DESARGUES, Girard ( 1591-1662 )

DESARGUES, Girard ( 1591-1662 )

ISNI:0000000116907596 Getty:500106146
Architecte français

Quotation

[...] 
TRAIT, terme de Peinture. C’est la ligne que décrit la plume ou le pinceau.
Faire une tête d’un seul tr
ait, les traits du visage.
Félibien remarque que le mot
trait est plus pittoresque que Lineament.
On dit former, ébaucher les
traits d’un visage, d’une figure, le trait d’une perspective. 
Dans la voûte de l’Eglise des Carmelites de St. Jaques, il y a un morceau de perspective admirable, dont Desargues a donné le trait à Champagne. 
Donner le
trait d’une perspective, c’est en réduire les proportions rélativement à l’effet qu’elle doit produire.

Quotation

[...] Bref il n’y a aucun moyen asseuré de bien faire la representation, Pourtrait, ou Peinture d’un quelconque corps, que par l’intelligence de la regle qu’on nomme ordinairement la PERSPECTIVE, laquelle est à present reduite à une telle facilité, que plusieurs Peintres & autres, & moy pareillement, l’avons apprise en moins de deux heures, & aussi tost mise en pratique, en ayant l’obligation à son Autheur, duquel j’ay le bien d’estre connu & aimé, nommé Desargues, de la ville de Lion, tenu pour un tres-excellent Esprit & grand Geometre.
Mais encore que ladite regle de Perspective, soit la Baze ou pour mieux dire l’ame de la Pourtraiture & Peinture [...].

Quotation

[...] feu Monsieur Desargues, que j’ay oüy estimer un tres-grand Geometre, & entendu en l’Art de bien bastir & de plus tres-universel aux Theories & Regles de pratiques des beaux Arts.
Et à vous dire le vray, je trouve merveilleux, qu’un homme comme luy, qui à peine sçavoit dessiner autre chose qu’un Plan & quelques Elevations de Bastimens, eust trouvé des pratiques si universelles, & si bien réglées & établies, que par elles on en voye les méprises & erreurs, que tant de grands Artistes ont commises & commettent encore tous les jours en leurs ouvrages.

Quotation

[...] feu Monsieur Desargues, que j’ay oüy estimer un tres-grand Geometre, & entendu en l’Art de bien bastir & de plus tres-universel aux Theories & Regles de pratiques des beaux Arts.
Et à vous dire le vray, je trouve merveilleux, qu’un homme comme luy, qui à peine sçavoit dessiner autre chose qu’un Plan & quelques Elevations de Bastimens, eust trouvé des pratiques si universelles, & si bien réglées & établies, que par elles on en voye les méprises & erreurs, que tant de grands Artistes ont commises & commettent encore tous les jours en leurs ouvrages.

Quotation

[...] Bref il n’y a aucun moyen asseuré de bien faire la representation, Pourtrait, ou Peinture d’un quelconque corps, que par l’intelligence de la regle qu’on nomme ordinairement la PERSPECTIVE, laquelle est à present reduite à une telle facilité, que plusieurs Peintres & autres, & moy pareillement, l’avons apprise en moins de deux heures, & aussi tost mise en pratique, en ayant l’obligation à son Autheur, duquel j’ay le bien d’estre connu & aimé, nommé Desargues, de la ville de Lion, tenu pour un tres-excellent Esprit & grand Geometre.
Mais encore que ladite regle de Perspective, soit la Baze ou pour mieux dire l’ame de la Pourtraiture & Peinture [...].

Quotation

[...] feu Monsieur Desargues, que j’ay oüy estimer un tres-grand Geometre, & entendu en l’Art de bien bastir & de plus tres-universel aux Theories & Regles de pratiques des beaux Arts.
Et à vous dire le vray, je trouve merveilleux, qu’un homme comme luy, qui à peine sçavoit dessiner autre chose qu’un Plan & quelques Elevations de Bastimens, eust trouvé des pratiques si universelles, & si bien réglées & établies, que par elles on en voye les méprises & erreurs, que tant de grands Artistes ont commises & commettent encore tous les jours en leurs ouvrages.

Quotation

[...] 
TRAIT, terme de Peinture. C’est la ligne que décrit la plume ou le pinceau.
Faire une tête d’un seul tr
ait, les traits du visage.
Félibien remarque que le mot
trait est plus pittoresque que Lineament.
On dit former, ébaucher les
traits d’un visage, d’une figure, le trait d’une perspective. 
Dans la voûte de l’Eglise des Carmelites de St. Jaques, il y a un morceau de perspective admirable, dont Desargues a donné le trait à Champagne. 
Donner le
trait d’une perspective, c’est en réduire les proportions rélativement à l’effet qu’elle doit produire.