ce fut alors qu’il résolut de quitter le burin, pour s’appliquer à l’eau-forte : jugeant que c’estoit un veritable moyen de pouvoir mettre au jour, avec plus de facilité, de grandes ordonnances, & de produire beaucoup plus d’ouvrages, qui s’exécutant plus promptement qu’au burin, reçoivent aussi bien mieux l’esprit & le feu que l’Ouvrier leur inspire. […]
Aussi est-il tres-important, qu’un Graveur à l’eau-forte manie fort bien le burin, & sache comment il faut couper le cuivre, afin de réparer les manquemens qui peuvent arriver par le défaut du vernis, de l’eau-forte, ou quelque autre accident, & aussi pour retrouver & pour donner plus ou moins de force aux endroits qui peuvent en avoir besoin ; & c’est ce que Callot sçavoit faire excellemment bien.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure

Quotation

Il n’y a point de plus beaux exemples de l’heureux succès de la propreté du Burin dans les ouvrages commencés à l’eau Forte, que les morceaux admirables gravés par Corneille Vischer, où l’on voit en même tems ce que le plus beau burin a de flateur [sic], joint à l’eau Forte la plus pittoresque.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure
PEINTURE, TABLEAU, IMAGE → définition de la gravure

Quotation

On peut donc dire que si le burin termine & perfectionne l’eau forte, il en reçoit aussi beaucoup de mérite & de goût ; elle lui donne une ame qu’il n’avoit point ou du moins qu’il n’auroit que très-difficilement sans elle : elle lui dessine ses contours avec sûreté & esprit, elle lui ébauche ses ombres avec un goût méplat & varié suivant les divers caracteres des sujets, comme terrains, pierres, paysages, ou étoffes de différente épaisseur, ce que le Burin ne fait qu’avec une égalité soit de ton, soit de couleur qui ne satisfait pas si bien : enfin elle lui prépare dans les chairs des points d’une forme différente de ceux du Burin qui sont longs & de ceux de la pointe séche qui sont trop exactement ronds ; ceux que produit l’eau forte sont d’un rond plus irrégulier & d’un noir différent, & du mêlange des uns & des autres, il résulte un empâtement plein de goût ; & il est certain qu’avant l’invention de l’eau forte il manquoit quelque chose à la Gravûre, surtout pour bien rendre les tableaux d’histoire lorsqu’ils sont peints avec facilité & hardiesse.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure
EFFET PICTURAL → qualité du dessin

Quotation

Les Portraits demandent à être faits au Burin & l’on voit peu d’exemples que ceux que l’on a avancés à l’au forte [sic] ayent bien réussi.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure
GENRES PICTURAUX → portrait

Quotation

C’est ce fini & cette exécution précise qui est parfaitement rendue par la propreté du Burin ; au lieu que le pinceau libre de l’histoire est mieux rendu par la hardiesse & la facilité de la pointe à l’eau forte.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure
EFFET PICTURAL → qualité du dessin

Quotation

Maximes générales pour la Gravûre au Burin.
Pour conserver de l’égalité & de l’union dans ses ouvrages, il faut ébaucher de grandes parties avant que les finir, par exemple, une, deux ou trois figures, si c’est de l’histoire & que les Figures soient groupées : & que dès cette ébauche le dessein y soit si fort établi que l’on y connoisse toutes choses à la réserve de la force qui y manque, comme si on vouloit que l’ouvrage restât de la sorte : parce que si l’on attend à faire le dessein en finissant, bien souvent l’on s’y trouve trompé, & même l’on n’y peut plus revenir à moins que d’effacer, ce que bien des gens ne veulent pas faire, de crainte de gâter la netteté de leur Burin, où ils ont mis tout leur soin, croyant que tout le sçavoir d’un Graveur ne dépend que de-là : c’est ce qui fait qu’on voit quantité d’Estampes où le cuivre est bien coupé, mais sans aucun art.

