L’HISTOIRE ET LA FIGURE → ornement

LINKED TERMS

56 terms
32 sources
87 quotations

1 quotations

Quotation

d'Omstandicheden van bywerk, geven aen een historie geen kleyne welstant,
en der zelver verscheydenheyt verlusticht het aenzien.
Verscheidenheyt, in veel veranderingen/
By een gevoegt, en by werk geeft de dingen/
Een luister : [...]

[BLANC J, 2006, p. 254] Les circonstances de la partie accessoire d'une histoire lui confèrent une grande [ndr: convenance]. Et leur variété divertit le regard. / En ajoutant de la variété [à une histoire] grâce à de nombreux changements, / Et en l'agrémentant d'une partie accessoire, on lui donne du lustre.


Other conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → convenance, bienséance
L’HISTOIRE ET LA FIGURE → sujet et choix

1 quotations

Quotation

Derhalven blykt het, dat de achtergronden zeer veel tot de bekoorlykheid en gracelykheid der voorwerpen toebrengen: ja, ik durf zeggen, dat de welstand meest daar van afhangt: en hoewel veele waanen, dat een donkere of zwarte grond altoos by een Pourtrait wel staat, zulks gaat niet vast; want, gelyk zo even gezegt is, ieder byzondere ko-leur der voorwerpen vereischt een anderen achtergrond. […] Behalven dit, indien diergelyke dingen als vaste grondregels ondersteld wierden, zo zoude deze Konstoeffening eer na een ambacht als konst gelyken: want een donkere koleur tegens een donkere grond kan geen goed uitwerksel geeven. Die van een witte of bleeks, daar tegen, is te hard. By gevolg moet dan een verstandig man besluiten, dat in beide de middelmaat en een gezond oordeel vereischt worden, op dat de eene koleur de andere te gemoet kome. Zo gaat het ook men de kleeding. […] de koleuren van het naakt minder of meerder, of al te veel kracht ontfangen door de bykoleuren van gronden en achterwerk.

[D'après DE LAIRESSE 1787, vol. 2, p. p.154:] Il paroît donc que le fond contribue beaucoup à la beauté & à la grace des objets peints ; j’ose dire que le bon effet en dépend, pour ainsi dire, entièrement ; & quoique plusieurs peintres pensent qu’un fond obscur ou noir même, convient toujours à un portrait, cela ne doit pas être considéré comme une règle, puisque chaque couleur locale des objets demande un fond particulier […] De plus, si de pareils principes devoient être considérés comme certains, l’art ne seroit alors absolument plus qu’un métier ; car une couleur sombre contre un fond obscur, ne put pas produire un bon effet ; & un fond blanc ou clair fera paroître ces objets trop durs : il faut donc prendre un juste milieu, afin que la couleur se marie bien l’une avec l’autre Il en est de même des draperies […] Les couleurs du nu reçoivent en général, trop de force des couleurs accessoires, & des fonds.

achtergrond



Other conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → composition

1 quotations

Quotation

60 […]
maer dit zijn Exempelen, die ons lichten
Overvloedich en gheestich t’ordineren,
En daer in lustich te Poetiseren.
 
61 Wie verweckt sal nu den gheest niet ontdecken,
In Ordinancy volghende die sporen
Der Comedien, daer Buffonsche ghecken,
Oft ander personnagen yet in trecken,
Alleen tot vermaken der Spectatoren:
Want soo eenighe dinghen, t’is verloren,
Ghedaen, sy en hebben gheenen perfecten Aerdt,
sonder additien oft adjecten.
 
62 Dus machmen eensaem History vermeeren,
[…]

[D'après NOLDUS 2008, p. 77:] 60 […] Mais ce sont les Exemples qui nous enseignent d’ordonnancer avec abondance et esprit et d’inventer à profusion 61 Qui, une fois éveillé, ne montrera pas son esprit en marchant, pour l’Ordonnance, sur les traces de la Comédie où des Bouffons, des Fous et d’autres personnages s’obligent à ajouter des actions pour distraire les Spectateurs ? Car faire des choses trop simples, c’est de la peine perdue. Leur nature ne peut être parfaite sans ajout ou amplification. 62 Ainsi, l’on peut enrichir une histoire comportant un nombre restreint de figures […]

adject


1 quotations

Quotation

60 […]
maer dit zijn Exempelen, die ons lichten
Overvloedich en gheestich t’ordineren,
En daer in lustich te Poetiseren.
 
61 Wie verweckt sal nu den gheest niet ontdecken,
In Ordinancy volghende die sporen
Der Comedien, daer Buffonsche ghecken,
Oft ander personnagen yet in trecken,
Alleen tot vermaken der Spectatoren:
Want soo eenighe dinghen, t’is verloren,
Ghedaen, sy en hebben gheenen perfecten Aerdt,
sonder additien oft adjecten.
 
