HISTOIRE (n. f.)

COPIOSE HISTORIE (nld.) · GESCHICHTE (deu.) · GESCHICHT-MALEREI (deu.) · GESCHIEDENIS (nld.) · HISTORICAL COMPOSURE (eng.) · HISTORIE (deu.) · HISTORIE (nld.) · HISTORIENGEMÄLDE (deu.) · HISTORIENMALEREI (deu.) · HISTORY (eng.) · HISTORY PAINTING (eng.) · HISTORY-PIECE (eng.) · ISTORIA (ita.) · STORIA (ita.) · STORY (eng.) · VERVOLG (nld.)
TERM USED AS TRANSLATIONS IN QUOTATION
HISTORY (eng.) · STORY (eng.)
TERM USED IN EARLY TRANSLATIONS
GESCHIEDENIS (nld.) · HISTORIA (ita.) · HISTORICAL COMPOSURE (eng.) · HISTORIE (deu.) · HISTORIE (nld.) · HISTORY (eng.) · HISTORY PAINTING (eng.) · HISTORY-PIECE (eng.) · ISTORIA (ita.) · STORIA (ita.)
BLANC, Jan, « HISTOIRE », dans HECK, Michèle-Caroline (éd.), LexArt. Les mots de la peinture (France, Allemagne, Angleterre, Pays-Bas, 1600-1750) [édition anglaise, 2018], Montpellier, Presses Universitaires de la Méditerranée, 2018, p. 263-270.
COOKE, Peter et LÜBBREN, Nina (éd.), Painting and narrative in France, from Poussin to Gauguin, New York, Routledge, 2016.
GAEHTGENS, Thomas W. (éd.), Historienmalerei, Darmstadt, Wissenschaftliche Buchgesellschaft, 2003.
HENRY, Christophe, « La peinture en question : genèse conflictuelle d’une fonction sociale de la peinture d’histoire en France au milieu du XVIIIe siècle », dans GAEHTGENS, Thomas W., RABREAU, Daniel, MICHEL, Christian et SCHIEDER, Martin (éd.), L’Art et les normes sociales au XVIIIe siècle, Actes du colloque de Paris, Paris, Éd. de la Maison des sciences de l’homme, 2001, p. 459-476.
JOLLET, Étienne, « Towards a Study of Narrative in Painting: the Early Modern Period », dans COOKE, Peter et LÜBBREN, Nina (éd.), Painting and narrative in France, from Poussin to Gauguin, London, Taylor & Francis Ltd, 2016, p. 211-224.
KIRCHNER, Thomas, Le héros épique. Peinture d’histoire et politique artistique dans la France du XVIIe siècle, Paris, Éd. de la Maison des sciences de l’homme, 2008.
WRIGLEY, Richard, « But is it serious », The Oxford Art Journal, XXXVIII/1, 2015, p. 143-148.

FILTERS

LINKED QUOTATIONS

15 sources
30 quotations

Quotation

Maniere de composer les histoires
Des figures qui composent une histoire ; celle qui sera représentée plus proche de l’œil, monstrera un plus grand relief, […]. Cette couleur-là se doit monstrer de plus grande perfection, qui aura moins d'air entr'elle & l'œil qui la considère : & pour cét effet les ombres qui font paroistre les corps opaques plus relevez, paroissent aussi plus fortes et plus obscure de prés que de loin ; […]

term translated by HISTORIA in DA VINCI, Leonardo, Trattato della pittura di Lionardo da Vinci, novamente dato in luce, con la vita dell'istesso autore, scritta da Rafaelle Du Fresne. Si sono giunti i tre libri della pittura, & il trattato della statua di Leon Battista Alberti, con la vita del medesimo, TRICHET DU FRESNE, Raphaël (éd.), Paris, Jacques Langlois, 1651., p.24
term translated by HISTORY PAINTING in DA VINCI, Leonardo, A Treatise of Painting by Leonardo da Vinci. Translated from the Original Italian, and adorn'd with a great Number of Cuts. To which is prefx'd, The Author's Life ; Done from The last Edition of the French, London, J. Senex - W. Taylor, 1721., p.68
term translated by HISTORIE in DA VINCI, Leonardo, Des vortreflichen Florentinischen Mahlers Lionardo Da Vinci Hoch-nützlicher Tractat von der Mahlerey, BÖHM, Johann Georg (éd.), Nürnberg, Johann Georg Böhm, 1724., p.152

Conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → composition
EFFET PICTURAL → qualité de la composition

Quotation

De la diversité des figures dans une histoire
Dans les histoires & grandes compositions, on y doit voir des figures de plusieurs sortes de complexions differentes, & de taille, & de carnation, & d’attitudes, & de grasses, de maigres, de courtes, de plus esgayées, de grandes, fortes & bien ressenties de muscles, d’autres foibles & peu musclées, de joyeuses, de melancoliques ; les unes avec les cheveux crespez, les autres d’un poil plus mol & uny, l’un court, l’autre long ; des mouvements prompts & vifs, d’autres lents & doux, & generalement de semblable varietez, tant en la forme & à la couleur des vestemens, qu’en tout ce qui  peut entrer dans le sujet de l’histoire qui se traitte.

term translated by ISTORIA in DA VINCI, Leonardo, Trattato della pittura di Lionardo da Vinci, novamente dato in luce, con la vita dell'istesso autore, scritta da Rafaelle Du Fresne. Si sono giunti i tre libri della pittura, & il trattato della statua di Leon Battista Alberti, con la vita del medesimo, TRICHET DU FRESNE, Raphaël (éd.), Paris, Jacques Langlois, 1651., p.24
term translated by HISTORY-PIECE in DA VINCI, Leonardo, A Treatise of Painting by Leonardo da Vinci. Translated from the Original Italian, and adorn'd with a great Number of Cuts. To which is prefx'd, The Author's Life ; Done from The last Edition of the French, London, J. Senex - W. Taylor, 1721., p.69
term translated by HISTORIE in DA VINCI, Leonardo, Des vortreflichen Florentinischen Mahlers Lionardo Da Vinci Hoch-nützlicher Tractat von der Mahlerey, BÖHM, Johann Georg (éd.), Nürnberg, Johann Georg Böhm, 1724., p.147

Conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → composition
GENRES PICTURAUX → peinture d’histoire

Quotation

Que dans les histoires il faut eviter la resemblance des visages & diversifier les airs de teste 
C’est un deffaut ordinaire entre les peintres Italiens qu’on remarque en leurs tableaux des airs de visage, & des figures entieres d’Empereurs, imitées de plusieurs statues antiques ; tellement que pour remedier à ce manquement, il faut éviter de faire jamais deux fois une mesme chose, ny en tout, ny en partie, ny que le mesme air de teste se voye en divers endroits de l’histoire ; & plus vous observerez de placer le laid auprés du beau, & le vieillard proche du jeune homme ;  le faible à costé du fort, la composition de vostre histoire en paroistra d'autant plus vague & divertissante, & une figure servira de lustre à l'autre […]

term translated by ISTORIA in DA VINCI, Leonardo, Trattato della pittura di Lionardo da Vinci, novamente dato in luce, con la vita dell'istesso autore, scritta da Rafaelle Du Fresne. Si sono giunti i tre libri della pittura, & il trattato della statua di Leon Battista Alberti, con la vita del medesimo, TRICHET DU FRESNE, Raphaël (éd.), Paris, Jacques Langlois, 1651., p.25
term translated by HISTORY-PIECE in DA VINCI, Leonardo, A Treatise of Painting by Leonardo da Vinci. Translated from the Original Italian, and adorn'd with a great Number of Cuts. To which is prefx'd, The Author's Life ; Done from The last Edition of the French, London, J. Senex - W. Taylor, 1721., p.71
term translated by HISTORIE in DA VINCI, Leonardo, Des vortreflichen Florentinischen Mahlers Lionardo Da Vinci Hoch-nützlicher Tractat von der Mahlerey, BÖHM, Johann Georg (éd.), Nürnberg, Johann Georg Böhm, 1724., p.148

Conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → composition
L’HISTOIRE ET LA FIGURE → action et attitude

Quotation

(maximes générales et essentielles)
I. Que dans la Composition d’une Histoire, la Vérité soit premierement fort exacte et pure.
II. Qu’on ait une grande considération du Lieu oû elle sera représentée.
III. Qu’on prenne bien garde à ne pas descouvrir jamais les parties qui ne se peuvent monstrer honnestement. Cette maxime a toûjours esté parmi eux une telle recommendation, que mesme ils souffroient plutost que l’Histoire demeurast defectueuse en quelque chose, que de passer au delà des bornes de la modestie.
IIII. Et enfin, pour le quatriesme degré de perfection,
Qu’on trouve moyen de représenter les choses noblement, ingenieusement, et d’une manière grande et magnifique.
Voilà les quatre Parties principales, qui sont le concert, et pour ainsi dire l’harmonie de la Peinture, par la juste relation qu’elles ont entre elles ; Ce que nos Critiques rechercheront rigoureusement dans l'Ouvrage qu'on leur présente ; où j'ai bien peur qu'ils ne trouvent pas assez leur conte pour le sucés de la pretention de nostre Moderne.

term translated by HISTORICAL COMPOSURE in FRÉART de CHAMBRAY, Roland, An Idea of the Perfection of Painting: demonstrated from the Principles of Art, and by examples conformable to the observations , which Pliny and Quintilian have made upon the most celebrated pieces of Ancient painters parallel’d with some Works of the most Modern Painters, Leonardo da Vinci, Raphael, Julio Romano and N. Poussin, trad. par EVELYN, John, London, Henry Herringman, 1668., Examen of the JUDGEMENT of Michael Angelo, p. 71

Conceptual field(s)

GENRES PICTURAUX → peinture d’histoire
L’HISTOIRE ET LA FIGURE → sujet et choix

Quotation

[…] pour venir à cette tres-delicate Critique avec la circonspection requise, suivant toûjours la Boussole de nos Principes il faudra se souvenir, avant toutes choses, de quelle importance nous y avons establi l’Observation du Costûme, dans lequel consiste le Principal Magistère de la Peinture, et qui en est, pour ainsi dire, l’esprit Raisonnable ; comme le reste du mechanique, le Coloris, et la Delineation des figures, en fait simplement le Corps avec ses Organes. De sorte que sans l’intelligence de cette première Partie, rien ne sçauroit estre bon aux yeux des Sçavants, qui sont  toûjours plus choquez des fautes de jugement, et de l’obmission des Circonstances essentielles et nécessaires à l’Histoire qu’on représente, que de ce qui pourroit estre deffectueux dans la Partie mechanique.

term translated by HISTORY in FRÉART de CHAMBRAY, Roland, An Idea of the Perfection of Painting: demonstrated from the Principles of Art, and by examples conformable to the observations , which Pliny and Quintilian have made upon the most celebrated pieces of Ancient painters parallel’d with some Works of the most Modern Painters, Leonardo da Vinci, Raphael, Julio Romano and N. Poussin, trad. par EVELYN, John, London, Henry Herringman, 1668., The First Print. The GYMNASIUM or ACADEMY of the Athenian Philosophers, p. 132

Conceptual field(s)

SPECTATEUR → jugement

Quotation

Qu’ayant fait apprendre à dessiner & à peindre, à un jeune homme qui luy appartenoit ; Premierement par la pratique ordinaire, qui est à dire simplement à veuë d’œil ; puis ensuitte par celle des veritables Regles ; de prier ce Peintre de l’en vouloir exactement interoger.
Ce qu’ayant fait, & reconneû que ce Disciple sçavoit ces Regles precises & universelles, que luy [le peintre] mesme ignoroit ; aprés avoir en deux ou trois Conferances sur ce sujet longtemps contesté contre ; il avoüa franchement & de bonne foy son erreur ; mais en revanche il donna à ce Disciple de belles & bonnes instructions sur l’élection du bon goust ou choix des beaux objets sur l’Histoire, & aussi sur le Coloris

Le terme "histoire" est employé par rapport à la question des choix que le peintre doit faire

Conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → sujet et choix
L’ARTISTE → qualités

Quotation

LE DISCIPLE.
Je croy que vous sçavez aussi, que la pratique de dessiner à l'ordinaire est de faire prestement un esquisse ou ébauche de l'histoire ou sujet que l'on desire representer ; selon que l'on se l'est formée dans l'imagination, en effaçant, changeant, & rechangeant, tant que l’on en ait trouvé quelque chose qui contente
; puis aprés on vient à remettre le tout au net, en se servant tantost du Bas-relief, de la Ronde bosse, & du naturel ; & mesme en faisant de petits modelles revestus de cire à ébaucher & accompagnez de Drapperies.