Si quel qu’un conclud de-là qu’il est donc inutile de bien graver, je répondrai qu’il faut autant qu’il se peut joindre à la correction & à la justesse du dessein, [p. 114 168] la beauté du Burin ; mais non pas de l’abandonner entierement pour celle-ci, & faire son capital de ces derniers allechemens, qui rendent souvent les ouvrages noirs, fades, & sans vie.
Je ne prétens pas pour cela que l’on tombe à faire ses ouvrages gris : je souhaite au contraire qu’ils ayent de la force : car la force d’une Estampe ne consiste pas dans la noirceur, mais dans diminution ou dégradation des clairs aux bruns, que l’on doit faire plus ou moins vifs, selon qu’ils seront proches ou éloignés de la vûe, & même si l’on examine les ouvrages des grands Maîtres l’on trouvera qu’ils ne sont pas noirs, à moins qu’ils ne le soient devenus par le tems. Ils ont particulierement imité la nature qui ne l’est point, principalement dans les chairs, à moins qu’ils n’ayent voulu représenter quelque sujet de nuit, éclairé d’un flambeau ou d’une lampe.
Les petits ouvrages demandent d’être gravés plûtôt déliés que gros, & avec des Burins un peu lozanges, mais que la taille n’en soit point aride & maigre, quoique les Figures soient petites ; Si l’ouvrage requeroit d’être extrêmement fini, il ne faut pas pour cela qu’il paroisse fatigué & tué de travail, mais au contraire qu’il soit touché avec art, de sorte qu’on le croye fait promptement & sans peine, quoique travaillé en effet avec beaucoup de soin.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure
EFFET PICTURAL → qualité du dessin

2 quotations

Quotation

Quadre. On appelle ainsi toutes les bordures quarrées qui enferment quelque ouvrage soit de sculpture soit de peinture, ou autres choses, de quelque matieres qu’ils puissent estre ; Ce n’est pas qu’à l’égard des bordures rondes, ovales ou d’autres figures, on n’employe aussi ce mot abusivement. Car on nomme indifferemment Quadre la bordure ou la corniche qui environne un tableau. Outre que les Quadres servent d’ornement aux tableaux ; ils contribuent encore à les faire paroistre davantage. Aussi les marchands & les Curieux affectent de ne montrer jamais leurs tableaux, s’ils ne sont dans des bordures, afin qu’ils fassent un plus bel effet ; C’est pourquoy les italiens disent qu’une belle bordure qu’ils nomment corniche, est il Rufiano del quadro ; car parmy eux le mot de quadro est pris pour tableau. V. p. 172. 176. Pl. XXVIII.


Other conceptual field(s)

SPECTATEUR → marché de l'art

Quotation

Le cadre ne fait rien au tableau. On le dore quand la peinture ne vaut rien.


Other conceptual field(s)

SPECTATEUR → jugement

1 quotations

Quotation

XV.
Il importe beaucoup qu’on se serve de bons Pinceaux, pour les bien choisir, il faut un peu les moüiller, & en les tournant sur le doigt si tous les poils se tiennent assemblez, & ne font qu’une pointe, ils sont bons : mais s’ils ne s’assemblent pas, qu’ils fassent plusieurs pointes, & qu’il y en ait de plus longs les uns que les autres, ils ne vallent rien, particulierement pour pointiller, et sur tout pour les Carnations. Quand ils seront trop pointus, n’y ayant que quatre ou cinq poils qu’ils passent les autres, quoy que d’ailleurs ils se tiennent assemblez, ils ne laissent pas que d’estre bons ; mais il les faut émousser avec des cizeaux, & prendre garde de n’en pas trop couper. Il est bon d’en avoir de deux ou trois sortes, dont les plus gros seront pour faire les Fonds, les moyens pour Ebaucher, & les plus petits pour finir. Je ne sçache qu’une femme dans Paris qui fasse de bons Pinceaux, elle se nomme la Luzaye, […]. 
Pour faire assember les poils de vôtre Pinceau & luy faire une bonne pointe, il faut le mettre souvent sur le bord des lévres en travaillant, le seirant, & l’humectant avec la langue, mesme quand on a pris de la Couleur ; car s’il y en a trop, on l’oste ainsi, & il n’en demeure que ce qu’il faut pour faire des Traits égaux & unis. L’on ne doit pas craindre que cela fasse aucun mal, toutes les Couleurs à Mignature (excepté l’Orpin, qui est un poison) quand elles sont preparées, n’ont ny mauvais goust, ny mauvaises qualitez : Il faut sur tout mettre cette invention en usage, pour pointiller, & pour finir particulierement les Carnations, afin que les Traits soient nets, & pas trop chargez de Couleur ; car pour les Draperies & autres choses, tant pour Ebaucher que pour finir, on peut se contenter d’assembler les poils de son pinceau, & le décharger lors qu’il y a trop de Couleur, en le passant sur le bord de la Coquille, ou dessus le papier qu’il faut mettre sur vostre Ouvrage pour poser la main, donnant quelques coups dessus auparavant que de travailler sur sa piece.

2 quotations

Quotation

After some practice with the Pen (which follows the use of the Cole) proceed to shadow, with black and white Chalks, in stroakes, or sweetning (as in Painting).
For better directions herein, get some Designes or draughts, done in
Chalke, Red-oaker, dry Colours, Croyons, or Pastills, for your patterns.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique du dessin

Quotation

The Thoughts, and Finishings are in a great Measure seen in the Prints of such Works of which Prints are made, nor is a Drawing destitute of Colouring absolutely ; on the contrary, one frequently sees beautiful Tints in the Paper, Washes, Ink, and Chalks of Drawings ; But what is wanting in some respects is abundantly recompenc’d in Others, for in These Works the Masters not being embarrass’d with Colours have had a full Scope, and perfect Liberty, which is a very considerable Advantage, especially to some of them. There is a Spirit, a Fire, a Freedom, and Delicacy in the Drawings of Giulio Romano, Polydoro, Parmeggiano, Battista Franco, &c. which are not to be seen in their Paintings : A Pen, or Chalk will perform what cannot possibly be done with a Pencil ; and a Pencil with a thin Liquid only what cannot be done when one has a Variety of Colours to manage, especially in Oil.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique du dessin
EFFET PICTURAL → qualité du dessin

2 quotations

Quotation

Vous choisirez un charbon de bois de saule bien doux ; & sans le faire brusler en osterez l’escorce ; puis en le trempant dans l’eau commune & nette, & mesme versant de ladite eau sur la planche ; vous frotterez avec ledit charbon sur le verny toûjours d’un mesme sens, comme quand lon polit le cuivre, & cela emportera le verni ; sur tout donnez vous bien garde qu’il ne tombe point de gravier dessus, ni qu’il y ait des grains ou noeuds dans le charbon ; car cela feroit des rayes sur la planche, lesquelles seroient difficiles à oster, principalement sur les choses tendres & douces ; ce qui fait que lon ne prend point de charbon qui ait servi à polir, d’autant qu’il effaceroit les choses tendres, & celui qui n’est point rebruslé, ne mord point sur le cuivre, ou s’il y mord c’est bien peu.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure

Quotation

Mais ceux qui veulent faire des Desseins lavez, se servent de l’ancre de la Chine, dont ils font des Lavis de deux ou trois Teintes, ajoûtant méme de l’Ancre à écrire à la plus forte. Premierement ils esquissent avec un petit charbon, pour placer leurs Figures & leurs Groupes : Ils contournent aprés avec la plume, mais fort legerement & d’un trait fort délié : ils apliquent ensuite, & quand le Contour est bien sec une legere teinte d’ancre de la Chine, avec un petit pinceau, & quand elle est bien seche, ce qui arrive bient-tôt, on en met une plus forte, & ensuite la plus noire, è mélant méme de l’ancre à écrire. Remarquez que pour toute sorte de Lavis on se sert d’un papier fort épais.
D’autres contournent avec la plume et hachent un peu les ombres : Puis ils adoucissent cela avec une ou plusieurs Teintes d’ancre de la Chine. Au lieu de l'ancre de la Chine, on se pût servir d'un Lavis de Bistre, qui est de la Suie, ou Broyée, ou bouillie avec de l'eau, dont on fait plusieurs teintes. D'autres encore contournent avec de la Sanguine, puis ils ombrent avec du Bistre, ou avec un Lavis de la méme Sanguine. Pour faire le Charbon, dont on se sert pour les Esquisses, on prend de petites branches d'un arbrisseau sauvage qui porte du fruit noir à petis bouquets, on le coupe tout vert par petis bâtons de la longueur de trois pouces, & s'ils sont trop gros, on les refend en deux ou en quatre : Puis on les met dans un bout de canon de fer, bien serrez, & l'on bouche les deux bouts avec de la terre rousse détrempée : il faut le mettre au feu ou sous de bonne braise, jusque à ce que le charbon est fait, ce qu'on connoit, lorsque toute l'humidité du bois s'est évaporée ou consumée, & qu'on juge qu'il est assez cuit : Aprés l'avoir laissé refroidir quelque tems on débouche le fer, & l'on en tire le charbon. Voilà pour ceux qui dessinent sur du papier.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique du dessin

1 quotations

Quotation

CHAP. II. Of the Instrument of Drawing.
 
I. The
Instruments of Drawing are sevenfold, viz. Charcoals, feathers of a Ducks-wing, black and red Lead pensils, pens made of Ravens quils, Rulers, Compasses, and Pastils.
II.
Charcoals are to be chosen of Sallow-wood split into the form of pensils, and sharpned to a point, being chiefly known by their pith in the middle.
Their use is to draw lightly the draught over at first, that if any thing de drawn amiss it may be wiped out and amended.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique du dessin

4 quotations

Quotation

Cela fait [n.d.r. cf. passage précédent p. 32-33 dans lequel Bosse décrit la façon de connaître la nature du cuivre et la force de l’eau-forte] vous prendrez un petit morceau de charbon avec lequel vous frotterez sur vostre verny en quelque endroit où il y ait des traicts ou hacheures douces ; & si vous trouvez que l’eau forte ait assez creusé les douceurs ; mettez fondre de la Mixtion, & apres avoir posé vostre planche sur un chevalet de peintre, ou autre telle chose, prenez de ladite mixtion avec un Pinceau propre à couvrir les loingtains & autres hacheures que desirez estre tendres & douces, comme si vous vouliez peindre, & mettez sur les endroicts que vous ne voulez plus creuser, & sur l’endroit que vous avez descouvert avec le charbon ; & vous souvenez qu’il faut mettre toûjours assez espais de cette mixtion, sur ce que vous desirez couvrir ; Car il ne suffiroit pas encore que le Pinceau fut gras, defrotter par dessus les hacheures : mais il faut couvrir comme quand on peint, en chargeant de couleur, afin que la mixtion entre dans les traicts ; Et ce sera à cette premiere fois que vous couvrirez les traicts & hacheures plus douces & tendres. […]

J’ay trouvé à propos de faire une Planche de plusieurs & diverses douceurs afin de faire mieux entendre l’ordre qu’il faut tenir à couvrir de temps en temps, a ceux qui ne sont pas si advancez en la connaissance de cét art.

Quotation

Chevalet où les Peintres posent leurs Tableaux lorsqu’ils travaillent. V. p. 414. Pl. LXII.