62 Dus machmen eensaem History vermeeren,
[…]

[D'après NOLDUS 2008, p. 77:] 60 […] Mais ce sont les Exemples qui nous enseignent d’ordonnancer avec abondance et esprit et d’inventer à profusion 61 Qui, une fois éveillé, ne montrera pas son esprit en marchant, pour l’Ordonnance, sur les traces de la Comédie où des Bouffons, des Fous et d’autres personnages s’obligent à ajouter des actions pour distraire les Spectateurs ? Car faire des choses trop simples, c’est de la peine perdue. Leur nature ne peut être parfaite sans ajout ou amplification. 62 Ainsi, l’on peut enrichir une histoire comportant un nombre restreint de figures […]

additie


1 quotations

Quotation

The truth is, ‘tis a little choquing to see such a Mixture of Antique, and Modern Figures, of Christianity, and Heathenism in the same Pictures [ndr : Le cycle de Marie de Médicis par Rubens] ; but this is much owing to its Novelty. […] He had moreover Another very good Reason for what he did on this Occasion : The Stories he had to paint were Modern, and the Habits, and Ornaments must be so too, which would not have had a very agreeable effect in Painting : These Allegorical Additions make a wonderful Improvement ; they vary, enliven, and enrich the Work ; as any one may perceive that will imagine the Pictures as they must have been, had Rubens been terrified by the Objections which he certainly must have foreseen would be made afterwards, and so had left all these Heathen Gods, and Goddesses, and the rest of the Fictitious Figures out of the Composition.


Other conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → sujet et choix

1 quotations

Quotation

L'Invention Allegorique exige pareillement trois qualités. La premiere est d'être intelligible. C’est un aussi grand défaut de tenir longtems l’attention en suspend par des symboles nouvellement inventés, comme c’est une perfection que l’entretenir quelques momens par des figures Allegoriques connues, reçûes, & employées ingenieusement. […]
La seconde qualité de l'Allegorie est d'être autorisée. Ripa en a écrit un Volume
exprès qui est entre les mains des Peintres : mais ce qui est de meilleur dans cet Auteur, est ce qu'il a extrait des Médailles Antiques : ainsi l'autorité la mieux reçûe pour les Allégories, est celle de l'Antiquité, parce qu'elle est incontestable.
La troisiéme qualité de l'Allégorie, est d'être nécessaire ; car tant que l'Histoire se peut éclaircir par des objets simples qui lui apartiennent, il est inutile de chercher des secours étrangers qui l'ornent bien moins qu'ils ne l'embarassent.

L'invention allégorique repose sur trois qualités : être intelligible, être autorisée et être nécessaire.


Other conceptual field(s)

L’ARTISTE → qualités
L’HISTOIRE ET LA FIGURE → sujet et choix
CONCEPTS ESTHETIQUES → antique

1 quotations

Quotation

Entre les moiens dont nous avons parlé, qui contribuent au Sublime, il faut aussi donner rang à ce qu’ils appellent Amplification […]. En effet l’Amplification se peut diviser en un nombre infini d’Espèces ; mais l’Orateur doit sçavoir que pas une de ses Espèces n’est parfaite de soi, s’il n’y a du Grand & du Sublime […] si vous ostez l’Amplification ce qu’elle a de Grand, vous lui arrachez, pour ainsi dire, l’ame du corps.

Le terme Amplification est l'expression de la notion de copia.


Other conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → composition
CONCEPTS ESTHETIQUES → merveilleux et sublime
CONCEPTS ESTHETIQUES → grandeur et noblesse

2 quotations

Quotation

And notwithstanding the Defects I have taken the Liberty to remark with the same Indifferency as I have observed the Beauties, that is, without the least regard to the Great Name of the Master, There is a Grace throughout that Charms, and a Greatness that Commands Respect [ndr : dans le portrait de la comtesse Dowager d’Exeter, par Van Dyck]; She appears at first Sight to be a Well-bred Woman of Quality ; ‘tis in her Face, and in her Mien ; and as her Dress, Ornaments, and Furniture contribute something to the Greatness, the Gause Veil coming over her Forehead, and the Hem of it hiding a Defect (which was want of Eye-brows,) is a fine Artifice to give more Grace. This Grace, and Greatness is not that of Raffaelle, or the Antique but ‘tis what is suitable to a Portrait ; and one of Her Age, and Character, and consequently better than if she had appear’d with the Grace of a Venus, or Helena, or the Majesty of a Minerva, or Semiramis.


Other conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → beauté, grâce et perfection

Quotation

There are an Infinity of Artifices to Hide Defects, or Give Advantages, which come under this Head of Invention ; as does all Caprices, Grotesque, and other Ornaments, Masks, &c. together with all Uncommon, and Delicate Thoughts : such as the Cherubims attending on God when he appeared to Moses in the Burning Bush, which Rafaëlle has painted with Flames about them instead of Wings ;


Other conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → sujet et choix

1 quotations

Quotation

Daar en boven staat noch aan te merken, dat 'er twederley soorten zyn van stoffagien, noodzaakelyke en onnoodzaakelyke. De noodzaakelyke zyn die, welke tot de zaak behooren, als onroerende en vaste. De onnoodzaakelyke zyn roerende, als menschen, beesten, vogelen, en diergelyke; welke, ten opsichte der Landschappen, niet noodzaakelyk konnen aangemerkt worden, maar alleenlyk strekken om het leven daar in te brengen […]Gelukkig is die Landschapschilder, welke zyne bebeelding of stoffagie na zyn Landschap, en het Landschap na de stoffagie weet te schikken; maakende, dat dus het een en het ander moet aangemerkt werden: maar noch meerder achting is hy waardig, als hy alles weet te voegen na het Landschap.

[D'après DE LAIRESSE 1787, p. 14-16:] Nous devons remarquer qu’il y a deux espèces d’accessoires : les nécessaires & les gratuites. Les nécessaires sont ceux qui appartiennent au sujet même, savoir les immobiles qui ne changent point de place ; & que l’on regarde comme inutiles ou gratuites ceux qui sont mobiles, tels que figures, quadrupèdes, oiseaux & autres dont on ne se sert que pour donner vie & mouvement au tableau [ndr : de paysage]. […] Heureux le peintre qui sait choisir des accessoires convenables au site, & un site qui soit propre aux sujets qu’il veut traiter ; & qui, de cette manière, trouve le moyen d’en composer un tout, où chaque partie serve à ajoûter à la beauté & à l’effet des autres.

stoffagie



Other conceptual field(s)

GENRES PICTURAUX → paysage

1 quotations

Quotation

Bey solcher Ausmahlung des Hauptwercks/ ist zuvorderst iedesmal eine Durchsicht offen zulassen/ zu Erkennung der Horizonts-Höhe. Darnach soll man seine Bilder vernünfftig eintheilen/ nicht zu dünn besäen; sondern/ wo das Hauptwerck hintrifft/ wol ins Gesicht bringen/ viel Figuren/ ja/ wol gantze Grupen oder Hauffen beysammen dahin stellen/ und iedwedes sein Amt also verrichten/ daß dahin auch das schönste Liecht gehalten/und der beste Gewalt des Wercks gesehen werde. Wie dessen/ in ihren Wercken alle fürnehme Meister/ als Titian und Tintoret, sonderlich der meisterhaffte Paul Verones erfahren/ gewesen/ und ihre Kunst-Wercke zu Exempeln hinterlassen. {Des Wohlstands} Man soll sich an kein besonder Bild binden; sondern allezeit meist Achtung geben/ auf daß/ was die gantze Historie erfordert; mit Beyfügung einiger der Materi/ wol anständiger fremder Ersinnung/ wolstehender Bilder/ guter Stellung und Affecten. Welche alle/ durch ihre Geberden zu erkennen geben/ was iedes Amt sagen will.



Other conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → composition
L’HISTOIRE ET LA FIGURE → sujet et choix

1 quotations

Quotation

Il [ndr : Raphael] a toûjours conservé de la force & de la douceur dans tout ce qu'il a representé, il a sceu traiter ces sujets avec toute la convenance necessaire, soit en representant les coûtumes differentes des nations, soit dans les habits, dans les armes, dans les ornemens, dans le choix des lieux, & enfin dans tout de qui regarde cette partie de bien-seance, que Castelvetro nomme dans sa Poëtique il costume, & qui doit estre commune aux grands Poëtes & aux sçavans Peintres.

il costume · convenance


Other conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → convenance, bienséance
L’HISTOIRE ET LA FIGURE → sujet et choix

Quotation

8 Beschildert eerst ws sins imaginacy
Met gheestighe byvoeghelijcke stucken,
Om u materie met schoone gracy {Alles gracelijck uyt te beelden.}
(Als goed’ Oratoren doen hun oracy)
Heerlijck, constich, en bequaem uyt te drucken,
En op dat u te beter mach ghelucken,
Meucht ghy daer van eenighe schetsen maken, {Eerst ontwerpselen maken.}
Iae vry soo veel, tot dat het mach gheraken.

[D'après NOLDUS 2008, p. 63:] 8 Commencez d’abord à peindre dans votre imagination des éléments accessoires, pleins d’esprit, pour bien exprimer votre matière, avec grâce et beauté (comme le font les Orateurs dans leurs discours) avec splendeur, Art et habileté. {Tout exprimer avec grâce.} Pour mieux y arriver, faites quelques esquisses assez pour que cela réussisse. {Faire d’abord des esquisses}


3 quotations

Quotation

Insghelijcks begaen dieghene, onses dunckens, eenen gantsch haetelicken misslagh, dewelcke meynen dat de drooge schraelheyd van een vernepen materie niet alleen gheholpen wordt door ’t schoon-verwigh poppenghepronck van verscheyden toon-schijnighe bywercken, daer mede sy ’t buytenste haerer stucken rondom besmeren; maer oock door het toevoeghsel van veele verre gehaelde lappen en leuren, daer mede sy ’t binnenste haeres ghebreckelicken arguments soecken op te vullen;

[Suggested translation, Marije Osnabrugge:] Likewise, to our opinion, those who believe that the dry poverty of a reduced matter [NDR: a simple subject matter] is not only helped by the nicely-coloured doll-like ostentation of different superficial additions, with which they smear the background [NDR: the area surrounding the main subject matter] of their pieces everywhere, commit a rather heinous mistake; but also with the addition of many farfetched rags and jags, with which they attempt to fill the inside [NDR: the central scene] of their failing argument;

Junius speaks very negatively about the use of additions or ornaments (bywerck) in an art work. He says that the only function of such unnecessary additions is to cover up the bad quality of the work and the subject matter. This section is not included in the Latin edition of 1637. [MO]

Quotation

VII. Oock moetmen mijden dat de beelden niet enckel en staen, te weten van malkander ghescheyden, maer moeten by den anderen ghebracht werden, dat zy door, en om elkander leven. En soo de Historij maer een beelt vereyscht, sult ghy sien door het bywerck bindingh te maecken.

VII. L’on doit aussi éviter que les figures ne se tiennent seules, c’est-à-dire séparées les unes des autres, mais doivent être rassemblées les unes près des autres, de sorte à ce qu’elles puissent vivre entre elles et autour elles. Et si l’histoire n’exige pas plus qu’une figure, vous devrez veiller à la lier par l’accessoire.

Quotation

Indien ymand dan geestig en welbedagtsaam in ’t uytdrukken der Eygenschappen wil zijn; (die voornamelijk in de Beelden op Tafereelen, beneffens een goede Actie en Verkiesing des by-Werx, in de Sweming der Tronien moet bevorderd zijn) Laat hy volgens aanwijsing deser vertoog-schets [reference to illustration, ndr.], aan een heymelijken Dief, of vuyle Snoepert, de Sweming van een Kat geven, of ook wel van een Aap: Alhoewel de laatste beter een Poetsemaker, een Snaak, of een Quaad-doender, en noch alder eygenst een Teuter-quaad te kennen geeft. [ndr: continues to describe the other animals in relation to their facial expressions]

[suggested translation, Marije Osnabrugge:] If someone aims to be bright and deliberate in the expression of the Characteristics; (which mainly has to be promoted in the Figures of Paintings, in the Facial Expressions, next to a good Action and Selection of the accessories), let him – following the example of this illustration - [ndr: reference to illustration], give a furtive Thief, or dirty glutton, the Expression of a Cat, or also of an Ape: Although the latter better illustrates a Joker, a Scoundrel or an Evil-doer, and most of all a Teuter-quaad. [ndr: continues to describe the other animals in relation to their facial expressions]

1 quotations

Quotation

There are an Infinity of Artifices to Hide Defects, or Give Advantages, which come under this Head of Invention ; as does all Caprices, Grotesque, and other Ornaments, Masks, &c. together with all Uncommon, and Delicate Thoughts : such as the Cherubims attending on God when he appeared to Moses in the Burning Bush, which Rafaëlle has painted with Flames about them instead of Wings ;

1 quotations

Quotation

Cartouches. Ce sont certains ornemens que l’on fait de Sculpture, de Peinture, &c. Ce mot vient de Charta, parce que les Cartouches representent des Rouleaux de Cartes coupées & tortillées. Leur premier usage estoit pour des inscriptions.

1 quotations

Quotation

De selve verscheydenheden salmen oock vinden by den dees-tijdtsche Italianen en Nederlanders te zijn geweest, hier te lang te verhalen : waer by de Ieught gheleert sal wesen, om in de Const volherden, te grijpen nae t’ghene Natuere meest aenbiedt. Ist niet de volcomenheyt in beelden en Historien, soo mach het wesen Beesten, Keuckenen, Fruyten, Bloemen, Landtschappen, Metselrijen, Prospectiven, Compartimenten, Grotissen, Nachten, branden, Conterfeytselen nae t’leven, Zeen, en Schepen, oft soo yet anders te schilderen.

[D'après NOLDUS 2008, p. 5-7:] On trouverait de nos jours les mêmes différences chez les peintres italiens et néérlandais, mais raconter cela prendrait trop de place ici. Par tout cela, la Jeunesse peut apprendre à persévérer dans l’Art et à saisir ce qu’offre la Nature. À défaut d’atteindre la perfection dans la peinture de figures et d’Histoires, on pourrait peindre des Animaux, des scènes de Cuisine, des Fruits ou Fleurs, des Paysages, des Architectures, des Perspectives, des Cartouches, des Grotesques, des Nocturnes, des incendies, des Portraits d’après la vie, des Marines et Bateaux, ou encore autre chose.



