TOUCHE (n. f.)

DRUCK (deu.) · STRICHLEIN (deu.) · TOETS (nld.) · TOUCH (eng.) · TOUCHING (eng.) · TÜPFEL (deu.) · TUSCHUNG (deu.)
TERM USED AS TRANSLATIONS IN QUOTATION
TOUCHED (eng.)
DELAPLANCHE, Jérôme, Un tableau n'est pas qu'une image : la reconnaissance de la matière de la peinture en France au XVIIIe siècle, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2016.

FILTERS

CONCEPTUAL FIELDS

LINKED QUOTATIONS

11 sources
22 quotations

Quotation

Ce n’est pas aussi que je n’estime les ouvrages à l’eau forte qui n’ont pas cette netteté ; au contraire pour beaucoup de raisons je prise grandement une quantité de belles pieces des-ja faites & qui se font encore tous les jours à l’eau forte croquée : Mais tous advoüeront avec moy, que c’est plustot l’invention, les beaux contours, & les touches de ceux qui les ont faites qui les font estimer, que la netteté de la graveure ; Et croy que si ceux qui les ont gravées avoient acquis une plus grande pratique dans l’Art ils s’en seroient servis.

Conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → qualité du dessin

Quotation

Or ces choses ainsi executées, donnent bien du travail à celuy qui les veut imiter, le mesme est des autres menuës parties, comme des touches ou coups de pinceau, qui forment celles qui composent une figure humaine ou animale, ainsi que les sourcils, yeux, nez, bouches, oreilles, mains, pieds, & autres telles parties, où il se rencontre d’exprimer entre des tournans & concavitez ou les ombres se cachent, & celles qui sont accompagnées de poils ; Car elles se doivent representer artistement touchées, & de sorte que ce ne soit point par des coups de pinceau, dont le Contour de la touche d’iceluy paroisse tranché ou coupé net, comme est d’ordinaire celuy d’un trait de plume, ou lors que lon veut imiter par la Peinture des corps ou objets faits de pierre, & principalement de celles qui sont tres-dures : [...]

coup de pinceau

Conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → touche
MANIÈRE ET STYLE → le faire et la main

Quotation

Toutefois il arrive de toutes ces choses quasi de mesme qu’aux Tableaux, qui est que tant bien soient-elles Copiées, les Copistes n’estant point capables de Desseigner d’Invention, ou du moins de Graver [d’] après des Tableaux ou Desseins lavez, où par consequent les hacheures ne sont pas exprimées, font que leursdites Copies paroissent dures, seiches, & bien souvent plus noires que leurs Originaux, quand mesme ils conteroient le nombre des hacheures ; De plus comme aux Tableaux, les Copistes ont peine de toucher avec Art, les touches qui forment les yeux, nez, bouches, pieds, mains, & autres telles parties ; le mesme arrive ausdits Copistes Graveures, ne les formant point avec art & liberté, ains au contraire avec peine, & par ainsi en corrompent souvent la forme. 
Pour connoistre une Copie d’une Stampe ou Taille Douce Originale, cette seule particularité suffiroit, sans avoir aucune connoissance de l’Art ; qui est de remarquer soit en l’une ou en l’autre, quelque trait ou hacheure, plus grosse ou déliée, ou bien plus pressée ou eslargie en quelque endroit [...].

Conceptual field(s)

PEINTURE, TABLEAU, IMAGE → définition de la gravure
MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure

Quotation

Ainsi ladite regle de la Perspective donnera la connoissance universelle à celuy qui sera exercé à celle du trait & proportion des Corps visibles de la Nature, & aussi d’en composer de son Invention, ensemble au maniement du Pinceau & alliage des Couleurs, à Fraisq, à Destrempe, ou à Huile, de representer tous les Corps imaginables de la Nature, tant en general qu’en particulier, afin que la Copie ou Tableau qui s’en fera, fasse aux yeux de ceux qui le regarderont autant que l’Art & la capacité de l’Ouvrier le peut permettre, la mesme sentation ou vision que feroient lesdits Corps ; Et pour ce faire elle vous donnera non seulement la precision de la place des Contours ou Traits de la plus grande partie desdits Corps ; Mais aussi celle de leurs Jours, Ombres, Ombrages, ensemble l’endroit de la Force & Foiblesse de leurs Touches, Teintes ou Couleurs

Conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → qualité des couleurs
EFFET PICTURAL → touche

Quotation

LE PEINTRE.
Je vous avoüe que je n’y trouve rien à reprendre n’y a ajoûter, puisque c’est ainsi que j’ay esté enseigné ; à la réserve des instructions en détail, de sçavoir manier la plume, le crayon & le peinceau, & donner les coups forts & artistes des Touches, dont vous ne nous avez rien dit.
LE DISCIPLE.
Je n’ay pas trouvé à propos de parler de ce détail, puisque les bonnes tailles douces & les dessins ont d’ordinaire toutes ces choses, desquelles je parleray en expliquant la pratique sur le Relief & sur le naturel.