Quotation

Quoique la grandeur du Chevalet doive estre proportionnée à celle du Tableau, neanmoins il faut prendre garde qu'il soit assez grand pour estre ferme, & qu'il le ne soit pas trop pour embarrasser. Quand il est trop petit, on n'a pas la liberté en travaillant d'appuyer le pied dessus, qu'il ne recule, ni de manier librement une Brosse en peignant, qu'il ne vacille : & de plus la toile venant à déborder excessivement, est sans cesse agitée par l'Appui-main ou par le Pinceau. [...] Le Chevalet doit avoir un Dossier assez haut pour y appuyer de petits Tableaux, quand on en veut faire.

Quotation

CHEVALET, machine de bois, espéce de pupitre, sur quoi les Peintres posent leurs tableaux, dans le tems qu’ils y travaillent. Tous les ouvrages de moyenne grandeur, s’appellent tableaux de chevalet. Le Poussin n’a guéres fait que des ouvrages de chevalet.

3 quotations

Quotation

CHAP. I. Of Painting in Oyl, & the Materials thereof.
I. Painting in Oyl is nothing but the work or Art of Limning performed with colours made up or mixed with oyl.
II. The materials of Painting are chiefly seven, 1.
The Easel, 2. The Pallet, 3. The Straining frame, 4. The Primed cloath, 5. Pensils, 6. The Stay, 7. Colours. [...] VI. The Primed cloath is that which is to be painted upon ; and is thus prepared.
[...].

canvas


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la peinture

Quotation

A Straining-frame is nothing else but a frame made of wood, to which with nails you must fasten your Cloth that you are to paint upon ; of these Frames you should have of several sizes, according to the bigness of your Cloths.
By your Cloth I mean
Cloth primed. I could teach you how to prime it, but it is a moiling work, and besides, it may be bought ready primed cheaper and better than you can do it your self. Few Painters (though all can do it) prime it themselves, but buy it ready done.

Quotation

Chap XXVII, The Instruments and Materials usd in Painting and the preparing Colours to the Pallat.
[...].
[...] Your Cloath must be of an even thread : [...].

1 quotations

Quotation

1. Sallow coals split into the forms of Pencils, which you may best have of those that sell Charcoal ready burnt for your use ; these are to be prepared by sharpning them at the point ; their use is to touch over your Draught lightly at the first : you may know Sallow coals from others by the fineness of their grain.

Quotation

Having all your colours ready ground, with your pallet on the thumb of your left hand, and pencils for every colour, in the same lay your colours upon your pallet thus : first, your white Lead, then Lake, Ivory black, Seacoale black (as you see the complexion) Lamp-black, Umber for the haire, red Lead, yellow Oaker, Verdigreece ; then your Blews, Masticot and Pink ; the rest at your pleasure, mixing them on the other side of the pallet, at your pleasure


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

2 quotations

Quotation

{LXII. Le compas dans les yeux}
Et que le Compas soit plûtost dans les yeux que dans les mains.


Other conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → proportion

Quotation

IV.
Mais un moyen plus seur & plus facile que tous ceux-là, pour une personne qui ne sçait point desseigner, c’est un Compas de Mathematique, il se fait d’ordinaire de dix pieces de bois en forme de regles, épaisses de deux lignes, larges d’un demy pouce, & longues d’un pied, ou davantage, selon que l’on veut tirer des piéces plus ou moins grandes. Pour en faciliter l’usage, j’en mettray icy un Figure avec un éclaircissement de la maniere dont on s’en doit servir [ndr : figure introduite au-dessus de ce paragraphe].
Ce petit Ais marqué d’un A, doit estre de Sapin, couvert de toille, ou de quelque autre estoffe, parce qu’il faut attacher dessus ce que l’on copie, & le Veslin surquoy l’on veut copier. L’on y plante aussi le Compas avec une grosse épingle par le bout du premier pied B, assez avant pour qu’il soit ferme, & pas tant que cela l’empéche de tourner aisément. Lors qu’on veut tirer du grand au petit, l’on met son Original vers le premier pied marqué par un C, & le Veslin, ou le papier surquoy l’on veut desseigner du costé du dernier pied […]
Pour tirer du petit au grand, il n’y a qu’à faire changer de place à son Original & à sa Copie, mettant celle-cy vers le C, & l’autre du costé du B,
[…].
L’on peut aussi tirer de grandeur égalle ; mais pour cela il faut planter le compas d’une autre sorte sur l’ais, car il y doit estre attaché par le milieu marqué d’un D ; & mettre son Original & sa Copie des deux costez éloignez de ce pied du milieu de la mesme distance, ou de coin en coin, c’est à dire, du C, à l’E, quand les pieces sont grandes. Et l’on peut mesme tirer plusieurs copies à la fois, de diverses & égales grandeurs


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique du dessin
L’ARTISTE → apprentissage

4 quotations

Quotation

The Practice of Drawing or Designing.
{The practice of Drawing and Designing.} I Would prepare you with Rule and Compasse, and other Instruments, necessary for you to lye by you at hand ; but advise you to practise without them ; It is your eye must judge, without artificiall Measuring. And when you have past my first directions, and are perfect to draw by the Life, you may afterwards, in large Proportions and dimensions, use your Instruments, both for perfection, ease, and speed.
[…].


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique du dessin

Quotation

For your first beginning and entrance in draught, make your hand as ready as you can (without the help of your compasses) in those generall figures of the Circle, ovall, square, triangle, cylinder, &c. for these are the foundation of all other proportions. As for example, your ovall directs you in giving a just proportion to the face. Your Square or Cube for all manner of ground plots, formes of fortification; wherein you have no use of the Circle at all. Your Circle again directs you in all orbicular forms whatsoever, and so forth to the rest.

Quotation

CHAP. II. Of the Instrument of Drawing.
 
I. The
Instruments of Drawing are sevenfold, viz. Charcoals, feathers of a Ducks-wing, black and red Lead pensils, pens made of Ravens quils, Rulers, Compasses, and Pastils. [...] VII. Compasses made of fine Brass with Steel-points, to take in and out, that you may use black or red Lead at pleasure.
Their use is first to measure (by help of a curious scale of equal parts upon the edge of your ruler) your proportions, and whether your work is exact which is done with the Charcoal. Secondly, to draw Circles, Ovals, and Arches withal.



Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique du dessin

Quotation

5. A Rule and a pair of Compasses with three Points to take in and out ; one for Chalk, another for Black-lead, or red Chalk, or any other Paste. The use of the Compasses is required in most things you draw, which you are to use after your out-stroke is done, by trying how near your Draught and Pattern agree, and this being only toucht out in Charcoal, you may alter at pleasure.

1 quotations

Quotation

Dans la Peinture à Huile on se sert ordinairement de huit Couleurs capitales, & desquelles presque toutes les autres se font & se composent par le mélange. Elles sont rangées sur la Palette à peu près de cette maniere :
1. Le Blanc-de-plomb : 2. L’Ocre-jaune : 3. Le Brun-rouge : 4. la Laque : 5. Le Stil-de-grain : 6. La Terre-verte : 7. La Terre-d’ombre : 8 : le Noir-d’os.[...]
En voici la Demonstration :
[ndr : shéma d’une palette]


Ces Couleurs se vendent se vendent toutes broyées, & pour les avoir bien propres, & les conserver longtems, il faut les faire mettre dans des Vessies de porc
[…]. L’on fait un petit trou à costé de ces Paquets de Couleurs, pour en faire sortir, en pressant la quantité à peu près que l’on veut employer, laquelle on met sur sa Palette. Il y en a d’autres qui se vendent en poudre, & qui se détrempent avec le Couteau, en y mêlant un peu d’huile lors seulement qu’on en a besoin. Ces Couleurs sont l’Outremer, la Cendre bleüe d’Allemagne, le Vermillon, le Massicot, le Noir de Charbon, & d’autre encore, que l’on peut faire pulveriser, lesquelles ne sont pas d’une grande necessité, & que l’usage apprend assez.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs