PRATIQUE (n. f.)

ARBEITEN SEHEN (deu.) · AUSÜBUNG (deu.) · BEWERKSTELLIGUNG (deu.) · KONST-OEFFENINGH (nld.) · KUNDSCHAP (nld.) · PRACTIC (deu.) · PRACTICA (deu.) · PRACTICE (eng.) · PRAKTIJK (nld.) · PRATICA (ita.) · PRAXIS (eng.) · PRAXIS (deu.) · ÜBUNG (deu.) · UITVOERLIJKHEID (nld.)
TERM USED IN EARLY TRANSLATIONS
ARBEITEN SEHEN (deu.) · FERTIGKEIT (deu.) · MANUS (lat.) · PRACTIC (deu.) · PRACTICA (lat.) · PRACTICE (eng.) · PRATICA (ita.) · PRAXIS (deu.) · PRAXIS (lat.) · PRAXIS (eng.) · STUDY (eng.)
DE MUNCK, 2010, « Corpses, Live Models, and Nature. Assessing Skills and Knowledge before the Industrial Revolution (Case: Antwerp) », Technology and Culture, 51/2, 2010, p. 332 356 [En ligne : https://www.academia.edu/4894064/Corpses_Live_Models_and_Nature_Assessing_Skills_and_Knowledge_before_the_Industrial_Revolution_Case_Antwerp consulté le 10/04/2018].
FRANCASTEL, Pierre, Art et Technique aux XIXe et XXe siècles, Paris, Éditions de Minuit, 1956.
FÉLIBIEN, André, Entretiens sur les vies et sur les ouvrages des plus excellents peintres anciens et modernes. Entretiens I et II. Introduction, établissement du texte et notes par René Démoris, DÉMORIS, René (éd.), Paris, Les Belles Lettres, 1987.
HENDRIKSEN, Marieke, « From ingenuity and discourse to genius and technique: a brief exploration of shifting concepts in art theory », dans MARCAIDA, José Ramón et OOSTERHOFF, Richard (éd.), Pittsburgh, Pittsburgh University Press, 2018.
HENDRIKSEN, Marieke, « PRATIQUE », dans HECK, Michèle-Caroline (éd.), LexArt. Les mots de la peinture (France, Allemagne, Angleterre, Pays-Bas, 1600-1750) [édition anglaise, 2018], Montpellier, Presses Universitaires de la Méditerranée, 2018, p. 403-408.
HENDRIKSEN, Marieke, « ‘Art and Technique Always Balance the Scale’: German Philosophies of Sensory Perception, Taste, and Art Criticism, and the Rise of the Term Technik, Ca. 1735–ca. 1835 », History of Humanities, 2/1, 2017, p. 201-219 [En ligne : http://dx.doi.org/10.1086/690579 consulté le 18/01/2018].
MAAR, Alexander, GARROD, Raphaële, MARCAIDA, José Ramón et OOSTERHOFF, Richard (éd.), Logodaedalus. Word Histories of Ingenuity in Early Modern Europe, Pittsburgh, Pittsburgh University Press, 2018.
SEIBICKE, Wilfried, Technik. Versuch Einer Geschichte Der Wortfamilie Um Τέχνη in Deutschland Vom 16. Jahrhundert Bis Etwa 1830, Thesis, Universität Heidelberg, 1968.
TAYLOR, Paul, « From Mechanism to Technique: Diderot, Chardin, and the Practice of Painting », dans DUPRÉ, Sven et GOTTLER Christine (éd.), Knowledge and Discernment in the Early Modern Arts, London, Routledge, 2017, p. 296-316.

FILTERS

LINKED QUOTATIONS

19 sources
36 quotations

La pratique est l'une des deux parties de la peinture avec la théorie. Lomazzo lui consacre le livre VI du Trattato qui n'est pas traduit par Pader.

Quotation

La Peinture se divise en Theorie & Pratique. La Theorie donne les preceptes generaux, qui doivent estre observés par ceux qui desirent exceller en cét Art. La pratique donne les regles de jugement & prudence, enseignant comme il faut mettre en œuvre ce qui generalement a esté dit & imaginé. Ce que j’ay resevé au sixiesme livre intitulé La Pratique.

