PONDÉRATION (n. f.)

L’HISTOIRE ET LA FIGUREfigure et corps · proportion · action et attitude
BALANS (nld.) · BILICO (ita.) · EVENWICHT (nld.) · GEWICHT (nld.) · GLEICHGEWICHT (deu.) · PONDERATION (deu.) · PONDERAZIONE (ita.)
TERM USED IN EARLY TRANSLATIONS
BILICO (ita.) · CENTER OF GRAVITY (eng.) · EQUILIBRIUM (eng.) · EVENWICHT (nld.) · GEWICHT (deu.) · GLEICHGEWICHT (deu.) · GRAVITÀ (ita.) · LIBRATION (eng.) · PONDERATION (deu.) · PONDERAZIONE (ita.)

FILTERS

CONCEPTUAL FIELDS

LINKED QUOTATIONS

8 sources
13 quotations

Quotation

Quand c’est qu’il y a plus de difference de hauteur d’espaules dans les actions des figures  
[…] de sorte qu’un Tout se mouvant vers quelque lieu, la partie qui luy est unie suit la ligne la plus courte du mouvement de son Tout, sans charger aucunement de son poids les parties collatérales de son Tout.
Response 
On replique touchant la premiere partie cy-dessus, qu'il ne s'ensuit pas necessairement qu'un homme arresté ou qui chemine à pas lents, se trouve tousjours en une continuelle ponderation de ses membres sur le centre de la gravité qui soustient le poids du corps entier
Comme le bras estant retiré l’homme change toute la ponderation où il estoit avec le bras estendu 
[…]
De l'homme et des autres aniaux, lesquels dans leur mouvement tardif n'ont pas le centre de gravité beaucoup esloigné du centre de leur soustien 
[…]
De l’homme qui porte un fardeau sur ses espaules 
[…]
Des ponderations du corps de l’homme estans sur ses pieds 
[…]
De l’homme qui se retire
[…]
L'homme qui chemine aura le centre de sa pesanteur sur le centre de la jambe qui pose à terre
[…] 
De l’equilibre du poids de quelque animal que ce soit pendant qu’il demeure arresté sur ses jambes 
[…]

ERRARD, Charles, Figure 10. C. Errard d'après N. Poussin, grav. R. Lochon (non signé), "Homme marchant et portant une pierre sur son épaule, vu de profil", chap. CCII, estampe, dans DA VINCI, Leonardo, Traitté de la peinture, de Léonard de Vinci, donné au public et traduit d'italien en françois par R. F. S. D. C., trad. par FRÉART de CHAMBRAY, Roland, Paris, Jacques Langlois, 1651, p. 67.
ERRARD, Charles, Figure 11. C. Errard d'après N. Poussin, grav. R. Lochon (non signé), "Homme debout, la main droite sur la hanche", chap. CCIII, estampe, dans DA VINCI, Leonardo, Traitté de la peinture, de Léonard de Vinci, donné au public et traduit d'italien en françois par R. F. S. D. C., trad. par FRÉART de CHAMBRAY, Roland, Paris, Jacques Langlois, 1651, p. 67.
ERRARD, Charles, Figure 7. C. Errard d'après N. Poussin et P. F. Alberti, grav. R. Lochon (non signé), "Deux hommes debout", chap. CXCVII, estampe, dans DA VINCI, Leonardo, Traitté de la peinture, de Léonard de Vinci, donné au public et traduit d'italien en françois par R. F. S. D. C., trad. par FRÉART de CHAMBRAY, Roland, Paris, Jacques Langlois, 1651, p. 64.
ERRARD, Charles, Figure 8. C. Errard d'après N. Poussin, grav. R. Lochon (non signé), "Homme portant une pierre sur son épaule", chap. CC, estampe, dans DA VINCI, Leonardo, Traitté de la peinture, de Léonard de Vinci, donné au public et traduit d'italien en françois par R. F. S. D. C., trad. par FRÉART de CHAMBRAY, Roland, Paris, Jacques Langlois, 1651, p. 65.
ERRARD, Charles, Figure 9. C. Errard d'après N. Poussin, grav. R. Lochon (non signé), "Homme debout, le bras droit tendu", chap. CCI, estampe, dans DA VINCI, Leonardo, Traitté de la peinture, de Léonard de Vinci, donné au public et traduit d'italien en françois par R. F. S. D. C., trad. par FRÉART de CHAMBRAY, Roland, Paris, Jacques Langlois, 1651, p. 66.

term translated by PONDERAZIONE in DA VINCI, Leonardo, Trattato della pittura di Lionardo da Vinci, novamente dato in luce, con la vita dell'istesso autore, scritta da Rafaelle Du Fresne. Si sono giunti i tre libri della pittura, & il trattato della statua di Leon Battista Alberti, con la vita del medesimo, TRICHET DU FRESNE, Raphaël (éd.), Paris, Jacques Langlois, 1651., p.54
term translated by EQUILIBRIUM in DA VINCI, Leonardo, A Treatise of Painting by Leonardo da Vinci. Translated from the Original Italian, and adorn'd with a great Number of Cuts. To which is prefx'd, The Author's Life ; Done from The last Edition of the French, London, J. Senex - W. Taylor, 1721., p.11
term translated by PONDERATION in DA VINCI, Leonardo, Des vortreflichen Florentinischen Mahlers Lionardo Da Vinci Hoch-nützlicher Tractat von der Mahlerey, BÖHM, Johann Georg (éd.), Nürnberg, Johann Georg Böhm, 1724., p.40

Conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → figure et corps

Quotation

De l’égale ponderation ou contrepoids 
Toujours la figure qui soustient le poids sur soy & sur la ligne centrale de la masse de son corps, doit jetter autant du poids naturel ou accidentel de l’autre costé opposite, qu’il en faudra pour parfaire le balancement du poids égal autour le la ligne centrale qui part du centre du pied qui porte la charge, & laquelle passe au travers de la masse entiere du poids, & tombe sur cette partie des pieds qui pose à terre.

contrepoids

term translated by PONDERAZIONE in DA VINCI, Leonardo, Trattato della pittura di Lionardo da Vinci, novamente dato in luce, con la vita dell'istesso autore, scritta da Rafaelle Du Fresne. Si sono giunti i tre libri della pittura, & il trattato della statua di Leon Battista Alberti, con la vita del medesimo, TRICHET DU FRESNE, Raphaël (éd.), Paris, Jacques Langlois, 1651., p.61
term translated by EQUILIBRIUM in DA VINCI, Leonardo, A Treatise of Painting by Leonardo da Vinci. Translated from the Original Italian, and adorn'd with a great Number of Cuts. To which is prefx'd, The Author's Life ; Done from The last Edition of the French, London, J. Senex - W. Taylor, 1721., p.113
term translated by GLEICHGEWICHT in DA VINCI, Leonardo, Des vortreflichen Florentinischen Mahlers Lionardo Da Vinci Hoch-nützlicher Tractat von der Mahlerey, BÖHM, Johann Georg (éd.), Nürnberg, Johann Georg Böhm, 1724., p.31

Conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → figure et corps

Quotation

De la ponderation des corps qui se tiennent en repos sans se mouvoir
La ponderation ou l’equilibre des hommes se divise en deux parties ; c’est à savoir simple & composée : l’equilibre simple est celuy que l’homme fait demeurant sur ses pieds sans se mouvoir […] tousjours le centre de sa pesanteur se trouve perpandiculairement sur la centrale du pied qui porte le corps ; […] par l’equilibre composé on entend celuy que fait un homme lors qu’il a sur luy quelque fardeau, & qu’il le soustient par des mouvements divers, comme en la figure suivante de Hercule qui estouffe Anthée […] il faut lui donner en contrepoids autant de charge de ses propres membres derrière la ligne centrale de ses deux pieds […]

équilibre

term translated by PONDERAZIONE in DA VINCI, Leonardo, Trattato della pittura di Lionardo da Vinci, novamente dato in luce, con la vita dell'istesso autore, scritta da Rafaelle Du Fresne. Si sono giunti i tre libri della pittura, & il trattato della statua di Leon Battista Alberti, con la vita del medesimo, TRICHET DU FRESNE, Raphaël (éd.), Paris, Jacques Langlois, 1651., p.75
term translated by EQUILIBRIUM in DA VINCI, Leonardo, A Treatise of Painting by Leonardo da Vinci. Translated from the Original Italian, and adorn'd with a great Number of Cuts. To which is prefx'd, The Author's Life ; Done from The last Edition of the French, London, J. Senex - W. Taylor, 1721., p.134
term translated by PONDERATION in DA VINCI, Leonardo, Des vortreflichen Florentinischen Mahlers Lionardo Da Vinci Hoch-nützlicher Tractat von der Mahlerey, BÖHM, Johann Georg (éd.), Nürnberg, Johann Georg Böhm, 1724., p.28

Conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → figure et corps

Quotation

De la pondération de l’homme s’arrestant sur ses pieds
[…]
Du mouvement local plus ou moins vite
[…]
Des animaux à quatre pieds, & comment ils marchent
[…]

term translated by PONDERAZIONE in DA VINCI, Leonardo, Trattato della pittura di Lionardo da Vinci, novamente dato in luce, con la vita dell'istesso autore, scritta da Rafaelle Du Fresne. Si sono giunti i tre libri della pittura, & il trattato della statua di Leon Battista Alberti, con la vita del medesimo, TRICHET DU FRESNE, Raphaël (éd.), Paris, Jacques Langlois, 1651., p.77
term translated by EQUILIBRIUM in DA VINCI, Leonardo, A Treatise of Painting by Leonardo da Vinci. Translated from the Original Italian, and adorn'd with a great Number of Cuts. To which is prefx'd, The Author's Life ; Done from The last Edition of the French, London, J. Senex - W. Taylor, 1721., p.136
term translated by GEWICHT in DA VINCI, Leonardo, Des vortreflichen Florentinischen Mahlers Lionardo Da Vinci Hoch-nützlicher Tractat von der Mahlerey, BÖHM, Johann Georg (éd.), Nürnberg, Johann Georg Böhm, 1724., p.29

Conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → figure et corps

Quotation

De la figure qui marche contre le vent  
La figure qui chemine à vent contraire, n'observe jamais par aucune ligne le centre de sa pesanteur avec la ponderation requise sur le membre qui la soustient.

term translated by GRAVITÀ in DA VINCI, Leonardo, Trattato della pittura di Lionardo da Vinci, novamente dato in luce, con la vita dell'istesso autore, scritta da Rafaelle Du Fresne. Si sono giunti i tre libri della pittura, & il trattato della statua di Leon Battista Alberti, con la vita del medesimo, TRICHET DU FRESNE, Raphaël (éd.), Paris, Jacques Langlois, 1651., p.85
term translated by CENTER OF GRAVITY in DA VINCI, Leonardo, A Treatise of Painting by Leonardo da Vinci. Translated from the Original Italian, and adorn'd with a great Number of Cuts. To which is prefx'd, The Author's Life ; Done from The last Edition of the French, London, J. Senex - W. Taylor, 1721., p.148
term translated by PONDERATION in DA VINCI, Leonardo, Des vortreflichen Florentinischen Mahlers Lionardo Da Vinci Hoch-nützlicher Tractat von der Mahlerey, BÖHM, Johann Georg (éd.), Nürnberg, Johann Georg Böhm, 1724., p.30

Conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → figure et corps

Quotation

Autre precepte
Toujours le nombril se trouve dans la ligne centrale de l’estomac, qui est depuis le nombril montant en haut ; c’est pourquoy dans la ponderation du corps de l’homme on aura autant d’égard à son poids externe ou accidentel, comme à son poids naturel : cela se void manifestement lors que la figure estend les bras, dautant que le poing qui est à l’extremité du bras sert à contrebalancer le poids qui est de l’autre costé, si bien qu’il faut par necessité que la figure en renvoye autant de l’autre costé du nombril, qu’en emporte le poids extraordinaire du bras estendu avec le poing, & il est souvent besoin que pour cét effet le talon se hausse & demeure en l’air.

Ce passage n'est pas traduit dans l'édition allemande.

term translated by BILICO in DA VINCI, Leonardo, Trattato della pittura di Lionardo da Vinci, novamente dato in luce, con la vita dell'istesso autore, scritta da Rafaelle Du Fresne. Si sono giunti i tre libri della pittura, & il trattato della statua di Leon Battista Alberti, con la vita del medesimo, TRICHET DU FRESNE, Raphaël (éd.), Paris, Jacques Langlois, 1651., p.107
term translated by EQUILIBRIUM in DA VINCI, Leonardo, A Treatise of Painting by Leonardo da Vinci. Translated from the Original Italian, and adorn'd with a great Number of Cuts. To which is prefx'd, The Author's Life ; Done from The last Edition of the French, London, J. Senex - W. Taylor, 1721., p.183

Conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → figure et corps

Quotation

Il [ndr : le peintre] expliqueroit comme le Dessein ayant pour partage la proportion, il la doit garder dans toutes les parties de son ouvrage ; que c’est à luy à juger de leur convenance, & de la juste égalité qui doit estre entre elles ; & que de luy dépend la position des Figures pour estre mises sur leur plan, ou pour mieux dire sur leur centre, avec la ponderation ou équilibre qui les peut tenir en estat : Taschant de faire concevoir autant qu’il est possible de quelle sorte se forme cette Beauté & cette Grace si excellentes, dont nous venons de parler, ce Je ne sçay quoy qui ne se peut exprimer, & qui consiste entierement dans le Dessein.

équilibre

Conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → proportion
L’HISTOIRE ET LA FIGURE → action et attitude

Quotation

105. [Inégaux dans leur Position, en sorte que ceux de devant contrastent les autres qui vont en arriere, & soient tous également balancez sur leur centre.] Les mouvemens ne sont jamais naturels, si les Membres ne sont également balancez sur leur centre ; & ces Membres ne peuvent estre balancez sur leur centre dans une égalité de poids, qu'ils ne se contrastent les uns les autres. Un homme qui danse sur la corde, fait voir fort clairement cette verité. Le Corps est un poids balancé sur ses pieds, comme sur deux pivots ; & s’il n’y en a qu’un qui porte, comme il arrive le plus souvent, vous voyez que tout le poids est retiré dessus centralement, en sorte que si par exemple le bras avance, il faut de nécessité, ou que l’autre bras, ou que la jambe aille en arriere, ou que le Corps soit tant soit peu courbé du costé contraire, pour estre dans son Equilibre & dans une situation hors de contrainte. Il se peut faire, mais rarement, si ce n’est dans les Vieillards, que les deux pieds portent également ; & pour lors il n’y a qu’à distribuer la moitié du poids sur chaque pied. Vous userez de la mesme prudence, si l’un des pieds portoit les trois quarts du fardeau, & que l’autre portast le reste. Voila en general ce que l’on peut dire de la Balance & de la Ponderation du Corps : du reste, il y a quantité de choses tres-belles & tres-remarquables à dire ; & vous pourrez vous en satisfaire dans Leonard de Vincy ; il a fait merveille là-dessus, & l'on peut dire que la Ponderation est la plus belle & la plus saine partie de son Livre sur la Peinture. Elle commence au CLXXXI. Chapitre, & finit au CCLXXIII. Je vous conseille de voir encore Paul Lomasse dans son 6. l. chap. IIII. Del moto del Corpo humano, vous y trouverez des choses tres-utiles. Pour ce qui est du Contraste, je vous diray en general, que rien ne donne davantage la grace & la vie aux Figures.

term translated by LIBRATION in DE PILES, Roger et DU FRESNOY, Charles-Alphonse, The Art of Painting by C.A. DU FRESNOY with Remarks, trad. par DRYDEN, John, London, W. Rogers, 1695., p.118

Conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → action et attitude

Quotation

En l'actitude l'on remarqua la position de la figure & le contraste de ses parties, en l'une on trouva parfaitement bien observée la Ponderation, qui est la regle de la bien poser sur son plan, & que le creux du col porte à plomb sur la cheville du pied, qui soûtient tout le corps : & dans l'autre on fit observer cette maxime à l'égard des actions agissantes, à sçavoir, que quand un bras avance & se hausse, la jambe du même côté doit baisser & reculer, ainsi du reste.

