LATOUR, Maurice-Quentin de ( 1704-1788 )

LATOUR, Maurice-Quentin de ( 1704-1788 )

ISNI:000000010899524X Getty:500001160

Quotation

Il me reste à vous parler de nos Peintres de Portraits : les plus illustres sont Mrs. Nattier, Tocqué, Aved, chacun dans un genre différent ; & M. la Tour dans tous les genres. […] Le premier de ces Auteurs est facile, gracieux (je parle de ses ouvrages), brillant, plein d’art ; mais manquant quelquefois de vérité. Le second est plus ferme dans sa touche, plus mâle & plus vigoureux ; mais dur, quelquefois, dans ses caracteres, & point assez varié, ce me semble. Ses portraits ne changent gueres le plus souvent, dans leur attitude, que de gauche à droite ou de droite à gauche. M. Aved plus monotone encore que ce second, est beaucoup plus froid ; mais sa simplicité a une sorte de mérite ; & cet Auteur est assez heureux pour les ressemblances. Quant à M. la Tour, c’est un Protée, dont l’art se montre sous toutes les formes imaginables : tantôt sévere, tantôt enjoué ; tantôt facile, tantôt plus réfléchi ; ici noble & majestueux, là piquant, vif & spirituel : ses Portraits, pour quelqu’un qui sait lire dans la nature, sont autant de caracteres […].

Quotation

Il me reste à vous parler de nos Peintres de Portraits : les plus illustres sont Mrs. Nattier, Tocqué, Aved, chacun dans un genre différent ; & M. la Tour dans tous les genres. […] Le premier de ces Auteurs est facile, gracieux (je parle de ses ouvrages), brillant, plein d’art ; mais manquant quelquefois de vérité. Le second est plus ferme dans sa touche, plus mâle & plus vigoureux ; mais dur, quelquefois, dans ses caracteres, & point assez varié, ce me semble. Ses portraits ne changent gueres le plus souvent, dans leur attitude, que de gauche à droite ou de droite à gauche. M. Aved plus monotone encore que ce second, est beaucoup plus froid ; mais sa simplicité a une sorte de mérite ; & cet Auteur est assez heureux pour les ressemblances. Quant à M. la Tour, c’est un Protée, dont l’art se montre sous toutes les formes imaginables : tantôt sévere, tantôt enjoué ; tantôt facile, tantôt plus réfléchi ; ici noble & majestueux, là piquant, vif & spirituel : ses Portraits, pour quelqu’un qui sait lire dans la nature, sont autant de caracteres […].

Quotation

Parmi les Pastels faits de cette année, le Portrait du sieur Restout fait par le Sieur de la Tour pour sa réception à l’Academie, a rassemblé le plus de suffrage. Il a su éviter le contresens que j’ai observé ci-dessus, & s’est bien donné de garde de faire comtempler sotement le public à celui qu’il fait dessiner d’après un modèle. Bien des gens auroient souhaité quil eût fait entrer ce modèle dans sa composition, & que le Public eût été instruit de ce qu’il regarde avec cette vivacité d’attention qui a donne l’ame & la vie à son portrait. On a trouvé cependant l’expression un peu trop forte pour une action aussi tranquille ; elle paroit même chargée. L’on a encore desiré plus d’union dans les chairs du visage dont les touches sont un peu séches & découpées, elles auroient pu être mieux fonduës sans faire tort à la ressemblance, ce qu’il a excellement pratiqué dans plusieurs de ses portraits, & particulièrement dans celui de M. Paris de Montmartel qui est tout auprès, & qui est parfait.

Quotation

M. La Tour a ajouté à ses autres Portraits celui de M. Dumont le Romain. […] Il est habillé d’une Robbe de Chambre légere, rayée de différentes couleurs & cassées de plis artistement variés. Son air de tête est du meilleur choix du monde. On est étonné de la vie, de la finesse, & en même-tems de la liberté qui paroissent dans ce Portrait, si c’en est un.

Quotation

Parmi les Pastels faits de cette année, le Portrait du sieur Restout fait par le Sieur de la Tour pour sa réception à l’Academie, a rassemblé le plus de suffrage. Il a su éviter le contresens que j’ai observé ci-dessus, & s’est bien donné de garde de faire comtempler sotement le public à celui qu’il fait dessiner d’après un modèle. Bien des gens auroient souhaité quil eût fait entrer ce modèle dans sa composition, & que le Public eût été instruit de ce qu’il regarde avec cette vivacité d’attention qui a donne l’ame & la vie à son portrait. On a trouvé cependant l’expression un peu trop forte pour une action aussi tranquille ; elle paroit même chargée. L’on a encore desiré plus d’union dans les chairs du visage dont les touches sont un peu séches & découpées, elles auroient pu être mieux fonduës sans faire tort à la ressemblance, ce qu’il a excellement pratiqué dans plusieurs de ses portraits, & particulièrement dans celui de M. Paris de Montmartel qui est tout auprès, & qui est parfait.

Quotation

Il me reste à vous parler de nos Peintres de Portraits : les plus illustres sont Mrs. Nattier, Tocqué, Aved, chacun dans un genre différent ; & M. la Tour dans tous les genres. […] Le premier de ces Auteurs est facile, gracieux (je parle de ses ouvrages), brillant, plein d’art ; mais manquant quelquefois de vérité. Le second est plus ferme dans sa touche, plus mâle & plus vigoureux ; mais dur, quelquefois, dans ses caracteres, & point assez varié, ce me semble. Ses portraits ne changent gueres le plus souvent, dans leur attitude, que de gauche à droite ou de droite à gauche. M. Aved plus monotone encore que ce second, est beaucoup plus froid ; mais sa simplicité a une sorte de mérite ; & cet Auteur est assez heureux pour les ressemblances. Quant à M. la Tour, c’est un Protée, dont l’art se montre sous toutes les formes imaginables : tantôt sévere, tantôt enjoué ; tantôt facile, tantôt plus réfléchi ; ici noble & majestueux, là piquant, vif & spirituel : ses Portraits, pour quelqu’un qui sait lire dans la nature, sont autant de caracteres […].

Quotation

M. La Tour a ajouté à ses autres Portraits celui de M. Dumont le Romain. […] Il est habillé d’une Robbe de Chambre légere, rayée de différentes couleurs & cassées de plis artistement variés. Son air de tête est du meilleur choix du monde. On est étonné de la vie, de la finesse, & en même-tems de la liberté qui paroissent dans ce Portrait, si c’en est un.

Quotation

Parmi les Pastels faits de cette année, le Portrait du sieur Restout fait par le Sieur de la Tour pour sa réception à l’Academie, a rassemblé le plus de suffrage. Il a su éviter le contresens que j’ai observé ci-dessus, & s’est bien donné de garde de faire comtempler sotement le public à celui qu’il fait dessiner d’après un modèle. Bien des gens auroient souhaité quil eût fait entrer ce modèle dans sa composition, & que le Public eût été instruit de ce qu’il regarde avec cette vivacité d’attention qui a donne l’ame & la vie à son portrait. On a trouvé cependant l’expression un peu trop forte pour une action aussi tranquille ; elle paroit même chargée. L’on a encore desiré plus d’union dans les chairs du visage dont les touches sont un peu séches & découpées, elles auroient pu être mieux fonduës sans faire tort à la ressemblance, ce qu’il a excellement pratiqué dans plusieurs de ses portraits, & particulièrement dans celui de M. Paris de Montmartel qui est tout auprès, & qui est parfait.

Quotation

Je viens au Pastels, espèce de Peinture excessivement à la mode, & à laquelle le sieur de la Tour a donné une vogue & un crédit qui semble ne pouvoir pas augmenter, par les prodiges qu’il a enfanté dans le genre.

Quotation

PASTEL, c’est une pâte qui se fait avec des couleurs broyées : on en compose des crayons de toute espéce, dont on se sert pour peindre sur de gros papier. Il ne faut pas confondre les crayons de pastel, avec les crayons ordinaires. Peindre en pastel ; portrait de pastel.
On appelle
pastel l’ouvrage même qui est peint en pastel
Un beau
pastel ; un pastel de la Tour
Comme les tableaux ont plus de sécheresse que les Peintures ordinaires, on les couvre ordinairement d’un verre pour attendrir les parties. 
Il est une autre espéce de
pastel dont les Teinturiers se servent.

Quotation

Il me reste à vous parler de nos Peintres de Portraits : les plus illustres sont Mrs. Nattier, Tocqué, Aved, chacun dans un genre différent ; & M. la Tour dans tous les genres. […] Le premier de ces Auteurs est facile, gracieux (je parle de ses ouvrages), brillant, plein d’art ; mais manquant quelquefois de vérité. Le second est plus ferme dans sa touche, plus mâle & plus vigoureux ; mais dur, quelquefois, dans ses caracteres, & point assez varié, ce me semble. Ses portraits ne changent gueres le plus souvent, dans leur attitude, que de gauche à droite ou de droite à gauche. M. Aved plus monotone encore que ce second, est beaucoup plus froid ; mais sa simplicité a une sorte de mérite ; & cet Auteur est assez heureux pour les ressemblances. Quant à M. la Tour, c’est un Protée, dont l’art se montre sous toutes les formes imaginables : tantôt sévere, tantôt enjoué ; tantôt facile, tantôt plus réfléchi ; ici noble & majestueux, là piquant, vif & spirituel : ses Portraits, pour quelqu’un qui sait lire dans la nature, sont autant de caracteres […].

Quotation

M. La Tour a ajouté à ses autres Portraits celui de M. Dumont le Romain. […] Il est habillé d’une Robbe de Chambre légere, rayée de différentes couleurs & cassées de plis artistement variés. Son air de tête est du meilleur choix du monde. On est étonné de la vie, de la finesse, & en même-tems de la liberté qui paroissent dans ce Portrait, si c’en est un.

Quotation

Chacun de ces Portraits mérite en particulier de grands éloges mais celui de la Reine est au dessus de tout ceux qu’on peut lui donner. On n’a jamais vû saisir, plus parfaitement, l’exacte ressemblance ; & quant au détail, c’est tout ce qu’on peut de mieux traité & de plus brillant.

Quotation

M. La Tour a ajouté à ses autres Portraits celui de M. Dumont le Romain. […] Il est habillé d’une Robbe de Chambre légere, rayée de différentes couleurs & cassées de plis artistement variés. Son air de tête est du meilleur choix du monde. On est étonné de la vie, de la finesse, & en même-tems de la liberté qui paroissent dans ce Portrait, si c’en est un.

Quotation

Parmi les Pastels faits de cette année, le Portrait du sieur Restout fait par le Sieur de la Tour pour sa réception à l’Academie, a rassemblé le plus de suffrage. Il a su éviter le contresens que j’ai observé ci-dessus, & s’est bien donné de garde de faire comtempler sotement le public à celui qu’il fait dessiner d’après un modèle. Bien des gens auroient souhaité quil eût fait entrer ce modèle dans sa composition, & que le Public eût été instruit de ce qu’il regarde avec cette vivacité d’attention qui a donne l’ame & la vie à son portrait. On a trouvé cependant l’expression un peu trop forte pour une action aussi tranquille ; elle paroit même chargée. L’on a encore desiré plus d’union dans les chairs du visage dont les touches sont un peu séches & découpées, elles auroient pu être mieux fonduës sans faire tort à la ressemblance, ce qu’il a excellement pratiqué dans plusieurs de ses portraits, & particulièrement dans celui de M. Paris de Montmartel qui est tout auprès, & qui est parfait.

Quotation

Parmi les Pastels faits de cette année, le Portrait du sieur Restout fait par le Sieur de la Tour pour sa réception à l’Academie, a rassemblé le plus de suffrage. Il a su éviter le contresens que j’ai observé ci-dessus, & s’est bien donné de garde de faire comtempler sotement le public à celui qu’il fait dessiner d’après un modèle. Bien des gens auroient souhaité quil eût fait entrer ce modèle dans sa composition, & que le Public eût été instruit de ce qu’il regarde avec cette vivacité d’attention qui a donne l’ame & la vie à son portrait. On a trouvé cependant l’expression un peu trop forte pour une action aussi tranquille ; elle paroit même chargée. L’on a encore desiré plus d’union dans les chairs du visage dont les touches sont un peu séches & découpées, elles auroient pu être mieux fonduës sans faire tort à la ressemblance, ce qu’il a excellement pratiqué dans plusieurs de ses portraits, & particulièrement dans celui de M. Paris de Montmartel qui est tout auprès, & qui est parfait.

Quotation

Il me reste à vous parler de nos Peintres de Portraits : les plus illustres sont Mrs. Nattier, Tocqué, Aved, chacun dans un genre différent ; & M. la Tour dans tous les genres. […] Le premier de ces Auteurs est facile, gracieux (je parle de ses ouvrages), brillant, plein d’art ; mais manquant quelquefois de vérité. Le second est plus ferme dans sa touche, plus mâle & plus vigoureux ; mais dur, quelquefois, dans ses caracteres, & point assez varié, ce me semble. Ses portraits ne changent gueres le plus souvent, dans leur attitude, que de gauche à droite ou de droite à gauche. M. Aved plus monotone encore que ce second, est beaucoup plus froid ; mais sa simplicité a une sorte de mérite ; & cet Auteur est assez heureux pour les ressemblances. Quant à M. la Tour, c’est un Protée, dont l’art se montre sous toutes les formes imaginables : tantôt sévere, tantôt enjoué ; tantôt facile, tantôt plus réfléchi ; ici noble & majestueux, là piquant, vif & spirituel : ses Portraits, pour quelqu’un qui sait lire dans la nature, sont autant de caracteres […].

Quotation

Parmi les Pastels faits de cette année, le Portrait du sieur Restout fait par le Sieur de la Tour pour sa réception à l’Academie, a rassemblé le plus de suffrage. Il a su éviter le contresens que j’ai observé ci-dessus, & s’est bien donné de garde de faire comtempler sotement le public à celui qu’il fait dessiner d’après un modèle. Bien des gens auroient souhaité quil eût fait entrer ce modèle dans sa composition, & que le Public eût été instruit de ce qu’il regarde avec cette vivacité d’attention qui a donne l’ame & la vie à son portrait. On a trouvé cependant l’expression un peu trop forte pour une action aussi tranquille ; elle paroit même chargée. L’on a encore desiré plus d’union dans les chairs du visage dont les touches sont un peu séches & découpées, elles auroient pu être mieux fonduës sans faire tort à la ressemblance, ce qu’il a excellement pratiqué dans plusieurs de ses portraits, & particulièrement dans celui de M. Paris de Montmartel qui est tout auprès, & qui est parfait.

Quotation

Il me reste à vous parler de nos Peintres de Portraits : les plus illustres sont Mrs. Nattier, Tocqué, Aved, chacun dans un genre différent ; & M. la Tour dans tous les genres. […] Le premier de ces Auteurs est facile, gracieux (je parle de ses ouvrages), brillant, plein d’art ; mais manquant quelquefois de vérité. Le second est plus ferme dans sa touche, plus mâle & plus vigoureux ; mais dur, quelquefois, dans ses caracteres, & point assez varié, ce me semble. Ses portraits ne changent gueres le plus souvent, dans leur attitude, que de gauche à droite ou de droite à gauche. M. Aved plus monotone encore que ce second, est beaucoup plus froid ; mais sa simplicité a une sorte de mérite ; & cet Auteur est assez heureux pour les ressemblances. Quant à M. la Tour, c’est un Protée, dont l’art se montre sous toutes les formes imaginables : tantôt sévere, tantôt enjoué ; tantôt facile, tantôt plus réfléchi ; ici noble & majestueux, là piquant, vif & spirituel : ses Portraits, pour quelqu’un qui sait lire dans la nature, sont autant de caracteres […].

Quotation

Parmi les Pastels faits de cette année, le Portrait du sieur Restout fait par le Sieur de la Tour pour sa réception à l’Academie, a rassemblé le plus de suffrage. Il a su éviter le contresens que j’ai observé ci-dessus, & s’est bien donné de garde de faire comtempler sotement le public à celui qu’il fait dessiner d’après un modèle. Bien des gens auroient souhaité quil eût fait entrer ce modèle dans sa composition, & que le Public eût été instruit de ce qu’il regarde avec cette vivacité d’attention qui a donne l’ame & la vie à son portrait. On a trouvé cependant l’expression un peu trop forte pour une action aussi tranquille ; elle paroit même chargée. L’on a encore desiré plus d’union dans les chairs du visage dont les touches sont un peu séches & découpées, elles auroient pu être mieux fonduës sans faire tort à la ressemblance, ce qu’il a excellement pratiqué dans plusieurs de ses portraits, & particulièrement dans celui de M. Paris de Montmartel qui est tout auprès, & qui est parfait.

Quotation

Il me reste à vous parler de nos Peintres de Portraits : les plus illustres sont Mrs. Nattier, Tocqué, Aved, chacun dans un genre différent ; & M. la Tour dans tous les genres. […] Le premier de ces Auteurs est facile, gracieux (je parle de ses ouvrages), brillant, plein d’art ; mais manquant quelquefois de vérité. Le second est plus ferme dans sa touche, plus mâle & plus vigoureux ; mais dur, quelquefois, dans ses caracteres, & point assez varié, ce me semble. Ses portraits ne changent gueres le plus souvent, dans leur attitude, que de gauche à droite ou de droite à gauche. M. Aved plus monotone encore que ce second, est beaucoup plus froid ; mais sa simplicité a une sorte de mérite ; & cet Auteur est assez heureux pour les ressemblances. Quant à M. la Tour, c’est un Protée, dont l’art se montre sous toutes les formes imaginables : tantôt sévere, tantôt enjoué ; tantôt facile, tantôt plus réfléchi ; ici noble & majestueux, là piquant, vif & spirituel : ses Portraits, pour quelqu’un qui sait lire dans la nature, sont autant de caracteres […].

Quotation

M. La Tour a ajouté à ses autres Portraits celui de M. Dumont le Romain. […] Il est habillé d’une Robbe de Chambre légere, rayée de différentes couleurs & cassées de plis artistement variés. Son air de tête est du meilleur choix du monde. On est étonné de la vie, de la finesse, & en même-tems de la liberté qui paroissent dans ce Portrait, si c’en est un.

Quotation

PASTEL, c’est une pâte qui se fait avec des couleurs broyées : on en compose des crayons de toute espéce, dont on se sert pour peindre sur de gros papier. Il ne faut pas confondre les crayons de pastel, avec les crayons ordinaires. Peindre en pastel ; portrait de pastel.
On appelle
pastel l’ouvrage même qui est peint en pastel
Un beau
pastel ; un pastel de la Tour
Comme les tableaux ont plus de sécheresse que les Peintures ordinaires, on les couvre ordinairement d’un verre pour attendrir les parties. 
Il est une autre espéce de
pastel dont les Teinturiers se servent.

Quotation

Je viens au Pastels, espèce de Peinture excessivement à la mode, & à laquelle le sieur de la Tour a donné une vogue & un crédit qui semble ne pouvoir pas augmenter, par les prodiges qu’il a enfanté dans le genre.

Quotation

Parmi les Pastels faits de cette année, le Portrait du sieur Restout fait par le Sieur de la Tour pour sa réception à l’Academie, a rassemblé le plus de suffrage. Il a su éviter le contresens que j’ai observé ci-dessus, & s’est bien donné de garde de faire comtempler sotement le public à celui qu’il fait dessiner d’après un modèle. Bien des gens auroient souhaité quil eût fait entrer ce modèle dans sa composition, & que le Public eût été instruit de ce qu’il regarde avec cette vivacité d’attention qui a donne l’ame & la vie à son portrait. On a trouvé cependant l’expression un peu trop forte pour une action aussi tranquille ; elle paroit même chargée. L’on a encore desiré plus d’union dans les chairs du visage dont les touches sont un peu séches & découpées, elles auroient pu être mieux fonduës sans faire tort à la ressemblance, ce qu’il a excellement pratiqué dans plusieurs de ses portraits, & particulièrement dans celui de M. Paris de Montmartel qui est tout auprès, & qui est parfait.

Quotation

Il me reste à vous parler de nos Peintres de Portraits : les plus illustres sont Mrs. Nattier, Tocqué, Aved, chacun dans un genre différent ; & M. la Tour dans tous les genres. […] Le premier de ces Auteurs est facile, gracieux (je parle de ses ouvrages), brillant, plein d’art ; mais manquant quelquefois de vérité. Le second est plus ferme dans sa touche, plus mâle & plus vigoureux ; mais dur, quelquefois, dans ses caracteres, & point assez varié, ce me semble. Ses portraits ne changent gueres le plus souvent, dans leur attitude, que de gauche à droite ou de droite à gauche. M. Aved plus monotone encore que ce second, est beaucoup plus froid ; mais sa simplicité a une sorte de mérite ; & cet Auteur est assez heureux pour les ressemblances. Quant à M. la Tour, c’est un Protée, dont l’art se montre sous toutes les formes imaginables : tantôt sévere, tantôt enjoué ; tantôt facile, tantôt plus réfléchi ; ici noble & majestueux, là piquant, vif & spirituel : ses Portraits, pour quelqu’un qui sait lire dans la nature, sont autant de caracteres […].

Quotation

M. La Tour a ajouté à ses autres Portraits celui de M. Dumont le Romain. […] Il est habillé d’une Robbe de Chambre légere, rayée de différentes couleurs & cassées de plis artistement variés. Son air de tête est du meilleur choix du monde. On est étonné de la vie, de la finesse, & en même-tems de la liberté qui paroissent dans ce Portrait, si c’en est un.