"Touche" est associé à plume, crayon et pinceau. Le terme figure dans l'expression "donner des coups forts et artistes des Touches"

Conceptual field(s)

MANIÈRE ET STYLE → le faire et la main
EFFET PICTURAL → touche

Quotation

LE PEINTRE.
Cela est vray, Monsieur, & ce que je trouve admirable touchant la peinture est cette grande diversité de manières, lesquelles quoy que souvent remplies de deffauts & de contrastes, on ne laisse pas d’y trouver des parties merveilleuses, soit en la composition ou invention des divers objets, & au Coloris & Touches du Peinceau ; & enfin au Goust du bel Antique, mais il y en a peu qui y ayent donne universellement.

Conceptual field(s)

MANIÈRE ET STYLE → le faire et la main
EFFET PICTURAL → touche

Quotation

Ce n’est pas la correction seule qui donne l’ame aux objets peints, c’est la maniere dont ils sont dessinés. Chaque espece d’objet demande une marque differente de distinction, la Pierre, les Eaux, les Arbres, le Poil, la Plume ; & enfin tous les Animaux demandent des touches differentes pour exprimer l’esprit de leur caractere : le nud même des figures humaines a ses marques de distinction. Les uns pour imiter la chair donnent aux contours une inflexion qui porte cet esprit : les autres pour imiter l’Antique conservent dans leurs contours la régularité des Statues, de peur de rien perdre de leur beauté.

Conceptual field(s)

MANIÈRE ET STYLE → le faire et la main
EFFET PICTURAL → qualité du dessin
EFFET PICTURAL → touche

Quotation

 […] la repetition des mêmes touches dans un même Païsage, cause une espece d’ennui pour les yeux, comme la monotonie d’un discours pour les oreilles.

Conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → touche
GENRES PICTURAUX → paysage

Quotation

Et après avoir beaucoup étudié & copié à la plume ou au crayon le Titien & les Caraches, leurs Estampes premierement, puis leurs Desseins, si l’on en peut avoir, il faut tâcher d’imiter avec le pinceau les touches que ces grands Hommes ont le plus nettement specifiées. Mais comme les Tableaux du Titien & ceux des Caraches sont fort rares, on peut leur en substituer d’autres qui ont eu un bon caractere dans leur touche, parmi lesquels on peut suivre Fouquier, comme un très-excellent modèle : Paul Bril, Breugle, & Bourdon sont encore très-bons, leur touche est nette, vive, & legere.

Conceptual field(s)

GENRES PICTURAUX → paysage
L’ARTISTE → apprentissage
EFFET PICTURAL → touche

Quotation

Croïez qu’il y a tel homme d’esprit, qui sera plus capable de sentir les grandes beautez d’un tableau, que quantité de prétendus connoisseurs, qui vous imposent par leur jargon ; de ces gens qui ont passé leur vie à étudier les differentes manieres de tels & tels, sans s’appliquer à connoître quelle partie a rendu celui-ci plus fameux que cet autre. Il leur suffit de reconnoître la touche du Titien, ou du Carrache dans un tableau, pour le declarer merveilleux.

Conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → touche

Quotation

[…] Mais lui direz-vous, il me semble que le Peintre qui a voulu representer dans ce tableau une Venus, lui a donné un air désagréable, qui ne convient point à cette Déesse. Eh que dites-vous, répondra-t-il, cette tête est divine ! Regardez-moi cette fonte, cette moële, ce tour pittoresque, cette touche hardie ; comme cet endroit est soufflé ! quelle fabrique dans ces cheveux... Mais, mais, Monsieur, le caractere... Le caractere, Monsieur, le caractere ; voyez comme ces sourcils sont frappez, ce front heurté, & peint à pleine couleur, puis retouché à gras, pouf, pouf, pouf, comme ces gens là faisoient rouler leur pinceau ! comme cela est foüetté !

Conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → touche

Quotation

ALCIPE. […] Admirez avec quel art ils sont peints, & combien il faut penser solidement, pour que l’execution de la main puisse être aussi juste ? Voyez comme ce Maître sçavoit varier la touche selon les differens objets qu’il peignoit.

Conceptual field(s)

MANIÈRE ET STYLE → le faire et la main

Quotation

L’invention, la correction, le bon goût, un grand jugement, l’expression des passions, la pensée élevée, une touche spirituelle, & la liberté de la main, composent le vrai beau d’un dessein. Rarement trouve-t-on toutes ces parties réunies dans un ouvrage. En effet, un dessein peut être fait librement sans avoir une touche spirituelle, cette liberté n’est dûe qu’à la hardiesse de la main.
C’est donc le dessein rassemblant le plus de ces parties, qui sera le plus parfait.

Conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → beauté, grâce et perfection

Quotation

Quelques uns font des doigts longs comme des fuseaux, il y en en a dont les draperies sont coupées de plis secs & de petit goût. La touche de leurs arbres, de leurs (a) fabriques, de leurs terrasses est singuliere ; en un mot, un seul trait peut les distinguer.
Le Titien, le Corrège, le Paul Véronese n’avoient point de touche, parce que la nature n’en a point ; Teniers qui a vû la nature avec d’autres yeux a une touche très-légère & très-spirituelle.
(a) Terme de peinture pour signifier les maisons, les villes & les autres bâtimens représentés dans un ouvrage.

Conceptual field(s)

MANIÈRE ET STYLE → le faire et la main

Quotation

Ces caractères du style d’un peintre, ces marques de son écriture veulent encore être accompagnés de sa manière de penser, & d’une certaine touche spirituelle qui le caractérise. Le sublime d’un dessein est ce sel qui est la propre pensée du peintre, laquelle remue notre imagination, & nous représente son véritable caractère ; alors on pourra être sûr de l’école d’un peintre & de son nom.

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → qualités
MANIÈRE ET STYLE → le faire et la main

Quotation

La touche du pinceau est encore différente de celle du crayon. Quoique plus finie, elle doit être spirituelle & légére. Qui peut disputer à l’esprit d’être le premier artisan de tous les beaux ouvrages ?

Conceptual field(s)

MANIÈRE ET STYLE → le faire et la main

Quotation

[...]
TOUCHE, TOUCHER, se dit du maniment du pinceau ; une
touche délicate ; les touches admirables du Correge, du Titien ; un bras, une tête, un portrait bien touchez ; le toucher du pinceau : la force, la franchise, la délicatesse du toucher.

Conceptual field(s)

MANIÈRE ET STYLE → le faire et la main
EFFET PICTURAL → touche

Quotation

Parmi les Pastels faits de cette année, le Portrait du sieur Restout fait par le Sieur de la Tour pour sa réception à l’Academie, a rassemblé le plus de suffrage. Il a su éviter le contresens que j’ai observé ci-dessus, & s’est bien donné de garde de faire comtempler sotement le public à celui qu’il fait dessiner d’après un modèle. Bien des gens auroient souhaité quil eût fait entrer ce modèle dans sa composition, & que le Public eût été instruit de ce qu’il regarde avec cette vivacité d’attention qui a donne l’ame & la vie à son portrait. On a trouvé cependant l’expression un peu trop forte pour une action aussi tranquille ; elle paroit même chargée. L’on a encore desiré plus d’union dans les chairs du visage dont les touches sont un peu séches & découpées, elles auroient pu être mieux fonduës sans faire tort à la ressemblance, ce qu’il a excellement pratiqué dans plusieurs de ses portraits, & particulièrement dans celui de M. Paris de Montmartel qui est tout auprès, & qui est parfait.

La Font de Saint Yenne souligne ici l’importance, dans un portrait, d’accorder la rhétorique de l’action avec celle de l’expression.

Conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → touche

Quotation

Il me reste à vous parler de nos Peintres de Portraits : les plus illustres sont Mrs. Nattier, Tocqué, Aved, chacun dans un genre différent ; & M. la Tour dans tous les genres. […] Le premier de ces Auteurs est facile, gracieux (je parle de ses ouvrages), brillant, plein d’art ; mais manquant quelquefois de vérité. Le second est plus ferme dans sa touche, plus mâle & plus vigoureux ; mais dur, quelquefois, dans ses caracteres, & point assez varié, ce me semble. Ses portraits ne changent gueres le plus souvent, dans leur attitude, que de gauche à droite ou de droite à gauche. M. Aved plus monotone encore que ce second, est beaucoup plus froid ; mais sa simplicité a une sorte de mérite ; & cet Auteur est assez heureux pour les ressemblances. Quant à M. la Tour, c’est un Protée, dont l’art se montre sous toutes les formes imaginables : tantôt sévere, tantôt enjoué ; tantôt facile, tantôt plus réfléchi ; ici noble & majestueux, là piquant, vif & spirituel : ses Portraits, pour quelqu’un qui sait lire dans la nature, sont autant de caracteres […].

Conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → touche

Quotation

La Gravure pouvant être regardée comme une façon de peindre ou dessiner avec des hachûres, la meilleure maniere & la plus naturelle de prendre ses tailles est d’imiter la touche du pinceau, si c’est un tableau que l’on copie : or il n’y a gueres de tableau qui soit fait avec art, où l’on ne découvre le maniement du pinceau.

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure
EFFET PICTURAL → qualité du dessin
PEINTURE, TABLEAU, IMAGE → définition de la gravure

Quotation

Ses productions [n.d.r. M. Picart] si long-tems admirées du vulgaire, (quoique d’ailleurs assez estimables par la beauté & l’étendue de son génie) ne seront jamais comparables à l’aimable négligence de La Belle, à la touche spirituelle de Le Clerc, ni à la pointe badinée & pittoresque de Gillot.

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → qualités
MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure

Quotation

[…] la disposition qu’il [ndr : M. le Bel] donne à ses Paysages n’est point suffisamment variée ; les mêmes Sites semblent y revenir quelquefois. Sa grande liberté de faire & la hardiesse de son pinceau paroîtroient encore de reste, quand il ne releveroit point ses Tableaux de tant de couleurs. On sait qu’il faut empâter, mais jusqu’à un certain point. Pour bien faire, il faudroit qu’il mît dans sa composition le feu que sa touche a de trop.

Conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → touche