Le terme "histoire" est ici employé pour désigner le sujet à représenter

sujet

Conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → sujet et choix

Quotation

[ndr : LE PEINTRE]
[...] outre ces beaux & divers airs & proportions de ces figures & Bas-reliefs antiques, qu’il faut bien sinculquer dans l’imagination ou dans l’esprit, qu’il y a encore celles de l’agencement de leurs Drapperies ou vestemens, & autre choses d’usage.
Mais sur cela, il y a à mon avis plusieurs particularitez à décider, afin que le Peintre soit pleinement assuré de ce qu’il doit faire, depuis le commencement jusques à la fin : Premierement de considerer ou sçavoir, que tout ce que l’on fait du Travail de Peinture & tel autre, est de sujettion ou de volonté, de sorte que si on prescrit à un Dessinateur & à un Peintre, le sujet où [ndr : sic] l’histoire qu’il doit faire, & toutes les dépendances d’icelle, jusques aux vestemens ou drapperies des figures, forme de Bastimens, Païsages, Animaux, &c. il est obligé de suivre cette prescription
 : Si il a aussi à faire un autre sujet, & qu’on luy en laisse la pleine liberté sans aucune contrainte, il en peut user comme il luy plaira ; toutefois si c’est une Histoire Romaine ou Grecque ou d’autre nation, il me semble que ce que luy doit estre en quelque sorte une sujettion, puisque sans contredit il doit rechercher de donner à ces figures l’air de la Nation, leurs formes de vestemens & autres choses de leur mode ou usage, & mesme de leurs Bastimens & Païsages, en cas que l’action se soit passée en leur mesme pays.
Car si ce sont des actions, des Faits, ou des Exploits de Conquerans, ce sera un mélange de plusieurs figures & vestemens, mais non de Païsage & Bastimens ; & comme souvent il arrive, que les Peintres prenent des sujets si anciens ou éloignez de nous, qu’ils ne peuvent avoir aucuns memoires ny vestiges des airs de Testes, Figures, Coloris, Vestemens, & choses d’usages, & de sorte qu’ils tombent dans les fautes de ceux dont nous avons parlé, qui donnent des airs à leurs figures de Venitiens & Venitiennes, ou de Flamans & Flamandes, &c. à des histoires anciennes, saintes, profanes, & autres.

Mais les judicieux & bien avisez, qui ont leu les Histoires, tâchent de tout leur pouvoir de les suivre ponctuellement, ou si ils ne le peuvent ainsi que j’ay dit, à cause qu’ils n’en ont aucuns vestiges, enseignemens, ny memoires, ils se doivent détacher de toutes ces idées, qui leur peuvent venir dans l’esprit, qui ressemblent non seulement aux modernes, mais aux Grecques, aux Romains & autres, qui ne leur conviennent pas.
C’est en quoy a parfaitement bien reüssi le grand Raphaël, & son éleve Jules Romain & tels autres, & sur tout depuis peu nostre merveilleux & universel Peintre feu Monsieur le Poussin, ainsi que je l’ay dit cy devant.

Le terme "histoire" désigne le sujet à représenter.

sujet

Conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → sujet et choix

Quotation

[…] l’Histoire qui est la plus noble & la plus importante partie de la Peinture, pour ne pas dire le tout : car ce qui represente bien l’Histoire, représente generalement tout ce qu’il y a de beau & de rare dans le monde, puis qu’elle renferme dans son vaste sein le composé de la nature, qui est l’unique objet de nostre Art. […]
L’estendüe de l’Histoire est si vaste que pour y suffire il faudroit une science, & un esprit extraordinaire, puisque c’est une expression naïve & fidelle des productions infinies de Dieu, une representation de ses Idées ravissantes, un Tableau admirable de sa puissance, & de sa fécondité. Par exemple la Creation du monde, qui est le plus beau & le plus magnifique passage de l’Histoire, ne renferme-t’elle pas en soy tout ce qu’il y a dans la Nature ? n’est-ce pas un pompeux étalage de toutes les merveilles du monde ? car dans sa representation on void des Hommes, des Bétes, des paîsages, des Architectures, des Fruits, des Astres, des Fleuves ; & toutes ces parties sont un objet separé & independent des autres parties de la Peinture, & rendent chacune son sujet parfait dans la difference de ses traits & de ses expressions. De sorte qu’on ne peut nier que la representation de l’Histoire ne demande un Peintre acomply, parce qu’elle suppose une connoissance parfaite de toutes les parties de son Art.
Pour faire un Tableau d’Histoire, on lit premierement le sujet qu’on veut representer, & l’ayant bien compris dans toutes ces circonstances, on le digere dans son esprit […] Ensuitte l’on exprime les Idées particulieres qu’on aura eu sur le sujet qu’on aura choisy […] lesquelles Idées on exprimera chacun selon son genie : les uns expriment sur de l’Ardoise , les autres sur du Papier blanc, bleû, ou gris, & quelques-uns sur du Papier imprimé, d’autres enfin, sur de la toile avec des Couleurs, & sont ainsi leurs esquisses. [...]

Conceptual field(s)

GENRES PICTURAUX → peinture d’histoire

Quotation

Histoire parmy les Peintres. Il y en a qui s’occupent à representer diverses choses. Comme des Païsages, des Animaux, des Bastimens, & des Figures humaines. La plus noble de toutes des especes est celle qui represente quelque Histoire par une composition de plusieurs figures. Et ces sortes de Peintures s’appellent Histoire. C’est de que Vitr. Nomme Megalographia, c’est-à-dire, une Peinture d’importance.

Conceptual field(s)

GENRES PICTURAUX → peinture d’histoire

Quotation

[...] le Peintre devoit tellement assujettir toutes les parties qui entrent en la composition de son Tableau, qu'elles concourrent ensemble à former une juste idée du sujet, en sorte qu'elles puissent inspirer dans l'esprit des regardans des émotions convenables à cette idée, & que si il se rencontroit dans la narration de l'Histoire même, quelque circonstance qui y fut contraire, on la devoit supprimer ou si fort negliger quelle n'y pût faire aucune interruption, qu'on peut neanmoins prendre une discrette liberté de choisir des incidens favorables, ou quelque allegorie qui convienne au sujet pour la varieté du Contraste, mais que l'on doit éviter de faire paroître ensemble des choses incompatibles ; par exemple la verité des choses Saintes avec les Prophanes, ou paroître ensemble des personnes qui n'ont été qu'en des tems fort éloignés l'un de l'autre. [...] quelqu'un objecta qu'il seroit dangereux d'établir la suppression des circonstances, parce qu'elle porteroit les jeunes Peintres à négliger celles qui doivent accompagner les Histoires [...]. [...] Que les Histoires Saintes sont d'écrites pour exciter en nous des pensées & des émotions de pieté, par les bons exemples quelles nous proposent, & que ce doit aussi être l'effet de la Peinture, ce qui seroit detourné par des circonstances qui porteroient des caracteres differens ou opposez à l'idée du sujet.

Par ailleurs, une partie de ce passage de Testelin est repris par Florent Le Comte dans son Cabinet des singularitez (...), plus précisément aux pages 41-42 de son édition de 1699-1700 (Paris, Etienne Picart & Nicolas Le Clerc, tome I, vol. I).

sujet

Conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → sujet et choix
CONCEPTS ESTHETIQUES → convenance, bienséance

Quotation

A l'égard de l'Allegorie, on dit, qu'il falloit considerer la difference qu'il y a entre des figures des divinités fabuleuses & des figures allegoriques, qu'à la verité, la fable est incompatible avec la verité : mais que ce seroit faire une injustice à un Peintre doüé d'un excellent genie de l'empêcher de joindre l'Allegorie à l'histoire pour en exprimer les mysteres, lors qu'on le peut faire sans nuire à l'intelligence du sujet, qu'il seroit à souhaiter au contraire, que les Peintre en ne negligeant rien de ce qui est essentiel à leur profession, appliquassent leur esprit à bien connoître le sens mystique des histoires aussi bien que le litteral, leurs ouvrages en seroient beaucoup plus considerables & satisferoient d'avantage la curiosité des Amateurs sçavans

Une partie de ce passage de Testelin est repris par Florent Le Comte dans son Cabinet des singularitez (...), plus précisément aux pages 42-43 de son édition de 1699-1700 (Paris, Etienne Picart & Nicolas Le Clerc, tome I, vol. I).

Conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → sujet et choix

Quotation

Tant il est vray que l’œil aime la varieté & le Contraste dans cét Art, & que le feu & la grace ne sont qu’un certain assaisonnement qui releve le naturel. En éfet ce que l’on apelle la bonne grace consiste principalement en un certain agreément, une certaine Noblesse qu’on trouve dans les yeux, dans les visages, dans l’Atitude, & dans les Contours d’une figure, lorsque la Forme, l’Action, les Draperies, sont decentes & convenables à l’âge, au sexe, & à la personne qu’on veut representer, d’où resulte la beauté et la grace. Enfin cette beauté & cette grace toujours mélées ensemble font la belle composition des figures et le comble de la perfection dans la Peinture.

Conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → qualité de la composition

Quotation

Les Peintres se servent avec raison du mot d’Histoire, pour signifier le genre de Peinture le plus considerable, & qui consiste à mettre plusieurs figures ensemble ; & l’on dit : Ce Peintre fait l’Histoire, cet autre fait des Animaux, celui-ci du Païsage, celui-là des Fleurs, & ainsi du reste. Mais il y a de la difference entre la division des genres de Peinture & la division de l’Invention. Je me sers ici du mot d’Histoire dans un sens plus étendu : j’y comprens tout ce qui peut fixer l’idée du Peintre, ou instruire le Spectateur, & je dis que l’Invention simplement Historique est un choix d’objets, qui simplement par eux-mêmes répresentent le sujet.

Conceptual field(s)

GENRES PICTURAUX → peinture d’histoire

Quotation

la diversité des couleurs de ces mêmes étoffes contribue extrêmement à l’harmonie du Tout ensemble dans les sujets historiques.

Conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → vêtements et plis

Quotation

A quoi on répond, que si la fidélité de l'Histoire était essentielle à la Peinture, il n'y aurait point de Tableau où elle ne dût se rencontrer : Or il y a une infinité de beaux Tableaux qui ne représentent aucune Histoire ; comme sont les Tableaux Allégoriques, les Païsages, les Animaux, les Marines, les Fruits, les Fleurs & plusieurs autres qui ne sont qu'un effet de l'Imagination du Peintre. Il est vrai cependant que le Peintre est obligé d’être fidéle dans l’Histoire qu’il représente, & que par la recherche curieuse des circonstances qui l’accompagnent, il augmente la Beauté & le prix de son Tableau : mais cette obligation n’est pas de l’essence de la Peinture, elle est seulement une bienséance indispensable, comme la Vertu & la Science le sont dans l’Homme.

term translated by GESCHIEDENIS in DE PILES, Roger, Beknopt verhaal van het leven der vermaardste Schilders : met Aanmerkingen over hunne werken, trad. par VERHOEK, Joannes, Amsterdam, Balthazar Lakeman, 1725., p. 28

Conceptual field(s)

GENRES PICTURAUX → peinture d’histoire

Quotation

L’invention, qui est une partie essentielle de cet Art, consiste seulement à trouver les objets qui doivent entrer dans un Tableau, selon que le Peintre se les imagine, faux ou vrai, fabuleux ou historique. Et si un Peintre s’imaginait qu’Alexandre fût vêtu comme nous le sommes aujourd’hui, & qu’il représentât ce Conquerant avec un Chapeau & une Perruque comme font les Comédiens, il ferait sans doute une chose très-ridicule, & une faute très-grossière : mais cette faute serait contre l’Histoire & non pas contre la Peinture ; supposé d’ailleurs que les choses représentées le fussent selon toutes les Régles de cet Art.

term translated by HISTORIE in DE PILES, Roger, Beknopt verhaal van het leven der vermaardste Schilders : met Aanmerkingen over hunne werken, trad. par VERHOEK, Joannes, Amsterdam, Balthazar Lakeman, 1725., p. 31

Conceptual field(s)

GENRES PICTURAUX → peinture d’histoire
L’ARTISTE → règles et préceptes

Quotation

Dans les sujets tirés de l’Histoire ou de la Fable: l’Invention se forme par la lecture, c’est un pur effet de l’Imagination dans les sujets Métaphoriques: elles contribue à la fidélité de l’Histoire, comme à la netteté des Allégories, & de quelque maniere que l’on s’en serve, elle ne doit point tenir en suspend l’Esprit du Spectateur par aucune obscurité.

term translated by HISTORIE in DE PILES, Roger, Beknopt verhaal van het leven der vermaardste Schilders : met Aanmerkingen over hunne werken, trad. par VERHOEK, Joannes, Amsterdam, Balthazar Lakeman, 1725., p. 40

Conceptual field(s)

GENRES PICTURAUX → peinture d’histoire

Quotation

Are. A mon avis cela enseigne, que dans tout le contenu d’une histoire qui embrasse plusieurs figures, on doit faire un tout ensemble qui soit bien d’accord. Si par exemple je voulois peindre la manne qui tomba dans le desert ; je devrois faire en sorte que tous les Hebreux representés dans cette occasion, ramassassent ce pain celeste avec differentes attitudes, qui montrassent toutes un tres grand desir, une joye excessive, & qui fissent voir qu’aucun d’eux n’etoit negligent : come il paroit dans le tableau de Rafael, qui outre cela a imaginé un veritable desert avec des edifices de bois convenables au tems, & au lieu ; & à donné à Moyse un air grave, l’habit long jusqu’à terre, la taille grande & venerable; & à donné pareillement aux femmes juifves des habits brodés, comme elles avoient coutume d’en porter.

term translated by STORIA in DOLCE, Lodovico, Dialogo della pittura di M. Lodovico Dolce, Intitolato l’Aretino. Nel quale si ragiona della dignità di essa Pittura, e di tutte le parti necessarie, che a perfetto Pittore si acconvengono: con esempi di Pittori antichi, e moderni: e nel fine si fa menzione delle virtù, e delle opere del divin Tiziano / Dialogue sur la peinture de Louis Dolce, intitulé l’Aretin. Dans lequel on traitte de l’excellence de la peinture, de toutes les qualités necessaires au bon Peintre, avec les exemples des Peintres anciens et modernes, à la fin on y parle du merite et des ouvrages du divin Titien, trad. par VLEUGHELS, Nicolas, Firenze, Michel Nestenus et François Moucke, 1735., p. 164

Conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → convenance, bienséance
EFFET PICTURAL → qualité de la composition
L’HISTOIRE ET LA FIGURE → groupe
L’HISTOIRE ET LA FIGURE → expression des passions
L’HISTOIRE ET LA FIGURE → action et attitude

Quotation

Art. […] Je dois dire aussi, car il ne faut pas taire la verité, que celui qui a travaillé dans la salle qu’on appelle d’en haut, aupres du tableau de la bataille peinte par Titien, s’est trompé dans l’histoire de l’excommunication lancée par Alexandre III. contre Frederic Barberousse. Aiant representé Rome dans sa composition, il me paroit qu’il a lourdement peché contre la convenance en y mettant un si grand nombre de Senateurs Venitiens, qui hors de propos sont spectateurs ; parcequ’il n’est pas vraisemblable qu’ils s’y trouvassent tous en meme tems, & ils n’ont rien à faire avec l’histoire. Au contraire Titien observa à merveille, & en perfection la convenance dans le tableau ou Frederic se baisse, & s’humilie devant le Pape, lui baisant les pieds : il y a peint judicieusement le Bembe, le Navager, & le Sannazare, qui regardent la fonction. Quoique le fait soit arrivé long tems auparavant ; il n’est pas extraordinaire qu’il ait imaginé les deux premiers dans Venise leur patrie ; & il n’est pas hors de toute vraisemblance que le troisieme s’y soit trouvé. Outre cela il n’y a pas un grand inconvenient qu’un des premiers peintres du monde conservât dans ses ouvrages la memoire, & les portraits des trois premiers poetes, & savans de notre tems, dont deux etoient nobles Venitiens ; & le troisieme avoit tant d’amour pour cette illustre ville de Venise, que dans une des ses Epigrammes, il la prefere à Rome.

term translated by STORIA in DOLCE, Lodovico, Dialogo della pittura di M. Lodovico Dolce, Intitolato l’Aretino. Nel quale si ragiona della dignità di essa Pittura, e di tutte le parti necessarie, che a perfetto Pittore si acconvengono: con esempi di Pittori antichi, e moderni: e nel fine si fa menzione delle virtù, e delle opere del divin Tiziano / Dialogue sur la peinture de Louis Dolce, intitulé l’Aretin. Dans lequel on traitte de l’excellence de la peinture, de toutes les qualités necessaires au bon Peintre, avec les exemples des Peintres anciens et modernes, à la fin on y parle du merite et des ouvrages du divin Titien, trad. par VLEUGHELS, Nicolas, Firenze, Michel Nestenus et François Moucke, 1735., p. 166