Other conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → sujet et choix

1 quotations

Quotation

Il [ndr : Raphael] a toûjours conservé de la force & de la douceur dans tout ce qu'il a representé, il a sceu traiter ces sujets avec toute la convenance necessaire, soit en representant les coûtumes differentes des nations, soit dans les habits, dans les armes, dans les ornemens, dans le choix des lieux, & enfin dans tout de qui regarde cette partie de bien-seance, que Castelvetro nomme dans sa Poëtique il costume, & qui doit estre commune aux grands Poëtes & aux sçavans Peintres.

bienséance · il costume


Other conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → convenance, bienséance
L’HISTOIRE ET LA FIGURE → sujet et choix

1 quotations

Quotation

Il [ndr : Raphael] a toûjours conservé de la force & de la douceur dans tout ce qu'il a representé, il a sceu traiter ces sujets avec toute la convenance necessaire, soit en representant les coûtumes differentes des nations, soit dans les habits, dans les armes, dans les ornemens, dans le choix des lieux, & enfin dans tout de qui regarde cette partie de bien-seance, que Castelvetro nomme dans sa Poëtique il costume, & qui doit estre commune aux grands Poëtes & aux sçavans Peintres.

bienséance · convenance


Other conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → convenance, bienséance
L’HISTOIRE ET LA FIGURE → sujet et choix

2 quotations

Quotation

Diapering is derived (as I take it of the Greeke verbe διάπερω which is, traÿcio or transeo, in English to passe or cast over, and it is nothing else but a light tracing or running over with your pen (in Damaske branches, and such like) your other worke when you have quite done (I meane folds, shadowing and all) it chiefely serveth to counterfeit cloath of Gold, Silver, Damaskbrancht, Velvet, Chamlet, &c. with what branch, and in what fashion you list.

2 quotations

Quotation

{Viervoetige dieren noodig in schilderyen.} De viervoetige gedierten zijn zoo noodsaakelijk in schilderyen, datmen die niet ontbeeren en kan.
De landschappen begeerense, veele geschiedenissen zijn zonder die onvolmaakt ’t Menschelijk gebruik vereist de tamme, en zommige van haar versellen de mensch doorgaans, en men schildert zoodanige tot vervullinge van een stuk, daar in menschen zamen zijn.
Ook zijn de sinnebeelden ten allen tijden zoo noodsaakelijk bevonden tot menschelijke leerzaamheid, ten grooten deele van dieren genomen; […]

[translation: BEURS, en préparation, transl. Myra Scholz :] {Four-footed animals necessary in paintings} Four-footed animals are so necessary in paintings that they cannot be left out here. Landscapes need them, and many history paintings are incomplete without them. For use by humans, tame ones are required, and people keep some of these as regular companions—such animals are painted to complete a piece depicting people together. Emblems, which have always been considered very important in pedagogy, are also taken in large part from animals.

gedierte


Other conceptual field(s)

GENRES PICTURAUX → nature morte

Quotation

En hoewelmen de dieren teekenen kan, dat is, met dag en schaduwe aanwijsen, of nader met krijonnen, of waterverwen vertegenwoordigen, zoo is ‘er nogtans niet leevendiger en duirsamer, te gelijk; als dat zulx door olyverwen geschiet.

[translation: BEURS, en préparation, transl. Myra Scholz:] And although animals can be drawn—that is, depicted just with light and shadow, or in a more detailed way with crayons or water colors—there is nevertheless no more lifelike, and at the same time more durable way to portray them than with oil paints.


Other conceptual field(s)

GENRES PICTURAUX → nature morte

1 quotations

Quotation

Les étoffes luisantes doivent etre gravées plus roides & plus droites que les autres, parce que comme ordinairement elles sont de soye, elles produisent des plis cassés & plats, particulierement si c’est du satin qui est dur à cause de sa gomme : ces étoffes seront exprimées par une ou deux tailles, selon que les couleurs en seront claires ou brunes : entre les premieres tailles, il en faut joindre d’autres [p. 110 164] plus déliées que nous appellons entre-deux.
Le velours & la panne s’expriment de la même façon avec des entre-deux ; la différence qu’il y a, c’est que les premieres tailles doivent être beaucoup plus grosses & plus nourries qu’aux autres étoffes, & les secondes tailles plus déliées, mais tenant de la nourriture des premieres.

entretaille


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure
EFFET PICTURAL → qualité du dessin
L’HISTOIRE ET LA FIGURE → vêtements et plis

1 quotations

Quotation

Robes, or other Marks of Dignity, or of a Profession, Employment, or Amusement, a Book, a Ship, a Favourite Dog, or the like, are Historical Expressions common in Portraits, which must be mention’d on this occasion ;


Other conceptual field(s)

GENRES PICTURAUX → portrait

1 quotations

Quotation

La touche de leurs arbres, de leurs (a) fabriques, de leurs terrasses est singuliere ; en un mot, un seul trait peut les distinguer.
Le Titien, le Corrège, le Paul Véronese n’avoient point de touche, parce que la nature n’en a point ; Teniers qui a vû la nature avec d’autres yeux a une touche très-légère & très-spirituelle.
(a) Terme de peinture pour signifier les maisons, les villes & les autres bâtimens représentés dans un ouvrage.

maison · ville · bâtiment

1 quotations

Quotation

Festoon.
Is an Ornament of Flowers, employed in Borders and Decorations.

1 quotations

Quotation

Le mouvement, action, ou actitude, est appellée par les Peintres l'ornement & la grace de la figure en sa position ou situation. De plus, elle est dite la fureur, l’esprit, ou l’ame de la figure.

Terme traduit par FIGURA dans Lomazzo, 1585, p. 30.


Other conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → action et attitude
L’HISTOIRE ET LA FIGURE → expression des passions
CONCEPTS ESTHETIQUES → beauté, grâce et perfection

1 quotations

Quotation

De aerdigh-vercierende Rijckelijckheydt ghevonden werdt, en sal oock gheen minder glans aen de Kunst aen-brenghen. Hoe nootsaeckelijck de selve mede van een Schilder in achtinghe dient ghenomen te werden; kan men hier uyt bespeuren door de opweckende toe-gheneghentheyt, die men daer door in de ghemoederen van de Konst-beminders wacker maeckt, sulcx bevindtmen daghelijcx in die gheene, die haer Stucken, en Wercken daer mede verrijcken, soo datse met een wensch-begheerte, het oogh der Lief-hebberen tot haer dinghen verrucken, en dat daer door de Stucken haer te beter van de handt gaen.

[proposition de traduction, Léonard Pouy:] Soulignons l’importance d’une plaisante abondance décorative, qui n’apportera pas moins d’éclat à l’art. Combien il est nécessaire pour un peintre de prêter attention à ceci peut être perçu dans les affections stimulantes qu’elles éveillent dans l’âme des amateurs d’art. Cela se voit tous les jours chez ceux enrichissent de cette façon leurs tableaux et les œuvres, attirant l’œil de l’amateur sur leurs objets, avec comme résultat que leurs morceaux se vendent mieux.



Other conceptual field(s)

SPECTATEUR → perception et regard

1 quotations

Quotation

Gloire. En terme de Peinture, on appelle une Gloire, lorsque dans une voute, ou dans un Tableau l’on represente un Ciel ouvert & lumineux, avec des Anges, &c.

1 quotations

Quotation

Der dritte Discours von der Mahlerey.  Das I. Capitel, Von der Eintheilung der Mahlerey, p. 64 
[Die andere Eintheilung der Mahlerey geschiehet nach dem Innhalt der Gemählde] GROTESQUEN. Welches geschlungene Züge von allerhand Laubwerck sind/ welches der Natur gantz nicht nachkommet/ sondern mit allerhand Zweigen und Blättern nach Belieben erdichtet wird/ wobey Kindergen/ Thiere und Vögel/
antique Leuchter/ Sphinges, Masquen u. s. w. mit halben oder auch gantzen Leibern eingeflochten werden.

1 quotations

Quotation

Ceux qui vouloient orner leur Palais faisoient plutôt peindre des monstres que des choses conformes à la nature : On peignoit -ajoute-t’il [nrd : Pline], des roseaux au lieu de colomnes. On leur faisoit porter des couronnements faits de feüilles frisées retourduës & roulées : On y voïoit des maisons suportées par des chandeliers, d’où il sortoit certaines tiges avec leurs feüilles : Et sur le tout encore des figures assises. Enfin pour comble de bisarrerie, il naissoit de leurs boutons, tantôt la moitié d’une figure humaine, avec la téte d’un animal, des animaux avec la tête d’un homme ou d’une femme. Il est aisé de comprendre que ces sortes de Grottesque representoient des choses qui n’ont jamais été, & qui repugnent si fort à la nature, qu’elles ne seront jamais. Aussi n’avoit-on introduit de ce sorte de Peintures que dans des Grottes, où l’on cherchoit le ridicule & l’extravagant, pour se divertir quelques momens.

3 quotations

Quotation

Grotesk.
Is properly the Painting that is found under Ground in the Ruines of Rome ; but it signifies more commonly a sort of Painting that expresses odd Figures of Animals, Birds, Flowers, Leaves, or such like, mingled together in one Ornament or Border.

Quotation

Perino del Vaga came to Rome in Raphael’s Time, and grew excellent by studying his and Michael Angelo’s Works ; he was a bold and strong Designer, having understood the Muscles in Naked Bodies as well as any of his time ; he had a particular Talent for Grottesk ; of which kind there are many Pieces of his in Rome ; but his chief Works are at Genova in the Pallace of Principe Doria ; he was a very universal Painter both in Fresco, Oyl and Distemper, and first taught the true working of Grottesks and Stucco Work.

Quotation

There are an Infinity of Artifices to Hide Defects, or Give Advantages, which come under this Head of Invention ; as does all Caprices, Grotesque, and other Ornaments, Masks, &c. together with all Uncommon, and Delicate Thoughts : such as the Cherubims attending on God when he appeared to Moses in the Burning Bush, which Rafaëlle has painted with Flames about them instead of Wings ;

1 quotations

Quotation

Of Grotesco.
{Grotesco work, what it is.} As for
Grotesco or (as we say) Antique-worke ; It takes my fancy, though in forms of different Natures, or Sexes, Sirenes, Centaures, and such like, as the outward walls of White-Hall, observes this kind ; […].
And if
Poets devise these double Natur’d Creatures, why, not the Painters ; who can do what the other but bespeake ? But in true Judgment I would confine Grotesco, only to Borders and Freezes ; then it may become the Wall, within or, without doores.

1 quotations

Quotation

Robes, or other Marks of Dignity, or of a Profession, Employment, or Amusement, a Book, a Ship, a Favourite Dog, or the like, are Historical Expressions common in Portraits, which must be mention’d on this occasion ;


Other conceptual field(s)

GENRES PICTURAUX → portrait

1 quotations

Quotation

There are an Infinity of Artifices to Hide Defects, or Give Advantages, which come under this Head of Invention ; as does all Caprices, Grotesque, and other Ornaments, Masks, &c. together with all Uncommon, and Delicate Thoughts : such as the Cherubims attending on God when he appeared to Moses in the Burning Bush, which Rafaëlle has painted with Flames about them instead of Wings ;

1 quotations

Quotation

L'Invention Allegorique exige pareillement trois qualités. La premiere est d'être intelligible. C’est un aussi grand défaut de tenir longtems l’attention en suspend par des symboles nouvellement inventés, comme c’est une perfection que l’entretenir quelques momens par des figures Allegoriques connues, reçûes, & employées ingenieusement. […]
La seconde qualité de l'Allegorie est d'être autorisée. Ripa en a écrit un Volume
exprès qui est entre les mains des Peintres : mais ce qui est de meilleur dans cet Auteur, est ce qu'il a extrait des Médailles Antiques : ainsi l'autorité la mieux reçûe pour les Allégories, est celle de l'Antiquité, parce qu'elle est incontestable.
La troisiéme qualité de l'Allégorie, est d'être nécessaire ; car tant que l'Histoire se peut éclaircir par des objets simples qui lui apartiennent, il est inutile de chercher des secours étrangers qui l'ornent bien moins qu'ils ne l'embarassent.

L'invention allégorique repose sur trois qualités : être intelligible, être autorisée et être nécessaire.


Other conceptual field(s)

L’ARTISTE → qualités
L’HISTOIRE ET LA FIGURE → sujet et choix
CONCEPTS ESTHETIQUES → antique

1 quotations

Quotation

Masque. Ce sont des visages separez du reste du corps, dont on se sert dans les ornemens de Sculpture & de Peinture. Quelques-uns nomment Mascarons, de gros masques faits de Sculpture.

1 quotations

Quotation

Moresques, & Arabesques, ce sont certains rinceaux d’où sortent des feuillages qui sont faits de caprice, & d’une maniere qui n’a rien de naturel, on s’en sert d’ordinaire dans les ouvrages de damasquinerie, & dans quelques ornemens de peinture, ou de broderie.

2 quotations

Quotation

Ende ghelijck de Lichaemen dewelcke overal met ooghen beset syn, de schoonheydt van d'andere leden verdonckeren, soo verdooven oock de huydens-daeghsche Konstenaers den luster haerer Schilderyen met al te vele oppronckens.

[Suggested translation, Marije Osnabrugge:] And like Bodies which are covered everywhere with eyes, darken the beauty of the other members, as such the contemporary Artists weaken the splendor of their paintings with too much ostentation.

Quotation

[...] even alsoo plaghten dieghene scherper te oordeelen, dewelcke daer toe versocht worden; sy vereyschen de waere kracht der Konste, sonder nae ’t uyterlicke opproncksel ende ick en wete niet wat voor aentreckelicke nieuwigheden om te sien; soo ghebeurt het oock doorgaens henen dat een naukeurigh oordeeler de gebreken van stonden aen meteen halve ooghe weet uyt te vinden; en wat daer erghens in ’t werck misprijselick is, plaght met eenen oock den luster van de prijs-waerdighe dinghen te verdonckeren; voornamelick in die Konsten, dewelcke niet soo seer tot noodsaeckelick ghebruyck gheoeffent worden, als tot enckel vermaeck van onse curieuse nieus-ghierige sinnen.