Terme traduit par PRATICA dans Lomazzo, 1585, p. 28.

term translated by PRATICA

Conceptual field(s)

PEINTURE, TABLEAU, IMAGE → définition de la peinture

Quotation

Quelle est la première estude que doit faire un jeune peintre, 
Le jeune peintre doit premierement apprendre la perspective, pour sçavoir donner à chaque chose sa juste mesure ; Aprés il faut qu’il se place chez quelque bon maistre, sous la main duquel il puisse faire habitude à une bonne manière de desseigner, & à connaistre les beaux contours des figures ; Ensuitte il verra le naturel, pour se confirmer en la raison de ce qui luy aura esté enseigné ; Puis après il employera quelque temps à considérer & imiter les ouvrages des divers maistres, afin d’acquérir une pratique de peindre, avec laquelle il mette en execution les choses qu’il aura apprises. 

term translated by PRATICA in DA VINCI, Leonardo, Trattato della pittura di Lionardo da Vinci, novamente dato in luce, con la vita dell'istesso autore, scritta da Rafaelle Du Fresne. Si sono giunti i tre libri della pittura, & il trattato della statua di Leon Battista Alberti, con la vita del medesimo, TRICHET DU FRESNE, Raphaël (éd.), Paris, Jacques Langlois, 1651., p.1
term translated by PRACTICE in DA VINCI, Leonardo, A Treatise of Painting by Leonardo da Vinci. Translated from the Original Italian, and adorn'd with a great Number of Cuts. To which is prefx'd, The Author's Life ; Done from The last Edition of the French, London, J. Senex - W. Taylor, 1721., p.29
term translated by PRACTIC in DA VINCI, Leonardo, Des vortreflichen Florentinischen Mahlers Lionardo Da Vinci Hoch-nützlicher Tractat von der Mahlerey, BÖHM, Johann Georg (éd.), Nürnberg, Johann Georg Böhm, 1724., p.2

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → apprentissage

Quotation

De la maniere d’estudier
Estudiez premierement la science, & puis suivez la pratique qui est un effet de la science. Le peintre doit estudier avec methode, & ne negliger aucune chose qu’il n’en fasse quelque esquisse pour s’en souvenir […]

term translated by PRATICA in DA VINCI, Leonardo, Trattato della pittura di Lionardo da Vinci, novamente dato in luce, con la vita dell'istesso autore, scritta da Rafaelle Du Fresne. Si sono giunti i tre libri della pittura, & il trattato della statua di Leon Battista Alberti, con la vita del medesimo, TRICHET DU FRESNE, Raphaël (éd.), Paris, Jacques Langlois, 1651., p.2
term translated by PRACTICE in DA VINCI, Leonardo, A Treatise of Painting by Leonardo da Vinci. Translated from the Original Italian, and adorn'd with a great Number of Cuts. To which is prefx'd, The Author's Life ; Done from The last Edition of the French, London, J. Senex - W. Taylor, 1721., p.32
term translated by PRAXIS in DA VINCI, Leonardo, Des vortreflichen Florentinischen Mahlers Lionardo Da Vinci Hoch-nützlicher Tractat von der Mahlerey, BÖHM, Johann Georg (éd.), Nürnberg, Johann Georg Böhm, 1724., p.2

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → apprentissage

Quotation

De ceux qui s’addonnent à la pratique avant que d’avoir acquis la science de bien achever 
Ceux qui s’abandonnent à la pratique avant que d’avoir acquis l’art de bien finir, ou pour dire mieux, avant la science, sont comme les matelots qui montent sur mer dans un vaisseau sans gouvernail ou sans boussolle, lesquels sont tousjours en peine de sçavoir la route. La pratique doit tousjours estre fondée sur une bonne theorie, dont la perspective est la vraye guide & la porte car sans elle on ne sçauroit reüssir en aucune chose de la peinture.

term translated by PRATICA in DA VINCI, Leonardo, Trattato della pittura di Lionardo da Vinci, novamente dato in luce, con la vita dell'istesso autore, scritta da Rafaelle Du Fresne. Si sono giunti i tre libri della pittura, & il trattato della statua di Leon Battista Alberti, con la vita del medesimo, TRICHET DU FRESNE, Raphaël (éd.), Paris, Jacques Langlois, 1651., p.5
term translated by PRACTICE in DA VINCI, Leonardo, A Treatise of Painting by Leonardo da Vinci. Translated from the Original Italian, and adorn'd with a great Number of Cuts. To which is prefx'd, The Author's Life ; Done from The last Edition of the French, London, J. Senex - W. Taylor, 1721., p.36
term translated by PRACTIC in DA VINCI, Leonardo, Des vortreflichen Florentinischen Mahlers Lionardo Da Vinci Hoch-nützlicher Tractat von der Mahlerey, BÖHM, Johann Georg (éd.), Nürnberg, Johann Georg Böhm, 1724., p.193