AGASIAS (d'Éphèse), Guerrier combattant, dit Gladiateur Borghèse, v. 100 avant J.C., marbre, h. 199, Paris, Musée du Louvre, MR 224 / Ma 527.
ANONYME, Antinoüs du Belvédère, le Lantin, v. 117 - v. 138, marbre, h. 195, Vatican, Vatican, Museo Pio-Clementino, MV_907_0_0.
ANONYME, Apollon du Belvédère, v. 130 - v. 140, marbre, h. 224, Vatican, Vatican, Museo Pio-Clementino, inv. 1015.
GLYKON D'ATHÈNES, Hercule Farnèse, Ier siècle après J.-C., marbre, h. 317, Napoli, Museo archeologico nazionale di Napoli, inv. 6001.
TESTELIN, Henry, Exemple touchant les Proportions et les Contours, estampe, dans TESTELIN, Henry, Sentimens des plus habiles peintres du tems, sur la pratique de la peinture et sculpture, Recueillis & mis en Tables de Preceptes. Avec six discours academiques, Extraits des Conferences tenuës en l’Académie Royale desdits Arts & prononcés en presence de deffunt Monsieur Colbert, Conseiller du Roi en tous ses Conseils, Controleur General des Finances, Surintendant & Ordonnateur des Bâtiments du Roi, Jardins, Arts & Manufactures de France, protecteur de ladite Academie, assemblée generalement en des jours solemnels pour la delivrance du Prix Royal, par Henry Testelin, Peintre du Roi, Professeur & Secretaire en ladite Academie, La Haye, Matthieu Rogguet, s.d. [1693 ou 1694], n.p. [après p. 12].
TESTELIN, Henry, Table seconde des préceptes de la peinture sur les proportions, estampe, dans TESTELIN, Henry, Sentimens des plus habiles peintres du tems, sur la pratique de la peinture et sculpture, Recueillis & mis en Tables de Preceptes. Avec six discours academiques, Extraits des Conferences tenuës en l’Académie Royale desdits Arts & prononcés en presence de deffunt Monsieur Colbert, Conseiller du Roi en tous ses Conseils, Controleur General des Finances, Surintendant & Ordonnateur des Bâtiments du Roi, Jardins, Arts & Manufactures de France, protecteur de ladite Academie, assemblée generalement en des jours solemnels pour la delivrance du Prix Royal, par Henry Testelin, Peintre du Roi, Professeur & Secretaire en ladite Academie, La Haye, Matthieu Rogguet, s.d. [1693 ou 1694], n.p. [après p. 12].

Comme de nombreuses autres parties de texte, ce passage de Testelin est repris par Florent Le Comte dans son Cabinet des singularitez (...), plus précisément à la page 21 de son édition de 1699-1700 (Paris, Etienne Picart & Nicolas Le Clerc, tome I, vol. I).

Conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → action et attitude
L’HISTOIRE ET LA FIGURE → figure et corps

Quotation

En l’attitude du GLADIATEUR, il faut remarquer la position de la figure & le contraste de ses parties ; en l’une l’on trouvera parfaitement bien observée la ponderation, qui est la regle de la bien poser sur son plan, & que le creux du col porte à plomb sur la cheville du pied qui soutient tout le corps,

Comme de nombreuses autres parties de texte, ce passage de Florent Le Comte est tiré de l'ouvrage "Les Sentimens (...)" de Testelin, plus précisément à la page 15 de l'édition de La Haye (Matthieu Rogguet, vers 1693-1694).

position

term translated by EVENWICHT in LE COMTE, Florent, Het konst-cabinet der bouw- schilder- beeldhouw- en graveerkunde, of inleiding tot de kennis dier fraaije weetenschappen, vervat in der schilderyen, stand-beelden en prenten, trad. par LOBEDANIUS, Arnoldus, Utrecht, Arnoldus Lobedanius - 1745, 2 vol., p.16

Conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → action et attitude
L’HISTOIRE ET LA FIGURE → figure et corps

Quotation

C’est donc ici le lieu, où l’on doit placer l’étude du Modéle à laquelle il faut joindre celle de Contraste, & de la Ponderation qui composent toutes deux ensemble celle des Attitudes.
Comme il est nécessaire en posant le modèle de chercher une attitude qui dans son contraste soit naturelle, & fasse voir de belles parties : il est de la même necessité de lui donner du relief & de la rondeur.

Conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → action et attitude

Quotation

Dans les Attitudes, la Pondération & le Contraste sont fondés dans la Nature. Elle ne fait aucune action qu’elle ne fasse voir ces deux parties ; & si elle y manquoit, elle seroit, ou privée de mouvement, ou contrainte dans son action.

term translated by EVENWICHT in DE PILES, Roger, Beknopt verhaal van het leven der vermaardste Schilders : met Aanmerkingen over hunne werken, trad. par VERHOEK, Joannes, Amsterdam, Balthazar Lakeman, 1725., p. 41-42

Conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → action et attitude

Quotation

PONDÉRATION, terme de Peinture. On entend par-là le juste équilibre des corps : cet équilibre étant nécessaire pour le mouvement, les Peintres ne peuvent donner d’attitudes, ni de mouvemens véritables à leurs figures, sans observer les régles prescrites par la nature. Leonard de Vinci, & quelques autres Peintres qui ont le plus réfléchi sur cette partie essentielle du dessein, ont fait les remarques suivantes, qui passent pour autant d’axiomes, reçus dans la Peinture. Ils ont observé que la tête doit être tournée du côté du pied qui soutient le corps : qu’en se tournant elle ne doit jamais passer les épaules : que les mains ne doivent pas s’élever plus haut que la tête, le poignet plus haut que l’épaule, le pied plus haut que le genou : qu’un pied ne doit être distant de l’autre que de sa longueur : que lorsque l’on représente une figure qui éléve un bras, toutes les parties de ce côté-là doivent suivre le même mouvement ; que la cuisse par exemple doit s’allonger, & le talon du pied s’élever ; que dans les actions violentes & forcées ces mouvemens à la vérité ne sont pas tout-à-fait si compassés, mais que l’équilibre ne doit se perdre jamais : qu’enfin sans cette juste pondération les corps ne peuvent agir comme il faut, ni même se mouvoir.
« Les mouvemens, dit Mr de Piles, ne sont jamais naturels, si les membres ne sont également balancés sur leur centre, & ils ne peuvent être balancés sur leur centre dans une égalité de poids, qu’ils ne se contrastent les uns les autres. Un homme qui danse sur la corde, fait voir clairement cette vérité. Le corps est un poids balancé sur ses pieds, comme sur deux pivots : s’il n’y a en a qu’un qui porte, comme il arrive le plus souvent, vous voyez que tout le poids est retiré dessus centralement, ensorte que si, par exemple, le bras avance, il faut de nécessité, ou que l’autre bras, ou que la jambe aille en arriere, ou que le corps soit tant soit peu courbé du côté contraire pour être dans son équilibre, & dans une situation hors de contrainte. Il se peut faire, mais rarement, si ce n’est dans les vieillards que les deux pieds portent également, & pour lors il n’y a qu’à distribuer la moitié du poids sur chaque pied. Vous userez de la même prudence si l’un des pieds portoit les trois quarts du fardeau, & que l’autre pied portât le reste. »
Personne n’a mieux écrit sur la
pondération des corps, que Leonard de Vinci dans son Traité de Peinture.

Conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → action et attitude