[Suggested translation, Marije Osnabrugge:] …similarly, those tend to judge more sharply, who are asked to do so; they demand the true power of Art, without paying attention to the external embellishments and I do not know what kind of attractive novelties; as such it also commonly happens that a precise judge can immediately spot the flaws in the blink of an eye; and that which is to be disapproved somewhat in the work, tends to simultaneously darken the delight of praiseworthy things; mainly in those Arts, which are not so much practiced for necessary use, but rather for the sole entertainment of our curious inquisitive spirits.

2 quotations

Quotation

Things Ornamental, and things Useful are commonly distinguish’d, but the Truth is Ornaments are also of Use, the Distinction lies only in the Ends to which they are subservient.

Quotation

There are an Infinity of Artifices to Hide Defects, or Give Advantages, which come under this Head of Invention ; as does all Caprices, Grotesque, and other Ornaments, Masks, &c. together with all Uncommon, and Delicate Thoughts : such as the Cherubims attending on God when he appeared to Moses in the Burning Bush, which Rafaëlle has painted with Flames about them instead of Wings ;

7 quotations

Quotation

{XXIII. Ornement du Tableau.} 
*Les marques des vertus contribuënt beaucoup par leur noblesse à l’ornement des Figures […]

Quotation

[…] La beauté ne consiste point dans les parures, & dans les ornemens. Un peintre ne doit pas s’arrester aux petits ajustements, sur tout dans les sujets d’histoires, où il pretend representer quelque chose de grand & d’heroïque. Il y doit faire paroistre de la grandeur, de la force, & de la noblesse, mais rien de petit & de delicat, ny de trop recherché. Il est des ouvrages de Peinture, comme de ceux de Poësie. Il ne faut pas qu’il paroisse que l’ouvrier ait pris plus de plaisir à se satisfaire luy-mesme, & à faire connoistre le jeu de son esprit & la delicatesse de son pinceau qu’à considerer le merite de son sujet. Quintilien blame Ovide de cette trop grande délicatesse.
Si vous voulez, dit Pymandre, que les Peintres imitent les Poëtes, il faut pourtant, selon le sentiment des doctes qu’il y ait dans leurs tableaux quelque chose d’agreable & de touchant aussi bien que de grand & de fort.
Il est vray, répondis-je, mais cet agreable doit naistre toujours du sujet que l’on traitte, non pas des choses étrangeres : Car l’on ne pretend pas retrancher les choses belles, quand elles sont propres aux lieux où on les met, mais l’on condamne ceux qui gastent un sujet qui de soy est noble et grand, parce qu’ils s’arrestent trop à la recherche des ornemens de certaines parties inutiles.


Other conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → sujet et choix

Quotation

CHOSES
Qui ne s’apprennent point, & qui sont parties essentielles à la Peinture.
PREMIEREMENT pour ce qui est de la matiere, elle doit estre noble, qui n’ait receü aucune qualité de l’ouvrier. Et pour donner lieu au Peintre de montrer son esprit & son industrie, il faut la prendre capable de recevoir la plus excellente forme. Il faut commencer par la disposition, puis par l’ornement, le décore, la beauté, la grace, la vivacité, le costume, la vraysemblance, & le jugement par tout. Ces dernieres parties sont du Peintre, & ne se peuvent enseigner. C’est le rameau d’or de Virgile, que nul ne peut trouver ni cueïllir, s’il n’est conduit par le Destin. Ces neuf parties contiennent plusieurs choses dignes d’estre écrites par de bonnes & sçavantes mains.

Extrait d’une lettre de Poussin à Fréart de Chambray du 7 mars 1665.

Quotation

Quoy-qu’un Peintre ne doive rien négliger, il doit toutefois prendre garde à ne pas tant travailler pour aquerir de l’estime par la beauté des ornemens que par l’excellence de son principal ouvrage. Et c’est de quoy Zeuxis se plaint dans Lucien, disant avec indignation que l’on loûë dans la Peinture ce qui n’est que de la fange. Apulée nomme aussi les ornemens les feuïlles de l’art, & de veritables amusemens. C’est pourquoy comme le Peintre n’en doit pas faire le capital de son travail, cela ne merite pas aussi qu’on s’attache trop à les considerer.

Quotation

Nous entendons par l’ornement toutes les choses exterieures à l’Histoire qu’on represente, qui servent neanmoins à la fin que le Peintre se propose : Par exemple, une Louve, qui alaite deux enfans, designe le Tibre : Un cocrodile, des Pyramides dans un Tableau font comprendre que le sujet qu’on traite regarde l’Egypte […] des vases antiques […] plusieurs animaux […] l’Architecture […]