DÉGRADATION (n. f.)

CONCEPTION DE LA PEINTURElumière · couleur · composition
GENRES PICTURAUXpaysage
MATERIALITE DE L’ŒUVREtechnique de la gravure
ALTÉRATION (fra.) · DEGRADATION (eng.) · VERDRIJVING (nld.) · VERRINGERUNG (deu.) · VERSCHIET (nld.) · VERSTERVING (nld.)
TERM USED IN EARLY TRANSLATIONS
DEGRADATION (eng.) · PERDERE (ita.) · VERÄNDERUNG (deu.) · VERFLAUWING (nld.) · VERMINDERING (nld.)

FILTERS

CONCEPTUAL FIELDS

LINKED QUOTATIONS

8 sources
11 quotations

Quotation

De la varieté qui se remarque aux couleurs, selon qu’elles sont plus esloignées ou plus proches
[…] En general toutes les choses qui sont ou plus claires ou plus obscures que l’air, estant veuës dans une longue distance par un eschange alternatif, elles vont se decolorant de telle sorte que la plus claire paroist plus obscure, & la plus obscure, plus claire.
A quelle distance de la veüe les couleurs se perdent entierement,.
Les couleurs des choses se perdent entierement en plus ou moins de distance, selon que l’œil & la chose veuë seront plus ou moins hauts de la terre [ …] et la varieté de ces decoloremens dans les objets est proportionnée aux diverses heures & moments de la journée, & à la diversité d’épaisseur ou de subtilitez de l’air, au travers duquel les especes des couleurs penetrent, & sont portées des objects à l’œil.

term translated by PERDERE in DA VINCI, Leonardo, Trattato della pittura di Lionardo da Vinci, novamente dato in luce, con la vita dell'istesso autore, scritta da Rafaelle Du Fresne. Si sono giunti i tre libri della pittura, & il trattato della statua di Leon Battista Alberti, con la vita del medesimo, TRICHET DU FRESNE, Raphaël (éd.), Paris, Jacques Langlois, 1651., p.26
term translated by DEGRADATION in DA VINCI, Leonardo, A Treatise of Painting by Leonardo da Vinci. Translated from the Original Italian, and adorn'd with a great Number of Cuts. To which is prefx'd, The Author's Life ; Done from The last Edition of the French, London, J. Senex - W. Taylor, 1721., p.73
term translated by VERÄNDERUNG in DA VINCI, Leonardo, Des vortreflichen Florentinischen Mahlers Lionardo Da Vinci Hoch-nützlicher Tractat von der Mahlerey, BÖHM, Johann Georg (éd.), Nürnberg, Johann Georg Böhm, 1724., p.102

Conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → qualité des couleurs

Quotation

LE DISCIPLE.
Vous [ndr : le disciple s’adresse ici au peintre] devez donc en cela demeurer, s’il vous plaist, d’accord, qu’il ne faut pas dessiner le relief ou naturel comme l’œil le voit, & ce qui le confirmera encore mieux, c’est la pratique de representer le relief & naturel par mesures perspectives ; car vous avez témoigné en sçavoir les Regles.

Mais permettez-moy à present de douter si vous les entendez universellement ; qui est d’en sçavoir premierement faire le geometral de la distribution par devis ou autrement, d’un ample nombre des differents objets, composez de superficies plattes & courbes, & en suitte de la place de leurs jours ombres & ombrages, à quelque jour ou lumiere que ce soit, pour ensuitte faire une dégradation Perspective de leurs plans & élevations, & en traiter encore par cette mesme regle Perspective, l’affoiblissement de leurs touches, teintes ou couleurs ; afin de leur faire faire par ce moyen le veritable effet de relief.

Le terme "dégradation" se rapporte à la perspective

Conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → perspective

Quotation

LE PRESIDENT. Si la Sculpture moderne l’emporte si fort sur la Sculpture antique par cet endroit que vous marquez [ndr : un bas-relief de François Anguier], il faut que la Peinture d’aujourd’huy soit bien superieure à celle des Anciens, puisqu’enfin c’est d’elle que la Sculpture a appris tous ces secrets de degradation & de perspective.

Conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → perspective
EFFET PICTURAL → qualité de la composition

Quotation

LE PRESIDENT. Quoy donc le saint Michel & la sainte famille que nous venons de voir, ne seront pas comparables aux tableaux de Monsieur le Brun. [...] L' ABBE. Cela ne conclut pas. Je demeure d'accord que ces deux tableaux, & plusieurs autres Maistres anciens, excellent tellement dans les parties principales de la peinture, qu'à tout prendre ils peuvent estre preferez à ceux d'aujourd'huy, mais je soutiens que ces grands hommes ont tous manqué en de certaines parties, où nos excellens Maistres ne manquent plus. Raphaël par exemple a si peu connu la degradation des lumieres, & cet affoiblissement des couleurs que cause l'interposition de l’air en un mot ce qu'on appelle la perspective aérienne, que les figures du fond du tableau sont presque aussi marquées que celles du devant, […].

affaiblissement

Conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → lumière

Quotation

La seconde chose étoit de bien sçavoir menager leur diminution, pour faire enfoncer les objets dans le Tableau, & imiter le plus qu’il est possible, les beaux effets du naturel.
En parlant de la degradation des Couleurs ou Perspectives aërées, on dit que s’il étoit possible d’en fixer ou déterminer un degré principal de lumiere sur la Couleur, on pouvoit venir à donner quelques régles de degrés fuyants, mais qu’outre les difficultés qu’il y a pour atteindre à cette exactitude cela empêcheroit les beaux effets de l’Art ; qui ne se rencontrent jamais si agreablement par une dégradation de couleur suivie, que par les éclats que produisent le different rencontre des choses opposées, que le naturel ne nous paroît si égal que tres rarement, à cause des differants rencontres des nuages opposez qui forment des effets de lumiere differants, mais que le Peintre peut poser sur la premiere ligne de son Tableau une couleur dans son plus parfait éclat, & dans l’éloignement placer de distance en distance, de semblables couleurs diminuées proportionnement selon la perspective du Trait. De plus on doit observer que dans la distance de laquelle on regarde le Tableau, il y a beaucoup d’air qui efface la force & vivacité des couleurs, ce qui oblige le Peintre à les fortifier plus qu’elle ne devroient être si l’Ouvrage étoit regardé de prés ; c’est pourquoi il importe necessairement d’observer la position du Tableau, & de quelle lumiere il doit être éclairé, pour aproprier la douceur ou la force des couleurs.

Comme de nombreuses autres parties de texte, ce passage de Testelin est repris par Florent Le Comte dans son Cabinet des singularitez (...), plus précisément à la page 69 de son édition de 1699-1700 (Paris, Etienne Picart & Nicolas Le Clerc). Le Comte reprend également la Table des Préceptes sur la Couleur aux pages 50-53.

diminution

Conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → couleur
CONCEPTION DE LA PEINTURE → composition
EFFET PICTURAL → perspective

Quotation

On pourroit parler ensuite de la dégradation des couleurs ou perspectives aëriennes, & qu’il importe beaucoup d’observer la position du Tableau, de quelle lumiere il doit être éclairé pour approprier la douceur ou la force des couleurs.

Comme de nombreuses autres parties de texte, ce passage de Florent Le Comte est tiré de l'ouvrage "Les Sentimens (...)" de Testelin, plus précisément à la page 38 de l'édition de La Haye (Matthieu Rogguet, vers 1693-1694).

perspective aérienne

term translated by VERFLAUWING in LE COMTE, Florent, Het konst-cabinet der bouw- schilder- beeldhouw- en graveerkunde, of inleiding tot de kennis dier fraaije weetenschappen, vervat in der schilderyen, stand-beelden en prenten, trad. par LOBEDANIUS, Arnoldus, Utrecht, Arnoldus Lobedanius - 1745, 2 vol., p. 52-53

Conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → perspective

Quotation

Dans la dégradation des montagnes, il faut observer une liaison insensible, par des tournans que les reflets rendent vraisemblables, & éviter entr’autres choses dans les extrémités une certaine dureté qui les fait paroître tranchées, comme si elles avoient été coupées aux ciseaux & appliquées sur la toile.

Conceptual field(s)

GENRES PICTURAUX → paysage

Quotation

[…] le Peintre ne peut se passer de Perspective dans toutes ses opérations, & qu’il ne tire pas une Ligne, & ne donne pas un coup de Pinceau qu’elle n’y ait part, du moins habituellement. Elle règle la mesure des formes & la dégradation des Couleurs en quelque lieu du Tableau qu'elles se rencontrent.

term translated by VERMINDERING in DE PILES, Roger, Beknopt verhaal van het leven der vermaardste Schilders : met Aanmerkingen over hunne werken, trad. par VERHOEK, Joannes, Amsterdam, Balthazar Lakeman, 1725., p. 47-48

Conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → qualité des couleurs

Quotation

De la dégradation des objets.
UNE regle générale fondée sur le bon sens & la perspective, c’est de resserrer ses tailles de plus en plus, suivant la dégradation des objets ; c’est-à-dire, qu’ayant gravé les figures qui sont sur le devant du Tableau avec une grosse pointe & des tailles nourries & raisonnablement écartées, on gravera celles qui sont sur un plan plus éloigné & plus enfoncées dans le Tableau avec une pointe moins grosse, & des tailles moins écartées les unes des autres
 : s’il s’en trouve encore plus loin sur un troisiéme plan, on les fera de même avec une pointe plus fine & des tailles plus serrées, & ainsi de suite jusqu’à l’horizon, & toujours suivant cette idée de dégradation. 
[...] On grave encore les devants avec des tailles de différentes largeur, suivant que le cas l’exige ; les étoffes fines se gravent plus près, à moins qu’on ne les destine à recevoir des entretailles, qui sont très-propres à représenter les étoffes de soye, les eaux, les métaux & autres corps polis : les étoffes [p. 79 133] plus épaisses se gravent plus larges ; ce qui doit être sourd & brun, plus serré que ce qui est vague, & par conséquent les ombres plus serrées que les jours. Cette attention ne doit pourtant pa paroître trop sensible, de peur que quelque chose des ouvrages du devant ne ressemble à ceux du fonds.

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure

Quotation

Plus les tailles sont serrées & plus la Gravûre paroît précieuse, pourvû que cela soit fait avec intelligence, en observant la dégradation des choses avancées à celles qui sont plus éloignés, & des objets qui se détachent à ceux qui leur servent de fonds.

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure
EFFET PICTURAL → qualité du dessin

Quotation

Je ne prétens pas pour cela que l’on tombe à faire ses ouvrages gris : je souhaite au contraire qu’ils ayent de la force : car la force d’une Estampe ne consiste pas dans la noirceur, mais dans diminution ou dégradation des clairs aux bruns, que l’on doit faire plus ou moins vifs, selon qu’ils seront proches ou éloignés de la vûe, & même si l’on examine les ouvrages des grands Maîtres l’on trouvera qu’ils ne sont pas noirs, à moins qu’ils ne le soient devenus par le tems. Ils ont particulierement imité la nature qui ne l’est point, principalement dans les chairs, à moins qu’ils n’ayent voulu représenter quelque sujet de nuit, éclairé d’un flambeau ou d’une lampe.

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure
EFFET PICTURAL → qualité du dessin
EFFET PICTURAL → qualité des couleurs