COPIER (v.)

ABKOPIEREN (deu.) · AFTEKENEN (nld.) · COPY (TO) (eng.) · KOPIEREN (deu.) · KOPIËREN (nld.) · NACHÄFFEN (deu.) · NACHKOPIEREN (deu.) · NACHZEICHNEN (deu.) · NA-KOPIËREN (nld.)
TERM USED IN EARLY TRANSLATIONS
COPY (TO) (eng.) · IMITARE (lat.) · NACHMALEN (deu.)

FILTERS

LINKED QUOTATIONS

11 sources
18 quotations

Quotation

Deux divers moyens connüs de Coppier ou Representer sur une Surface Platte, nommée communement Tableau, les Corps visibles de la nature, Ensemble les Composez d’Invention.
Le premier & le plus usité est ayant devant soy les Corps qu’on veut Coppier, ou bien leurs formes dans l’imagination, les Desseigner, Pourtraire ou Representer sur ladite Surface ou Tableau, sans autre regle ny mesure, que celle que l’œil & le jugement luy en peuvent fournir. 

Le second est, de faire ladite Representation ou Pourtrait de ces Corps, sur ladite Surface ou Tableau, par le moyen des mesures reglées, en sorte qu'on soit assuré que lesdits objets representez ainsi sur iceluy, facent à l'œil ou aux yeux de ceux qui les regarderont, la mesme sensation ou vision en toutes leurs parties, que leur seroient lesdits Corps ou objets visibles de la nature, pareillement des choses qu'on peut avoir dans l'imagination en sachant les mesures. Or la regle de les representer ainsi, est ce que l’on appelle communement la
Perspective, mot qui ne signifie que ceux de Pourtrait, Pourtraiture, Representation ou Tableau, sans laquelle un peintre ou un autre tel Desseignateur, ne peut s’assurer du bon effet de son ouvrage.

représenter

Conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → génie, esprit, imagination

Quotation

Si tous ceux qui pratiquent ainsi à veuë d’œil cét Art, copioient les mesmes Corps visibles de la Nature en sorte que leurs Ouvrages fissent aux yeux la mesme Sensation ou Vision que feroit le Naturel, il y a apparence que lon ne discerneroit en aucuns d’eux des manieres differentes, ains au contraire une seule qui seroit celle du Naturel.
De plus si de mesme arrivoit à tous ceux qui pratiquent la mesme chose par la regle & mesure Perspective, il n’y auroit non plus de Manieres qu’en celles des autres ; Mais il y a en cela une difference qui est, que deux Peintres estans doüez d’un pareil Esprit, bon Œil, & bonne Main, si l’un venoit à s’exercer de Copier toutes choses par la regle, & l’autre à veuë d’œil, il est très asseuré que le premier fera bien plustot, asseurement, & precisement ses Ouvrages, que l’autre.

Cecy soit dit pour expliquer en gros, que le Naturel estant ainsi bien Copié, il n’y auroit point tant de diverses manieres, car ainsi faisant plusieurs qui Copieroient d’apres Nature une mesme teste communement nommée Pourtrait, & d’une mesme position & distance, il arriveroit que tous ces divers Pourtraits seroient entierement semblables, & qu’on ne pourroit pas dire celuy-là est de la maniere d’un tel, ou d’un tel, & ainsi le mesme des autres Corps visibles de la Nature.

Conceptual field(s)

MANIÈRE ET STYLE → le faire et la main
CONCEPTS ESTHETIQUES → nature, imitation et vrai

Quotation

Dans l’Allemagne du temps de l’Empereur Rodolphe, il y a eu des Sadelers, Gille, Jean, & Raphaël,  tous trois bons Graveurs, lesquels ont fait de si beaux Ouvrages, qu’il reste un regret en les voyans, qu’ils n’ayent esté du temps de Raphaël d’Urbin, car ils estoient à mon sens tres-capables de copier ou imiter ponctuellement toutes sortes de manieres, & d’exprimer és Tableaux la pluspart des tendresses du Colory, & aussi avec grande justesse & Art, les testes, pieds, mains, & autres petites parties qui y sont comprises, tesmoins de Jean & de Raphaël en ce qu’ils ont executé d’après M. de Vos, le Bassan & autres ; [...] & quantité d’autres [ndr : d’autres graveurs], lesquelles on peut dire estre merveilleusement bien gravée, & avec grande netteté, jugement & Art.

Conceptual field(s)

PEINTURE, TABLEAU, IMAGE → définition de la gravure
PEINTURE, TABLEAU, IMAGE → statut de l'oeuvre : copie, original...

Quotation

Et touchant la distinction des Copies de toutes les Stampes Originales, il faut avouër qu’elles sont bien plus faciles à bien imiter ou copier, que les Tableaux, quand ce ne seroit qu’à cause que les traits ou hacheures des unes & des autres se sont faites & se font par des Outils nommés Burins, qui sont tous en quelque sorte de pareille forme, & que pour faire un trait ou hacheure grosse & déliée, il n’y a qu’à plus ou moins faire entrer ou enfoncer dans le Cuivre lesdits Burins, qui est quasi la mesme chose que d’imiter une escriture.

imiter

Conceptual field(s)

PEINTURE, TABLEAU, IMAGE → définition de la gravure
MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure

Quotation

L’effect donc que cét Art [ndr : de la poutraiture et de la peinture] doit produire est, de si bien representer ou copier sur une surface platte, soit mur, bois, toile, cuivre, ou autre matiere, tous les Corps visibles de la Nature, que cette representation face avoir la mesme sensation ou vision à l’œil de ceux qui la regarderont, que feroit lesdits corps s’ils y estoient ainsi presens ou exposez devant luy : Or cette surface plate, de telle matiere & en quelque situation qu’elle soit est communement nommée Tableau

représenter

Conceptual field(s)

PEINTURE, TABLEAU, IMAGE → définition de la peinture
SPECTATEUR → perception et regard
CONCEPTS ESTHETIQUES → nature, imitation et vrai

Quotation

Pour l’autre Composition, qui est de nostre Moderne Jules Romain, elle nous monstre en effet, qu’une Imitation ingenieuse peut egaler et mesme passer encore au-dessus de l’Original, et que par consequent, il n’est pas moins glorieux d’imiter ainsi par concurrence d’esprit, la pensée d’un autre, et de l’enrichir comme il a fait, qu’il est honteux à un Peintre de copier mechaniquement figure à figure tout un Tableau, sans y apporter du sien autre chose que la peine et la sujetion d’un simple Ouvrier ; ce travail n’estant pas tant reputé l’Ouvrage d’un peintre, que l’estude d’un apprenty.

term translated by COPY (TO) in FRÉART de CHAMBRAY, Roland, An Idea of the Perfection of Painting: demonstrated from the Principles of Art, and by examples conformable to the observations , which Pliny and Quintilian have made upon the most celebrated pieces of Ancient painters parallel’d with some Works of the most Modern Painters, Leonardo da Vinci, Raphael, Julio Romano and N. Poussin, trad. par EVELYN, John, London, Henry Herringman, 1668., IMITATION OF THE SAME KIND BY JULIO ROMANO, p. 92

Conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → nature, imitation et vrai

Quotation

[…] ceux qui ne font que copier les ouvrages des autres, & qui n’entrent point dans les secrets de la science & de l’art, ne sont point assurez de bien reüssir dans ce qu’ils entreprennent, & ne sont passablement bien qu’autant qu’ils sont exacts à imiter avec justesse ce qu’ils prennent pour modelle.

imiter

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → qualités
L’ARTISTE → apprentissage

Quotation

[ndr : L’ARCHITECTE] Or, Monsieur, comme la pluspart des Peintres ne sçavent d’ordinaire que copier purement à veue d’œil les objets de Relief, tant naturels qu’autres, sans en sçavoir les mesures (qui leur est ce me semble un assez grand deffaut) [...]

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → qualités

Quotation

[...] [ndr : Le Disciple, à propos de son apprentissage du dessin] Pour donc dessiner sur ce naturel, soit en l’Academie ou ailleurs ; l’on ne me donna point d’autres preceptes, que ceux que j’avois eüs pour copier les Estampes, Desseins, Academies & Tableaux ;

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → apprentissage

Quotation

{LXXI. La Nature & l’Expérience perfectionnent l’Art.}
C’est un grand moyen pour profiter beaucoup, que de copier avec soin les excellens Tableaux & les beaux Desseins : mais la Nature presente devant les yeux vous en apprendra encore davantage ; parce qu’elle augmente la force du Genie : & c’est d’elle que l’Art tire sa plus grande perfection par le moyen de l’Experience. 

term translated by IMITARE in DU FRESNOY, Charles-Alphonse, De arte graphica liber, Paris, Nicolas Langlois, 1668., p.54
term translated by COPY (TO) in DE PILES, Roger et DU FRESNOY, Charles-Alphonse, The Art of Painting by C.A. DU FRESNOY with Remarks, trad. par DRYDEN, John, London, W. Rogers, 1695., p.76
term translated by NACHMALEN in DU FRESNOY, Charles-Alphonse, Kurtzer Begriff Der Theoretischen Mahler-Kunst, trad. par GERICKE, Samuel Theodor, Berlin, Johann Michael Rüdigen, 1699., p.86

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → qualités

Quotation

On a besoin d’avoir l’esprit formé & le jugement meur, pour faire l’application de ses regles sur de bons Tableaux, & pour n’en prendre que le bon : Car il y en a qui s’imaginent que tout ce qui se trouve dans un tableau d’un Maistre qui a de la reputation, doit estre bon. Ces gens-là ne manquent jamais en copiant de s’attacher aux mauvaises choses comme aux bonnes, & les remarquent d’autant plus quelles leurs paroissent extraordinaires, & ensuite de s’en faire une loy & un precepte. Il ne faut pas aussi en prendre le bon d’une maniere creuë & grossiere, en sorte que l’on reconnoisse dans vos Ouvrages, que ce qui est de plus beau vient d’aprés un tel Maistre ; mais imitez en cecy les Abeilles qui vont dans les campagnes cueiller de chaque fleur ce qu’elles trouvent de plus propre pour en faire le miel : Ainsi il faut que le jeune Peintre ramasse de plusieurs Tableaux ce qu’il en trouvera de meilleur, & que de tout cela il se fasse une maniere qui luy soit propre.

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → qualités
MANIÈRE ET STYLE → le faire et la main

Quotation

[…] Un autre enfin me dît d’un air, qui marquoit du déplaisir, qu’il avoit esté nouri dés ses plus tendres années dans la boutique d’un pauvre Peintre, où il n’avoit jamais entendu parler des choses necessaires, pour acquerir la moindre connoissance de la Peinture, & qu’il avoit passé sa jeunesse dans l’abus dont on l’avoit prevenu, que pour estre Peintre, il ne falloit qu’un peu connoistre les couleurs, & les appliquer sans raisonnement sur une toile, & que sa derniere perfection consistoit à copier quelque méchante Estampe, à faire des couleurs luisantes & bien polies, enfin qu’il ne falloit pas plus de science & d’étude pour estre Peintre, que pour estre Cordonnier, ou Tailleur d’habits, & qu’ainsi il se voyoit avec douleur reduit à la honteuse necessité de demeurer dans l’ignorance & l’erreur, s’il ne trouvoit bientost quelque favorable occasion de reprendre le bon chemin.

Conceptual field(s)

PEINTURE, TABLEAU, IMAGE → statut de l'oeuvre : copie, original...

Quotation

Pour aprendre à bien manier la plume, rien n'est meilleur que de copier des Estampes des Caraches, & de faire avec la plume les contours & les hachures que le burin à tracez: car pour leurs desseins à la plume il faut estre déja fort avancé pour en profiter, ils sont touchez avec esprit et d’un goust merveilleux.

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → apprentissage

Quotation

Il faut copier d'abord des desseins qui soient bien finis & sur du papier blanc, pour en concevoir plus facilement tout l'ouvrage, puis d'autres desseins indifferemment sur toutes sortes de papiers, & quand on aura passé environ une année avec assiduité dans cet exercice, & que l'on aura quelque facilité dans la main, il fera bon de dessiner d'apres des Tableaux pour se délasser puis retourner à son exercice ordinaire jusqu'à ce que l'on soit capable de dessiner d'après la Bosse, laquelle on doit dessiner facilement avant que de dessiner d'apres Nature.

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → apprentissage

Quotation

IV.
Pour copier un Tableau ou autre chose de mesme grandeur, on peut encore se servir d’un papier huilé & sec, ou d’une Peau de vessie de cochon fort transparente, on en trouve chez les Batteurs d’or, le Talc fait aussi le mesme effet ; on mettra une de ces choses-là sur vostre Piéce, & on verra au travers tous les Traits que l’on y doit tracer, avec un Crayon ou un Pinceau, en suite on l’ostera, on attachera cela sous du papier ou de Veslin, on exposera le tout comme une Vitre & l’on marquera sur ce que l’on aura mis dessus, avec un crayon ou une aiguille d’argent, tous les Traits que l’on verra tracez sur ce dont vous vous serez servy, & qui paroistront au travers de la Vitre.
On peut de cette maniere, se servant de la Vitre, ou d’un Verre exposé au jour, copier toutes sortes d’Estampes, de Desseins, & autres piéces en papier ou veslin, les mettant & attachant dessous le papier ou le veslin surquoy vous les voudrez desseigner : Cette invention est tres-bonne & tres-facile pour faire des piéces d’une mesme grandeur.
Si l’on veut faire regarder les piéces d’un autre costé, il n’y a qu’à les retourner, & mettre le costé imprimé ou desseigné dessus la Vitre, & attacher le papier ou veslin au dos.
C’est encore un bon moyen pour copier juste un Tableau en huile, de donner un coup de pinceau sur tous les principaux traits, avec de la Laque broyée à huile, & d’appliquer sur le tout un papier de mesme grandeur ; puis passant la main pardessus, les traits de Laque s’attacheront, & laisseront le dessein de vostre piéce marqué sur le papier, que l’on peut calquer de mesme que les autres. Il faut se souvenir d’oster avec de la mie de pain ce qui sera resté de Laque sur le Tableau avant qu’elle soit seiche.
[…].

term translated by COPY (TO) in BOUTET, Claude, The Art of Painting in Miniature: Teaching The speedy and perfect Acquisition of that Art without a Master. By Rules so easy, and in a Method so natural as to render this charming Accomplishment universally attainable. Containing I. The Difference between Painting in Miniature, and other Kinds of Painting. II. The Management of Colours in Draperies, Linnen, Lace, Furrs, &c. III. The Method of mixing Colours for Carnations ; for painting of Architecture, or any Building of Stone or Wood ; for Landskips, Terrasses, Water, Ruins, Rocks, &c. IV. The Art of Painting all Sorts of Flowers, with the proper Colours required to represent Nature to the highest Perfection. V. The various Methods of Painting. Translated from the Original French. The Fourth Edition. To which are now added, I. Certain Secrets of one of the greatest Italian Painters for making the finest Colours, Burnished Gold, Shell Gold, &c. II. Some general instructive Lessons for the Art of Drawing. And III. The Usefulness and Benefit of Prints, London, J. Hodges - J. James - T. Cooper, 1739., p. 4-5.

Conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → dessin
L’ARTISTE → apprentissage

Quotation

Un grand moyen d’en acquerir la perfection [ndr : de la miniature], est de copier d’excellens Originaux, On joüit avec plaisir & tranquilité du travail & de la peine des autres. Il faudroit en prendre beaucoup pour en voir d’aussi beaux effets ; & il vaut mieux estre bon Copiste que mauvais Inventeur.
Les enseignemens que j’ay donnez des mélanges & des differentes teintures, dont il faut colorier les carnations, & autres choses, peut servir particulierement lors qu’on travaille d’aprés des Estempes, où l’on ne voit que du blanc & du noir, quoy qu’ils ne soient pas non plus inutiles, lors que l’on commence à copier des Tableaux, sans sçavoir manier les couleurs, & sans connoistre leur force, & leur effet. Car il y a cette difference entre la Mignature & la Peinture à l’huile, qu’en celle-cy, les Couleurs ont esté prises sur la Palette, comme elles vous paroissent dans le Tableau où elles s’appliquent tout d’un coup ; de sorte qu’il n’y a qu’à prendre la peine de chercher un peu pour trouver ce qui fait un tel jour, & un tel Ombre. Mais ce n’est pas la mesme chose pour la Mignature, ou assez souvent la derniere couche qu’on applique ne conserve pas sa couleur, mais elle en prend une autre des premieres dont l’on travaillé dessous, ou plûtost les unes & les autres en composent une derniere qui fait l’effet qu’on a pretendu. Et bien que ce soit si vous voulez du Blanc du Verd, du Carmin, du Bleu, de l’Orpin, du Bistre, &c. Dont ce coloris est composé., ces couleurs ne le composeroient pas neanmoins, si on les mesloit ensemble : car ce n’est qu’en travaillant de l’une & puis de l’autre que l’on y parvient ; […].

term translated by COPY (TO) in BOUTET, Claude, The Art of Painting in Miniature: Teaching The speedy and perfect Acquisition of that Art without a Master. By Rules so easy, and in a Method so natural as to render this charming Accomplishment universally attainable. Containing I. The Difference between Painting in Miniature, and other Kinds of Painting. II. The Management of Colours in Draperies, Linnen, Lace, Furrs, &c. III. The Method of mixing Colours for Carnations ; for painting of Architecture, or any Building of Stone or Wood ; for Landskips, Terrasses, Water, Ruins, Rocks, &c. IV. The Art of Painting all Sorts of Flowers, with the proper Colours required to represent Nature to the highest Perfection. V. The various Methods of Painting. Translated from the Original French. The Fourth Edition. To which are now added, I. Certain Secrets of one of the greatest Italian Painters for making the finest Colours, Burnished Gold, Shell Gold, &c. II. Some general instructive Lessons for the Art of Drawing. And III. The Usefulness and Benefit of Prints, London, J. Hodges - J. James - T. Cooper, 1739., p. 48-50.

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → apprentissage

Quotation

Pour copier avec profit les manieres qui ont approché le plus près de la Nature, comme sont celles de Titien & de Vandeik, il faut en copiant s’imaginer que leurs Tableaux sont la Nature ; les regarder d’un peu de loin dans cette intention, & dire en soi-même : De quelle couleur, & de quelle teinte me servirois-je pour un tel endroit ; puis s’approcher du Tableau, & voir si on auroit bien ou mal rencontré, & se faire ensuite comme une loi des choses que nous aurions découvertes, & que nous ne pratiquions auparavant qu’avec incertitude.

Conceptual field(s)

GENRES PICTURAUX → portrait
PEINTURE, TABLEAU, IMAGE → statut de l'oeuvre : copie, original...
MANIÈRE ET STYLE → le faire et la main
EFFET PICTURAL → qualité des couleurs

Quotation

Mais lorsqu’il s’agit de copier les Tableaux des grands Maîtres, il faut que le Graveur se détache entierement de la propre maniere qu’il pourroit avoir de dessiner, pour se conformer à celle des ouvrages qu’il veut imiter & s’y conserver le caractere qui fait distinguer les manieres les unes des autres : & pour cet effet l’on doit beaucoup dessiner & bien du soin d’après les peintures de Rapahaël, des Carraches, du Dominiquain, du Poussin, &c. que si l’occasion ne se présente pas de pouvoir copier ces ouvrages, & qu’on ne puisse que les voir, il faut en remarquer toutes les beautés & les saisir dans la mémoire par une forte application d’esprit, & s’efforcer de reconnoître la différence de chacun dans la manière de tracer les contours.
Il est très-nécessaire qu’un Graveur sache l’Architecture & la Perspective. L’Architecture pour [p. 99 153] garder les proportions que les habiles Peintres quelquefois ne se donnent pas la peine de terminer dans leurs desseins ; surtout quand on grave d’après des croquis ou des tableaux peu finis. La Perspective, par les dégradations du fort au foible, lui donnera beaucoup de facilité pour faire fuir ou avancer les figures & autres corps représentés dans le Tableau qu’il doit imiter.

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure
PEINTURE, TABLEAU, IMAGE → définition de la gravure