Conceptual field(s)

Quotation

Comment le peintre doit mettre en pratique la perspective des couleurs
Pour mettre bien en pratique cette perspective du changement & deperdition, ou plustost de cét affoiblissement essentiel & decolorement des couleurs : Vous prendrez de cent en cent brasses quelques termes fixes sur la campagne, comme font les arbres […] ; & quant au premier, si c’est par exemple un arbre, vous aurez un verre arresté bien ferme, & votre œil aussi demeurant stable, desseignez sur ce verre un arbre suivant le mesme contour de celuy que vous imitez, puis retirez-vous en arriere jusques à ce que l’arbre naturel vienne presque confiner & paroistre égal à votre dessein ; après quoy colorissez vostre dessein en telle sorte que par sa couleur & par sa forme on les puisse mettre en parangon l’un et l’autre, ou que tous les deux en fermant un œil vous semblent peints, & que ce verre soit d’une mesme distance ; & continuez cette mesme reigle à l’esgard des autres arbres […], & que ces estudes vous servent comme vos aides & vos maistres, y ayant tousjours recours en vos ouvrages […] car ils ont un bon effet pour les lointains […]

term translated by PRATICA in DA VINCI, Leonardo, Trattato della pittura di Lionardo da Vinci, novamente dato in luce, con la vita dell'istesso autore, scritta da Rafaelle Du Fresne. Si sono giunti i tre libri della pittura, & il trattato della statua di Leon Battista Alberti, con la vita del medesimo, TRICHET DU FRESNE, Raphaël (éd.), Paris, Jacques Langlois, 1651., p.44
term translated by PRACTICE in DA VINCI, Leonardo, A Treatise of Painting by Leonardo da Vinci. Translated from the Original Italian, and adorn'd with a great Number of Cuts. To which is prefx'd, The Author's Life ; Done from The last Edition of the French, London, J. Senex - W. Taylor, 1721., p.98
term translated by PRACTIC in DA VINCI, Leonardo, Des vortreflichen Florentinischen Mahlers Lionardo Da Vinci Hoch-nützlicher Tractat von der Mahlerey, BÖHM, Johann Georg (éd.), Nürnberg, Johann Georg Böhm, 1724., p.114

Conceptual field(s)

Quotation

De la pratique que le peintre doit rechercher avec tous le soin possible
Et vous peintre qui désirez acquerir une tres-grande pratique ; Je vous advertis, que si l’estude que vous ferez pour y parvenir n’est bien fondée sur la connaissance du naturel, vostre travail vous reüssira avec peu d’honneur & moins de profit ; & si vous prenez le bon chemin vos ouvrages seront en grand nombre & loüables, avec grand honneur & utilité.

term translated by PRATICA in DA VINCI, Leonardo, Trattato della pittura di Lionardo da Vinci, novamente dato in luce, con la vita dell'istesso autore, scritta da Rafaelle Du Fresne. Si sono giunti i tre libri della pittura, & il trattato della statua di Leon Battista Alberti, con la vita del medesimo, TRICHET DU FRESNE, Raphaël (éd.), Paris, Jacques Langlois, 1651., p.78
term translated by STUDY in DA VINCI, Leonardo, A Treatise of Painting by Leonardo da Vinci. Translated from the Original Italian, and adorn'd with a great Number of Cuts. To which is prefx'd, The Author's Life ; Done from The last Edition of the French, London, J. Senex - W. Taylor, 1721., p.138
term translated by PRACTIC in DA VINCI, Leonardo, Des vortreflichen Florentinischen Mahlers Lionardo Da Vinci Hoch-nützlicher Tractat von der Mahlerey, BÖHM, Johann Georg (éd.), Nürnberg, Johann Georg Böhm, 1724., p.193

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → qualités

Quotation

[…] quelque theorie qu’on ait de la Peinture, on est incapable de rien executer de parfait sans une grande pratique, & c’est en travaillant que je me suis bien apperceu qu’il se rencontre mille difficultez dans l’execution d’un Ouvrage que tous les préceptes ne sçauroient apprendre à surmonter.
Car on ne peut bien dire comment il faut donner plus de force, plus de majesté, & plus de grace aux figures ; tout cela dépend de l’excellence du genie du Peintre. On ne peut encore déterminer une mesure asseurée pour les diverses teintes des couleurs, & pour les effets differens de leurs mélanges. C’est par une longue experience, une grande pratique & un raisonnement solide que toutes ces choses s’apprennent.

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → apprentissage
L’ARTISTE → qualités
MANIÈRE ET STYLE → le faire et la main

Quotation

Car pour bien expliquer toutes les choses que j’ay apprises des plus sçavants Peintres, il faudroit faire un Ouvrage dont le corps fust divisé en trois principales parties. La premiere qui traiteroit de la COMPOSITION comprendroit presque toute la theorie de l’Art, à cause que l’operation s’en fait dans l’imagination du Peintre, qui doit avoir disposé tout son Ouvrage dans son esprit & le posseder parfaitement avant que d’en venir à l’execution. Les deux autres parties, qui parleroient du DESSEIN et du COLORIS, ne regardent que la Pratique, & appartiennent à l’Ouvrier ; ce qui les rend moins nobles que la premiere qui est toute libre, & que l’on peut sçavoir sans estre Peintre. Pour bien composer un Tableau le Peintre doit donc avoir une science & generale & particuliere de toutes les parties qui y entrent.

exécution

Conceptual field(s)

MANIÈRE ET STYLE → le faire et la main

Quotation

Aux curieux de l’Art de l’Architecture et de La Peinture et de la Sculpture. Messieurs J’ay creû ne pouvoir dédier ce petit Ouvrage qu’à vous puisque ne prenant d’autre interest dans ces questions que vous instruire & de profiter dans les connoissances que vous avez ; Il sera facile de vous détromper des erreurs vulgaires, & de vous perfectionner dans les veritables Regles, sur lesquelles la pratique doit estre fondée

La "pratique" est liée aux "règles" sur lesquelles le peintre doit se fonder

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → règles et préceptes

Quotation

[...] feu Monsieur Desargues, que j’ay oüy estimer un tres-grand Geometre, & entendu en l’Art de bien bastir & de plus tres-universel aux Theories & Regles de pratiques des beaux Arts.
Et à vous dire le vray, je trouve merveilleux, qu’un homme comme luy, qui à peine sçavoit dessiner autre chose qu’un Plan & quelques Elevations de Bastimens, eust trouvé des pratiques si universelles, & si bien réglées & établies, que par elles on en voye les méprises & erreurs, que tant de grands Artistes ont commises & commettent encore tous les jours en leurs ouvrages.

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → règles et préceptes

Quotation

{II. Precepte. De la Theorie & de la Pratique.}
*De mesme que la seule Pratique destituée des lumieres de l’Art, est toûjours preste de tomber dans le precipice comme une aveugle, sans pouvoir rien produire qui contribuë à une solide reputation ; ainsi la Theorie sans l’aide de la main, ne peut jamais atteindre à la perfection qu’elle s’est proposée : […]

term translated by PRACTICA in DU FRESNOY, Charles-Alphonse, De arte graphica liber, Paris, Nicolas Langlois, 1668., p.9
term translated by PRACTICE in DE PILES, Roger et DU FRESNOY, Charles-Alphonse, The Art of Painting by C.A. DU FRESNOY with Remarks, trad. par DRYDEN, John, London, W. Rogers, 1695., p.8
term translated by PRAXIS in DU FRESNOY, Charles-Alphonse, Kurtzer Begriff Der Theoretischen Mahler-Kunst, trad. par GERICKE, Samuel Theodor, Berlin, Johann Michael Rüdigen, 1699., p.14

Conceptual field(s)

Quotation

{LVIII. Pour le jeune Peintre.}
[…] Que celuy qui commence ne se haste pas tant d'étudier d'après Nature tout ce qu'il fera, qu'auparavant il ne sçache les Proportions, l'Attachement des Parties, & leurs Contours ; qu'il n'aye bien examiné les excellens Originaux, & qu'il ne soit instruit des douces Tromperies de l'Art, qu'il aura apprises d'un sçavant Maistre plûtost par la Pratique & en le voyant faire, qu'en l'écoutant seulement parler.

term translated by MANUS in DU FRESNOY, Charles-Alphonse, De arte graphica liber, Paris, Nicolas Langlois, 1668., p.42
term translated by PRACTICE in DE PILES, Roger et DU FRESNOY, Charles-Alphonse, The Art of Painting by C.A. DU FRESNOY with Remarks, trad. par DRYDEN, John, London, W. Rogers, 1695., p.59
term translated by ARBEITEN SEHEN in DU FRESNOY, Charles-Alphonse, Kurtzer Begriff Der Theoretischen Mahler-Kunst, trad. par GERICKE, Samuel Theodor, Berlin, Johann Michael Rüdigen, 1699., p.54

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → apprentissage

Quotation

{LXX. L’ordre que doit tenir le Peintre dans ses Estudes.} 
*Pour bien faire, *vous commencerez par la Geometrie ; & apres en avoir appris quelque chose, *mettez-vous à desseigner d'après les Antiques Grecques, *& ne vous donnez point de relasche ny jour ny nuit, qu'auparavant vous ne vous soyez acquis, par une continuelle pratique, une habitude facile de les imiter dans leurs Inventions & dans leur Maniere. Et ensuite lors que le Jugement se sera fortifié, & sera parvenu à sa maturité par les années, il sera tres-bon de voir & d'examiner l'un apres l'autre, & partie à partie par un ordre suivi de la manière que nous avons dit cy-devant & selon les Regles que nous en avons données, les Ouvrages qui ont donné tant de réputation aux Maistres de la premiere Classe ; comme sont les Romains, les Venitiens, les Parmesans, & ceux de Bologne. […]

Antiques (les)
DE PILES, Roger

term translated by PRAXIS in DU FRESNOY, Charles-Alphonse, De arte graphica liber, Paris, Nicolas Langlois, 1668., p.53
term translated by PRAXIS in DE PILES, Roger et DU FRESNOY, Charles-Alphonse, The Art of Painting by C.A. DU FRESNOY with Remarks, trad. par DRYDEN, John, London, W. Rogers, 1695., p.71
term translated by FERTIGKEIT in DU FRESNOY, Charles-Alphonse, Kurtzer Begriff Der Theoretischen Mahler-Kunst, trad. par GERICKE, Samuel Theodor, Berlin, Johann Michael Rüdigen, 1699., p.66

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → apprentissage

Quotation

177. [Ne soyez pas si fort attaché à la Nature, &c.] Ce Precepte est contre deux sortes de Peintres. Premierement contre ceux qui sont tellement attachez à la Nature, qu’ils ne peuvent rien sans elle, qui la copient comme ils la croyent voir, sans y rien adjoûter ny en retrancher la moindre chose, soit pour le Nud, ou pour les Draperies ; Et secondement il est contre ceux qui peignent toutes choses de Pratique, sans pouvoir s’assujettir à rien retoucher ny examiner sur le Naturel. Ces derniers sont proprement des Libertins de Peinture, comme il y en a de Religion, lesquels n’ont pas d’autre Loy que l’impetuosité de leurs inclinations, qu’ils ne veulent pas vaincre, de mesme que les Libertins de Peinture n’ont point d’autre Modele, que la boutade d’un Genie mal reglé, qui les emporte. Quoy que ces deux sortes de Peintres soient & l’un & l’autre dans des extremitez vitieuses, toutefois les premiers me semblent moins insupportables ; parce que s’ils n’imitent pas la Nature accompagnée de toutes ses beautez & de toutes ses graces, au moins imitent-ils une Nature qui nous est connuë, & que nous voyons tous les jours : au lieu que les autres nous en font voir une toute sauvage, que nous ne connoissons point, & qui semble estre d’une creation toute nouvelle.

term translated by PRACTICE in DE PILES, Roger et DU FRESNOY, Charles-Alphonse, The Art of Painting by C.A. DU FRESNOY with Remarks, trad. par DRYDEN, John, London, W. Rogers, 1695., p.134

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → qualités

Quotation

Il y a, comme je vous ay dit, plusieurs choses dans cét Art qui concernent la Theorie, & lesquelles, pour peu de jugement qu’un Peintre puisse avoir, il luy est aisé de s’en servir quand il sçait bien desseigner : Mais le dessein dépend de la pratique ; il faut que la main agisse avec l’esprit ; & c’est une chose tellement difficile, qu’il se trouve des personnes si malheureuses, qu’encore qu’elles ayent une passion tres-grande de bien faire, & qu’elles passent les jours & les nuits à étudier, elles ont néanmoins une main si lourde, & qui répond si peu à la volonté, qu’elles ne peuvent representer ce qui est devant leurs yeux ou dans leur esprit, de la maniére qu’elles le voient, ou qu’il doit estre.

Conceptual field(s)

PEINTURE, TABLEAU, IMAGE → définition du dessin
MANIÈRE ET STYLE → le faire et la main

Quotation

La Peinture est un Art qui par des lignes, & des couleurs represente sur une surface égale & unie tous les objets de la Nature, en sorte qu’il n’y a point de corps que l’on ne reconnoisse. L’Image quelle en fait, soit de plusieurs corps ensemble, ou d’un seul en particulier, s’appelle Tableau, dans lequel il y a trois choses à considerer ; sçavoir la Composition, le Dessein, & le Coloris, qui toutes trois dépendent du raisonnement, & de l’execution, ce qu’on nomme la Theorie, & la Pratique ; le raisonnement est comme le Pere de la Peinture, & l’execution comme la Mere.

exécution

Conceptual field(s)

PEINTURE, TABLEAU, IMAGE → définition de la peinture
MANIÈRE ET STYLE → le faire et la main

Quotation

Ne passez aucun jour sans travailler en vostre Art, soit au Dessein ou à la Peinture : car il est impossible que vous soyez habille homme sans une infinité d’Actes, & sans pratiquer continuellement.
Dans tous les Arts, les preceptes s’apprennent en peu de temps, mais la perfection ne s’acquiert que par longue pratique ; & par une grande diligence : Il ne s’est jamais vû que la paresse nous ait produit rien de bon.
Les Arts ont tiré leur commencement de la Nature, le besoin que l’on en à, [sic] a donné sujet aux hommes de rechercher les moyens de s’y rendre habilles par l’exercice qui les perfectionne.
[...]
Le plus beau de nos travaux est dans les matinées ; sur tout qu’aucun jour ne se passe sans travailler, soit du Pinceau ou du Crayon. Ce precepte est tiré d’Apelles.
La Peinture est un Art de longue haleine, & qui ne s’apprend qu’à force de le pratiquer : Michel Lange à l’âge de quatre-vingts ans, disoit qu’il apprenoit tous les jours.

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → apprentissage

Quotation

Dans les premiers principes, les Estudians n’ont pas tant besoin de preceptes, comme de pratique, & les Antiques estant la regle de la beauté, l’on peut s’exercer à les imiter, sans qu’il y ait rien à craindre du costé des mauvaises idées, qui se peuvent former dans un jeune esprit.

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → règles et préceptes
L’ARTISTE → apprentissage

Quotation

Que celuy qui commence ne se haste pas tant d’estudier d’après nature, tout ce qu’il sera, qu’il ne sçache auparavant les proportions, l’attachement des parties, & leurs contours ; qu’il n’aye bien examiné les bons originaux, & qu’il se soit instruit des douces tromperies de l’Art qu’il aura apprises d’un sçavant maistre, plustost par la pratique, & en le voyant faire, qu’en l’écoutant seulement parler.

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → apprentissage

Quotation

Car pour moy j’ay appris des plus grands Peintres qui sçavent bien la perspective & qui n’ignorent pas tous les avantages qu’on en peut recevoir, qu’il y a bien des choses où il est impossible de tirer aucun secours des regles & des lignes dont l’on se sert d’ordinaire, qu’il faut que ce soit l’œil qui jusge & qui soit le principal instrument. Qu’il se trouve dans la pratique des difficultez que la theorie ne peut prévoir, & où les regles ne servent de guere, à cause que ceux qui regardent ne peuvent pas toujours estre placez dans un mesme lieu, & ne voir les tableaux qu’au travers d’une pinulle, principalement dans les grands ouvrages qu’on ne peut voir d’un seul endroit. […].