IMITATEUR (n. m.)

PEINTURE, TABLEAU, IMAGEstatut de l'oeuvre : copie, original...
L’HISTOIRE ET LA FIGUREfigure et corps
MANIÈRE ET STYLEle faire et la main
CONCEPTS ESTHETIQUESnature, imitation et vrai
MATERIALITE DE L’ŒUVREtechnique de la gravure
L’ARTISTEqualités
EMULATOR (eng.) · IMITATOR (eng.) · IMITATORE (ita.) · NABOOTSER (nld.) · NAVOLGER (nld.)
TERM USED AS TRANSLATIONS IN QUOTATION
COUNTERFEITER (eng.)
TERM USED IN EARLY TRANSLATIONS
IMITATE (TO) (eng.) · IMITATORE (ita.) · IMITIEREN (deu.)

FILTERS

CONCEPTUAL FIELDS

LINKED QUOTATIONS

6 sources
6 quotations

Quotation

[...] Ledit Marc Antoine [ndr : Marc-Antonio Raimondi] a tesmoigné par ses Œuvres qu’il estait fort exact imitateur de ses [ndr : Raphaël]  Originaux, mais non pas de rechercher une grande liberté de burin, & beauté en l’ordre & arrangement des hacheures, fortifiement & affaiblissement d’icelles, suivant le pres & le loin à l’égard du Tableau ou section, ainsi au contraire tout y paroist d’une mesme force, qui est à dire comme si tout estoit en un mesme plan [...]

Conceptual field(s)

PEINTURE, TABLEAU, IMAGE → statut de l'oeuvre : copie, original...
MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure

Quotation

Des mesures universelles des corps
Je dis que les mesures universelles des corps doivent s’observer dans les longueurs des figures seulement & non aux largeurs, parce que c’est une chose loüable & merveilleuse dans la nature, que de toutes ses productions on n’en void aucun de quelque espece que ce soit, laquelle considerée en particulier, soit precisément semblable à un autre ; c’est pourquoy vous qui estes imitateur de cette nature , prenez garde & considerez la varieté de ces contours : neanmoins je suis bien d’advis que vous évitiez les choses qui paroissent monstrueuses, comme des jambes trop longues […] : observez donc les mesures des jointures, & les grosseurs dans lesquelles la nature se plaist à diversifier, pour faire de mesme à son exemple.

term translated by IMITATORE in DA VINCI, Leonardo, Trattato della pittura di Lionardo da Vinci, novamente dato in luce, con la vita dell'istesso autore, scritta da Rafaelle Du Fresne. Si sono giunti i tre libri della pittura, & il trattato della statua di Leon Battista Alberti, con la vita del medesimo, TRICHET DU FRESNE, Raphaël (éd.), Paris, Jacques Langlois, 1651., p.47
term translated by IMITATE (TO) in DA VINCI, Leonardo, A Treatise of Painting by Leonardo da Vinci. Translated from the Original Italian, and adorn'd with a great Number of Cuts. To which is prefx'd, The Author's Life ; Done from The last Edition of the French, London, J. Senex - W. Taylor, 1721., p.102
term translated by IMITIEREN in DA VINCI, Leonardo, Des vortreflichen Florentinischen Mahlers Lionardo Da Vinci Hoch-nützlicher Tractat von der Mahlerey, BÖHM, Johann Georg (éd.), Nürnberg, Johann Georg Böhm, 1724., p.11

Conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → figure et corps

Quotation

Je le redis donc encore avec plus de confiance : apprenons à critiquer nos propres ouvrages à la vûë des beautez que nous découvrons dans ceux des autres ; ne rougissons point de chercher à les étudier ; ne craignons point qu’on nous accuse d’être de serviles imitateurs, quand nous aurons l’adresse de nous approprier les parties qui nous manquent, & de les joindre à celles que nous possedons. Le goût de dessein de celui-ci est plus noble & plus délicat que le vôtre, mais votre coloris l’emporte sur le sien ; ne pouvez-vous, sans perdre ce que vous avez acquis dans la couleur, faire votre profit de son heureuse maniere de dessiner ? Raphaël n’a t-il pas ajouté une nouvelle grandeur à la sienne à la vûë des ouvrages de Michel-Ange, sans se dépoüiller de sa sage simplicité & des graces nobles qui le caracterisent. Louis Carrache a-t-il passé pour un plagiaire, pour avoir étudié les tournures naïves & piquantes du Correge ? J’ai entre mes mains des études d’Annibal d’après Raphaël d’une beauté à faire comprendre qu’il étoit déjà digne de sa grande reputation lorsqu’il les a faites. Le Roy possede un Tableau de Vandeik d’après Le Titien, qui n’est point l’ouvrage d’un écolier.

Conceptual field(s)

MANIÈRE ET STYLE → le faire et la main
CONCEPTS ESTHETIQUES → nature, imitation et vrai

Quotation

Ce qui peut le plus arrêter un amateur dans l’examen des tableaux, ce sont ceux qu’on peut appeler équivoques, faits par les disciples des grands maîtres, disciples qui ont entièrement suivi leur manière, ou par ceux qui ont peint dans leur goût & que nous nommerons ici IMITATEURS.

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → qualités
PEINTURE, TABLEAU, IMAGE → statut de l'oeuvre : copie, original...

Quotation

Le Génie doit donc avoir un appui pour s’élever & se soutenir, & cet appui est la nature. Il ne peut la créer, il ne doit point la détruire ; il ne peut donc que la suivre & l’imiter, & par conséquent tout ce qu’il produit ne peut être qu’imitation.
Imiter, c’est copier un modèle. Ce terme contient deux idées. I° le Prototype qui porte les traits qu’on veut imiter. 2° la Copie qui les représente. La Nature, c’est-à-dire tout ce qui est, ou comme nous concevons aisément comme possible, voilà le prototype ou le modèle des Arts. Il faut, comme nous venons de le dire, que l’industrieux imitateur ait toujours les yeux attachés sur elle, qu’il la contemple sans cesse : Pourquoi ? C’est qu’elle renferme tous les plans des ouvrages réguliers, & les desseins de tous les ornemens qui peuvent nous plaire. Les Arts ne créent point leurs règles : elles sont indépendants de leur caprice, & invariablement tracées dans l’exemple de la Nature.
Quelles sont donc les fonctions des Arts ? C’est de transposer les traits qui sont dans la Nature, & de les présenter dans des objets à qui ils ne sont point naturels. C’est ainsi que le ciseau du statuaire montre un héros dans un bloc de marbre. Le peintre par ses couleurs, fait sortir de la toile tous les objets visibles.

Conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → nature, imitation et vrai
L’ARTISTE → qualités

Quotation

Au reste ce qui a été dit jusqu’ici ne regarde [p. 88 142] que les commençans : on a tâché de leur montrer la route la plus sûre & la plus abrégée pour conduire à la perfection leur Art. Ceux qui par des talens supérieurs ou par une expérience consommée ont acquis la réputation d’habiles gens, sont au-dessus de ces règles. Leur génie est en quelque façon leur seule loi : toute sorte de travail est bon sous leur main, & le goût avec lequel ils le placent le rend toujours excellent, quelqu’éloignés qu’ils soient des principes avec lesquels on grave ordinairement ; Mais ces manieres sont quelque-fois de nature à n’être point susceptibles d’imitation, & pourroient perdre plûtôt que de perfectionner ceux qui voudroient les suivre, parce qu’en dégénerant elles n’ont plus aucun merite, & qu’un servile imitateur, n’y mettant pas la même science, & n’en taisant pour ainsi dire que la charge, peut prendre une mauvaise maniere en suivant un bon original. C’est pourquoi l’on ne sçauroit trop faire d’attention, à en chercher une qui ne soit point vicieuse quand on commence à graver. Telle est par exemple celle de Corneille Vischer, & quoique l’on soit bien éloigné d’atteindre à la perfection des ouvrages de ce grand homme, cependant son imitation conduit toujours à un goût moëlleux & à une maniere excellente.

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → qualités
MANIÈRE ET STYLE → le faire et la main