TOCQUÉ, Louis ( 1696-1772 )

TOCQUÉ, Louis ( 1696-1772 )

ISNI:0000000073265641 Getty:500002111

Quotation

Il me reste à vous parler de nos Peintres de Portraits : les plus illustres sont Mrs. Nattier, Tocqué, Aved, chacun dans un genre différent ; & M. la Tour dans tous les genres. […] Le premier de ces Auteurs est facile, gracieux (je parle de ses ouvrages), brillant, plein d’art ; mais manquant quelquefois de vérité. Le second est plus ferme dans sa touche, plus mâle & plus vigoureux ; mais dur, quelquefois, dans ses caracteres, & point assez varié, ce me semble. Ses portraits ne changent gueres le plus souvent, dans leur attitude, que de gauche à droite ou de droite à gauche. M. Aved plus monotone encore que ce second, est beaucoup plus froid ; mais sa simplicité a une sorte de mérite ; & cet Auteur est assez heureux pour les ressemblances. Quant à M. la Tour, c’est un Protée, dont l’art se montre sous toutes les formes imaginables : tantôt sévere, tantôt enjoué ; tantôt facile, tantôt plus réfléchi ; ici noble & majestueux, là piquant, vif & spirituel : ses Portraits, pour quelqu’un qui sait lire dans la nature, sont autant de caracteres […].

Quotation

Il me reste à vous parler de nos Peintres de Portraits : les plus illustres sont Mrs. Nattier, Tocqué, Aved, chacun dans un genre différent ; & M. la Tour dans tous les genres. […] Le premier de ces Auteurs est facile, gracieux (je parle de ses ouvrages), brillant, plein d’art ; mais manquant quelquefois de vérité. Le second est plus ferme dans sa touche, plus mâle & plus vigoureux ; mais dur, quelquefois, dans ses caracteres, & point assez varié, ce me semble. Ses portraits ne changent gueres le plus souvent, dans leur attitude, que de gauche à droite ou de droite à gauche. M. Aved plus monotone encore que ce second, est beaucoup plus froid ; mais sa simplicité a une sorte de mérite ; & cet Auteur est assez heureux pour les ressemblances. Quant à M. la Tour, c’est un Protée, dont l’art se montre sous toutes les formes imaginables : tantôt sévere, tantôt enjoué ; tantôt facile, tantôt plus réfléchi ; ici noble & majestueux, là piquant, vif & spirituel : ses Portraits, pour quelqu’un qui sait lire dans la nature, sont autant de caracteres […].

Quotation

Il me reste à vous parler de nos Peintres de Portraits : les plus illustres sont Mrs. Nattier, Tocqué, Aved, chacun dans un genre différent ; & M. la Tour dans tous les genres. […] Le premier de ces Auteurs est facile, gracieux (je parle de ses ouvrages), brillant, plein d’art ; mais manquant quelquefois de vérité. Le second est plus ferme dans sa touche, plus mâle & plus vigoureux ; mais dur, quelquefois, dans ses caracteres, & point assez varié, ce me semble. Ses portraits ne changent gueres le plus souvent, dans leur attitude, que de gauche à droite ou de droite à gauche. M. Aved plus monotone encore que ce second, est beaucoup plus froid ; mais sa simplicité a une sorte de mérite ; & cet Auteur est assez heureux pour les ressemblances. Quant à M. la Tour, c’est un Protée, dont l’art se montre sous toutes les formes imaginables : tantôt sévere, tantôt enjoué ; tantôt facile, tantôt plus réfléchi ; ici noble & majestueux, là piquant, vif & spirituel : ses Portraits, pour quelqu’un qui sait lire dans la nature, sont autant de caracteres […].

Quotation

Il me reste à vous parler de nos Peintres de Portraits : les plus illustres sont Mrs. Nattier, Tocqué, Aved, chacun dans un genre différent ; & M. la Tour dans tous les genres. […] Le premier de ces Auteurs est facile, gracieux (je parle de ses ouvrages), brillant, plein d’art ; mais manquant quelquefois de vérité. Le second est plus ferme dans sa touche, plus mâle & plus vigoureux ; mais dur, quelquefois, dans ses caracteres, & point assez varié, ce me semble. Ses portraits ne changent gueres le plus souvent, dans leur attitude, que de gauche à droite ou de droite à gauche. M. Aved plus monotone encore que ce second, est beaucoup plus froid ; mais sa simplicité a une sorte de mérite ; & cet Auteur est assez heureux pour les ressemblances. Quant à M. la Tour, c’est un Protée, dont l’art se montre sous toutes les formes imaginables : tantôt sévere, tantôt enjoué ; tantôt facile, tantôt plus réfléchi ; ici noble & majestueux, là piquant, vif & spirituel : ses Portraits, pour quelqu’un qui sait lire dans la nature, sont autant de caracteres […].

Quotation

Il me reste à vous parler de nos Peintres de Portraits : les plus illustres sont Mrs. Nattier, Tocqué, Aved, chacun dans un genre différent ; & M. la Tour dans tous les genres. […] Le premier de ces Auteurs est facile, gracieux (je parle de ses ouvrages), brillant, plein d’art ; mais manquant quelquefois de vérité. Le second est plus ferme dans sa touche, plus mâle & plus vigoureux ; mais dur, quelquefois, dans ses caracteres, & point assez varié, ce me semble. Ses portraits ne changent gueres le plus souvent, dans leur attitude, que de gauche à droite ou de droite à gauche. M. Aved plus monotone encore que ce second, est beaucoup plus froid ; mais sa simplicité a une sorte de mérite ; & cet Auteur est assez heureux pour les ressemblances. Quant à M. la Tour, c’est un Protée, dont l’art se montre sous toutes les formes imaginables : tantôt sévere, tantôt enjoué ; tantôt facile, tantôt plus réfléchi ; ici noble & majestueux, là piquant, vif & spirituel : ses Portraits, pour quelqu’un qui sait lire dans la nature, sont autant de caracteres […].

Quotation

Il me reste à vous parler de nos Peintres de Portraits : les plus illustres sont Mrs. Nattier, Tocqué, Aved, chacun dans un genre différent ; & M. la Tour dans tous les genres. […] Le premier de ces Auteurs est facile, gracieux (je parle de ses ouvrages), brillant, plein d’art ; mais manquant quelquefois de vérité. Le second est plus ferme dans sa touche, plus mâle & plus vigoureux ; mais dur, quelquefois, dans ses caracteres, & point assez varié, ce me semble. Ses portraits ne changent gueres le plus souvent, dans leur attitude, que de gauche à droite ou de droite à gauche. M. Aved plus monotone encore que ce second, est beaucoup plus froid ; mais sa simplicité a une sorte de mérite ; & cet Auteur est assez heureux pour les ressemblances. Quant à M. la Tour, c’est un Protée, dont l’art se montre sous toutes les formes imaginables : tantôt sévere, tantôt enjoué ; tantôt facile, tantôt plus réfléchi ; ici noble & majestueux, là piquant, vif & spirituel : ses Portraits, pour quelqu’un qui sait lire dans la nature, sont autant de caracteres […].

Quotation

Il me reste à vous parler de nos Peintres de Portraits : les plus illustres sont Mrs. Nattier, Tocqué, Aved, chacun dans un genre différent ; & M. la Tour dans tous les genres. […] Le premier de ces Auteurs est facile, gracieux (je parle de ses ouvrages), brillant, plein d’art ; mais manquant quelquefois de vérité. Le second est plus ferme dans sa touche, plus mâle & plus vigoureux ; mais dur, quelquefois, dans ses caracteres, & point assez varié, ce me semble. Ses portraits ne changent gueres le plus souvent, dans leur attitude, que de gauche à droite ou de droite à gauche. M. Aved plus monotone encore que ce second, est beaucoup plus froid ; mais sa simplicité a une sorte de mérite ; & cet Auteur est assez heureux pour les ressemblances. Quant à M. la Tour, c’est un Protée, dont l’art se montre sous toutes les formes imaginables : tantôt sévere, tantôt enjoué ; tantôt facile, tantôt plus réfléchi ; ici noble & majestueux, là piquant, vif & spirituel : ses Portraits, pour quelqu’un qui sait lire dans la nature, sont autant de caracteres […].

Quotation

Il me reste à vous parler de nos Peintres de Portraits : les plus illustres sont Mrs. Nattier, Tocqué, Aved, chacun dans un genre différent ; & M. la Tour dans tous les genres. […] Le premier de ces Auteurs est facile, gracieux (je parle de ses ouvrages), brillant, plein d’art ; mais manquant quelquefois de vérité. Le second est plus ferme dans sa touche, plus mâle & plus vigoureux ; mais dur, quelquefois, dans ses caracteres, & point assez varié, ce me semble. Ses portraits ne changent gueres le plus souvent, dans leur attitude, que de gauche à droite ou de droite à gauche. M. Aved plus monotone encore que ce second, est beaucoup plus froid ; mais sa simplicité a une sorte de mérite ; & cet Auteur est assez heureux pour les ressemblances. Quant à M. la Tour, c’est un Protée, dont l’art se montre sous toutes les formes imaginables : tantôt sévere, tantôt enjoué ; tantôt facile, tantôt plus réfléchi ; ici noble & majestueux, là piquant, vif & spirituel : ses Portraits, pour quelqu’un qui sait lire dans la nature, sont autant de caracteres […].