PEINTURE, TABLEAU, IMAGE → définition de la gravure

LINKED TERMS

88 terms
23 sources
155 quotations

1 quotations

Quotation

Der Andere Anhang worinnen was einem galant-homme von dem Kupferstechen zu verstehen nützlich ja fast nöthig ist/ kurtz und deutlich abgehandelt wird. II. Was bey Kupfferstücken in Obacht zu nehmen/ um wohl darinnen zu wählen, p. 176
9. Wenn einer diese Eigenschafften auf Kupffern/ nebst einer guten Zeichnung findet/ dabey in Acht nimt/ daß an einem Stück alles mit gleichen Fleiß gearbeitet/ der Abdruck aber noch schwartz und frisch ist/ so kan er versichert seyn/ daß es ein gutes Stück sey.


Other conceptual field(s)

L’ARTISTE → qualités

1 quotations

Quotation

[…] ; puis vous couvrirez de mixtion pour la dernière fois ; ce que vous jugerez à propos de couvrir encore ; Car vous sçavez que c’est selon les desseins & la sorte d’ouvrage dont ils sont composez, qu’il y a plus ou moins d’adoucissemens & de douceurs à faire : & apres cela vous reversez pour la derniere fois de l’eau forte dessus […].

1 quotations

Quotation

[...] Ledit Marc Antoine [ndr : Marc-Antonio Raimondi] a tesmoigné par ses Œuvres qu’il estait fort exact imitateur de ses [ndr : Raphaël]  Originaux, mais non pas de rechercher une grande liberté de burin, & beauté en l’ordre & arrangement des hacheures, fortifiement & affaiblissement d’icelles, suivant le pres & le loin à l’égard du Tableau ou section, ainsi au contraire tout y paroist d’une mesme force, qui est à dire comme si tout estoit en un mesme plan [...]Cornelis Cort a tesmoigné par ces [ndr : sic] Œuvres estre un des sçavans Graveurs dont lon ait memoire, pour avoir montré par tout, estre tres-ferme & resolu en l’execution de ses Ouvrages ; Il n’a pas exprimé non plus que ceux de cy-devant, les grands Esloignements par affoiblissemens ; Mais pour ce qui est des corps à part, je les trouve paroistre ou exprimer davantage le relief [...]


Other conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → perspective

1 quotations

Quotation

On ne voit en effet que M. Gerard Audran qui peut à juste titre passer pour le plus excellent Graveur d’Histoire qui ait jamais parû, ait recherché cette extrême propreté ni ce servile arrangement de tailles qui est essentiel à la Gravûre au Burin.

Cochin évoque ici l'arrangement des tailles

1 quotations

Quotation

Francesque Parmesan a aussi gravé plusieurs piéces, où l'on voit qu'il s'est servi du burin & de l'eau forte. La maniére de graver à l’eau forte que l'on trouva alors est une invention tres-avantageuse, & d'une grande utilité ; car quoy que les Estampes n'en soient pas si nettes que des planches qui sont gravées avec le burin, neanmoins il y a beaucoup plus d'art & d'esprit.

1 quotations

Quotation

[...] Ledit Marc Antoine [ndr : Marc-Antonio Raimondi] a tesmoigné par ses Œuvres qu’il estait fort exact imitateur de ses [ndr : Raphaël]  Originaux, mais non pas de rechercher une grande liberté de burin, & beauté en l’ordre & arrangement des hacheures, fortifiement & affaiblissement d’icelles, suivant le pres & le loin à l’égard du Tableau ou section, ainsi au contraire tout y paroist d’une mesme force, qui est à dire comme si tout estoit en un mesme plan [...]


Other conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → beauté, grâce et perfection

1 quotations

Quotation

Der Andere Anhang worinnen was einem galant-homme von dem Kupferstechen zu verstehen nützlich ja fast nöthig ist/ kurtz und deutlich abgehandelt wird. II. Was bey Kupfferstücken in Obacht zu nehmen/ um wohl darinnen zu wählen, p. 176-177
10. Wer nun
curieus ist muß dahin sehen/ daß er von allerley Arten der Stiche Bekandschaft bekomme. Einige schraffiren alles/ andere mengen an dem Nackenden Puncten unter die Schraffirung/ andere gebrauchen bloß Puncten auf dem Nackenden. Die Puncten machen wiederum einige lieber rund/ andere länglicht. Theils von den Alten haben gar keine Creutzschraffirung sondern nur einfache gemachet/ und doch ihre Stücke vortreflich heraus gebracht. Die alles gantz mit punctiren heraus bringen wollen/ taugen nicht viel. In Franckreich findet man itzo eine neue Art/ daran das nackende mit lauter Puncten, aber so subtil und enge gemachet ist/ daß es fast wie schwartze Kunst oder die subtileste Miniatur heraus kömmet/ also daß nicht wohl möglich ist dergleichen mit dem Grabstichel oder der Radier-Nadel heraus zu bringen. Hingegen das übrige ist gewöhnlicher massen schraffirt.


Other conceptual field(s)

SPECTATEUR → connaissance

4 quotations

Quotation

[…] d’autant que ce n’a este que par une soigneuse comparaison des ouvrages ou stampes que plusieurs ont faites par le moyen de cét art tant bonnes que mauvaises ; dont les bonnes m’ont fait essayer d’aller plus avant, & les mauvaises m’ont donné la connoissance de plusieurs imperfections & accidents que j’ay taché d’eviter ; & d’autant que j’ay comme borné l’eau forte à ne pouvoir jamais surmonté la netteté & fermeté d’un beau burin […]


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → outils

Quotation

Et touchant la distinction des Copies de toutes les Stampes Originales, il faut avouër qu’elles sont bien plus faciles à bien imiter ou copier, que les Tableaux, quand ce ne seroit qu’à cause que les traits ou hacheures des unes & des autres se sont faites & se font par des Outils nommés Burins, qui sont tous en quelque sorte de pareille forme, & que pour faire un trait ou hacheure grosse & déliée, il n’y a qu’à plus ou moins faire entrer ou enfoncer dans le Cuivre lesdits Burins, qui est quasi la mesme chose que d’imiter une escriture.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → outils
MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure

Quotation

Il n’y a point de plus beaux exemples de l’heureux succès de la propreté du Burin dans les ouvrages commencés à l’eau Forte, que les morceaux admirables gravés par Corneille Vischer, où l’on voit en même tems ce que le plus beau burin a de flateur [sic], joint à l’eau Forte la plus pittoresque.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → outils
MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure

Quotation

Il est inutile de dire que le Dessein est le fondement de cet Art, & qu’il est nécessaire qu’un Graveur sache dessiner correctement, car sans cela il ne pourra jamais bien imiter aucun Tableau ni Dessein, parce que son [p. 98 152] ouvrage ne sera fait qu’en tâtonnant : il pourra même être fait avec soin & d’une gravûre fort douce, mais sans esprit, sans art & sans intelligence.

