AZUR

AZUR (eng.) · BLAU-AZUR (deu.) · HIMMELBLAU (deu.)
TERM USED IN EARLY TRANSLATIONS
AZUR (eng.) · AZZURRO (ita.) · BLAU (deu.) · BLAU-AZUR (deu.)

FILTERS

CONCEPTUAL FIELDS

LINKED QUOTATIONS

5 sources
7 quotations

Quotation

Of Blew.
Blew hath his Etymon from the hye Dutch,
Blaw, from whence he calleth Himmel-blaw, that which we call skye colour or heavens-blew, in Spanish it is called Blao or Azul, in Italian Azurro, in French Azur of Lazur an Arabian word, which is the name of a stone, whereof it is made, called in Greeke κυάνεος and in Latine Cyaneus a stone, […].
The principal blewes with us in use are,
Blew Bice.
Smalt.
Litmouse blew.
Inde Baudias.
Florey blew.
Korck or Orchall.

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

Quotation

Des couleurs
L’azur et le verd ne sont pas de soy des couleurs simples, parce que l’azur est compose de lumiere & de tenebres, comme celuy de l’air, c’est à dire, d’un noir tres parfait, & d’un blanc tres-pur ; le verd se compose d'une couleur simple & d'une couleur composée, lesquelles sont l'azur et le jaune. […]

term translated by AZZURRO in DA VINCI, Leonardo, Trattato della pittura di Lionardo da Vinci, novamente dato in luce, con la vita dell'istesso autore, scritta da Rafaelle Du Fresne. Si sono giunti i tre libri della pittura, & il trattato della statua di Leon Battista Alberti, con la vita del medesimo, TRICHET DU FRESNE, Raphaël (éd.), Paris, Jacques Langlois, 1651., p.43
term translated by AZUR in DA VINCI, Leonardo, A Treatise of Painting by Leonardo da Vinci. Translated from the Original Italian, and adorn'd with a great Number of Cuts. To which is prefx'd, The Author's Life ; Done from The last Edition of the French, London, J. Senex - W. Taylor, 1721., p.96
term translated by BLAU in DA VINCI, Leonardo, Des vortreflichen Florentinischen Mahlers Lionardo Da Vinci Hoch-nützlicher Tractat von der Mahlerey, BÖHM, Johann Georg (éd.), Nürnberg, Johann Georg Böhm, 1724., p.183

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

Quotation

Divers preceptes de la peinture
Les contours & la figure de quelque partie que ce soit aux corps ombreux se discernent malaisément dans les ombres & dans les grands clairs, mais les parties de ces mesmes corps qui se rencontrent entre les extremitez de la lumiere & de l’ombre sont les plus reconnaissables. La perspective en ce qui concerne la peinture, se divise en trois parties principales, dont la premiere consiste en la diminution de quantité qui se fait dans la dimension des corps selon leurs diverses distances. La deuxiéme est celle qui traitte de l’affoiblissement des couleurs de ces mesmes corps. La troisiéme, enseige à exprimer la diminution de connoissance ou discernement des figures, & de tous les corps par la sensibilité des termes de leurs contours, selon l’inégalité de leurs distances. L’azur de l’air est d’une couleur composée de lumiere & de tenebres […]. Entre les choses d’une égale obscurité, & qui sont en une pareille distance, celle-là se montrera plus obscure, laquelle terminera sur un champ plus clair, & il en ira de mesme du contraire. La chose qui sera peinte avec plus de blanc & plus de noir, monstera un plus grand relief qu’aucune autre : Pour cét effet j’advertis le peintre de colorir & d’habiller ses figures de couleurs vives & les plus claires qu’il pourra ; car s’il fait des teintes obscures, elles n’auront guere de relief, & paroistront peu de loin ; ce qui arrive parce que les ombres de tous les corps sont obscures, & si vous faites une drapperie d’une teinte obscure, il y aura peu de difference du clair à l’ombré, au lieu que dans les couleurs vives & claires la difference s’y connoistra.

term translated by AZZURRO in DA VINCI, Leonardo, Trattato della pittura di Lionardo da Vinci, novamente dato in luce, con la vita dell'istesso autore, scritta da Rafaelle Du Fresne. Si sono giunti i tre libri della pittura, & il trattato della statua di Leon Battista Alberti, con la vita del medesimo, TRICHET DU FRESNE, Raphaël (éd.), Paris, Jacques Langlois, 1651., p.104
term translated by AZUR in DA VINCI, Leonardo, A Treatise of Painting by Leonardo da Vinci. Translated from the Original Italian, and adorn'd with a great Number of Cuts. To which is prefx'd, The Author's Life ; Done from The last Edition of the French, London, J. Senex - W. Taylor, 1721., p.176
term translated by BLAU-AZUR in DA VINCI, Leonardo, Des vortreflichen Florentinischen Mahlers Lionardo Da Vinci Hoch-nützlicher Tractat von der Mahlerey, BÖHM, Johann Georg (éd.), Nürnberg, Johann Georg Böhm, 1724., p.178

Conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → perspective
MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs
EFFET PICTURAL → qualité des couleurs

Quotation

L’Outremer, est un azur tres fin, & le plus beau que le Peintre puisse employer, il s'en fait de si riche qu'il couste au delà de l’or, veu qu'il y en a, de quarante à cinquante escus l'once : On le tire par un grand artifice du l'Apis Lazuli qui est marquetée de petites estoilles d'or, aussi dit-on que c'est la mere veine de ce Roy des métaux ; Ce qui est croyable; puis qu’elle a beaucoup de raport avec l'or, & sur tout en ce qu'elle resiste à l'examen du feu d'où elle sort avec sa premiere beauté. Voyla pourquoy les Peintres experts font rougir la lame d'un couteau lorsqu'ils veulent achepter l'Outremer, & en mettent un peu dessus, observant s'il change de couleur, auquel cas il est falsifié Ou il faut remarquer, que toutes les pierres d'où sont tirez les Azurs, se trouvent dans les mines, ou au voisinage de celles des metaux, & que selon l'imperfection d’iceux, les Azurs qui en proviennent le sont aussi, quelque belle monstre qu'ils ayent en apparence ; Voyla pourquoy ils deviennent livides & obscurs au susdit examen, s'ils sont d'une mine où il y ait de Plomb : Si de l'estaing, sandrés : Si de celle du fer, jaune ou rouge sale : & vert si c'est des mines de cuyvre, à cause du Vitriol qui y abonde selon les Philosophes Chimiques. De sorte que la longueur du temps fait sur les Tableaux une partie des effects que la lame rougie fait en peu d'espace ausdits Azurs, ce qui n'arrive point au vray Outremarin qui morgue le temps & les flammes; les bons Peintres (j’entens les grands Coloristes & qui sont bien payez) en mettent dans les carnations pour les rendre plus nobles & les faire tenir. Quelques-uns l'appellent Azur-d'Acre, d'où sans doubte a esté tiré celuy d'Outremer, parce qu'anciennement cet Azur estoit apporté d'Acre, ville sur le bord de la mer de ludée, & que les voyages qui se font en ces lieux font appeliez d'outremer.

outremer

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

Quotation

Dans cette sorte de travail [ndr : détrempe] toutes les couleurs sont propres, excepté le Blanc de chaux, qui ne sert que pour la fraisque ; mais il faut toujours employer l’Azur, & l’Outremer avec de la colle faite de peaux de gans, ou de parchemin, parce que les jaunes d’œufs font verdir les couleurs bleuës, ce que ne fait pas la colle, ny la gomme ; soit que l’on travaille contre les murs, soit sur des planches de bois, ou autrement, & prendre garde quand c’est contre des murailles qu’elles soient bien seiches ; Il faut mesme leur donner deux couches de colle toute chaude avant que d’y appliquer les couleurs qu’on détrempe si l’on veut seulement avec de la colle ; car la composition qu’on fait avec des œufs, & du lait de figuier n’est que pour retoucher plus commodement, & n’estre pas obligé d’avoir du feu qui est necessaire pour tenir la colle chaude.

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

Quotation

Azur. Ce que nous appelons vulgairement azur & outremer est une couleur bleuë dont les Peintres se servent. Les Arabes la nomment lazul ; On le fait d’une pierre que l’on nomme lapis lazuli.

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

Quotation

AZUR, autrement appellé Outremer, est une couleur d’un fort beau bleu. Voyez Outremer.

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs