RESSEMBLANCE (n. f.)

ÄHNLICHKEIT (deu.) · GELIJKENIS (nld.) · GELIJKHEID (nld.) · GLEICHHEIT (deu.) · LIKENESS (eng.) · RESEMBLANCE (eng.) · SEMBLANCE (eng.) · SIMILITUDE (eng.) · SIMILITUDINE (ita.)
TERM USED AS TRANSLATIONS IN QUOTATION
LIKENESS (eng.) · RESEMBLANCE (eng.)
TERM USED IN EARLY TRANSLATIONS
ÄHNLICHKEIT (deu.) · GELIJKENIS (nld.) · RESEMBLANCE (eng.) · SIMILITUDINE (ita.)
RIONDET, Philippe, « Le portrait au XVIIe siècle : concept de beauté et principe de ressemblance », Histoire de l'art, 37-38, 1997, p. 55-68.

FILTERS

LINKED QUOTATIONS

10 sources
11 quotations

Quotation

Ce que Raphaël a eu de plus commun avec Appelle, c’est que la beauté de ses pieces n’ostoit rien à la ressemblance ; de sorte qu’un Physionome pouvoit faire dessus ses conjectures, comme Apion disoit d’un Metoposcope qu’il dressoit ses jugemens certains sur le front d’une teste tirée de la main d’Appelle.

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → qualités
GENRES PICTURAUX → portrait
CONCEPTS ESTHETIQUES → nature, imitation et vrai

Quotation

[…] la Peinture et la Sculpture ne se peuvent dire essentiellement differentes, parce que l’une et l’autre tendent à une mesme fin, qui est de representer à nos yeux les substances individuelles, & toutes deux le font egalement, suivant la quantité Geometrique des individus ; & ainsi l’une & l’autre s’estudient également à representer la beauté, l’ornement, le mouvement, & le contour des choses : & finalement elles n’ont autre visée que de portraire & demonstrer les choses le plus au naturel qu’il leur est possible. […] Tellement que ces deux Ouvriers procederont par les regles du mesme art dans leur imagination & entendement. En suite, auparavant qu’il s’employent autour de la matière, ils desseignent sur le papier, ou autre choses tout ce que leur esprit avoit conceu, & le dessein expressif de l’idée de tous deux convient en tout ce qui peut exprimer la ressemblance qui est l’essentiel de ces deux Arts : & peut-estre seront-ils seulement differents en quelque chose accidentelle […].

Cette citation s'inscrit dans le cadre d'une réflexion sur la supériorité des arts ; le terme ressemblance se réfère à l'imatation de la nature. Terme traduit par SIMILITUDINE dans Lomazzo, 1585, p. 8.

term translated by SIMILITUDINE

Conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → nature, imitation et vrai
PEINTURE, TABLEAU, IMAGE → comparaison entre les arts

Quotation

J’ay ouy dire à quelques-uns, interrompis Pymandre que pour ce qui regarde la portraiture, vous sçavez mieux que moy ce qu’ils entendent par ce mot, je m’imagine que c’est la representation lineale de toutes sortes de corps : je leur ay, dis-je, entendu soustenir que la perspective enseigne à faire cette representation dans l’estat le plus parfait, où elle puisse parvenir ; que les Peintres ne manquent dans la ressemblance que faute de bien sçavoir la perspective ; que c’est elle qui leur fournit des moyens asseurez & faciles pour que leurs tableaux fassent toujours l’effet qu’ils desirent dans quelqu’endroit qu’ils soient placez ; sans estre obligez à tastonner, effacer & defaire des choses qui ne reüssissent jamais quand elles ont esté faites au hazard, comme dans des voutes & des platfonds, ou faute d’avoir bien sçeu la raison de ce qu’ils font, il se trouve qu’après avoir pris beaucoup de peine, il y a souvent bien des choses à redire.

Conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → perspective
CONCEPTS ESTHETIQUES → nature, imitation et vrai

Quotation

D’où vient qu’un Peintre médiocre réussit quelquefois mieux à faire ressembler, qu’un tres-sçavant homme ?
Cela peut arriver, repartis-je, lorsque les habiles Peintres negligent la ressemblance, pour ne travailler qu’à faire une belle teste. Mais prenez garde, que ce qui paroist ressemblant dans ces portraits médiocres, n’est rien moins que cela. Je croy vous avoir dit, qu’Annibal Carache faisoit avec deux coups de crayon, des portraits qu’on nomme chargez ; c’est-à-dire qu’il marquoit si fort les principales parties d’un visage, que d’abord elles frappoient les yeux : mais il faisoit cela avec beaucoup de science. Or du moment que par quelque signe il se forme dans nostre esprit une image, qui a du rapport à une chose que nous connoissons, nous croyons aussi-tost y trouver une grande ressemblance, quoy-qu’à la bien examiner, il n’y en a souvent qu’une legere idée.

Conceptual field(s)

GENRES PICTURAUX → portrait
CONCEPTS ESTHETIQUES → nature, imitation et vrai

Quotation

Car de tous les Arts que l’esprit de l’homme possede, y en a-t-il un plus admirable que celuy de la Peinture, par le moyen duquel on sçait representer la nature mesme, & faire voir par le mélange des couleurs l’image de toutes les choses qui tombent sous les sens. Que si c’est un grand avantage à l’homme de comprendre dans son esprit les images des corps animez & inanimez, combien est-ce une chose digne d’admiration d’en pouvoir tracer la ressemblance, & encore plus de se former une idée de toutes les beautez de la Nature pour en faire une plus parfaite, telle qu’estoit cette figure de Pirrha qui surpassoit toutes les plus belles femmes ?