1 quotations

Quotation

Moreover it is said, that it [ndr : la peinture] representeth the Figure upon a Plaine, and hereby it is distinguished from Carving (though not Essentially, but onely Accidentally (as it is said in the Proem) by reason of the diversity of the matter, wherein both of them represent natural things which imitateth Nature likewise, though it express the perfect roundness of the Bodies as they are created of God, whereas the Painter representeth them upon a Flat Superficies : Which is one of the chiefest reasons, why Painting hath ever been preferred before Carving.
Because by meer
Art upon a Flat, where it findeth only length, and breadth, it representeth to the Eye the Third Dimension, which is roundness and thickness ; and so maketh the Body to appear upon a Flat ; where naturally it is not.


Other conceptual field(s)

PEINTURE, TABLEAU, IMAGE → comparaison entre les arts

1 quotations

Quotation

[...] Ainsi par cette seule particularité, & sans avoir aucune connoissance de la pratique de l’Art, lon peut aisement reconnoistre l’Original d’avec la Copie ; Je sçay bien qu’un Graveur pourroit, & avec dessein, imiter par la Graveure toutes ces rayes, pailles & trous, mais cela ne se pratique pas, & en plusieurs telles rencontres il est comme impossible de ce faire : Toutefois les sçavants Graveurs, qui se sont adonnez à la distinction de ces choses, ne fondent pas leurs connoissances sur de telles particularitez.
Je diray encore avant de finir, qu’il y a aussi bien que des Peintres & Curieux, des Graveurs qui ont connoissance de ces choses, & d’autres qui n’en ont point, & pareillement des Curieux, tesmoins ceux qui le sont de diverses petites Tailles Douces, dont les hacheures si pressées paroissent aux yeux les unes dans les autres, ausquelles on a donné le nom de pieces fines, parmy les Marchands de Stampes & tels Curieux peu connoissans ; Il y a aussi un grand nombre d’autres Curieux, qui sçavent bien distinguer les bonnes d’avec les mauvaises, & si ce n’est pas en toutes, par une veritable connoissance ce sera suivant les moyens cy-devant dits.


Other conceptual field(s)

SPECTATEUR → connaissance

1 quotations

Quotation

Avant de finir je vous dirai ce que les Imprimeurs appellent espreuve, & contr’espreuve ; Espreuve est la premiere, deuxieme ou troisiéme stampe, qu’ils tirent d’une planche qui n’a point encore imprimé, ou de ceux que lon remet en train : La contr’espreuve se fait avec ladite espreuve en cette sorte ; assavoir qu’ayant fait L’espreuve, lon la met uniement toute fraiche par son envers sur la planche qui l’a faite ; puis lon met sur la icelle espreuve une feuille de papier trempé, en suitte dessus la maculature, & en suitte les langes ; & alors on fait passer le tout entre les rouleaux, & ayant levé ladite feuille, on trouve que l’espreuve a fait la contr’espreuve sur ladite feuille de papier : cela est fait d’ordinaire pour voir plus aisement à corriger, d’autant que ladite contr’espreuve est suivant le dessein, assavoir tournée de mesme costé.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure

3 quotations

Quotation

Et touchant la distinction des Copies de toutes les Stampes Originales, il faut avouër qu’elles sont bien plus faciles à bien imiter ou copier, que les Tableaux, quand ce ne seroit qu’à cause que les traits ou hacheures des unes & des autres se sont faites & se font par des Outils nommés Burins, qui sont tous en quelque sorte de pareille forme, & que pour faire un trait ou hacheure grosse & déliée, il n’y a qu’à plus ou moins faire entrer ou enfoncer dans le Cuivre lesdits Burins, qui est quasi la mesme chose que d’imiter une escriture.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure
PEINTURE, TABLEAU, IMAGE → statut de l'oeuvre : copie, original...

Quotation

Toutefois il arrive de toutes ces choses quasi de mesme qu’aux Tableaux, qui est que tant bien soient-elles Copiées, les Copistes n’estant point capables de Desseigner d’Invention, ou du moins de Graver [d’] après des Tableaux ou Desseins lavez, où par consequent les hacheures ne sont pas exprimées, font que leursdites Copies paroissent dures, seiches, & bien souvent plus noires que leurs Originaux, quand mesme ils conteroient le nombre des hacheures ; De plus comme aux Tableaux, les Copistes ont peine de toucher avec Art, les touches qui forment les yeux, nez, bouches, pieds, mains, & autres telles parties ; le mesme arrive ausdits Copistes Graveures, ne les formant point avec art & liberté, ains au contraire avec peine, & par ainsi en corrompent souvent la forme. 
Pour connoistre une Copie d’une Stampe ou Taille Douce Originale, cette seule particularité suffiroit, sans avoir aucune connoissance de l’Art ; qui est de remarquer soit en l’une ou en l’autre, quelque trait ou hacheure, plus grosse ou déliée, ou bien plus pressée ou eslargie en quelque endroit [...].


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure

Quotation

[...] Mais pour les retouchées [ndr : les estampes retouchées] elles sont beaucoup moins estimées ; puis les Copies encore moins, chacune suivant qu’elles sont, plus ou moins mal Copiées.


Other conceptual field(s)

PEINTURE, TABLEAU, IMAGE → statut de l'oeuvre : copie, original...

3 quotations

Quotation

Dans l’Allemagne du temps de l’Empereur Rodolphe, il y a eu des Sadelers, Gille, Jean, & Raphaël,  tous trois bons Graveurs, lesquels ont fait de si beaux Ouvrages, qu’il reste un regret en les voyans, qu’ils n’ayent esté du temps de Raphaël d’Urbin, car ils estoient à mon sens tres-capables de copier ou imiter ponctuellement toutes sortes de manieres, & d’exprimer és Tableaux la pluspart des tendresses du Colory, & aussi avec grande justesse & Art, les testes, pieds, mains, & autres petites parties qui y sont comprises, tesmoins de Jean & de Raphaël en ce qu’ils ont executé d’après M. de Vos, le Bassan & autres ; [...] & quantité d’autres [ndr : d’autres graveurs], lesquelles on peut dire estre merveilleusement bien gravée, & avec grande netteté, jugement & Art.


Other conceptual field(s)

PEINTURE, TABLEAU, IMAGE → statut de l'oeuvre : copie, original...

Quotation

Et touchant la distinction des Copies de toutes les Stampes Originales, il faut avouër qu’elles sont bien plus faciles à bien imiter ou copier, que les Tableaux, quand ce ne seroit qu’à cause que les traits ou hacheures des unes & des autres se sont faites & se font par des Outils nommés Burins, qui sont tous en quelque sorte de pareille forme, & que pour faire un trait ou hacheure grosse & déliée, il n’y a qu’à plus ou moins faire entrer ou enfoncer dans le Cuivre lesdits Burins, qui est quasi la mesme chose que d’imiter une escriture.

imiter


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure

Quotation

Mais lorsqu’il s’agit de copier les Tableaux des grands Maîtres, il faut que le Graveur se détache entierement de la propre maniere qu’il pourroit avoir de dessiner, pour se conformer à celle des ouvrages qu’il veut imiter & s’y conserver le caractere qui fait distinguer les manieres les unes des autres : & pour cet effet l’on doit beaucoup dessiner & bien du soin d’après les peintures de Rapahaël, des Carraches, du Dominiquain, du Poussin, &c. que si l’occasion ne se présente pas de pouvoir copier ces ouvrages, & qu’on ne puisse que les voir, il faut en remarquer toutes les beautés & les saisir dans la mémoire par une forte application d’esprit, & s’efforcer de reconnoître la différence de chacun dans la manière de tracer les contours.
Il est très-nécessaire qu’un Graveur sache l’Architecture & la Perspective. L’Architecture pour [p. 99 153] garder les proportions que les habiles Peintres quelquefois ne se donnent pas la peine de terminer dans leurs desseins ; surtout quand on grave d’après des croquis ou des tableaux peu finis. La Perspective, par les dégradations du fort au foible, lui donnera beaucoup de facilité pour faire fuir ou avancer les figures & autres corps représentés dans le Tableau qu’il doit imiter.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure

1 quotations

Quotation

Toutefois il arrive de toutes ces choses quasi de mesme qu’aux Tableaux, qui est que tant bien soient-elles Copiées, les Copistes n’estant point capables de Desseigner d’Invention, ou du moins de Graver [d’] après des Tableaux ou Desseins lavez, où par consequent les hacheures ne sont pas exprimées, font que leursdites Copies paroissent dures, seiches, & bien souvent plus noires que leurs Originaux, quand mesme ils conteroient le nombre des hacheures ; De plus comme aux Tableaux, les Copistes ont peine de toucher avec Art, les touches qui forment les yeux, nez, bouches, pieds, mains, & autres telles parties ; le mesme arrive ausdits Copistes Graveures, ne les formant point avec art & liberté, ains au contraire avec peine, & par ainsi en corrompent souvent la forme. 
Pour connoistre une Copie d’une Stampe ou Taille Douce Originale, cette seule particularité suffiroit, sans avoir aucune connoissance de l’Art ; qui est de remarquer soit en l’une ou en l’autre, quelque trait ou hacheure, plus grosse ou déliée, ou bien plus pressée ou eslargie en quelque endroit [...].


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure
PEINTURE, TABLEAU, IMAGE → statut de l'oeuvre : copie, original...

1 quotations

Quotation

il y a tel qui rendra son Ouvrage plus correct & complet par une seule hacheure, qu’un autre par un grand nombre ; suffit donc de dire qu’il importe de quelle manière, pourveu qu’elle face bien l’effect qu’elle doit.
Et dautant que plusieurs personnes ont voulu mespriser celles qui sont faites par une seule hacheure, je ne feindrai pas de dire qu’ils n’ont pas en cela toute la raison qu’ils croyent, & si bien ils en ont veu quelques pieces faites avec negligence, cela n’empesche pas qu’on ne puisse faire des œuvres merveilleuses par icelle, & extremement agreables à l’œil & tendres, & encore que l’opposition du pur noir au blanc, donne une forte sensation à l’œil, ce n’est pas là où gist le fond de cét Art ; Car il arrive souvent qu’il faut faire en sorte d’exprimer une bonne partie des Couleurs du Tableau par leur brun plus ou moins, selon que ledit Art de la Graveure le pourra permettre.

Il convient aussi suivant l’intention de quelques Autheurs, de ne s’attacher ny assujettir à aucune desdites Couleurs, en supposant que ce qu’on imite ne soit qu’un blanc & noir, ou pour mieux dire un gris & blanc ; Car il est tres-constant, principalement pour les Corps exposez dans le grand jour, comme pourroient estre des Figures de Marbre blanc ou de plastre, que leurs ombres ne paroistroient pas noires, mais au contraire grisastres ; C’est pourquoy je trouve qu’alors qu’en de telles Stampes ainsi sans sujettion de Couleurs, les Ombres sont si noires, elles font mauvais effet à l’œil, à cause que le blanc du papier paraît trop creu pour les Ombres, ou lesdites Ombres pour iceluy. [...]


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure

1 quotations

Quotation

De plus l’Impression ou la maniere d’Imprimer l’une & l’autre desdites Planches, est toute semblable, il n’y a que la Graveure à l’eau forte, laquelle peut estre plus difficile à imiter, à cause que tous les Cuivres sur quoy lon grave sont ordinairement de differente nature ; l’un plus mol ou doux, & l’autre plus aigre ou dur ; Pareillement les eaux fortes de differente, qualité force ou foiblesse ; [...]

Sur le techniques de gravure, voir aussi l'ouvrage de Bosse "Traité des manières de graver" (1645)


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure

1 quotations

Quotation

Je diray encore avant de finir, qu’il y a aussi bien que des Peintres & Curieux, des Graveurs qui ont connoissance de ces choses, & d’autres qui n’en ont point, & pareillement des Curieux, tesmoins ceux qui le sont de diverses petites Tailles Douces, dont les hacheures si pressées paroissent aux yeux les unes dans les autres, ausquelles on a donné le nom de pieces fines, parmy les Marchands de Stampes & tels Curieux peu connoissans ; Il y a aussi un grand nombre d’autres Curieux, qui sçavent bien distinguer les bonnes d’avec les mauvaises, & si ce n’est pas en toutes, par une veritable connoissance ce sera suivant les moyens cy-devant dits.


Other conceptual field(s)

SPECTATEUR → connaissance

1 quotations

Quotation

Der Andere Anhang worinnen was einem galant-homme von dem Kupferstechen zu verstehen nützlich ja fast nöthig ist/ kurtz und deutlich abgehandelt wird. II. Was bey Kupfferstücken in Obacht zu nehmen/ um wohl darinnen zu wählen, p. 176-177
10. Wer nun
curieus ist muß dahin sehen/ daß er von allerley Arten der Stiche Bekandschaft bekomme. Einige schraffiren alles/ andere mengen an dem Nackenden Puncten unter die Schraffirung/ andere gebrauchen bloß Puncten auf dem Nackenden. Die Puncten machen wiederum einige lieber rund/ andere länglicht. Theils von den Alten haben gar keine Creutzschraffirung sondern nur einfache gemachet/ und doch ihre Stücke vortreflich heraus gebracht. Die alles gantz mit punctiren heraus bringen wollen/ taugen nicht viel. In Franckreich findet man itzo eine neue Art/ daran das nackende mit lauter Puncten, aber so subtil und enge gemachet ist/ daß es fast wie schwartze Kunst oder die subtileste Miniatur heraus kömmet/ also daß nicht wohl möglich ist dergleichen mit dem Grabstichel oder der Radier-Nadel heraus zu bringen. Hingegen das übrige ist gewöhnlicher massen schraffirt.


Other conceptual field(s)

1 quotations

Quotation

Il est inutile de dire que le Dessein est le fondement de cet Art, & qu’il est nécessaire qu’un Graveur sache dessiner correctement, car sans cela il ne pourra jamais bien imiter aucun Tableau ni Dessein, parce que son [p. 98 152] ouvrage ne sera fait qu’en tâtonnant : il pourra même être fait avec soin & d’une gravûre fort douce, mais sans esprit, sans art & sans intelligence.
On passe sous silence la maniere de dessiner du Graveur, qui doit être la même que celle du Peintre : on dira seulement qu’il doit s’appliquer fortement à dessiner long-tems des pieds & des mains d’après l’antique, sur le naturel, & d’après les Tableaux & les Desseins d’habiles gens, & qu’il ne doit point négliger de voir les Estampes gravées d’Augustin Carrache, & de Villamene, qui ont parfaitement & facilement dessiné ces extrémités.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure
EFFET PICTURAL → qualité du dessin
EFFET PICTURAL → qualité de la lumière

1 quotations

Quotation

[…] ; puis vous couvrirez de mixtion pour la dernière fois ; ce que vous jugerez à propos de couvrir encore ; Car vous sçavez que c’est selon les desseins & la sorte d’ouvrage dont ils sont composez, qu’il y a plus ou moins d’adoucissemens & de douceurs à faire : & apres cela vous reversez pour la derniere fois de l’eau forte dessus […].

5 quotations

Quotation

En suitte est venu Jacques Callot Lorrain, lequel a extremement perfectionné cét art, & de telle sorte qu’on peut dire qu’il la mis au plus haut poinct qu’on le puisse faire aller, principalement pour les ouvrages en petit […].; quoi qu’il en ait fait quelques uns en grand autant hardiment gravez qu’il se puisse faire, & n’eust esté que son genie l’a porté aux petites figures, il eust fait sans doute à l’eau forte en grand tout ce qui se peut faire à l’imitation du burin, comme cela se peut voir en plusieurs de ses ouvrages, & principalement en quelques pourtraits qu’il a fait a Florence ausquels je ne vois encore rien de pareil.


Other conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → qualité du dessin

Quotation

De plus l’Impression ou la maniere d’Imprimer l’une & l’autre desdites Planches, est toute semblable, il n’y a que la Graveure à l’eau forte, laquelle peut estre plus difficile à imiter, à cause que tous les Cuivres sur quoy lon grave sont ordinairement de differente nature ; l’un plus mol ou doux, & l’autre plus aigre ou dur ; Pareillement les eaux fortes de differente, qualité force ou foiblesse ; [...]

Sur le techniques de gravure, voir aussi l'ouvrage de Bosse "Traité des manières de graver" (1645)


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure

Quotation

Après tous les préparatifs que le sieur Bosse vient de détailler sur la maniere de graver au vernis dur, & au vernis mol qui est présentement le plus en usage, il ne sera pas hors de propos d’y ajouter une espece de théorie qui puisse faciliter aux Commençans les moyens de se perfectionner dans cet Art. C’est ce qui nous a engagé à joindre ici quelques principes nécessaires à ceux qui désirent faire leur talent principal de la Gravûre, & apprendre à préparer une Eau forte avec goût & de façon qu’elle se puisse aisément retoucher au Burin : ceux qui ne sont point à portée d’avoir facilement de bons Maîtres trouverons ici dequoi y suppléer, & ceux qui en ont, liront avec fruit cet ouvrage qui leur remettra devant les yeux les leçons qu’on leurs aura données, & qui s’échappent aisément de la mémoire. A l’égard de ceux qui gravent pour leur [p. 68 122] plaisir & qui veulent laisser leur planches [sic] dans l’état ou l’Eau forte les met, quoiqu’il semble qu’ils puissent graver avec plus de licence, ils y trouveront néanmoins des régles générales, qu’il leur est essentiel de sçavoir, & dont il est bon de ne se point écarter.
Nous supposons que la planche est toute préparée & que l’on a eu soin de calquer son trait sur le vernis, & d’y marquer aussi la terminaison des ombres & des demi-teintes :
il ne faut pas négliger de faire ce calque soi-même, afin qu’il soit le plus correct possible. Car quoiqu’il soit facile de le corriger en gravant, il vaut beaucoup mieux en être sûr, pour ne point avoir à tâtonner : d’ailleurs n’échappe-t’il pas assez de fautes involontaires malgré les soins que l’on prend, sans s’exposer encore à en faire par sa négligence ?


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure
MATERIALITE DE L’ŒUVRE → outils

Quotation

La Gravure pouvant être regardée comme une façon de peindre ou dessiner avec des hachûres, la meilleure maniere & la plus naturelle de prendre ses tailles est d’imiter la touche du pinceau, si c’est un tableau que l’on copie : or il n’y a gueres de tableau qui soit fait avec art, où l’on ne découvre le maniement du pinceau. Si c’est un dessein, il faut les prendre du sens dont on hacheroit si on le copioit au crayon. Ceci est seulement pour la premiere taille : à l’égard de la seconde, il faut la passer par dessus de maniere qu’elle assure bien les formes conjointement avec la premiere, & par son secours fortifier les ombres & en arrêter les bords d’une maniere un peu méplate, c’est-à-dire, un peu tranchée [p. 70 124] & sans adoucissement. Il ne faut point la continuer [n.d.r. la seconde taille] dans les reflets, lorsqu’ils sont tendres, mais les laisser un peu plus clairs qu’ils ne doivent être lorsque la planche sera finie, réservant au Burin qui doit terminer l’ouvrage le soin d’allonger cette taille pour assourdir les reflets, & leur ôter le transparent qui les rendroit trop semblables aux Ouvrages qui font dans les lumieres ; Si l’ombre étoit très-forte & le reflet aussi, alors il faudroit la graver à deux tailles avec une grosse pointe, & le reflet de même à deux tailles, mais avec une pointe plus fine.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure
MATERIALITE DE L’ŒUVRE → outils

Quotation

Si l’on veut donc faire une eau Forte spirituelle & avancée, on doit souvent changer de pointe sur les devants, & pour donner plus de caractere aux choses qui en sont susceptibles, il faut les graver par des tailles courtes, méplates, & arrêtées fermement le long des muscles ou des draperies qu’elles forment ; car les tailles longues et unies produisent un fini froid & sans goût.

Eau-forte Spirituelle


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure

1 quotations

Quotation

Je répéterai encore en dépit de la mode, & du mauvais goût d’aujourd’hui, que la Gravûre en petit doit conserver une idée d’ébauche, & que plus on la finit, plus on lui ôte son principal mérite, qui consiste dans l’esprit & la hardiesse de la touche.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure

1 quotations

Quotation

Der Andere Anhang worinnen was einem galant-homme von dem Kupferstechen zu verstehen nützlich ja fast nöthig ist/ kurtz und deutlich abgehandelt wird. II. Was bey Kupfferstücken in Obacht zu nehmen/ um wohl darinnen zu wählen, p. 176
9. Wenn einer diese Eigenschafften auf Kupffern/ nebst einer guten Zeichnung findet/ dabey in Acht nimt/ daß an einem Stück alles mit gleichen Fleiß gearbeitet/ der Abdruck aber noch schwartz und frisch ist/ so kan er versichert seyn/ daß es ein gutes Stück sey.


Other conceptual field(s)

L’ARTISTE → qualités

1 quotations

Quotation

Plusieurs tiennent, que l’origine ou commencement, ou crainte de s’abuser, la restauration de cét Art, n’est que vers l’année 1490. & sur ce sujet je commenceray à nommer les premiers qui l’ont mis ou remis en pratique ; Israël, Martin Schon ou le Tudesque, & quelques autres nommez par les Curieux, les Maistres au Chandelier, & pour leurs Stampes elles ont le nom de pieces de mauvais noir ou ancre [ndr : sic], dautant qu’ils n’avoient pas encore la bonne maniere de la faire, ce qui se remarque en elles par l’huile qui a jauny le papier, y estant entrée apres s’estre separée du noir faute d’avoir esté cuite ou bruslée.

La formulation de Bosse n'est pas claire quant aux artistes qu'il cite. Quand il mentionne Israël, est-ce Isarël Silvestre ou Israhel Van Meckenem ? Le Tudesque est-il un peintre tel que Nicolas di Lorenzo d'Allemagne (Lanzi, 1824, p. 187) ou est-ce un pseudonyme donné au peintre allemand Martin Schongaueur (Hermann, II, 1819, p. 354) ? L'appelation désigne-t-elle le peintre Isarël Meckenem (qui avait pour sorbiquet Le Tudesque selon Duchesne, 1826, p. 106) ? Les maîtres au chandelier désignent-ils Schongaeur, Israel et, le cas échéant, le Tudesque (comme le fait Le Comte en 1702, vol. 3, p. 236) ou Bosse fait-il référence aux Hopfer, désignés comme tels dans plusieurs ouvrages (Christ, 1754, p. 313 ; Brulliot, 1817, p. 90 ; Meersch, 846, p. 98)?

pièce de mauvais noir


Other conceptual field(s)

SPECTATEUR → jugement
SPECTATEUR → connaissance

Quotation

Pour ce qui est de ce que j’ai dit cy-dessus touchant l’idée que m’a donné la consideration des Stampes ou Images de satin de plusieurs couleurs. 
Cela me fist penser à faire le contraire de ce que font les Enlumineurs ou Couloreurs d’estampes vulgairement nommées Images ; car au lieu qu’ils appliquent leurs couleurs sur l’impression de l’encre, je m’advisay de faire en sorte que cette impression fust sur les couleurs.

couloreur d'estampes

1 quotations

Quotation

Avant de finir je vous dirai ce que les Imprimeurs appellent espreuve, & contr’espreuve ; Espreuve est la premiere, deuxieme ou troisiéme stampe, qu’ils tirent d’une planche qui n’a point encore imprimé, ou de ceux que lon remet en train : La contr’espreuve se fait avec ladite espreuve en cette sorte ; assavoir qu’ayant fait L’espreuve, lon la met uniement toute fraiche par son envers sur la planche qui l’a faite ; puis lon met sur la icelle espreuve une feuille de papier trempé, en suitte dessus la maculature, & en suitte les langes ; & alors on fait passer le tout entre les rouleaux, & ayant levé ladite feuille, on trouve que l’espreuve a fait la contr’espreuve sur ladite feuille de papier : cela est fait d’ordinaire pour voir plus aisement à corriger, d’autant que ladite contr’espreuve est suivant le dessein, assavoir tournée de mesme costé.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure

1 quotations

Quotation

Francesque Parmesan a aussi gravé plusieurs piéces, où l'on voit qu'il s'est servi du burin & de l'eau forte. La maniére de graver à l’eau forte que l'on trouva alors est une invention tres-avantageuse, & d'une grande utilité ; car quoy que les Estampes n'en soient pas si nettes que des planches qui sont gravées avec le burin, neanmoins il y a beaucoup plus d'art & d'esprit.

9 quotations

Quotation

[…] d’autant que ce n’a este que par une soigneuse comparaison des ouvrages ou stampes que plusieurs ont faites par le moyen de cét art tant bonnes que mauvaises ; dont les bonnes m’ont fait essayer d’aller plus avant, & les mauvaises m’ont donné la connoissance de plusieurs imperfections & accidents que j’ay taché d’eviter ; & d’autant que j’ay comme borné l’eau forte à ne pouvoir jamais surmonté la netteté & fermeté d’un beau burin […]

Quotation

Pour ce qui est de ce que j’ai dit cy-dessus touchant l’idée que m’a donné la consideration des Stampes ou Images de satin de plusieurs couleurs. 
Cela me fist penser à faire le contraire de ce que font les Enlumineurs ou Couloreurs d’estampes vulgairement nommées Images ; car au lieu qu’ils appliquent leurs couleurs sur l’impression de l’encre, je m’advisay de faire en sorte que cette impression fust sur les couleurs.

image de satin

Quotation

[...] Mais pour les retouchées [ndr : les estampes retouchées] elles sont beaucoup moins estimées ; puis les Copies encore moins, chacune suivant qu’elles sont, plus ou moins mal Copiées.


Other conceptual field(s)

PEINTURE, TABLEAU, IMAGE → statut de l'oeuvre : copie, original...

Quotation

ESTAMPE
Le plus remarquable, à mon avis, parce qu’il est le plus ordinaire dans ce Discours […] c’est le mot d’Estampe. Il n’y a point de Desseignateur, ni de Curieux de cét Art là, qui ne sçache bien que c’est un dessein gravé et imprimé, que le Vulgaire, et tous les Marchands appellent communément des Tailles-douces, ou des Images : mais il y a cette différence neantmoins, que les Estampes sont des choses plus considérables, et des Desseins de reputation. Il s’en trouve de plusieurs manières ; les unes gravées en Cuïvre avec le burin ou à l’Eau-forte, et les autres en Taille de Bois. On en void de ces trois sortes de la main d’Albert Durer Peintre Allemand, qui a esté un trés-excellent Graveur. L’Origine du mot d’Estampe vient de l’Italien
Stampare, qui signifie Imprimer

taille-douce · image


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure

Quotation

Un des plus grands avantages que l’Art de Portraire ait receu, pour eterniser ses Ouvrages, est la Graveure sur le Bois, & sur le Cuivre, par le moyen de laquelle, on tire un grand nombre d’Estampes, qui multiplient presque à l’infiny un mesme Dessein, & font voir en differens lieux la pensée d’un Ouvrier, qui auparavent n’estoit connuë que par le seul travail qui sortoit de ses mains.

Félibien différencie gravure et estampe, c’est-à-dire la technique et l’œuvre matérielle. La notion de gravure est associée à celle de dessein, comme pensée.


Other conceptual field(s)

PEINTURE, TABLEAU, IMAGE → statut de l'oeuvre : copie, original...

Quotation

Je croy vous avoir déjà dit comment dans les derniers siecles on trouva le secret de conserver encore plus étenduë que dans les Medailles l’histoire des grands Hommes. Il est vray que cette representation ne se fait pas dans un si petit volume ; mais c’est par un moyen qui se répend par toute la terre de mesme que les Medailles. Vous jugez bien que j’entends parler de la Graveûre sur le cuivre dont les estampes se multiplient presque à l’infini, & que chacun peut avoir sans beaucoup de dépense.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure

Quotation

Un grand moyen d’en acquerir la perfection [ndr : de la miniature], est de copier d’excellens Originaux, On joüit avec plaisir & tranquilité du travail & de la peine des autres. Il faudroit en prendre beaucoup pour en voir d’aussi beaux effets ; & il vaut mieux estre bon Copiste que mauvais Inventeur.
Les enseignemens que j’ay donnez des mélanges & des differentes teintures, dont il faut colorier les carnations, & autres choses, peut servir particulierement lors qu’on travaille d’aprés des Estempes, où l’on ne voit que du blanc & du noir, quoy qu’ils ne soient pas non plus inutiles, lors que l’on commence à copier des Tableaux, sans sçavoir manier les couleurs, & sans connoistre leur force, & leur effet. Car il y a cette difference entre la Mignature & la Peinture à l’huile, qu’en celle-cy, les Couleurs ont esté prises sur la Palette, comme elles vous paroissent dans le Tableau où elles s’appliquent tout d’un coup ; de sorte qu’il n’y a qu’à prendre la peine de chercher un peu pour trouver ce qui fait un tel jour, & un tel Ombre. Mais ce n’est pas la mesme chose pour la Mignature, ou assez souvent la derniere couche qu’on applique ne conserve pas sa couleur, mais elle en prend une autre des premieres dont l’on travaillé dessous, ou plûtost les unes & les autres en composent une derniere qui fait l’effet qu’on a pretendu. Et bien que ce soit si vous voulez du Blanc du Verd, du Carmin, du Bleu, de l’Orpin, du Bistre, &c. Dont ce coloris est composé., ces couleurs ne le composeroient pas neanmoins, si on les mesloit ensemble : car ce n’est qu’en travaillant de l’une & puis de l’autre que l’on y parvient ; […].


Other conceptual field(s)

L’ARTISTE → apprentissage
CONCEPTION DE LA PEINTURE → couleur

Quotation

Estempe est un dessein gravé & imprimé, que le vulgaire, & les Marchands appellent communément des Tailles-douces, ou des Images : mais il y a cette difference néanmoins, que les Estempes sont des choses plus considérables, & des desseins de réputation : il s’en trouve de plusieurs maniéres, les unes gravées en cuivre avec le burin ou à l’eau-forte, & les autres en Taille de Bois, on en voit de ces trois sortes de la main d’Albert Duret, Peintre Allemand, qui a été un très-excellent Graveur. L’origine du mot d’Estempe vient de l’Italien Stampare, qui signifie Imprimer.

Ce passage est repris de Fréart de Chambray ("Avertissement au Lecteur", Idée de la perfection en peinture, 1662, n.p.) et de Félibien (Principes, 1676, p. 583).


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure

Quotation

ESTAMPE, image qui se tire d’une planche gravée. 
[...]
Estampes en taille douce, ce sont ceilent qui se tirent d’une planche gravée au burin : ce furent les premieres estampes.
Estampes à l’eau forte : Leur invention suivit de près l’origine de la Gravüre.
Les
estampes à l’eau forte, se gravent avec l’aiguille & avec l’échoppe.

Marsy reprend l'idée de l'origine italienne de cette technique.

1 quotations

Quotation

Liber Secundus.
Of Engraving, Etching and Limning.
Shewing the Instruments belonging to the work ; the matter of the work, and the way and manner of performing the same ; together with all other requisites and ornaments.
[...] CHAP. VII. Of Etching, and the Materials thereof.
I
. ETCHING is an Artificial Engraving of Brass or Copper Plates with Aqua fortis.
            II. The Instruments of Etching (besides the Plate) are these nine. I.
Hard Varnish. 2. Soft Varnish. 3. Prepared Oyl. 4. Aqua fortis. 5. Needles. 6. Oyl stone. 7. Brush-pensil. 8. Burnisher. 9. The Frame and Trough.
            [...].
[...] CHAP. IX. The way and manner of Etching.
I. In making lines or hatches, some bigger, some lesser, straight or crooked, you must use several sorts of needles, bigger or lesser as the work requires.
            II. The great lines are made by leaning hard on the needle ; [...].

engraving


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure
MATERIALITE DE L’ŒUVRE → outils

2 quotations

Quotation

Hier toe kanmen lichtelijck, als tot een buytens-tijdige oeffeninge, en sijn eyghen selfs vermaeckingh, de handen aen het werck slaen; niet datmen dat door een langhwijligen arbeydt van in ’t Koper te snijden, (dat veel moeyten in heeft, om het Graef-yser wel te leeren handelen,) sou halen; maer door een lichte maniere, van met sterck water te Etzen of in Koper in te bijten, welcke veel korter en gemackelijcker gaet dan het snyen met de Graveer-ysers, gelijck die nu oock in Vranckrijck en in Hollandt soo gemeen, en fraey geoffent wert, datmense naeulicx van ’t Snyen onderscheyden kan.

[suggested translation, Marije Osnabrugge:] For this one can easily, as for an extra practice and one’s own entertainment, put the hands to work; not that one would obtain this through the boring work of cutting in Copper, (which costs a lot of effort, to learn to handle the burin well,) but by means of an easy way, of Etching or biting in Copper with acid water [ndr: literally: strong water], which goes much quicker and easier than the cutting with burins, as it is now commonly and nicely practiced in France and Holland, that one can hardly distinguish it from Engraving


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure

Quotation

Weynigh Jaren geleden, heeft A. Bosse, binnen Parijs, heir van een gansch Boeck geschreven, dat oock naderhandt in ’t Hoogh-dutys en Neder-duyts is over gheset; In welck hy aenwijst de gronden te maecken, hoemen dat op de Platen sal strijcken, droogen hart ende swart maecken sal, hoemen de Teycken-naelden sal slijpen, vastsetten, ende op het Koper regeeren sal, op wat wijse het Starck-water gemaeckt ende op het Koper gegoten wordt, ende alle andere noodige handt-grepen die daer toe vereyst werden, dien hy op twee verscheyden wijsen, d’een met eenen harden d’ander met eenen weecken grondt leert: Soo dat hy alles klaerlijck tot het maecken der Druck-Parsse toe, volgens sijn eygen ondervinding, als een nuttighe Wetenschap voor de Liefhebbers der Teycken- en Schilder-Konst, daer in komt aen te wijsen. Gelijck hy selfs oock wegen het voordeel datter de Konst-Oeffeningh door kan verkrijgen, inde Voor-reden van ’t gemelde Boeck komt te seggen, dat het te wenschen waer, dat alle Schilders ende Teyckenaers sich tot dese Wetenschap van ’t Etzen begaven, op dat wy door dat middel meerder fraye Printen mochten bekomen, die wy nu missen moeten.

[suggested translation, Marije Osnabrugge:] A few years ago, Abraham Bosse has written a whole book about this in Paris, which afterwards was also translated in High German and Low German; In which he explains to make the ground, how one should apply it to the Plates, drying will make it hard and black, how one will sharpen the drawing-style [ndr: burin], fix it and draw it on the Copper, in which way one should make the strong-water and pour it on the Copper, and all other necessary acts that are required for it, which he teaches in different ways, one with a hard and the other with a soft ground: Such that he is able to explain everything clearly in it, up to the construction of the printing press, based on his own experience, as a useful Science for Amateurs of the Art of Drawing and Painting. Like he says in the Introduction of the aforementioned book, regarding the advantage the Art Practice may gain from it, that it is desirable that all Painters and Drawings would apply themselves to this Science of Etching, so that we may have more beautiful Prints because of it, which we are now lacking.

1 quotations

Quotation

VOlgens gemeen oordeel, en niet zonder reden, word de Etskunde voor losser en tekenachtiger gehouden als de Sny-of Graveerkunde, om dat tusschen 't etsen en tekenen geen onderscheid is, ten opzichte van het manuaal: maar tusschen het tekenen en snyden is het zeer groot. De handeling van de etsnaald is even als die van 't kreon of de pen. De plaat legt, gelyk het papier om te tekenen, vlak neêr. Het tegendeel bevind men in het snyden: want daar hout men het yzer in de vuist, byna paralel leggende aan de plaat; en de plaat legt niet vast, maar op een bol of zandkussen. Wat de kracht aangaat, die is ook ongelyk minder noodig in 't etsen, dan in 't snyden […]Ten dien opzichte oordeelen wy, dat het etsen in naauwkeurigheid en vaardigheid het snyden verre te boven gaat […]

[D'après DE LAIRESSE 1787, vol. 2, p. 615-616:] Ce n’est pas sans raison qu’on regarde généralement la gravure à l’eau forte comme plus propre à donner à un ouvrage de l’esprit & un caractère de dessin que la gravure au burin ; à cause qu’il n’y a point de différence à travailler à l’eau forte & à dessiner, relativement à l’exécution ; tandis qu’il y en a une fort grande entre le dessin & la gravure au burin. Le maniement de la pointe ou de l’échope est le même que celui du crayon, de la sanguine ou de la plume, & la planche est posée horizontalement & solidement, comme le papier sur lequel on dessine ; mais dans le burin c’est tout le contraire ; […] Voilà donc en quoi la gravure à l’eau forte est, selon moi, préférable à celle du burin, tant par l’exactitude que par la prestesse du travail […]



Other conceptual field(s)

PEINTURE, TABLEAU, IMAGE → comparaison entre les arts

1 quotations

Quotation

The Excellence of a Print, as of a Drawing consists not particularly in the Handling ; This is but One, and even one of the Least considerable parts of it : ‘tis the Invention, the Grace, and Greatness, and those Principal things that in the first place are to be regarded. There is better Graving, a finer Burin in many Worthless Prints than in those of Marc Antonio, but those of Him that come after Raffaele are Generally more esteem’d than even those which are Grav’d by the Masters themselves ;

1 quotations

Quotation

Der Andere Anhang worinnen was einem galant-homme von dem Kupferstechen zu verstehen nützlich ja fast nöthig ist/ kurtz und deutlich abgehandelt wird. II. Was bey Kupfferstücken in Obacht zu nehmen/ um wohl darinnen zu wählen, p. 176 
5. Wenn in Kupfferstücken gleichsam die Farben sind in Acht genommen worden/ also daß man daraus unterscheiden kan/ wenn das Kupffer nach einem Gemählde copiret worden/ welche Personen eine schwärtzere welche eine weissere Haut/ welche Zeuge der Gewänder von dunckeln/ welche von hellen Farben gemahlet worden/ it. was Tuch-Gewand seyn soll/ wenn man auch die weisse Leinwand vor andern Stoffen aus dem Stich selbst erkennet/ so hat man an der vollkommenden Geschicklichkeit des Meisters nicht zu zweiffeln.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure

2 quotations

Quotation

[…] d’autant que ce n’a este que par une soigneuse comparaison des ouvrages ou stampes que plusieurs ont faites par le moyen de cét art tant bonnes que mauvaises ; dont les bonnes m’ont fait essayer d’aller plus avant, & les mauvaises m’ont donné la connoissance de plusieurs imperfections & accidents que j’ay taché d’eviter ; & d’autant que j’ay comme borné l’eau forte à ne pouvoir jamais surmonté la netteté & fermeté d’un beau burin […]

Quotation

[…] & mesme qu'il est bien plus facile de faire des hacheures tournantes hardiment poussées sur le verni dur, que sur le mol ; d’autant que la dureté du verni, tient la pointe comme engagée, ce qui fait faire les traits plus franchement tranchez, & mieux imitants la fermeté & netteté du burin […].


Other conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → qualité du dessin

1 quotations

Quotation

Il est vrai que cela attire plus l’admiration de la multitude, ou de ces Sçavans dont l’habileté dans d’autres sciences fait regarder les décisions comme fort importante dans un Art où ils n’endendent rien ; mais cet extrême fini n’est qu’une servitude dont un habile Artiste doit se dégager, & qui n’est bonne que pour des gens médiocres & incapables de faire [p. 87 141] les choses à moins de frais.

Le fini concerne ici "le petit" / la gravure en petit


Other conceptual field(s)

MANIÈRE ET STYLE → le faire et la main
L’ARTISTE → qualités

1 quotations

Quotation

Der Andere Anhang worinnen was einem galant-homme von dem Kupferstechen zu verstehen nützlich ja fast nöthig ist/ kurtz und deutlich abgehandelt wird. II. Was bey Kupfferstücken in Obacht zu nehmen/ um wohl darinnen zu wählen, p. 176
9. Wenn einer diese Eigenschafften auf Kupffern/ nebst einer guten Zeichnung findet/ dabey in Acht nimt/ daß an einem Stück alles mit gleichen Fleiß gearbeitet/ der Abdruck aber noch schwartz und frisch ist/ so kan er versichert seyn/ daß es ein gutes Stück sey.


Other conceptual field(s)