CONCEPTS ESTHETIQUES → convenance, bienséance

LINKED TERMS

167 terms
48 sources
339 quotations

1 quotations

Quotation

d'Omstandicheden van bywerk, geven aen een historie geen kleyne welstant,
en der zelver verscheydenheyt verlusticht het aenzien.
Verscheidenheyt, in veel veranderingen/
By een gevoegt, en by werk geeft de dingen/
Een luister : [...]

[BLANC J, 2006, p. 254] Les circonstances de la partie accessoire d'une histoire lui confèrent une grande [ndr: convenance]. Et leur variété divertit le regard. / En ajoutant de la variété [à une histoire] grâce à de nombreux changements, / Et en l'agrémentant d'une partie accessoire, on lui donne du lustre.


Other conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → ornement
L’HISTOIRE ET LA FIGURE → sujet et choix

1 quotations

Quotation

Tous les desseins se divisent en cinq espèces ; il y a des pensées, des desseins arrêtés, des études, des Académies, & des cartons. [...] On donne le nom d’académies à des figures faites d’après nature, dans les attitudes convenables à la composition d’un tableau, pour en avoir exactement le nu & les contours ; on drappe ensuite ces figures, de manière à caresser toujours ce nu, & à le faire deviner. Rien ne fait mieux connoître la correction d’un maître que ces sortes de desseins ; ils prouvent en même temps sa capacité dans l’anatomie.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique du dessin

1 quotations

Quotation

Ce n’est pas seulement par differentes qualités de figures qu’on allie diverses persones, sous differents aspects ; mais la meme persone le plus souvent se diversifie aussi. Car autrement on doit representer Cesar comme Consul, que comme Capitaine, ou Empereur. De meme en peignant Hercule, le peintre se le figurera d’une certaine maniere combattant avec Anthée, d’un’ autre maniere quand il porte la coeffe, dans un autre posture quand il caresse Dejanire, & diversement lorsqu’il va chercher son Hilas : cependant toutes ces actions & toutes ces attitudes doivent toujours conserver les convenances d’Hercule, & de Cesar. Il faut aussi prendre garde de bien s’accorder dans un meme corps ; c’est a dire de ne point faire une partie charnûe, & l’autre maigre, une pleine de muscles, & l’autre delicate, & gresle : Il est vrai pourtant que si la figure fait une action qui sente la fatigue, soit qu’elle porte un poids, ou remüe un bras, ou autre membre, dans la partie qui fatigue par le poids, ou par le mouvement, il faut que les muscles forcent bien plus, que dans celle qui repose, mais non pas d’une maniere qui paroisse choquante.


Other conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → figure et corps
L’HISTOIRE ET LA FIGURE → action et attitude

4 quotations

Quotation

Of a Graceful Posture.


The second thing in good Pictures is their
graceful Posture and Proper Actions ; that is, that the true and natural Motion of every thing be expressed in the Life and Spirit of it, that is, to quicken the Life by Art ; as in a King, to express the greatest Majesty by putting or designing him in such a Graceful posture, that may move the Spectators with Reverence to behold him. […]. So in all your Draughts the Inward Affections and Dispositions of the Mind may be most lively exprest in the Outward Action and Gesture of the Body. Now to attain to the Knowledge of this, you ought most diligently to observe the Works of several Famous Masters, and also to follow their Examples, who were used to delight themselves in beholding the Eyes of Private Murtherers, the Actions and Carriages of Wrestlers, and those that fought at Cuffs ; to observe the Actions of Stage-Players, the Inticing Allurements of Curtizans ; and for Thieves that are led to Execution, to mark the Contracting of their Brows, the Motions of their Eyes, and the Carriage of their whole Bodies, to the end they may express them to the Life in their Drawings and Works.


Other conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → action et attitude

Quotation

The Passions of the Minde are certain Motions, proceeding from the Apprehension of Something : and are either Sensitive, Rationall or Intellectual. Sensitive is, when we consider Good and Evil as Profitable or Unprofitable, Pleasant or Offensive. Rational, when we Consider good and Evil as Virtue or Vice ; Prayse or Disprayse ; and Intellectual, when we regard them as True or False.
[...].
            The
Artist is therefore diligently to observe that he is not only to show the Passion by Contraction, Dilation, &c. of Features, but likewise to adapt a Complexion sutable to the Character the Figure is to bare in the Design, whither a Soldier, a Lover, a Penitent, &c. as for Example.
            A
Martialist should have a Meager Body with large rays’d and hard Limbs, Great Bones well Knit with Joynts, the Complexion Swarthy with an adult, Red, large Eyes, Yellowish like a Flame of Fire, wide Nostrels, a wide Mouth, thick and purplelish Lips, small Ears, [...].
            Thus he that can express the
Propertys of one Complection may easily conceive of the Rest, since all Natural Things have a Correspondency in Method, Form, Proportion, Nature, aad Motion ; which Philosophically understood bring a Certain knowledg of all Passion and Action to be imagin’d in Bodys.
            For most Certain it is that those
Passions of the Minde, whence these Externall Actions flow, discover themselves more or less as the Bodys have Affinity with any of the four Complections arising from the four Elements.


Other conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → action et attitude

Quotation

In Expression we must Regard the Sex, Man must appear more Resolute and Vigorous, his Actions more Free, Firm and Bold ; but Womans Actions more Tender, Easy and Modest.
            We must likewise Regard the
Age, whose different Times and Degrees carry them to different Actions, as well by the Agitations of the Minde as the Motions of the Body.
            We must also take Notice of the
Condition, if they be Men of great Extent and Honour, their Actions must be Reserv’d and Grave ; but if Plebeians, more Rude and Disorderly.
           
Bodys Deifyd must be Retrench’d of all those Corruptible Things which serve only for the Preservation of Humane Life, as the Veins, Nerves, Arterys ; and taking onely what serve for Beauty and Form.
            We must likewise observe to give to
Man Actions of Understanding ; to Children, Actions which only Express the Motions of their Passions ; to Brutes, purely the Motions of Sence.
[...].
            Nor is it sufficient that we observe
Action and Passion in their own Natures, in the Complection and Constitution ; in the Age, Sexe, and Condition : but we must likewise observe the Season of the Year in which we express them.
            The
Spring ; Merry, Nimble, Prompt and of a good Colour. The Summer, causeth Open and Wearisome Actions, Subject to sweating and Redness. Automn, Doutbfull, and something Inclining to Melancholly. Winter, Restrain’d, drawn in and Trembling.
[...].


Other conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → action et attitude
L’HISTOIRE ET LA FIGURE → expression des passions

Quotation

Too force Atittudes must be avoided, which cause extravagant Contorsions : but the boldest Action are allowed (not exceeding Nature) which may be advantagious to the Design.
           
Wee must avoid an Injudicious Mixture of Passions, which will disturbe the Harmony of the Picture ; as the mixing Anxiety, and Roughness, with Chearfullness, Clemency, &c.
            We should never Express a Figure without first examining the Action from the Life ; since in every Action there is some Alteration in the Muscles, Joynts, Contorsions, &c.
            Passions must not only be form’d in the Features and Actions, but suited, also, to fit Constitutions and Complections.


Other conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → action et attitude

1 quotations

Quotation

Ce n’est pas seulement par differentes qualités de figures qu’on allie diverses persones, sous differents aspects ; mais la meme persone le plus souvent se diversifie aussi. Car autrement on doit representer Cesar comme Consul, que comme Capitaine, ou Empereur. De meme en peignant Hercule, le peintre se le figurera d’une certaine maniere combattant avec Anthée, d’un’ autre maniere quand il porte la coeffe, dans un autre posture quand il caresse Dejanire, & diversement lorsqu’il va chercher son Hilas : cependant toutes ces actions & toutes ces attitudes doivent toujours conserver les convenances d’Hercule, & de Cesar. Il faut aussi prendre garde de bien s’accorder dans un meme corps ; c’est a dire de ne point faire une partie charnûe, & l’autre maigre, une pleine de muscles, & l’autre delicate, & gresle : Il est vrai pourtant que si la figure fait une action qui sente la fatigue, soit qu’elle porte un poids, ou remüe un bras, ou autre membre, dans la partie qui fatigue par le poids, ou par le mouvement, il faut que les muscles forcent bien plus, que dans celle qui repose, mais non pas d’une maniere qui paroisse choquante.


Other conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → figure et corps
L’HISTOIRE ET LA FIGURE → action et attitude

3 quotations

Quotation

La belle Composition dans l’art du Peintre, est la partie qui invente, qui dispose, qui embelit, qui donne la grace & l’expression, & qui prononce l’ouvrage. On pourroit apeller cette partie de la Peinture, un assemblage élegant de plusieurs parties qui font un tout, & de plusieurs corps respectez avec leur plan & leur fond sur une superficie, par le concours de plusieurs couleurs. […] c’est à la composition de donner l’elegance à toute sorte d’imitations, comme c’est au Dessein d’en regler la proportion, & au Coloris d’y ajouter la couleur. En un mot c’est la faculté, l’art de se servir du Dessein et du Coloris avec elegance, en imitant les corps visibles tels qu’ils sont ou qu’ils peuvent étre dans leur plus bel agreément. […]


Other conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → grandeur et noblesse

Quotation

Tant il est vray que l’œil aime la varieté & le Contraste dans cét Art, & que le feu & la grace ne sont qu’un certain assaisonnement qui releve le naturel. En éfet ce que l’on apelle la bonne grace consiste principalement en un certain agreément, une certaine Noblesse qu’on trouve dans les yeux, dans les visages, dans l’Atitude, & dans les Contours d’une figure, lorsque la Forme, l’Action, les Draperies, sont decentes & convenables à l’âge, au sexe, & à la personne qu’on veut representer, d’où resulte la beauté et la grace. Enfin cette beauté & cette grace toujours mélées ensemble font la belle composition des figures et le comble de la perfection dans la Peinture.

Le terme d'agrément est utilisé pour signifier la grâce et l'élégance des formes, des attitudes, des actions des figures peintes de manière adéquate à leur âge, sexe etc...

noblesse · grâce


Other conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → grandeur et noblesse

Quotation

[…] Il faut de plus, qu'elle [ndr : l’attitude] ait un tour, qui sans sortir de la vraisemblance, ni du caractere de la personne, jette de l’agrément dans l'action.
En effet, il n’y a rien dans l’imitation où l’on ne puisse faire entrer de la grace, ou par le choix, ou par la maniere d’imiter. Il y a de la grace dans l’expression des vices comme dans celle des vertus. […] En un mot la connoissance du caractere qui est attaché à chaque objet, & qui regarde principalement les sexes, les âges, & les conditions, est le fondement du bon choix, & la source où l’on puise les graces convenables à chaque figure.

grâce


Other conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → action et attitude

4 quotations

Quotation

[ndr : le Père] Si le pinceau se meut sous une docte main,
Il nous fait distinguer l’Ibere du germain :
L’Irlandais blanc & blond, de ceux de la contrée
Où l’eau sans de grains d’or n’est jamais rencontrée :
Le barbare Affriquain, du noir More frizé
Et le Mahometan, du peuple Baptizé
Donnant l’air, la couleur, la Phisionomie.

Quotation

Are. Non seulement Albert Durer à manqué dans les vetements, mais encore dans les airs de têtes ; le quel parce qu’il etoit Allemand a peint en plus d’un endroit la Mere de notre Seigneur vëtue à l’Allemande, & pareillement toutes les saintes femmes, qui l’accompagnoient ; & il ne manque pas encore de donner aux Juifs des phisionomies Allemandes, & accompagnées de moustaches, & de cheveux bizarres, qu’ils portoient avec des habits à leur mode : mais de ces erreurs qui regardent la convenance, & l’invention j’en toucherai quelqu’une, lorsque j’en serai à la comparaison de Rafael, & de Michel Ange.


Other conceptual field(s)

MANIÈRE ET STYLE → le faire et la main
L’ARTISTE → qualités

Quotation

Are. [...] Rafael garda toujours cette honnêteté dans tous ses ouvrages, desorteque, quoiqu’il donne generalement à ses figures un air doux & gratieux, qui ravit, & enflamme ; neanmoins dans les visages de ses Saintes, & sur tout de la Vierge Mere du Seigneur il conserva toujours, je ne sais quel air de sainteté, & de divinité (non seulement dans les visages, mais dans tous leurs mouvemens) qui semblent ôter de l’esprit des hommes toute pensée mauvaise.


Other conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → action et attitude

Quotation

Enfin la vrai-semblance poëtique demande que le Peintre donne à ses personnages leur air de tête connu, soit que cet air de tête nous ait été transmis par des médailles, des statuës ou par des portraits, soit qu'une tradition dont on ne connoit pas la source, nous l'ait conservé, soit même qu'il soit imaginé. Quoique nous ne sçachions pas bien certainement comment saint Pierre étoit fait, néanmoins les Peintres & les Sculpteurs sont tombez d'accord par une convention tacite de le représenter avec un certain air de tête & une certaine taille qui sont devenus propres à ce Saint.

2 quotations

Quotation

Are. Non seulement Albert Durer à manqué dans les vetements, mais encore dans les airs de têtes ; le quel parce qu’il etoit Allemand a peint en plus d’un endroit la Mere de notre Seigneur vëtue à l’Allemande, & pareillement toutes les saintes femmes, qui l’accompagnoient ; & il ne manque pas encore de donner aux Juifs des phisionomies Allemandes, & accompagnées de moustaches, & de cheveux bizarres, qu’ils portoient avec des habits à leur mode : mais de ces erreurs qui regardent la convenance, & l’invention j’en toucherai quelqu’une, lorsque j’en serai à la comparaison de Rafael, & de Michel Ange.


Other conceptual field(s)

MANIÈRE ET STYLE → le faire et la main
L’ARTISTE → qualités

Quotation

Enfin la vrai-semblance poëtique demande que le Peintre donne à ses personnages leur air de tête connu, soit que cet air de tête nous ait été transmis par des médailles, des statuës ou par des portraits, soit qu'une tradition dont on ne connoit pas la source, nous l'ait conservé, soit même qu'il soit imaginé. Quoique nous ne sçachions pas bien certainement comment saint Pierre étoit fait, néanmoins les Peintres & les Sculpteurs sont tombez d'accord par une convention tacite de le représenter avec un certain air de tête & une certaine taille qui sont devenus propres à ce Saint.

1 quotations

Quotation

The Airs of the Heads in my Holy Family of Rafaëlle are perfectly fine, according to the several Characters ; that of the Blessed Mother of God has all the Sweetness, and Goodness that could possibly appear in her self ; what is particularly remarkable is that the Christ, and the S. John are both Boys, but the latter is apparently Humane, the other, as it ought to be, Divine.


Other conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → expression des passions

1 quotations

Quotation

Sous le mot d’Ajustemens, je comprens les draperies qui habillent les personnes peintes, & la maniere dont elles sont accommodées.
Il faut que chacun soit vêtu selon sa qualité, & il n’y a que les ajustemens qui puissent faire en Peinture la distinction des gens […]


Other conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → vêtements et plis
GENRES PICTURAUX → portrait

1 quotations

Quotation

A l'égard de l'Allegorie, on dit, qu'il falloit considerer la difference qu'il y a entre des figures des divinités fabuleuses & des figures allegoriques, qu'à la verité, la fable est incompatible avec la verité : mais que ce seroit faire une injustice à un Peintre doüé d'un excellent genie de l'empêcher de joindre l'Allegorie à l'histoire pour en exprimer les mysteres, lors qu'on le peut faire sans nuire à l'intelligence du sujet, qu'il seroit à souhaiter au contraire, que les Peintre en ne negligeant rien de ce qui est essentiel à leur profession, appliquassent leur esprit à bien connoître le sens mystique des histoires aussi bien que le litteral, leurs ouvrages en seroient beaucoup plus considerables & satisferoient d'avantage la curiosité des Amateurs sçavans ; [...] d'où l'on conclut qu'un Peintre peut bien accompagner l'expression de son sujet de quelques figures allegoriques pour marquer & citer le lieu, où il se rencontre, mais comme par des statuës qui n'ont nulle part aux mouvements des figures qui expriment le sujet, que n'ayant que cette sorte de langage pour exprimer ses belles conceptions, il ne seroit pas juste de lui en ôter la liberté, c'est ce qui a fait dire que la Peinture est une Poesie muette, & la Rhetorique des Peintres.

Une partie de ce passage de Testelin est repris par Florent Le Comte dans son Cabinet des singularitez (...), plus précisément aux pages 42-43 de son édition de 1699-1700 (Paris, Etienne Picart & Nicolas Le Clerc, tome I, vol. I).


Other conceptual field(s)

GENRES PICTURAUX → genres (généralités)

2 quotations

Quotation

[ndr : LE PEINTRE]
[...] l’on doit en cela estre tres-exact à observer toûjours l’air & la proportion de ces Sculptures antiques, suivant les divers âges, sexes, & conditions, & mesme ces fausses divinitez, pour bien exprimer plusieurs histoires ou fictions de la Metamorphose d’Ovide & autres Escrits des Poëtes tant Anciens que Modernes

L'air est associé à la proportion des sculptures antiques et à la notion de convenance par rapport au sujet


Other conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → sujet et choix

Quotation

l’Antique n’est beau que parce qu’il est fondé sur l’imitation de la belle Nature dans la convenance de chaque objet qu’on a voulu representer.


Other conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → antique
CONCEPTS ESTHETIQUES → nature, imitation et vrai
CONCEPTS ESTHETIQUES → beauté, grâce et perfection

1 quotations

Quotation

There is another Caution to be observed too in this Choice of Forms, which is, to keep a Judicious Aptitude to the Story ; for if the Painter, for Example, is to draw Sampson, he must not give him the Softness and Tenderness he would give to Ganimedes ; nay, there is a difference to be made in the very same Figure at different times : and Hercules himself is to be made more Robust, fighting with Anteus, than when he sits in Dejanira’s Lap. But above all, the Painter must observe an equal Air, so as not to make one part Musculous and Strong, and the other Soft and Tender.
           
There is another thing to be considered likewise upon the viewing of any Story ; which is, whether the Painter has used that Variety which Nature herself sets us a Pattern for, in not having made any one Face exactly like another, nor hardly any one Shape or Make of either Man or Woman. Therefore the Painter must also vary his Heads, his Bodies, his Aptitudes, and in a word, all the Members of the Humane Body, or else his Piece will Cloy, and Satiate the Eye.
            As for the Remainder of what belongs properly to that part called Design ;
we must consider if every Figure moves properly ; as, if a Figure be to strike, whether the Arm and all the Body show the vigour of such a Motion ; and the same if he is to Run or Dance ; and therein consists one of the greatest Masteries of the Art, and which requires some Knowledge in Anatomy, that the Muscles be rightly express’d. As for Shortnings, they are things of great Difficulty, and few understand the Beauty of them ; which is, so to cheat the Eye, that a Figure that in reality is not a Foot in length, shall seem to be five or six Foot long ; and this depends upon Opticks, and is most in use in Ceilings and Vaults.


Other conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → action et attitude

1 quotations

Quotation

Leur maintien [ndr : du pape et et du roi] grave et doux doit par nostre artifice
Paroistre magnanime et non plein de caprice.
La plus part du beau monde a dans ses fonctions
De la grace en son geste et dans ses actions.

1 quotations

Quotation

Le mouvement, action, ou actitude, est appellée par les Peintres l'ornement & la grace de la figure en sa position ou situation. De plus, elle est dite la fureur, l’esprit, ou l’ame de la figure. Cette beauté ou bien situation se divise en naturelle ou artificielle : j’appelle cette beauté naturelle en cette matiere, celle qui est propre à l'homme que l'on veut representer. […] La beauté artificielle est, lors que le prudent Peintre peignant un Roy ou Empereur fait leur portrait grave & plein de Majesté, quoy que possible ils ne l'ayent pas naturellement, ou quand il peint un Soldat plus remply de fureur & d'indignation qu'il n'estoit pas dans la meslée. […] c'est en cela que le Peintre fait voir l'excellence de son Art, representant non l'action que possible cét Empereur ou ce Pape faisoient ; mais bien celle qu'ils devoient faire, eu esgard à la Majesté & à la bien-sceance de leur condition.

Terme traduit par ARTIFICIALE dans Lomazzo, 1585, p. 31.

naturel


Other conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → beauté, grâce et perfection
L’HISTOIRE ET LA FIGURE → action et attitude

1 quotations

Quotation

ASSORTIMENT, terme de Peinture, Proportion & Convenance entre les parties. Un bel assortiment, un mauvais assortiment.


Other conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → proportion

3 quotations

Quotation

L’Attitude doit être convenable à l’âge, à la qualité des personnes & à leur temperament.


Other conceptual field(s)

GENRES PICTURAUX → portrait

Quotation

Il y a deux sortes d’attitudes, l’une de mouvement, & l’autre de repos. Les attitudes de repos peuvent convenir à tout le monde, & celles qui sont en mouvement ne sont propres qu’aux jeunes personnes, & sont très-difficiles à executer ; parce qu’une grande partie des draperies & des cheveux doit être agitée par l’air, le mouvement ne se faisant jamais mieux voir en peinture, que par ces sortes d’agitations. Les attitudes qui sont en repos, ne doivent pas tellement y paroître qu’elles semblent representer une personne oisive, & qui se tient exprès pour servir de modéle. Et quoiqu’on represente une personne arrêtée, l’on peut, si on le juge à propos, lui donner une draperie volante, pourvû que la scene n’en soit pas dans une chambre ou dans quelque lieu fermé.
Il est sur-tout nécessaire que les figures qui ne sont point occupées, semblent vouloir satisfaire le desir de ceux qui ont la curiosité de les voir ; & qu’ainsi elles se montrent dans l’action la plus convenable à leur temperament & à leur état, comme si elles vouloient instruire le spectateur de ce qu’elles sont en effet ; [...]


Other conceptual field(s)

GENRES PICTURAUX → portrait
L’HISTOIRE ET LA FIGURE → action et attitude

Quotation

Ce n’est pas seulement par differentes qualités de figures qu’on allie diverses persones, sous differents aspects ; mais la meme persone le plus souvent se diversifie aussi. Car autrement on doit representer Cesar comme Consul, que comme Capitaine, ou Empereur. De meme en peignant Hercule, le peintre se le figurera d’une certaine maniere combattant avec Anthée, d’un’ autre maniere quand il porte la coeffe, dans un autre posture quand il caresse Dejanire, & diversement lorsqu’il va chercher son Hilas : cependant toutes ces actions & toutes ces attitudes doivent toujours conserver les convenances d’Hercule, & de Cesar. Il faut aussi prendre garde de bien s’accorder dans un meme corps ; c’est a dire de ne point faire une partie charnûe, & l’autre maigre, une pleine de muscles, & l’autre delicate, & gresle : Il est vrai pourtant que si la figure fait une action qui sente la fatigue, soit qu’elle porte un poids, ou remüe un bras, ou autre membre, dans la partie qui fatigue par le poids, ou par le mouvement, il faut que les muscles forcent bien plus, que dans celle qui repose, mais non pas d’une maniere qui paroisse choquante.


Other conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → action et attitude
L’HISTOIRE ET LA FIGURE → figure et corps

1 quotations

Quotation

Are. [..] sur tout il [ndr : le peintre] doit toujours avoir egard à la qualité des personnes, aussi bien qu’à la nation, aux coutumes, aux lieux, & au tems : tellement que s’il a à peindre un fait d’armes de Cesar, ou d’Alexandre le Grand, il ne convient pas, que les soldats soient armés commeils [sic] le sont aujourd'hui ; car autres sont les armes des Macedoniens, que celles des Romains ; & si on lui donne à faire une bataille moderne, il ne faut pas qu’il la compose à la maniere antique […].


Other conceptual field(s)

GENRES PICTURAUX → peinture d’histoire

3 quotations

Quotation

[...] mon Maistre me fist remarquer bien d’autres beautés que celles que les Cabalistes admirent dans les ouvrages de leurs Chefs : Car outre qu’il n’y manquoit rien de celles-là qui ne regardent que la pratique de l’Art, il m’y fist découvrir tant de science & d’étude, qu’il est presque aussi difficile de les exprimer, que de les imiter, à moins que d’avoir les mêmes connoissances desquelles ces rares Esprits se servoient, pour faire de si excellens Ouvrages.
            Il ne me parla point de la
Vaguesse du Coloris, de la Morbidesse des Carnations, de la Franchise du Pinceau, ny des autres termes extravagans à la mode de nos Cabalistes ; mais bien de la beauté, diversité, netteté & sublimité des pensées, de cette manière noble & majestueuse de traiter un sujet, de la discretion à le remplir dignement & convenablement à la verité de l’Histoire qu’il represente, & au Mode dans lequel il se rencontre ; de l’exacte & sçavante observation du Costume, dans laquelle ces anciens Maistres faisoient consister tout ce que la Peinture a d’ingenieux & de sublime ; de cette pointe d’esprit & de cet excellent genie, qu’ils faisoient paroistre dans leurs Ouvrages, dont les Ecrivains les ont loüés si hautement : De là suivoit la judicieuse & convenable disposition des lieux & des figures, la force & la diversité des expressions, l’élégance & le beau choix des attitudes, la diligence & l’exactitudes dans le dessein, la beauté & la variété des proportions, la position aisée & naturelle des figures sur leur centre de gravité ou équilibre, & conformément aux regles de la Perspective des Plans, qui est le lien & le soûtien de toutes les beautés de la Peinture, & sans laquelle elle n’est qu’une pure barboüillerie de Couleurs ; mais sur tout, cet agrément & cette grace admirable dans les mouvemens, qui est un talent autant rare qu’il est precieux.
            On pouvoit encore admirer la lumiere bien choisie, & répanduë avec discretion sur les objets, selon leur proximité ou éloignement de l’œil, & les accidens du lumineux, du Diaphane & du corps éclairé ; les differens effets des lumieres primitives & derivatives, l’amitié & la charmante harmonie (pour ainsi dire) des Couleurs, par leur degrés proportionnés de force ou d’afoiblissement, suivant les regles de la Perspective aërienne, ou par leur sympatie naturelle : Enfin, cette Eurithmie dans toutes les parties de l’Ouvrage, auquel elle donne son prix & sa valeur.
            Voilà une partie des veritables & solides beautés, que mon Maistre me fist observer dans les admirables Ouvrages de ces grands Hommes, qui ont charmé toute l’Antiquité, & dont le seul recit charme encor tous ceux qui l’entendent.


Other conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → beauté, grâce et perfection
CONCEPTS ESTHETIQUES → merveilleux et sublime

Quotation

Tant il est vray que l’œil aime la varieté & le Contraste dans cét Art, & que le feu & la grace ne sont qu’un certain assaisonnement qui releve le naturel. En éfet ce que l’on apelle la bonne grace consiste principalement en un certain agreément, une certaine Noblesse qu’on trouve dans les yeux, dans les visages, dans l’Atitude, & dans les Contours d’une figure, lorsque la Forme, l’Action, les Draperies, sont decentes & convenables à l’âge, au sexe, & à la personne qu’on veut representer, d’où resulte la beauté et la grace. Enfin cette beauté & cette grace toujours mélées ensemble font la belle composition des figures et le comble de la perfection dans la Peinture.

grâce


Other conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → beauté, grâce et perfection

Quotation

l’Antique n’est beau que parce qu’il est fondé sur l’imitation de la belle Nature dans la convenance de chaque objet qu’on a voulu representer.


Other conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → antique
CONCEPTS ESTHETIQUES → nature, imitation et vrai
CONCEPTS ESTHETIQUES → beauté, grâce et perfection

1 quotations

Quotation

In waare Geschiedenissen of Historien luistert het wat naau, en een vernuftig Meester zal hem wel wachten de betamelykheid te buiten te gaan, om de Lichamen van Man of Vrou, al te veel t’ontblooten, en voornamentlyk eerbare Vrouwen, op dat het niet tot een verkeerden zin mogt geduid werden, tegenstrydig met de waarheid, maar wel zo dat men behoorlyk onderscheiden kan welk een Lichtvaardig of Deugdzaam mensch zy. Inzonderheid de Bybelze Historien, of die van Plutarchus, Titus Livius en anderen.

[suggested translation, Marije Osnabrugge:] In true histories [ndr: in the Dutch text, two synonyms are provided] it is very important – and a clever master will be careful not to surpass the decency – to not uncover the bodies of men and women too much, and especially honorable women, so it will not be interpreted the wrong way, in contrast with the truth, but in such a way that one can easily distinguish who is a frivolous or virtuous person. Especially in the biblical histories or those of Plutarchus, Titus Livius and others.

2 quotations

Quotation

Dus ghebeurt het dat ons ghemoedt door de kranckheydt des oordeels verdonckert sijnde, niet en kan onderscheyden wat daer met de autoriteyt en rechte reden der bevalligheydt over een komt.

[Suggested translation, Marije Osnabrugge:] And so it happens that our mind, darkened by the illness of judgement, cannot discern what coincides with the authority and true reason of gracefulness.


Other conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → beauté, grâce et perfection

Quotation

Men moet de Schilder-Konst niet vergeten aan te merken datter driederley Proportien in agt te nemen zijn, die hoeveelse van malkander mogten verschillen, nochtans alle binnen de Palen der mogelijkheyd moeten gehouden werden. Daar is onses agtens een Natuurlijke en Maatredige Proportie; tot welke de Proportie des Welstaans, en de Bevalligheyd moet bygevoegd werden. En soo langh de Mensch beelden na een van dese dry Geslagten, of na alle dry te gelijk verstandelijk geleeft werden, sullense buyten Berisping zijn. De twee eerste staan altijd vast; en tot de laatste neemtmen alleen sijn toevlugt, wanneer de Natuurlijke Wet-maat ophoud, of ons dregd te verlaten, dat is, wanneerse in sekere Verkiesing soodanigen gratie noch verscheyde aardige Verkrampingen niet kan toelaten, als de noodsaak en welstand, van een sonderlinge Actie ons afvorderd; In welke gevallen men sich dikmaal belemmerd en bedrayt vind; {Wanneer en hoe de dryderley Proportien geoeffend werden.} Om genoeg te laten blijken datmen de Maatredige Proportie den Bons verlaat, moetmen ’t gebrek van dien so veel sien te bedekken datmen ten minsten d’ontbeering niet ligt ontwaar werd: of soo een verstandig Oog dat ontdekken kan; soo moet de Welgeschiktheyd en Welbedagte Actie soo Deugdsaam zijn, datse den Beschouwer geheel kan innemen, en verpligten die eer te prijsen dan te veragten. Want een verstandig Mensch kan seer ligt afsien, waar en in welke geval of noodsaak, men de Schilderkundige Vryheyd, heeft weten tot sijn voordeel aan te grijpen of waar het verstand heeft stil gestaan.

[suggested translation, Marije Osnabrugge:] One should not neglect to mention regarding the Art of Painting that there are three types of Proportion to take into account, which – no matter how much they may differ from eachother – nevertheless must all be considered to fall within the possibility. We believe there is a Natural and Mathematical Proportion; to which the Proportion of Harmony and the Gracefulness should be added. And as long as the Human Figures occur judiciously according to one of these three Types or to all three simultaneously, they will be without Reprimand. The first two are fixed; and one may only resort to the latter, when the Natural Law of Mesure seizes to exist or threatens to leave us, that is, when she cannot allow such grace nor different nice Contortions in a certain Decision, if the necessity and harmony of a special Action demands from us; In which cases one often finds himself impeded and obstructed; {When and how the three sorts of Proportion should be practiced.} To show sufficiently that one leaves the Mathematical Proportion, one should attempt to hide the flaws of it as much as possible so that at least the deprivation is not easily recognized: or so that a wise Eye can discover it; as such the well-composed and well-invented Action are so virtuous, that they can conquer the Spectator completely, and oblige him to praise it rather than to despise it. Since a sensible Man can easily understand, where and in which case or necessity one has managed to use the painterly Freedom to his advantage or where the mind did not function.

gratie


Other conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → proportion

1 quotations

Quotation

Le Coloris pour être acompli, demande non seulement l’union & l’entente des couleurs, mais encore la Fraischeur & la Vaguesse. […]
L’entente des couleurs s’y trouve [ndr : dans les ouvrages] aussi, lors qu’elles sont placées sans choquer : c’est à dire que rien n’y paroit aigre ou discordant : qu’il y a de l’Harmonie, de la Rupture, comme disent les Italiens, pour temperer les couleurs trop vives : Et voila ce qu’on apelle bien peindre, & savoir l’entente des couleurs.

entente des couleurs


Other conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → dessin
EFFET PICTURAL → qualité des couleurs
CONCEPTS ESTHETIQUES → beauté, grâce et perfection

13 quotations

Quotation

Le mouvement, action, ou actitude, est appellée par les Peintres l'ornement & la grace de la figure en sa position ou situation. De plus, elle est dite la fureur, l’esprit, ou l’ame de la figure. Cette beauté ou bien situation se divise en naturelle ou artificielle : j’appelle cette beauté naturelle en cette matiere, celle qui est propre à l'homme que l'on veut representer. […] La beauté artificielle est, lors que le prudent Peintre peignant un Roy ou Empereur fait leur portrait grave & plein de Majesté, quoy que possible ils ne l'ayent pas naturellement, ou quand il peint un Soldat plus remply de fureur & d'indignation qu'il n'estoit pas dans la meslée. […] c'est en cela que le Peintre fait voir l'excellence de son Art, representant non l'action que possible cét Empereur ou ce Pape faisoient ; mais bien celle qu'ils devoient faire, eu esgard à la Majesté & à la bien-sceance de leur condition.