Anciens (les)

Conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → nature, imitation et vrai
PEINTURE, TABLEAU, IMAGE → définition de la peinture
PEINTURE, TABLEAU, IMAGE → comparaison entre les arts

Quotation

Tous ceux qui en ont parlé, conviennent que la Peinture, n'est autre chose qu'une imitation, qu'une ressemblance : Mais ils n'ajoutent pas, en quoy consiste cette imitation, cette ressemblance : quoi que ce soit la question principale, & ce que nous desirons particulièrement de savoir […] elle est une imitation de corps naturels, dont elle exprime aussi les passions. La distribution qu'il [ndr : G. P. Lomazzo] fait ensuite des parties de cet Art, me paroit extrêmement vague : car il le divise en Teorie, & en pratique.

imitation

Conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → nature, imitation et vrai

Quotation

L’Expression, à mon avis, est une naïve & naturelle ressemblance des choses que l’on a à représenter : Elle est necessaire & entre dans toutes les parties de la Peinture, & un Tableau ne sçauroit être parfait sans l’Expression ; c’est elle qui marque les veritables caracteres de chaque chose ; c’est par elle que l’on distingue la nature des corps ; que des figures semblent avoir du mouvement, & tout ce qui est feint paroît être vrai. 
Elle est aussi bien dans la couleur que dans le dessein ; elle doit encore être dans la representation des païsages, & dans l’assemblage des figures. 
C’est, MESSIEURS, ce que j’ai tâché de vous faire remarquer dans les Conferences passées ; aujourd’hui j’essaierai de vous faire voir que l’Expression est aussi une partie qui marque les mouvemens de l’Ame, ce qui rend visible les effets de la passion.

term translated by ÄHNLICHKEIT in LE BRUN, Charles, Deß Welt-berühmten Herrn Le Brun, Königl. Französiß. vornehmsten Hof-Mahlers zu Paris Entwurff, Wie die Künstler die Affecten der Menschen exprimiren sollen, Augsburg, Kroniger und Göbels, 1704., p. 1
term translated by RESEMBLANCE in LE BRUN, Charles, A method to learn to design the passions, proposed in a conference on their general and particular expression : Written in French, and illustrated with a great many figures excellently designed, by Mr. Le Brun, chief painter to the French King, Chancellor and Director of the Royal Academy of Painting and Sculpture. Translated into English, and all the designs engraved on copper, by John Williams, Esq., trad. par WILLIAMS, John, London, J. Huggonson, 1734., p. 11
term translated by GELIJKENIS in LE BRUN, Charles, Afbeelding der Hertstogten of middelen om dezelve volkomen te leeren afteekenen, door de Heer K. Le Brun, trad. par KAARSGIETER, F. de, Amsterdam, Zacharias Verbeek, 1728., p. 1-2

Conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → nature, imitation et vrai

Quotation

RESSEMBLANCE, rapport d’une copie avec l’original. Attraper la ressemblance
Les Peintres médiocres saisissent la
ressemblance
Les grands Peintres la manquent quelquefois :
Voyez ce que dit Felibien à ce sujet. Entretiens sur les vies des Peintres. 
Tom. III. pag. 453.

Conceptual field(s)

PEINTURE, TABLEAU, IMAGE → statut de l'oeuvre : copie, original...

Quotation

D’où je conclus, que les Arts, dans ce qui est proprement Art, ne sont que des imitations, des ressemblances qui ne font point la Nature, mais qui paroissent l’être ; & qu’ainsi la matière des beaux Arts n‘est point le vrai, mais seulement le vrai-semblable. […]
Qu’est-ce que la Peinture ? Une imitation des objets visibles. Elle n’a rien de réel, rien de vrai, tout est phantôme chez elle, & sa perfection ne dépend que de sa ressemblance avec la réalité.

imitation

Conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → nature, imitation et vrai

Quotation

A quoi se réduisent toutes les régles de la Peinture ? à tromper les yeux par la ressemblance, à nous faire croire que l’objet est réel, tandis que ce n’est qu’une image. Cela est évident.

Conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → nature, imitation et vrai

Quotation

Le Portrait se peint à la vérité suivant les mêmes principes, mais avec cette différence que l’exactitude avec laquelle le Peintre suit le modéle qu’il a devant les yeux, l’oblige à rendre avec le plus grand soin tout ce qu’il découvre dans la nature jusqu’aux moindres choses, parce que c’est souvent de-là que dépend la fidele ressemblance. Ayant fini la tête avec une si grande précision, il est obligé de terminer le reste à proportion, sans cela il ne paroîtroit qu’une ébauche en comparaison de la tête. C’est ce fini & cette exécution précise qui est parfaitement rendue par la propreté du Burin ; au lieu que le pinceau libre de l’histoire est mieux rendu par la hardiesse & la facilité de la pointe à l’eau forte.

Conceptual field(s)

GENRES PICTURAUX → portrait
EFFET PICTURAL → qualité du dessin
MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure