GRAVEUR (n.)

ENGRAVER (eng.) · ETSER (nld.) · GRAVEERDER (nld.) · GRAVEUR (nld.) · INTAGLIATOR (ita.) · KUPFERSTECHER (deu.) · PLAATSNIJDER (nld.) · RADIERER (deu.)
TERM USED IN EARLY TRANSLATIONS
INTAGLIATOR (ita.)

FILTERS

CONCEPTUAL FIELDS

LINKED QUOTATIONS

4 sources
5 quotations

Quotation

[…] Quand les Imprimeurs sont curieux de leurs ouvrages, ils soulagent les Graveurs de cette peine [n.d.r. : de limer et émousser les bords de la planche], mais bien souvent ils impriment les planches comme elles leurs sont données, & partant c’est au Graveur à prendre le soin de ce que je viens de dire, s’il veut estre curieux jusques au bout.

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → qualités

Quotation

Eneas Vicus Parmesan, qui est aujourd’hui non seulement le premier Graveur, que nous aions, mais encore un homme de lettre, & profond connoisseur dans ce qui appartient à l’histoire ; comme on peut en juger par le livre de ses medailles, & par la genealogie des Cesars, cet habile homme, dis je, me raccontoit quelques années après son retour de la cour qu’etant auprés de l’Empereur, il lui presenta la planche (ou parmi divers ornements, & figures allegoriques à la gloire, & aux entreprises de sa Majesté) il a si delicatement gravé son portrait ; ce Prince le prit, & le mit dans son jour auprés d’une fenetre, ou après l’avoir examiné avec attention un tems considerable, il lui fit connoitre l’empressement qu’il avoit, qu’on en tirât beaucoup d’epreuves (ce qui ne se pouvoit pas parce que le cuivre etoit doré) & entra avec lui dans un detail sur ce qui regarde l’invention, & le dessein, ou il donna des preuves qu’il en savoit, ou peu s’en faut, autant que bien des gens de la profession, & ensuite lui fit donner deux cens ecus.

term translated by INTAGLIATOR in DOLCE, Lodovico, Dialogo della pittura di M. Lodovico Dolce, Intitolato l’Aretino. Nel quale si ragiona della dignità di essa Pittura, e di tutte le parti necessarie, che a perfetto Pittore si acconvengono: con esempi di Pittori antichi, e moderni: e nel fine si fa menzione delle virtù, e delle opere del divin Tiziano / Dialogue sur la peinture de Louis Dolce, intitulé l’Aretin. Dans lequel on traitte de l’excellence de la peinture, de toutes les qualités necessaires au bon Peintre, avec les exemples des Peintres anciens et modernes, à la fin on y parle du merite et des ouvrages du divin Titien, trad. par VLEUGHELS, Nicolas, Firenze, Michel Nestenus et François Moucke, 1735., p. 134

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → qualités

Quotation

Je vais à présent vous dire un mot de notre Gravûre ; cet Art est lié si intimement à celui dont nous parlons qu’on ne peut raisonnablement les séparer l’un de l’autre. 
[...] Vous savez le nom qu’on a donné aux Graveurs, ce sont les Traducteurs des Tableaux ; & il n’est pas étonnant que leur quantité soit si prodigieuse : ceux qui inventent seront toujours inférieurs en nombre à ceux qui copient ou qui employent les ouvrages d’autrui. Ce n’est pas à dire pour cela que beaucoup de Graveurs ne soient capables de produire quelquefois par eux-mêmes ; & nous en voyons plusieurs qui ne sont les Traducteurs que de leurs propres ouvrages. […] La plûpart manient le crayon aussi habilement que le burin ; & s’ils n’exerçent pas en même-tems l’Art de graver & celui de peindre, c’est que l’une de ces deux professions est plus que suffisante pour quelqu’un qui veut y réussir et s’y distinguer avec éclat.

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure

Quotation

Principes de la Gravûre au Burin.
Il est inutile de dire que le Dessein est le fondement de cet Art, & qu’il est nécessaire qu’un Graveur sache dessiner correctement, car sans cela il ne pourra jamais bien imiter aucun Tableau ni Dessein, parce que son [p. 98 152] ouvrage ne sera fait qu’en tâtonnant : il pourra même être fait avec soin & d’une gravûre fort douce, mais sans esprit, sans art & sans intelligence.
On passe sous silence la maniere de dessiner du Graveur, qui doit être la même que celle du Peintre : on dira seulement qu’il doit s’appliquer fortement à dessiner long-tems des pieds & des mains d’après l’antique, sur le naturel, & d’après les Tableaux & les Desseins d’habiles gens, & qu’il ne doit point négliger de voir les Estampes gravées d’Augustin Carrache, & de Villamene, qui ont parfaitement & facilement dessiné ces extrémités.
Je dis ceci afin que le Graveur se donne par ce moyen une liberté de les faire de bon goût pour s’en servir dans des occasions qui se rencontrent quelquefois de travailler d’après des Peintres médiocres, ou des Desseins qui ne sont pas finis.
Mais lorsqu’il s’agit de copier les Tableaux des grands Maîtres, il faut que le Graveur se détache entierement de la propre maniere qu’il pourroit avoir de dessiner, pour se conformer à celle des ouvrages qu’il veut imiter & s’y conserver le caractere qui fait distinguer les manieres les unes des autres : & pour cet effet l’on doit beaucoup dessiner & bien du soin d’après les peintures de Rapahaël, des Carraches, du Dominiquain, du Poussin, &c. que si l’occasion ne se présente pas de pouvoir copier ces ouvrages, & qu’on ne puisse que les voir, il faut en remarquer toutes les beautés & les saisir dans la mémoire par une forte application d’esprit, & s’efforcer de reconnoître la différence de chacun dans la manière de tracer les contours.

Selon Cochin, le graveur doit répondre à certains pré-requis; avant tout, savoir dessiner correctement. Mais aussi, pour graver d’après/copier les tableaux des grands Maître, le graveur doit se détacher de sa propre manière et beaucoup étudier d'après Augustin Carrache, les Carraches, Villamene, Rapahaël, Dominiquain, Poussin, etc.

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → qualités
MANIÈRE ET STYLE → le faire et la main
MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure

Quotation

Il faut donc, comme je viens de le dire, que le graveur soit intelligent & habile homme, parce qu’il se rencontre quelquefois des couleurs claires sur d’autres claires, qui ne font d’effet que par leur différence, & qui causent ce que nous appellons un corps percé, accident fort à éviter, parce qu’il ruine l’intelligence du clair-obscur.

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → qualités
MANIÈRE ET STYLE → le faire et la main