INVENTION (n. f.)

ERFINDUNG (deu.) · ERFORSCHUNG (deu.) · INVENTIE (nld.) · INVENTIO (eng.) · INVENTIO (ita.) · INVENTION (eng.) · INVENTION (deu.) · INVENZIONE (ita.) · UITVINDING (nld.) · UYTVINDENSKRACHT (nld.) · VINDING (nld.)
TERM USED AS TRANSLATIONS IN QUOTATION
IMPROVEMENT (eng.) · INVENTION (eng.)
TERM USED IN EARLY TRANSLATIONS
/ · DENKBEELD (nld.) · ERFINDUNG (deu.) · ERFORSCHUNG (deu.) · INVENTIE (nld.) · INVENTIO (ita.) · INVENTIO (eng.) · INVENTIO (lat.) · INVENTION (eng.) · INVENTION (deu.) · INVENZIONE (ita.) · INVESTIGATIONE (ita.) · UITVINDING (nld.) · VINDING (nld.)
BATSCHMANN, Oskar, « Erfindung und Entdeckung », dans PFISTERER, Ulrich (éd.), Metzler Lexikon Kunstwissenschaft: Ideen, Methoden, Begriffe, Stuttgart - Weimar, J.B. Metzler, 2003, p. 87-90..
HECK, Michèle-Caroline, Théorie et pratique de la peinture : Sandrart et la “Teutsche Academie”, Paris, Éd. de la Maison des sciences de l’homme, 2006.
HECK, Michèle-Caroline, « INVENTION », dans HECK, Michèle-Caroline (éd.), LexArt. Les mots de la peinture (France, Allemagne, Angleterre, Pays-Bas, 1600-1750) [édition anglaise, 2018], Montpellier, Presses Universitaires de la Méditerranée, 2018, p. 299-304.
HO, Angela K., Creating distinctions in Dutch genre painting: repetition and invention, Amsterdam, Amsterdam University Press, 2017.
HOCHMANN, Michel, KLIEMANN, Julian, KOERING, Jérémie et MOREL, Philippe (éd.), Programme et invention dans l'art de la Renaissance, Actes du colloque de l'Académie de France à Rome, Paris, Somogy, 2008.
PUTTFARKEN, Thomas, The Discovery of Pictorial Composition: Theories of Visual Order in Painting 1400-1800, New Haven - London, Yale University Press, 2000.
SCHOLZ, Gunter, « Erfindungsgeist und Bildlichkeit in der neuzeitlichen Wissenschaft », dans BEHRENS, Rudolf (éd.), Ordnung des Imaginären, Sonderheft der Zeitschrift für Aesthetik und Allgemeine Kunstwissenschaft, Hamburg, Felix Meiner Verlag, 2002, p. 69-88.

FILTERS

CONCEPTUAL FIELDS

LINKED QUOTATIONS

27 sources
59 quotations

Quotation

Timanthe est prisé d’avoir tousjours donné davantage à comprendre dans ses ouvrages, que son pinceau ne representoit, et fait en sorte que son esprit y paroissoit plus grand que l’industrie de sa main, bien qu’il l’eust tres-exquise. Ainsi pour faire concevoir la grandeur de son Cyclope dormant, & fait en petit volume, il mit des Satyres auprés de luy qui mesuroient son poulce avec une perche. Certes nous luy pouvons comparer pour ce regard le sçavant Rubens que nous venons de perdre, qui a tousjours joint l’invention à l’excellence de son art, & ce qu’il tenoit d’une profonde lecture à la beauté de son colorit. Les Galeries du Palais d’Orleans le tesmoigneront autant qu’elles dureront, avec le reste de ses pieces, ubi intelligitur plus semper quam pingitur ; et cum ars summa sit, ingenium tament ultra artem est Plin. ib.

La citation latine reprend des propos, cités plus haut, de l’éloge de Pline sur Timanthe (Histoire naturelle, Livre XXXV, 74), que La Mothe attribue ici aux œuvres de Rubens « où on comprend plus que ce qui est effectivement peint, et bien que l’art soit extrême, l’ingenium va cependant au-delà ». La Mothe choisit donc de traduire « ingenium » par « esprit », qu’il oppose à « l’industrie de la main », comme « l’invention » à l’ « art ».

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → qualités

Quotation

Deux divers moyens connüs de Coppier ou Representer sur une Surface Platte, nommée communement Tableau, les Corps visibles de la nature, Ensemble les Composez d’Invention.
Le premier & le plus usité est ayant devant soy les Corps qu’on veut Coppier, ou bien leurs formes dans l’imagination, les Desseigner, Pourtraire ou Representer sur ladite Surface ou Tableau, sans autre regle ny mesure, que celle que l’œil & le jugement luy en peuvent fournir. 

Le second est, de faire ladite Representation ou Pourtrait de ces Corps, sur ladite Surface ou Tableau, par le moyen des mesures reglées, en sorte qu'on soit assuré que lesdits objets representez ainsi sur iceluy, facent à l'œil ou aux yeux de ceux qui les regarderont, la mesme sensation ou vision en toutes leurs parties, que leur seroient lesdits Corps ou objets visibles de la nature, pareillement des choses qu'on peut avoir dans l'imagination en sachant les mesures. Or la regle de les representer ainsi, est ce que l’on appelle communement la
Perspective, mot qui ne signifie que ceux de Pourtrait, Pourtraiture, Representation ou Tableau, sans laquelle un peintre ou un autre tel Desseignateur, ne peut s’assurer du bon effet de son ouvrage.

Conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → génie, esprit, imagination

Quotation

 Il y en a aussi [ndr : des peintres] qui, soit par leur propre connoissance, soit qu’ils en ayent esté advertis, sçavent d’une bonne partie faire distinction des deffauts qui se trouvent en divers Corps visibles de la nature, & quantité d’autres observations, & se sentans trop peu Sçavants pour remedier à ces choses, recherchent dans les Ouvrages Modernes ou de l’Antiquité, si aucun Artisan de cét Art, n’y a point suppléé ; Cela estant ils le choisissent pour leur servir comme de Principe, Baze, Modelle, ou Fondement, & ainsi s’y attacheront sans vouloir en considérer d’autres : Puis estans arrivez au point, que leurs Ouvrages approchent beaucoup de ceux qu’ils ont ainsi pris ou choisis pour Modelles, ils s’efforcent de pouvoir descouvrir quel a esté le but ou Fondement, de celuy ou ceux qui les ont faits, & s’ils trouvent qu’une partie ait esté faite par l’ayde de vestiges & fragments de ces Excellents Statuaires ou Sculptures, [...], ils les considereront & desseigneront tant & tant de fois, qu’ils en auront l’imagination remplie ; De sorte que venans à former quelques Ouvrages de leur Caprice ou Invention, & mesme se servans du naturel, ce qu’ils produiront tiendra de l’air & de la proportion de ces belles choses ; [...]

caprice

Conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → nature, imitation et vrai
CONCEPTS ESTHETIQUES → génie, esprit, imagination
L’ARTISTE → qualités

Quotation

Il y a quantité de Praticiens & autres, lesquels ayans veu une personne une fois, la reconnoistront d’abord plusieurs années apres, & feront aussi la distinction du changement qu’ils y remarqueront avenant qu’il y en ait, ces mesmes aussi seront capables de discerner l’air du visage, action & vestement, des diverses nations les unes des autres, & mesmes quand elles seroient vestuës des habits des uns & des autres ; Le semblable feront-ils de la forme de plusieurs Bastimens ou Edifices, Animaux, Arbres, Plantes, & d’une infinité d’autres corps visibles de la Nature.
Par ainsi il y a raison de croire, que ces mesmes personnes peuvent en quelque sorte ayant veu divers Tableaux dans un temps, & sceu quels en estoient les Autheurs, les reconnoistre dans un autre ; Et comme d’ordinaire lon remarque les freres & quelques proches parents & autres pour avoir de l’air ou ressemblance de quelqu’un qu’on a connu, pareillement ils peuvent ayant veu un ou deux Tableaux d’un Peintre, remarquer ceux qui en auront de l’air, ou qui approcheront de sadite Manière ; Ainsi lon peut juger qu’une telle personne non praticienne à laquelle aura monstré lesdits Tableaux, & fait remarquer la difference d’une maniere à l’autre, pourra faire la distinction de la plus grande partie : Or par la mesme raison, lon peut juger que ceux qui ayant veu une, ou plusieurs fois, diverses personnes ou autres telles choses, ne s’en souviennent pas un moment apres, sont en quelque sorte incapables de parvenir au discernement de ces choses. Et ceux qui pratiquent la Peinture & qui ont se [ndr : sic] defaut, courent grand risque de ne pouvoir rien faire de resouvenir, ny en quelque sorte d’invention.
Il y a des Peintres qui ont en quelque partie leur maniere approchante les unes des autres, mais non tousjours à un tel point qu’on ne les discerne bien, & que celuy qui n’est point dans la pratique, n’en fasse le mesme, apres s’estre instruit des capitales particularitez.

Bosse souligne ici la distinction des différentes manières comme une qualité nécessaire du peintre pour pouvoir inventer.

Conceptual field(s)

MANIÈRE ET STYLE → le faire et la main
L’ARTISTE → qualités

Quotation

UN Tableau Original peut estre composé de toutes sortes de Corps visibles de la Nature, ou du moins de la plus grande partie, soit que celuy qui le peut avoir fait, les ait imitez apres le Naturel, ou bien faits de son genie ou invention, tant à veuë d’œil, que par regle de Perspective : Ledit Tableau peut aussi n’estre composé que d’un seul desdits Corps ou Objets, & fait de l’une ou de l’autre de ces deux sortes de pratique, soit à veuë d’œil ou par regle. 
 
Sur chacun de ces Originaux, il s’en peut faire diverses Copies, les unes par de plus excellens Copistes que les autres, & par ainsi meilleures l’une que l’autre, & pareillement des Copies sur ces premieres, & ainsi successivement Copies sur Copies. 
Lors qu’un Peintre est venu au point de faire quelques Ouvrages, aucunement raisonnables, d’apres Nature ou d’invention il luy est comme impossible, ou du moins il se trouve tres-embarassé & déplaisant, d’estre reduit ou obligé d’en Copier, à moins qu’ils soient bien plus excellens que les siens, ou qu’il ait affection de ce faire ; [...]

Conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → nature, imitation et vrai
L’ARTISTE → qualités
CONCEPTS ESTHETIQUES → génie, esprit, imagination

Quotation

Celuy qui a le don de faire d’invention, & qui a l’œil bon à distinguer la tendresse, mollesse, & l’affoiblissement des profils, contours, ou extremitez tournans, & fuyans, de la masse des corps, & de leurs autres parties, principalement des ronds, & la main & le pinceau libre pour les excecuter ainsi, doit faire un plus grand effort, & en tirer quelque chose de meilleur que le Copiste ; Et encore que ledit Copiste aye des pratiques mecaniques assez certaines, pour prendre sur son Original le Trait ou contour de ces Corps ou Figures, il ne laisse pas bien souvent d’en corrompre une bonne partie, principalement lorsqu’il tasche d’en Peindre & perdre les extremitez ou contours tournans, & en suitte les Eminences, Muscles & autres particularitez ; Car une bonne partie de ce qui fait arrondir, tourner & fuir, ainsi ces contours, est assez difficile à bien pratiquer, dautant qu’il faut estre sçavant & entendu en cette circonstance, & qu’il est rare qu’un Copiste en soit bien instruit, autrement il seroit en quelque sorte capable de faire d’invention, car en la plus part des Copies, au lieu que les corps imitans le relief doivent paroistre tels, ils sont comme s’ils avoient esté applatis ou mis en presse, & pour parler en terme comme s’ils estoient en un mesme plan.

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → qualités
CONCEPTS ESTHETIQUES → génie, esprit, imagination

Quotation

[...] Ainsi lors que l’Ouvrage d’un Peintre qui est imité sur des corps humains, soit vivans, soit morts, quoy que Coloriez, paroissent tels, c’est manque d’avoir fait reflexion à ces choses, & qu’il faut pour bien faire que la chair paroisse chair, la pierre pierre, le bois bois, & ainsi semblablement toutes les autres matieres ; Or comme la pluspart des Copistes n’ont pas fait toutes ses remarques, & mesme qu’il y en a qui ne se sont que tres-peu adonnez à faire d’invention ou imiter le naturel, ils n’expriment pas bien ces choses, quoy qu’ils les voyent toutes faites sur la pluspart de leurs Originaux.

Conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → nature, imitation et vrai
PEINTURE, TABLEAU, IMAGE → statut de l'oeuvre : copie, original...
MANIÈRE ET STYLE → le faire et la main
L’ARTISTE → qualités

Quotation

Semblablement si lesdits Peintres, ont une maniere produite de leur invention, suivant le bon Goust ou autrement, l’on peut en ayant veu quelques eschantillons, en retenir ou avoir l’air ou l’idée emprainte dans l’imagination, pour à la rencontre ou occasion, en reconnoistre d’autres de la mesme main

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → qualités
MANIÈRE ET STYLE → le faire et la main

Quotation

J’avois oublié de dire, qu’on voit un grand nombre de batailles, Chasses, & autres telles choses, desseignées & gravées à l’eau forte par Anthoine Tempeste [ndr : Antoine Tempesta], lesquelles sont excellentes, surtout en l’invention, disposition et expression d’icelles. Mais pour la netteté de la gravure, elle n’y est pas grande. [...]

Conceptual field(s)

PEINTURE, TABLEAU, IMAGE → définition de la gravure

Quotation

Mais quelques personnes pourroient dire qu’il vaudroit autant avoir tout d’un coup fait un Treillis ou petit Pied : A cela je répons que ce ne seroit pas suivre mon intention, dautant que d’ordinaire le petit Pied attache l’œil du Disciple à Copier de son Original chaque partie à part, & par ce moyen il ne luy en reste pas l’idée ou forme en general ; ce qui est tres-necessaire pour se rendre un jour capable de faire de Resouvenir ou D’invention [...]

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → apprentissage
L’ARTISTE → qualités

Quotation

Moyen d’eveiller l’esprit, & d’exciter l’imagination à produire plusieurs inventions diverses
Je ne feindray point de mettre icy parmy ces enseignements une nouvelle invention, ou plustost une maniere de speculer, laquelle bien que fort petite en apparence, & presque digne de mocquerie, est neanmoins tres-utile pour eveiller & ouvrir l’esprit à diverses inventions. Et voicy comment : Si vous prenez garde aux salissures de quelques vieux murs […] il s’y pourra rencontrer des inventions & des representations de divers païsages […] & une infinité d’autres choses ; parce que l’esprit s’excite parmy cette confusion, & y découvre plusieurs inventions.

term translated by INVENTIO in DA VINCI, Leonardo, Trattato della pittura di Lionardo da Vinci, novamente dato in luce, con la vita dell'istesso autore, scritta da Rafaelle Du Fresne. Si sono giunti i tre libri della pittura, & il trattato della statua di Leon Battista Alberti, con la vita del medesimo, TRICHET DU FRESNE, Raphaël (éd.), Paris, Jacques Langlois, 1651., p.4
term translated by INVENTIO in DA VINCI, Leonardo, A Treatise of Painting by Leonardo da Vinci. Translated from the Original Italian, and adorn'd with a great Number of Cuts. To which is prefx'd, The Author's Life ; Done from The last Edition of the French, London, J. Senex - W. Taylor, 1721., p.34
term translated by ERFINDUNG in DA VINCI, Leonardo, Des vortreflichen Florentinischen Mahlers Lionardo Da Vinci Hoch-nützlicher Tractat von der Mahlerey, BÖHM, Johann Georg (éd.), Nürnberg, Johann Georg Böhm, 1724., p.197

Conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → génie, esprit, imagination

Quotation

De quelle sorte il faut estudier à la composition des histoires
La premiere estude des compositions d’histoires doit commencer par mettre ensemble quelques figures legerement esquissées c’est-à dire touchées en deux coups : mais il faut auparavant les sçavoir bien desseigner de tous les costez, & les racourcissemens & les extensions de chaque membre : après on entreprendra l’ordonnance de deux figures qui fassent contraste  […], & que cette premiere invention soit examinee & recherchée en diverses attitudes […]. Or en toutes ces compositions, il faut s’estudier soigneusement à la recherche des accidents & des passions qui peuvent donner de l’expression & enrichir le sujet que l’on traitte.

term translated by INVENZIONE in DA VINCI, Leonardo, Trattato della pittura di Lionardo da Vinci, novamente dato in luce, con la vita dell'istesso autore, scritta da Rafaelle Du Fresne. Si sono giunti i tre libri della pittura, & il trattato della statua di Leon Battista Alberti, con la vita del medesimo, TRICHET DU FRESNE, Raphaël (éd.), Paris, Jacques Langlois, 1651., p.25
term translated by / in DA VINCI, Leonardo, A Treatise of Painting by Leonardo da Vinci. Translated from the Original Italian, and adorn'd with a great Number of Cuts. To which is prefx'd, The Author's Life ; Done from The last Edition of the French, London, J. Senex - W. Taylor, 1721., p.70
term translated by ERFINDUNG in DA VINCI, Leonardo, Des vortreflichen Florentinischen Mahlers Lionardo Da Vinci Hoch-nützlicher Tractat von der Mahlerey, BÖHM, Johann Georg (éd.), Nürnberg, Johann Georg Böhm, 1724., p.150

Conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → dessin
CONCEPTION DE LA PEINTURE → composition

Quotation

Le comble et la principale partie de l’art est l’invention des compositions en quelque sujet que ce puisse estre, & la seconde partie qui concerne l’expression & les actions des figures est de leur donner de l’attention à ce qu’elles font, & qu'elles agissent avec promptitude & vivacité, selon le degré d'expression qui leur convient, aussi bien dans les représentations lentes & paresseuses, comme en celles de sollicitude & d'activité, & que la promptitude dans la fierté y soit exprimée avec toute la qualité qui est requise à celuy qui est en action : comme quand quelqu'un doit jetter un dard ou des pierres […]

term translated by INVESTIGATIONE in DA VINCI, Leonardo, Trattato della pittura di Lionardo da Vinci, novamente dato in luce, con la vita dell'istesso autore, scritta da Rafaelle Du Fresne. Si sono giunti i tre libri della pittura, & il trattato della statua di Leon Battista Alberti, con la vita del medesimo, TRICHET DU FRESNE, Raphaël (éd.), Paris, Jacques Langlois, 1651., p.50
term translated by / in DA VINCI, Leonardo, A Treatise of Painting by Leonardo da Vinci. Translated from the Original Italian, and adorn'd with a great Number of Cuts. To which is prefx'd, The Author's Life ; Done from The last Edition of the French, London, J. Senex - W. Taylor, 1721., p.144
term translated by ERFORSCHUNG in DA VINCI, Leonardo, Des vortreflichen Florentinischen Mahlers Lionardo Da Vinci Hoch-nützlicher Tractat von der Mahlerey, BÖHM, Johann Georg (éd.), Nürnberg, Johann Georg Böhm, 1724., p.32

Conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → composition

Quotation

Or cela n’est pas fort difficile à résoudre, puisqu’avec le seul Traitté de Leonard de Vinci on peut monstrer assez vraisemblablement, qu’un Peintre, ayant esté bien instruit dés sa jeunesse en toutes les connaissances nécessaires à sa profession, par la methode qu’il prescrit au premier chapitre de son livre, il ne peut manquer d’estre habille-homme : mais après cela, si la nature le favorise du Genïe de l’Art, qui est la vivacité et le caprice de l’Invention, et du Talent de la Grace, (que l’estude ne sçauroit donner), il faut par necessité qu’il reussisse excellent et si ses Ouvrages sont précisément conformes à tout ce qui est enseigné dans la suite de cette Dissertation, on en pourra dire les mesmes choses que de ces Chef-d’œuvres d’Apelles, de Zeuxis, et de Parrhasius.

term translated by INVENTION in FRÉART de CHAMBRAY, Roland, An Idea of the Perfection of Painting: demonstrated from the Principles of Art, and by examples conformable to the observations , which Pliny and Quintilian have made upon the most celebrated pieces of Ancient painters parallel’d with some Works of the most Modern Painters, Leonardo da Vinci, Raphael, Julio Romano and N. Poussin, trad. par EVELYN, John, London, Henry Herringman, 1668., p. 8

Conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → composition

Quotation

L’Invention, ou le Genïe d’historier et de concevoir une belle Idée sur le Sujet qu’on veut peindre est un Talent naturel qui ne s’acquièrt ny par l’estude, ny par le travail : c’est proprement le Feu de l’esprit, lequel excite l’Imagination et la fait agir. Or comme cette partie de l’Invention tient naturellement le premier lieu dans l’ordre des choses […] aussi montre-t-elle plus qu’aucune autre la qualité de l’esprit ; s’il est Fecond, Judicieux, & Relevé : ou au contraire, s’il est sterile, confus, et bas.

term translated by INVENTION in FRÉART de CHAMBRAY, Roland, An Idea of the Perfection of Painting: demonstrated from the Principles of Art, and by examples conformable to the observations , which Pliny and Quintilian have made upon the most celebrated pieces of Ancient painters parallel’d with some Works of the most Modern Painters, Leonardo da Vinci, Raphael, Julio Romano and N. Poussin, trad. par EVELYN, John, London, Henry Herringman, 1668., OF INVENTION, I. Part, p. 11

Conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → composition

Quotation

Or je n’appelle estudié que ce qui concerne les opérations d’esprit, et les judicieuses Observations sur la Partie du Costume, lequel est comme un lien ou comme un Composé de l’Invention et de l’Expression, les deux plus nobles de nos cinq parties, où consiste tout ce qu’il y a d’ingénieux et de sublime dans la Peinture ; les trois autres, c’est-à-dire, la Proportion, le Coloris, et la Delineation perspective, regardant plustost le mechanique de l’Art, que le Spirituel, et n’estant, par manière de dire que les Instruments de la Science de la Peinture : si bien que ceux qui appliquent tout leur esprit à ces Parties-là, travaillent plustost en gens de mestier, qu’ils n’estudient ; Aussi ne sont-ils nommez par les Sçavants, que des Desseignateurs praticiens, et n’auroient jamais esté considérables parmi les Peintres anciens.

term translated by INVENTION in FRÉART de CHAMBRAY, Roland, An Idea of the Perfection of Painting: demonstrated from the Principles of Art, and by examples conformable to the observations , which Pliny and Quintilian have made upon the most celebrated pieces of Ancient painters parallel’d with some Works of the most Modern Painters, Leonardo da Vinci, Raphael, Julio Romano and N. Poussin, trad. par EVELYN, John, London, Henry Herringman, 1668., THE FIRST PRINT, THE GYMNASIUM OR ACADEMY OF THE ATHENIAN PHILOSOPHERS, p. 121

Conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → composition

Quotation

Comme un Tableau est l'Image d'une Action particuliere, le Peintre doit ordonner son Sujet & distribuer ses Figures selon la nature de l'Action qu'il entreprend de representer. Et parce que ce Tableau est, ou une Invention nouvelle du Peintre, ou une Histoire, ou une Fable déja décrite par les Historiens ou par les Poëtes ; il faudroit faire voir de quelle sorte il doit traiter tous ces differens Sujets ; & comme il y doit exprimer les mouvemens du corps & de l'esprit.

Conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → génie, esprit, imagination

Quotation

LE PEINTRE.
Cela est vray, Monsieur, & ce que je trouve admirable touchant la peinture est cette grande diversité de manières, lesquelles quoy que souvent remplies de deffauts & de contrastes, on ne laisse pas d’y trouver des parties merveilleuses, soit en la composition ou invention des divers objets, & au Coloris & Touches du Peinceau ; & enfin au Goust du bel Antique, mais il y en a peu qui y ayent donne universellement.

composition

Conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → composition

Quotation

LE PEINTRE.
En verité voicy de beaux & bons desseins, & d’un tres-bon Goust ; car vous sçavez bien qu’un Peintre ou semblable dessinateur, pourroit estre devenu un precis imitateur de toutes sortes d’objets, & mesme jusques à en pouvoir composer de semblables d’invention ou de ressouvenir
, qui ne seroit pas des plus estimés, s’il ignoroit ce qu’entre nous on nomme le bon ou grand Goust ; quoy qu’à le bien prendre il le deust estre, puisque sans contredit celuy qui est exact dessinateur de tous les objets qu’il pourroit avoir devant l’œil, auroit bien un plus grand avantage pour s’avancer à sçavoir en quoy consiste ce grand Goust, que celuy qui le sçauroit sans avoir l’acquisition du premier.

ressouvenir

Conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → composition
L’ARTISTE → qualités

Quotation

76. [C’est une Muse qui estant pourveuë des autres avantages de ses Sœurs, &c.] L’on prend ordinairement les Attributs des Muses pour les Muses elles-mesmes ; & c’est dans ce sens-là que l’Invention est appelée une Muse. Les Auteurs attribuent à chacune des Muses en particulier les Sciences qu’elles ont inventées, & en general, les belles Lettres ; parce qu’elles contiennent presque toutes les autres. Ces Sciences sont les avantages dont parle nostre Auteur [ndr : Charles-Alphonse Dufresnoy], & dont il voudroit qu’un Peintre fust suffisamment pourveu.