FORTIFIER (v.)

FILTERS

CONCEPTUAL FIELDS

LINKED QUOTATIONS

3 sources
3 quotations

Quotation

Fortifier ; on dit en terme de Peinture fortifier les teintes d’un Tableau, ou les affoiblir ; Donner plus de force, soit dans le dessein, soit dans les couleurs.

affaiblir

Conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → dessin
CONCEPTION DE LA PEINTURE → couleur

Quotation

Mais il y a de la difference de cette manière de passer d’une couleur à une autre, à cette autre union & à ce passage de couleurs dont nous venons de parler. Quoy que ce soit une chose tres-estimable de bien unir ensemble les couleurs pour joindre des corps de differentes especes, ce n’est rien neanmoins en comparaison de sçavoir peindre les contours & les extremitez de tous les corps en general, & faire qu’ils se perdent par une suite & un détour insensible, qui trompe la veuë de telle sorte qu’on ne laisse pas d’y comprendre ce qui ne se voit point. Parrhasius fut celui des Peintres anciens qui posseda parfaitement cette science. Pline, qui en a fait la remarque, considere cette partie comme la plus difficile & la plus importante de la Peinture, parce, dit-il, qu’encore qu’il soit toujours avantageux de bien peindre le milieu des corps, c’est pourtant une chose ou plusieurs ont acquis de la gloire ; mais d’en bien tracer les contours ; les faire fuir, & par le moyen de ces affoiblissemens, faire en sorte qu’il semble qu’on aille voir d’une figure ce qui est caché ; c’est en quoy consiste la perfection de l’art, & ce qui ne s’apprend pas sans beaucoup de peine.
C’est aussi ce qui donne du relief aux corps, & qui dépend non seulement de l’affoiblissement des couleurs, mais encore de celuy des lumieres & des ombres. Les Anciens avoient raison de priser cette partie, parce qu’il faut beaucoup de connoissance pour la posseder. Si vous me demandez quels moyens les Peintres peuvent avoir pour l’acquerir, je vous diray que je n’en voy point de plus propre que les continuelles observations des differens effets de la lumiere & de l’ombre, qu’ils peuvent faire sur le naturel ; & en suitte d’imiter ces effets dans leurs tableaux par le moyen des couleurs & des teintes qu’il faut fortifier ou affoiblir selon qu’ils le jugeront necessaire.

affaiblir · diminuer

Conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → qualité des couleurs
CONCEPTION DE LA PEINTURE → couleur

Quotation

Je ne prétens pas pour cela que l’on tombe à faire ses ouvrages gris : je souhaite au contraire qu’ils ayent de la force : car la force d’une Estampe ne consiste pas dans la noirceur, mais dans diminution ou dégradation des clairs aux bruns, que l’on doit faire plus ou moins vifs, selon qu’ils seront proches ou éloignés de la vûe, & même si l’on examine les ouvrages des grands Maîtres l’on trouvera qu’ils ne sont pas noirs, à moins qu’ils ne le soient devenus par le tems. Ils ont particulierement imité la nature qui ne l’est point, principalement dans les chairs, à moins qu’ils n’ayent voulu représenter quelque sujet de nuit, éclairé d’un flambeau ou d’une lampe.

Conceptual field(s)

PEINTURE, TABLEAU, IMAGE → définition de la gravure