NATUREL (adj.)

PEINTURE, TABLEAU, IMAGEdéfinition de la peinture · comparaison entre les arts
CONCEPTION DE LA PEINTURElumière · dessin · couleur
L’HISTOIRE ET LA FIGUREproportion · figure et corps · action et attitude · vêtements et plis
GENRES PICTURAUXportrait · nature morte
MANIÈRE ET STYLEle faire et la main
SPECTATEURperception et regard
COSA NATURALE (ita.) · DAL NATURALE (ita.) · DECORO NATURALE (ita.) · NATURAL (eng.) · NATURALE (ita.) · NATURALNESS (eng.) · NATÜRLICH (deu.) · NATÜRLICHKEIT (deu.) · NATUURLIJK (nld.)
TERM USED AS TRANSLATIONS IN QUOTATION
NATURAL (eng.)
TERM USED IN EARLY TRANSLATIONS
/ · AFTER NATURE (eng.) · BY THE LIFE (eng.) · COSA NATURALE (ita.) · DAL NATURALE (ita.) · DECORO NATURALE (ita.) · LEBEN (deu.) · LIFE (eng.) · NACH DER NATUR (deu.) · NATUR (deu.) · NATURA (ita.) · NATURAL (eng.) · NATURALE (ita.) · NATURE (eng.) · NATÜRLICH (deu.) · NATUURLIJK (nld.)
BRUSATI, Celeste, Artifice and Illusion: the Art and Writing of Samuel van Hoogstraten, Chicago, University of Chicago Press, 1995.
EBERT-SCHIFFERER, Sybille, LEMOINE, Annick, SZANTO, Michaël et THERON, Magali (éd.), , Actes du colloque international de Rome et Marseille, Roma, Silvana, 2018.
FRANITS, Wayne (éd.), Looking at seventeenth-century Dutch art: realism reconsidered, Cambridge, Cambridge University Press, 1997.
JONGH, Eddy de, « Realisme en schijnrealisme in de Hollandse schilderkunst van de zeventiende eeuw », dans VAN GELDER, H E (éd.), Rembrandt en zijn tijd, cat. exp., Bruxelles, Palais des Beaux-Arts, Amsterdam, Becht, 1965, p. 143-194.
LE BLANC, Marianne, D’acide et d’encre  : Abraham Bosse (1604?-1676) et son siècle en perspectives, Paris, CNRS Éd., 2004.
POUY, Léonard, « NATUREL », dans HECK, Michèle-Caroline (éd.), LexArt. Les mots de la peinture (France, Allemagne, Angleterre, Pays-Bas, 1600-1750) [édition anglaise, 2018], Montpellier, Presses Universitaires de la Méditerranée, 2018, p. 341-344.
SLUIJTER, Eric Jan (éd.), Leidse fijnschilders. Van Gerrit Dou tot Frans van Mieris de Jonge 1630-1760, Zwolle, Waanders, 1988.

FILTERS

CONCEPTUAL FIELDS

LINKED QUOTATIONS

19 sources
51 quotations

Quotation

Le merite du Caravaggio à faire apres le naturel, ny son artifice dans l’obscur et le lumineux, ny les graces qu’il mettoit aux derniers traits de sa besongne, ne m’obligent pas tant à tirer quelque parallele entre luy & Parrhasius, que cette humeur fiere qui le dominoit, & qui luy faisoit mespriser avec ceux de son temps tous les anciens.

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → qualités
CONCEPTS ESTHETIQUES → nature, imitation et vrai

Quotation

Mais un autre eloge que Pline donne à Parrhasius, d’avoir le premier enrichy la peinture de la Symmetrie, ou de cette proportion que doivent avoir les parties entr’elles, & eu esgard à leur tout ; me donne un nouveau sujet de dire qu’il n’a point eu de semblables dans le dernier siecle, si nous n’attribuons cét honneur à Albert Durer, & à Michel-Ange Buonarotte. [...] Et qui ne sçait comme tout le monde à reconnu Michel-Ange pour incomparable dans toutes les trois parties, d’Architecture, Sculpture & Peinture ? Et comme personne n’a jamais mieux enseigné que luy à reconnoistre par l’ongle la grandeur du Lion ? Ex ungue Leonem. Il est vray que luy-mesme vouloit ceder la palme à Albert Durer, comme à celuy qui luy avoit tracé le chemin, dans lequel son seul avantage venoit des statuës Grecques & des antiques de Rome, dont il transportoit les ornemens & les artifices sur ses ouvrages, ce que la demeure de l’autre en Allemagne ne luy permettoit pas de faire. Ils ont pourtant esté repris tous deux du mesme deffaut qu’on reprochoit à Demetrius, d’avoir negligé par trop de rendre leurs ouvrages agreables, pourveu qu’ils fussent fort semblables, ne se souciant que d’aller apres le naturel ; nam Demetrius tanquam nimius in eo reprehenditur, & fuit similitudinis quam pulchritudinis amantior.

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → qualités
CONCEPTS ESTHETIQUES → nature, imitation et vrai
L’HISTOIRE ET LA FIGURE → proportion

Quotation

Raphaël d’Urbin est celuy qui a pû de mesme reprendre le soin extréme de ces grands hommes dont nous venons de parler, qui ne sacrifioient pas aux Graces comme luy. Il fut excellent en tout, quoy qu’il changeast par fois de maniere : Il donna l’agrement avec la naturel à la Peinture, proprement prise pour celle qui employe les couleurs […].

Conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → nature, imitation et vrai

Quotation

La Peinture a d’autres gayetez permises, & des divertissemens innocens. Il ne peut rien tomber de si bigearre, ny de si ridicule dans l’imagination, que ses grotesques ne representent, & cette sorte de figures qui furent nommez Grylles, depuis qu’Antiphile eut habillé dans un tableau le fils de Xenophon, ou quelqu’autre qui portoit comme luy le nom de Grylle, avec des accoustremens qui faisoient rire de leur extravagance. D’autres se sont pleus, & s’amusent encore tous les jours à charger leur toile de cuisines, remplies, outre la batterie, de toute sorte de viandes. L’on y void des Asnes chargez d’herbages, & mille autres galanteries de basse estoffe, qui acquirent le surnom de Rhyparographe à un ancien du tout addonné à cela. C’est ainsi que les Muses sont icy differentes comme par tout ailleurs, je veux dire les inclinations, qui font que les uns réüscissent à une chose, & les autres à une autre. Le grand talent du Bassan estoit dans la representation naïve des animaux. Le genie d’Antoine Tempesta le portoit à d’escrire parfaictement du pinceau des combats sanglans, & des batailles rangées. Ceux des pays bas, qui contestent avec les Lombards de la beauté du colorit, ne peignent rien si volontiers que des mers couroucées, & des vaisseaux menacez du nauffrage. Bref le naturel est si puissant, que je lisois il n’y a gueres dans une relation des Hurons Sagard. c. 7., qu’encore qu’ils n’ayent ny l’art de la peinture, ny les instrumens propres à l’exercer tels que nous les avons, ils ne laissent pas de rencontrer admirablement en des figures qu’ils font à leur mode, en se laissant aller à la force de leur imagination.

Conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → nature, imitation et vrai

La finalité de la peinture et de la sculpture est la représentation de la ntaure. L’adjectif naturel se réfère ainsi aux choses présentes dans la nature ; mais la notion de naturel est aussi associée à la science et la beauté (decoro dans le texte de Lomazzo) de la figure et aux caractéristiques de celle-ci (mouvement, action, actitude).

Quotation

[…] la Peinture et la Sculpture ne se peuvent dire essentiellement differentes, parce que l’une et l’autre tendent à une mesme fin, qui est de representer à nos yeux les substances individuelles, & toutes deux le font egalement, suivant la quantité Geometrique des individus ; & ainsi l’une & l’autre s’estudient également à representer la beauté, l’ornement, le mouvement, & le contour des choses : & finalement elles n’ont autre visée que de portraire & demonstrer les choses le plus au naturel qu’il leur est possible.

Terme traduit par NATURALE dans Lomazzo, 1585, p. 8.

term translated by NATURALE

Conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → nature, imitation et vrai

Quotation

Le genre donc de la Peinture est l’Art : & qu’elle soit Art, il se prouve par la definition d’iceluy, lequel n’est autre, en un mot, qu’une raison droite & bien reglée des choses qui se doivent faire. De plus, il se prouve encore, parce que toutes les choses naturelles sont la regle & la mesure de la pluspart des Sciences & des Arts qui sont au monde […] ; C’est pourquoy elles peuvent estre la droite regle des choses artificielles. D’où s’ensuit que la Peinture est Art, puis qu’elle prend pour sa regle les susdites choses naturelles, & qu’elle est imitatrice, ou pour mieux dire, singe de la mesme nature, taschant tousjours d’imiter sa quantité, relief, & couleur. Ce qu’elle fait par l’ayde de la Geometrie, Arithmetique, Perspective, & Philosophie naturelle, avec une si grande & parfaite raison, qu’il ne se peut davantage.

Terme traduit par NATURALE dans Lomazzo, 1585, p. 19.

term translated by NATURALE

Conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → nature, imitation et vrai

Quotation

Le mouvement, action, ou actitude, est appellée par les Peintres l'ornement & la grace de la figure en sa position ou situation. De plus, elle est dite la fureur, l’esprit, ou l’ame de la figure. Cette beauté ou bien situation se divise en naturelle ou artificielle : j’appelle cette beauté naturelle en cette matiere, celle qui est propre à l'homme que l'on veut representer. […] La beauté artificielle est, lors que le prudent Peintre peignant un Roy ou Empereur fait leur portrait grave & plein de Majesté, quoy que possible ils ne l'ayent pas naturellement, ou quand il peint un Soldat plus remply de fureur & d'indignation qu'il n'estoit pas dans la meslée. […] c'est en cela que le Peintre fait voir l'excellence de son Art, representant non l'action que possible cét Empereur ou ce Pape faisoient ; mais bien celle qu'ils devoient faire, eu esgard à la Majesté & à la bien-sceance de leur condition.

Terme traduit par DECORO NATURALE dans Lomazzo, 1585, p. 30.

term translated by DECORO NATURALE

Conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → beauté, grâce et perfection
CONCEPTS ESTHETIQUES → nature, imitation et vrai

Marianne Le Banc souligne le sens que revêt le naturel dans l'ouvrage de Bosse : les critiques du théoricien tiennent au non respect de la perspective, empêchant qu'un ouvrage fasse le même effet que le naturel. Le dessin comme le coloris se doivent aussi d'offrir le même effet que la vision du naturel.

Quotation

Il se rencontre des Peintres, qui de volonté délibérée estans sortis de leurs premiers preceptes de l’Art de la Pourtraiture & Peinture, s’attachent d’ordinaire à quelques unes des manieres de divers Peintres, dont les ouvrages ont reputation, & s’y tiennent si inviolablement attachez, qu’ils ne l’abandonnent point qu’ils ne s’en soient faite une, laquelle quoy qu’elle ne leur soit entierement semblable, neantmoins elle en tiendra beaucoup.
D’autres, se portent de pareille affection à imiter le naturel, & de telle sorte, qu’ils ne considerent pas bien souvent qu’il est tres deffectieux & mal proportionné, [...]

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → qualités
CONCEPTS ESTHETIQUES → nature, imitation et vrai

Quotation

Si tous ceux qui pratiquent ainsi à veuë d’œil cét Art, copioient les mesmes Corps visibles de la Nature en sorte que leurs Ouvrages fissent aux yeux la mesme Sensation ou Vision que feroit le Naturel, il y a apparence que lon ne discerneroit en aucuns d’eux des manieres differentes, ains au contraire une seule qui seroit celle du Naturel.
De plus si de mesme arrivoit à tous ceux qui pratiquent la mesme chose par la regle & mesure Perspective, il n’y auroit non plus de Manieres qu’en celles des autres ; Mais il y a en cela une difference qui est, que deux Peintres estans doüez d’un pareil Esprit, bon Œil, & bonne Main, si l’un venoit à s’exercer de Copier toutes choses par la regle, & l’autre à veuë d’œil, il est très asseuré que le premier fera bien plustot, asseurement, & precisement ses Ouvrages, que l’autre.

Cecy soit dit pour expliquer en gros, que le Naturel estant ainsi bien Copié, il n’y auroit point tant de diverses manieres, car ainsi faisant plusieurs qui Copieroient d’apres Nature une mesme teste communement nommée Pourtrait, & d’une mesme position & distance, il arriveroit que tous ces divers Pourtraits seroient entierement semblables, & qu’on ne pourroit pas dire celuy-là est de la maniere d’un tel, ou d’un tel, & ainsi le mesme des autres Corps visibles de la Nature.

Conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → nature, imitation et vrai
MANIÈRE ET STYLE → le faire et la main
SPECTATEUR → perception et regard

Quotation

Or, comme le Peintre qui imite le Naturel, ne vient jamais à la mesme perfection d’iceluy ; ainsi le Copiste ne rend jamais sa Copie à la perfection de son Original.
Ceux qui font leurs Ouvrages d’apres le relief ou Naturel, & aussi par les regles, taschent de faire paroistre de relief le
relief, tendre le tendre, dur le dur, molet le molet, & ainsi du reste.
Ceux qui Copient lesdits Ouvrages, taschent bien d’en faire le mesme, mais comme le Naturel & relief est d’ordinaire de beaucoup plus parfait que l’ouvrage fait sur iceluy, de mesme l’Original est-il plus parfait & complet en ces choses que sa Copie.

Conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → nature, imitation et vrai

Quotation

[...] Ainsi lors que l’Ouvrage d’un Peintre qui est imité sur des corps humains, soit vivans, soit morts, quoy que Coloriez, paroissent tels, c’est manque d’avoir fait reflexion à ces choses, & qu’il faut pour bien faire que la chair paroisse chair, la pierre pierre, le bois bois, & ainsi semblablement toutes les autres matieres ; Or comme la pluspart des Copistes n’ont pas fait toutes ses remarques, & mesme qu’il y en a qui ne se sont que tres-peu adonnez à faire d’invention ou imiter le naturel, ils n’expriment pas bien ces choses, quoy qu’ils les voyent toutes faites sur la pluspart de leurs Originaux. Il se rencontre aussi que plusieurs qui Copient d’apres le naturel ou de ressouvenir, ne sachans point ces particularitez, ne font pas faire tout l’effect desiré sur cela, leurs yeux n’estans pas d’ordinaire si bons pour les bien discerner, le mesme font divers Copistes encore que leurs Originaux ou Patrons expriment bien en quelque façon ces choses ; davantage il est comme impossible que l’Art puisse de tout point imiter la nature, le mesme arrive aux Copistes, laissant tousjours quantité de perfections à faire en leurs Copies, qui se trouvent en leurs Originaux, de façon que la pluspart des Copies qu’on voit outre ce qui a esté cy-devant dit, lon les reconnoist telles par cette derniere particularité. Car ces choses qui y doivent ainsi bien faire paroistre leur relief & tournant, & sembler bien perduës & meslées ensemble dans une union & Couleur des airs qui les environnent, & le tout franchement fait, semblent plustost en quelque sorte plattes, & les Couleurs Teintes & Ombres distinctes & separées les unes des autres, comme des pieces de diverses Couleurs rapportées ou cousuës ensemble, & le tout semblant attaché au fonds, & finalement tout le reste du travail sentant sa peine & sueur, ou pour mieux dire son incertitude. Or ces choses ainsi mal executées paroissent dures, seiches & tranchées, & c’est ce qui arrive d’ordinaire aux copies ; aux mauvaises davantage, & aux bonnes moins.

Conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → nature, imitation et vrai
MANIÈRE ET STYLE → le faire et la main

Quotation

Quelle est la première estude que doit faire un jeune peintre, 
Le jeune peintre doit premierement apprendre la perspective, pour sçavoir donner à chaque chose sa juste mesure ; Aprés il faut qu’il se place chez quelque bon maistre, sous la main duquel il puisse faire habitude à une bonne manière de desseigner, & à connaistre les beaux contours des figures ; Ensuitte il verra le naturel, pour se confirmer en la raison de ce qui luy aura esté enseigné ; Puis après il employera quelque temps à considérer & imiter les ouvrages des divers maistres, afin d’acquérir une pratique de peindre, avec laquelle il mette en execution les choses qu’il aura apprises. 

term translated by NATURALE in DA VINCI, Leonardo, Trattato della pittura di Lionardo da Vinci, novamente dato in luce, con la vita dell'istesso autore, scritta da Rafaelle Du Fresne. Si sono giunti i tre libri della pittura, & il trattato della statua di Leon Battista Alberti, con la vita del medesimo, TRICHET DU FRESNE, Raphaël (éd.), Paris, Jacques Langlois, 1651., p. 1
term translated by NATURE in DA VINCI, Leonardo, A Treatise of Painting by Leonardo da Vinci. Translated from the Original Italian, and adorn'd with a great Number of Cuts. To which is prefx'd, The Author's Life ; Done from The last Edition of the French, London, J. Senex - W. Taylor, 1721., p. 29

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → apprentissage

Quotation

Que le peintre ne doit pas tant se fier à son idée, qu’il néglige de voir le naturel,.
Celuy qui se donne la presomption de se pouvoir bien ressouvenir de tous les effets de la nature, il s'abuse : parce que nostre memoire n'en est pas capable ; il est donc plus seur de faire tout sur le naturel.

term translated by DAL NATURALE in DA VINCI, Leonardo, Trattato della pittura di Lionardo da Vinci, novamente dato in luce, con la vita dell'istesso autore, scritta da Rafaelle Du Fresne. Si sono giunti i tre libri della pittura, & il trattato della statua di Leon Battista Alberti, con la vita del medesimo, TRICHET DU FRESNE, Raphaël (éd.), Paris, Jacques Langlois, 1651., p. 4
term translated by AFTER NATURE in DA VINCI, Leonardo, A Treatise of Painting by Leonardo da Vinci. Translated from the Original Italian, and adorn'd with a great Number of Cuts. To which is prefx'd, The Author's Life ; Done from The last Edition of the French, London, J. Senex - W. Taylor, 1721., p. 35

Conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → nature, imitation et vrai

Quotation

A quelle hauteur on doit prendre son poinct de lumiere pour desseigner sur le naturel
Le vray jour à travailler sur le naturel doit estre pris du costé du septentrion, afin qu’il ne change point. […] La hauteur de la lumière doit ester prise de telle sorte, que la longueur de la projection des ombres de chaque corps sur le plan soit égale à leur hauteur.

term translated by DAL NATURALE in DA VINCI, Leonardo, Trattato della pittura di Lionardo da Vinci, novamente dato in luce, con la vita dell'istesso autore, scritta da Rafaelle Du Fresne. Si sono giunti i tre libri della pittura, & il trattato della statua di Leon Battista Alberti, con la vita del medesimo, TRICHET DU FRESNE, Raphaël (éd.), Paris, Jacques Langlois, 1651., p. 5
term translated by BY THE LIFE in DA VINCI, Leonardo, A Treatise of Painting by Leonardo da Vinci. Translated from the Original Italian, and adorn'd with a great Number of Cuts. To which is prefx'd, The Author's Life ; Done from The last Edition of the French, London, J. Senex - W. Taylor, 1721., p. 38

Conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → lumière

Quotation

Moyen pour se souvenir de la forme d’un visage
Si vous voulez retenir sans peine l’air d’un visage, apprenez premierement à bien desseignez plusieurs testes, bousches, nez, mentons, encolleures & espaules ; […] & ainsi vous trouverez quelques particularitéz aux moindres parties, toutes lesquelles il faudra que vous observiez sur le naturel pour les mettre en vostre imagination ; ou bien lors que vous aurez à peindre un visage ou quelqu’une de ses parties, portez des tablettes avec vous où vous ayez desseigné de telles remarques & observations, & apres avoir jetté une œillade sur le visage de la personne, vous irez examiner en vostre recueil à quelle sorte de nez ou de bouche celle-là ressemble, & y marquerez legerement quelque signe pour le reconnoistre, & puis estant au logis le mettre en œuvre.

term translated by DAL NATURALE in DA VINCI, Leonardo, Trattato della pittura di Lionardo da Vinci, novamente dato in luce, con la vita dell'istesso autore, scritta da Rafaelle Du Fresne. Si sono giunti i tre libri della pittura, & il trattato della statua di Leon Battista Alberti, con la vita del medesimo, TRICHET DU FRESNE, Raphaël (éd.), Paris, Jacques Langlois, 1651., p. 53
term translated by / in DA VINCI, Leonardo, A Treatise of Painting by Leonardo da Vinci. Translated from the Original Italian, and adorn'd with a great Number of Cuts. To which is prefx'd, The Author's Life ; Done from The last Edition of the French, London, J. Senex - W. Taylor, 1721., p. 109

Conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → figure et corps
CONCEPTS ESTHETIQUES → nature, imitation et vrai

Quotation

Des attitudes des figures
Je dis que le peintre doit remarquer les attitudes & mouvements des hommes immediatement aprés qu’ils viennent d’estre produits par quelque accident subit, & il doit les observer sur le champ, & les esquisser sur ses tablettes pour s’en souvenir […] pour en estudier l’expression aprés ce modele, parce qu’une telle action n’ayant point une véritable cause, elle ne sera ny prompte ny naturelle, mais il est bien advantageux de l’avoir auparavant remarquée dans le vray original naturel, & puis faire tenir un modele en ce mesme acte pour s’aider un peu l’imagination, & tascher d’y descouvrir encore quelque chose qui fasse au sujet, & puis peindre aprés.

term translated by NATURALE in DA VINCI, Leonardo, Trattato della pittura di Lionardo da Vinci, novamente dato in luce, con la vita dell'istesso autore, scritta da Rafaelle Du Fresne. Si sono giunti i tre libri della pittura, & il trattato della statua di Leon Battista Alberti, con la vita del medesimo, TRICHET DU FRESNE, Raphaël (éd.), Paris, Jacques Langlois, 1651., p. 64

Conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → action et attitude
CONCEPTS ESTHETIQUES → nature, imitation et vrai

Quotation

De la pratique que le peintre doit rechercher avec tous le soin possible
Et vous peintre qui désirez acquerir une tres-grande pratique ; Je vous advertis, que si l’estude que vous ferez pour y parvenir n’est bien fondée sur la connaissance du naturel, vostre travail vous reüssira avec peu d’honneur & moins de profit ; & si vous prenez le bon chemin vos ouvrages seront en grand nombre & loüables, avec grand honneur & utilité.

term translated by COSA NATURALE in DA VINCI, Leonardo, Trattato della pittura di Lionardo da Vinci, novamente dato in luce, con la vita dell'istesso autore, scritta da Rafaelle Du Fresne. Si sono giunti i tre libri della pittura, & il trattato della statua di Leon Battista Alberti, con la vita del medesimo, TRICHET DU FRESNE, Raphaël (éd.), Paris, Jacques Langlois, 1651., p. 78
term translated by NATURE in DA VINCI, Leonardo, A Treatise of Painting by Leonardo da Vinci. Translated from the Original Italian, and adorn'd with a great Number of Cuts. To which is prefx'd, The Author's Life ; Done from The last Edition of the French, London, J. Senex - W. Taylor, 1721., p. 138

Conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → nature, imitation et vrai