TERRASSE (n. f.)

TERM USED IN EARLY TRANSLATIONS
GROUND (eng.) · LAND (eng.)

FILTERS

LINKED QUOTATIONS

6 sources
7 quotations

Quotation

Terrasse. On appelle ainsi, en terme de peinture le devant des Païsages.

Conceptual field(s)

GENRES PICTURAUX → paysage

Quotation

Paysages.
Il faut ébaucher vos terrasses les plus proches, qu’elles doivent estre, brunnies avec du Vert de Vessie, ou d’Iris, du Bistre, & un peu de Vert de montagne, pour donner du corps à la couleur.
Pour celles qui sont un peu plus esloignées on fait une couche d’Ocre & de Blanc, puis on ombre avec du Bistre, & à quelques-unes on mesle un peu de Vert pour les ombres.
Il se trouve quelque fois sur les devans de certaines terrasses rougeastres, qui s’ébauchent avec du brun rouge, du Blanc, un peu de Vert finissant de mesme, y mettant un plus de Vert.

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

Quotation

LXXXX.
Premierement aprés avoir ordonné l’œconomie de vostre Païsage comme de vos autres Piéces, il faut ébaucher vos Terrasses les plus proches quand elles doivent paroistre brunes avec du Verd de Vessie, ou d’Iris, du Bistre, & un peu de Verd de Montagne, pour donner du corps à vostre couleur, il faut ensuite pointiller avec ce meslange, mais un peu plus brun, y ajoûtant quelques fois du Noir.
Pour celles qui sont claires, l’on fait une couche d’occre & de blanc, puis l’on ombre & l’on finit avec du bistre ; en quelques-unes on mesle un peu de Verd, particulierement pour les ombrer & finir.
Il y a aussi quelques fois sur les devans de certaines terrasses rougeâtres, elles s’ébauchent avec du brun-rouge, du Blanc, & un peu de Verd, & se finissent de mesme, y mettant un peu plus de verd.
Pour faire des herbes & autres feüillages sur les terrasses les plus proches, il faut aprés qu’elles sont finies, les Ebaucher de verd de Mer, ou de Montagne, & un peu de Blanc, & pour celles qui sont jaunâtres y méler du Massicot, ensuite on les ombre avec du verd d’Iris, ou du bistre & de la pierre de fiel, si l’on veut qu’elles paroissent mortes.
Les Terrasses qui sont un peu plus éloignées, s’ébauchent de Verd de Montagne ; on les ombre, & on les achéve avec du Verd de Vessie, y ajoûtant du Bistre, pour donner des coups par-cy par-là.
Celles qui s’éloignent encore d’avantage, se font avec du Verd de Mer & un peu de bleu, & s’ombrent de Verd de Montagne.
Enfin, plus elles fuyent, plus il les faut faire bleuâtres ; & les derniers lointains doivent estre d’outremer & de blanc, y mélant en quelques endroits de petites Teintes de Vermillon.

term translated by GROUND in BOUTET, Claude, The Art of Painting in Miniature: Teaching The speedy and perfect Acquisition of that Art without a Master. By Rules so easy, and in a Method so natural as to render this charming Accomplishment universally attainable. Containing I. The Difference between Painting in Miniature, and other Kinds of Painting. II. The Management of Colours in Draperies, Linnen, Lace, Furrs, &c. III. The Method of mixing Colours for Carnations ; for painting of Architecture, or any Building of Stone or Wood ; for Landskips, Terrasses, Water, Ruins, Rocks, &c. IV. The Art of Painting all Sorts of Flowers, with the proper Colours required to represent Nature to the highest Perfection. V. The various Methods of Painting. Translated from the Original French. The Fourth Edition. To which are now added, I. Certain Secrets of one of the greatest Italian Painters for making the finest Colours, Burnished Gold, Shell Gold, &c. II. Some general instructive Lessons for the Art of Drawing. And III. The Usefulness and Benefit of Prints, London, J. Hodges - J. James - T. Cooper, 1739., p. 51-52.
term translated by LAND in BOUTET, Claude, The Art of Painting in Miniature: Teaching The speedy and perfect Acquisition of that Art without a Master. By Rules so easy, and in a Method so natural as to render this charming Accomplishment universally attainable. Containing I. The Difference between Painting in Miniature, and other Kinds of Painting. II. The Management of Colours in Draperies, Linnen, Lace, Furrs, &c. III. The Method of mixing Colours for Carnations ; for painting of Architecture, or any Building of Stone or Wood ; for Landskips, Terrasses, Water, Ruins, Rocks, &c. IV. The Art of Painting all Sorts of Flowers, with the proper Colours required to represent Nature to the highest Perfection. V. The various Methods of Painting. Translated from the Original French. The Fourth Edition. To which are now added, I. Certain Secrets of one of the greatest Italian Painters for making the finest Colours, Burnished Gold, Shell Gold, &c. II. Some general instructive Lessons for the Art of Drawing. And III. The Usefulness and Benefit of Prints, London, J. Hodges - J. James - T. Cooper, 1739., p. 51-52.

Conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → composition
GENRES PICTURAUX → paysage
EFFET PICTURAL → perspective

Quotation

Terrasse en Peinture est un espace de terre ou tout-à-fait dénué ou peu chargé d’herbes, comme sont les grands chemins & les lieux souvent frequentés. On n’emploie gueres les terrasses que sur le devant du Tableau où elles doivent être spacieuses & bien ouvertes, accompagnées si l’on veut de quelque verdure qui s’y trouve comme par accident, aussi-bien que quelques pierres qui étant placées avec prudence, rendent la terrasse plus vraisemblable.

Conceptual field(s)

GENRES PICTURAUX → paysage

Quotation

LIVRE D’OYSEAUX.
Dans la plus grande partie de ce Livre [ndr : Livre de fleurs et d’oiseaux de Nicolas Robert], vous trouverez les oyseaux dans des Païsages bien ordonnez & agreables, dont l’explication & la maniere de les peindre est d’une grande utilité, puisque le païsage est une des plus belles parties de la Peinture.
La premiere feüille de ce Livre qui contient l’Aigle Royal, peut vous servir d’exemple pour pouvoir peindre des Païsages, en observant la place de l’oyseau qui peut se peindre sans blanc, au lieu que dans le Païsage le blanc est absolument necessaire.
Quand vous aurez poncé ou calqué cette premiere feüille sur votre vêlin, & que vous aurez marqué les principaux traits à la pointe d’argent, […], vous coucherez le Ciel de vostre Païsage avec un gros pinceau & à grands coups, d’outremer & de blanc mêlez ensemble uniment, & s’il n’est uni à la premiere couche, vous le coucherez une seconde fois.
L’horizon qui descend jusques sur les montagnes, se fait de la même teinte, en y ajoûtant plus de blanc mêlé avec du carmin […], il faut noyer la couleur de l’orizon avec celle du Ciel imperceptiblementt, en telle sorte que l’on n’y puisse remarquer de separation.
[…].
Les premiers loingtains se font avec la teinte du Ciel, en y ajoûtant plus d’outremer & de carmin ; […].
Pour faire les terrasses éloignées, vous prendrez du verd de montagne, de l’outremer, & un peu de vermillon mêlez ensemble […].

Conceptual field(s)

GENRES PICTURAUX → paysage
MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

Quotation

Comme le Païsage de la premiere feüille [ndr : du Livre de fleurs & d’oiseaux de Nicolas Robert] est un des moins considerables, & que l’explication de tous les autres demande un trop grand tems, outre que dans les Païsages toutes les mêmes couleurs se rencontrent, ou plus brunes ou plus claires, je me suis proposé pour garder un milieu, de vous donner une idée generale de toutes les parties qui composent le Païsage, & de vous en donner une explication exacte.
Le Ciel d’un Païsage se peut peindre de plusieurs manieres, […].
Pour l’horizon, prendre de la mine de plomb, […].
Pour les loingtains, les coucher du premier mélange du Ciel, les plus éloignez les ombrer d’outremer clair, […].
Pour les terrasses éloignées, faut prendre de la terre d’ombre, […].
Pour les terrasses du devant, les ébaucher de terre d’ombre, […].
Les arbres se peuvent peindre de differentes façons ; […].

Conceptual field(s)

GENRES PICTURAUX → paysage
MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

Quotation

[...]
TERRASSE, par rapport à la Peinture, s’entend d’un espace de terre dénué ou peu chargé d’herbes & de plantes, comme sont les grands chemins, & d’autres lieux forts fréquentés. 
« On n’employe gueres les
terrasses, dit Mr de Piles, que sur le devant du tableau ; elles doivent être spacieuses & bien ouvertes, accompagnées si l’on veut de quelque verdure, qui s’y trouve comme par accident, aussi bien que de quelques cailloutages, qui étant jettés avec prudence, rendent la terrasse plus vrai-semblable. » [...].

Conceptual field(s)

GENRES PICTURAUX → paysage