Terme traduit par DECORO dans Lomazzo, 1585, p. 31.

Quotation

De garder la bien-séance
Observez la bien-séance en vos figures ; c’est à dire, dans leurs actions, leur demarche, leur situation, & les circonstances de la dignité, ou peu de valeur des choses selon le sujet que vous voulez representer […]
Du meslange des figures selon leur âge & leur condition
[…]
De la qualité des hommes les plus sortables aux compositions d'histoire
[…]


Other conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → composition
EFFET PICTURAL → qualité de la composition

Quotation

La face de la Vierge [ndr : peinte par Nicolas Poussin] invite le Chrestien
D’admirer de son corps le pudique maintien ;
Puis que ce rare ouvrier l’a mise avec aisance,
Sans que rien soit forcé, dedans la bien-seance.
Le manteau qu’elle porte a droit de nous charmer ;
Non parce qu’il paroist coloré d’Outremer,
Ma d’autant que les plis sont faits avec adresse,
Et font voir tout à coup, la force et la tendresse.
Certes c’est un chef-d’œuvre, et ce chef-d’œuvre est tel
Qu’il merite à bon droit qu’on l’ait mis sur l’Autel ;
Il n’est point de Tableau, qui d’abord ne luy cede
Et les beautés de cent luy tout seul les possede.

Quotation

{27. Des Prelats & des autres personnes serieuses.}
[ndr : Le P.] On ne doit jamais peindre une action bizarre
Sous l’hermine Royale et moins sous la Tyarre.
Sans cette bien-seance un excez de chaleur
Sous le bandeau Royal feroient [sic] un basteleur ;
[…]
Prens donc garde mon fils, ce que je dis,
Et fuy, si tu les peins, les gestes estourdis.
Voy comme la posture affable et temperée
Accompagne un Prelat dans sous sa chappe dorée.
[…]
Leur maintien [ndr : du pape et et du roi] grave et doux doit par nostre artifice
Paroistre magnanime et non plein de caprice.
La plus part du beau monde a dans ses fonctions
De la grace en son geste et dans ses actions.


Other conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → beauté, grâce et perfection

Quotation

Il [ndr : Raphael] a toûjours conservé de la force & de la douceur dans tout ce qu'il a representé, il a sceu traiter ces sujets avec toute la convenance necessaire, soit en representant les coûtumes differentes des nations, soit dans les habits, dans les armes, dans les ornemens, dans le choix des lieux, & enfin dans tout de qui regarde cette partie de bien-seance, que Castelvetro nomme dans sa Poëtique il costume, & qui doit estre commune aux grands Poëtes & aux sçavans Peintres.

il costume · convenance


Other conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → sujet et choix
L’HISTOIRE ET LA FIGURE → ornement

Quotation

{I. Precepte. Du Beau.} 
Cependant vous ne devez pas vous attendre que la fortune & le hazard vous donnent infailliblement les belles choses ; quoy que celles que nous voyons soient vrayes & naturelles, elles ne sont pas toûjours pour la bienséance & pour l’ornement : ce n’est pas assez d’imiter de point en point d’une maniere basse toute sorte de Nature ; mais il faut que le Peintre en prenne ce qui est de plus beau, *comme l’Arbitre souverain de son Art, & que par le progrès qu’il y aura fait, il en sçache reparer les defauts, & n’en laisse point échapper les beautez* fuyantes & passageres. […]

Quotation

{XXVI. La Scene du Tableau.} 
*Que l’on considere les lieux où l’on met la Scene du Tableau, les Païs d’où sont ceux que l’on y fait paroistre, leurs Façons de faire, leurs Coûtumes, leurs Loix, & ce qui fait leur Bien-seance.


Other conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → composition

Quotation

Que pensez-vous [ndr : Pymandre] que soient en comparaison du dessein toutes les autres parties, dont vous avez parlé avec tant d’éclat ; comme la bienséance, c’est à dire, la maniére de traitter l’Histoire avec toute la vraysemblance qu’elle demande ; la Perspective mesme, si vous voulez ; & j’y ajousteray encore les couleurs, & la maniere de traitter les jours et les ombres que j’estime beaucoup ? Toutes ces choses ne sont rien au prix du dessein, parce qu’elles ne subsistent que sur cette premiére partie, sans laquelle un Ouvrage ne peut estre plein que de grands défauts. [...] Cependant il y a bien de ces sortes d’Ouvrages qui ne sont d’aucune considération ; la bienséance qu’on demande dans les Tableaux, & qui est en effet necessaire pour la belle expression, & pour l’intelligence de l’Histoire, est une partie purement de speculation, ou plûtost de lecture & de memoire.


Other conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → sujet et choix

Quotation

Vous devez considerer le lieu où doit estre la Scene de vostre Tableau, la nation d’où sont ceux que vous y voulez faire paroistre, leur maniere d’agir, leurs habits, connoistre leurs Loix, & ce qui fait leur bienseance.

Quotation

C’est un effet de la prudence & du jugement du Peintre de connoistre ce que la bien-seance demande, & c’est un effet de son genie & de l’art de la bien faire après l’avoir connu.


Other conceptual field(s)

L’ARTISTE → qualités

Quotation

Quelle beauté, quel décore, quelle grace dans le Tableau de Rébecca ? L’on ne peut pas dire du Poussin ce qu’Apelle disoit à un de ses disciples, que n’ayant pû peindre Helene belle, il l’avoit representée riche {Clem. Alex.}. Car dans ce Tableau du Poussin la beauté éclate bien plus que tous les ornemens, qui sont simples & convenables au sujet. Il a parfaitement observé ce qu’il appelle décore ou bienseance, & sur tout la grace, cette qualité si précieuse & si rare dans les ouvrages de l’art aussi-bien que dans ceux de la nature.

décor

Quotation

L’ABBE. J'en conviens, mais quelle necessité & quelle bienseance y a-t’il que ces personnages parlent, & que cette femme vienne montrer là sa chair ? [...] Cela est vray, si vous renfermez la qualité de Peintre à représenter naïvement quelque objet, sans se mettre en peine s'il y a de la vray-semblance, de la bien-seance & du bon sens dans la composition ; mais je ne croy pas que les Peintres vueillent renoncer à l'obligation d'observer des conditions justes & si necessaires dans tout un ouvrage. Quoyqu'il en soit, je soûtiens qu'en qualité de Peintre il [ndr : Véronèse] n'a pas mieux gardé l'unité qui doit estre dans la composition d’un sujet, qu'il l'a fait en qualité d'historien, puisqu'il a mis deux points de veuë dans son tableau, l’un pour le Païsage, & l'autre pour la Chambre, où le Sauveur est assis à table avec ses Disciples ; car l’horison du Païsage est plus bas que cette table dont on voit le dessus qui tend à un autre point de veuë beaucoup plus élevé ; faute de perspective qu'on ne pardonneroit pas aujourd’huy à un Ecolier de quinze jours. Je ne croy pas que nous ayons aucun de ces reproches à faire au tableau de la famille de Darius. C'est un veritable poëme où toutes les regles sont observées. L'unité d'action, c'est Alexandre qui entre dans la tente de Darius. L'unité de lieu, c'est cette tente où il n'y a que les personnes qui s'y doivent trouver. L'unité de temps c'est le moment où Alexandre dit qu'on ne s'est pas beaucoup trompé en prenant Ephestion pour luy, parce que Ephestion est un autre luy-mesme.


Other conceptual field(s)

L’ARTISTE → règles et préceptes

Quotation

4°. L’expression qui consiste à representer naturellement les figures, leurs gestes & leurs passions, doit se faire avec précaution ; c’est-à-dire, que l’on doit dans les sujets que l’on veut peindre, avoir égard à la bien-séance, & ne pas permettre qu’aucune action indécente, & qui puisse blesser la modestie & la pudeur, s’y rencontre.


Other conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → action et attitude
L’HISTOIRE ET LA FIGURE → expression des passions

1 quotations

Quotation

But the Handling may be such as to be not only Good abstractedly consider’d, but as being Proper, and adding a real Advantage to the Picture : And then to say a Picture has such, and such good Properties, and is also Well Handled (in that Sense) is as to say a Man is Wise, Virtuous, and the like, and is also Handsome, and perfectly Well bred.
Generally if the Character of the Picture is Greatness, Terrible, or Savage, as Battels, Robberies, Witchcrafts, Apparitions, or even the Portraits of Men of such Characters there ought to be employ’d a Rough, Bold Pencil ; and contrarily, if the Character is Grace, Beauty, Love, Innocence, &c. a Softer Pencil, and more finishing is proper.


Other conceptual field(s)

MANIÈRE ET STYLE → le faire et la main

Quotation

Korton heeft zich niet binnende paalen van Matigheid gehouden, maar zonder onderscheid, de ruimten der ploojen ingevoerd; want de rokken of eerste onderkleêren (hebbende meer vryheid, en by gevolg haar eerste hoedanigheid, het zelve niet zo onderworpen zynde als de geslooten deelen) kunnen onmogelyk vol plojen wezen. Echter gebeurd het veeltyds dat eenige konstenaars, (van wat studie het ook mogen zyn,) wanneer zy in een ander iets zien dat hen behaagt, niet alleen het zelve zullen zoeken naar te bootsen; maar gemeenlyk tot buytenspoorigheid en overtolligheid vervallen: By voorbeeld, een naakt Schilder die de kloekheid van Karats wil opvolgen, zal meest, al zyn beelden ’t zy die oud of jong zyn, als een Herkules verbeelden, hakkende hier en daar stukken uit als of ’t een rotssteen was.

[suggested translation, Marije Osnabrugge:] Pietro da Cortona did not stay within the limits of moderation, but filled the spaces of folds without distinction; because the skirt or first undergarments (having more freedom and thus their first appearance, not as suppressed as the closed parts) can impossibly be full of folds. However it happens often that some artists, (of whichever study they may be) when they see something in another that pleases them, will not only attempt to imitate it; but commonly fall into excessiveness and redundancy: For example, a painter of the nude who wants to follow the prowess of Carracci, will often depict all his figures whether old or young as a Hercules, cutting out pieces here and there as if it were a rock.

In the German translation, this term is captured within the description 'ohn bedächtiglich'. [MO]

overtolligheid
matigheid

3 quotations

Quotation

[…] Il faut de plus, qu'elle [ndr : l’attitude] ait un tour, qui sans sortir de la vraisemblance, ni du caractere de la personne, jette de l’agrément dans l'action.
En effet, il n’y a rien dans l’imitation où l’on ne puisse faire entrer de la grace, ou par le choix, ou par la maniere d’imiter. Il y a de la grace dans l’expression des vices comme dans celle des vertus. […] En un mot la connoissance du caractere qui est attaché à chaque objet, & qui regarde principalement les sexes, les âges, & les conditions, est le fondement du bon choix, & la source où l’on puise les graces convenables à chaque figure.