WEERSCHIJN (n. m.)

REFLECTION (eng.) · REFLEXIO (lat.) · RÉFLEXION (fra.) · WIDERSCHEIN (deu.)
TERM USED IN EARLY TRANSLATIONS
/ · REFLECTION (eng.) · WIDERSCHEIN (deu.)
KERN, Ulrike, Light and Shade in Dutch and Flemish Art. A History of Chiaroscuro in Art Theory and Artistic Practice in the Netherlands of the Seventeenth and Eighteenth Centuries, Turnhout, Brepols, 2013.
WEISS, Philipp, « We(d)erschijn als Kernbegriff der Diskussion des malerischen Lichts bei Karel van Mander », dans FRITZSCHE, Claudia, LEONHARD, Karin et WEBER, Gregor J. M. (éd.), "Ad fontes!" niederländische Kunst des 17. Jahrhunderts in Quellen, Petersberg, Imhof, 2013, p. 35-53.
Anciens (les)
École vénitienne

FILTERS

LINKED QUOTATIONS

3 sources
9 quotations

Quotation

35 Soo oock om te maken met naeckte leden
Vulcanum, Siclopen, die met verfellen {Om Vulcani smisse, en dergelijcke dingen te schilderen.}
T’gheerghte Gibelli daveren deden
Daer sy Iuppiter zijn blixemen smeden
Machmen teghent t’licht een van dees ghesellen
Gheheel overschaduwen ende mellen
Het licht des vuyrs gherakende van vooren
Den omtreck hier ende daer naer behooren.
 
36 Maer die staen achter de vierighe voncken,
Moeten des weerschijns levereye draghen,
Hun van het gloeyend’ yser-werck gheschoncken,
Welck daer verwet de rootse der  speloncken
Met schaduwen ende vierighe daghen
Die oock van onder op comen gheslaghen
Tegen de verborstelde wreede troengen
Stuerlijck siende naer haer ruyde besoengen.
 
37 T’licht op zijn plaetse wesend’, is te wachten,
Waer t’weerschijn de schaduw’ oock moet verknapen,
maer om te spreken van lichten en nachten,
In’t Roomsch Vaticano blijcken de crachten,
Daer men Petrum swaerlijck siet ligghen slapen,
Tusschen twee Crijchslieden, op welcker wapen
Het weerschijn van den Enghel in den Kercker,
Tuyght wel wat Raphael was voor een wercker.{Exempel van geschilderden nacht, met verscheyden lichten, ghedaen van Raphael.}

[D'après NOLDUS 2008, p. 114-115:] 35 De même, pour peindre, avec leurs membres nus, Vulcain et les Cyclopes, qui, de leurs coups, {Pour peindre la forge de Vulcain et des sujets semblables.} faisaient trembler le mont Gibelli en forgeant les foudres de Jupiter, on peut poser à contre-jour un de ces compagnons, entièrement dans l’ombre, et représenter la lueur du feu touchant ici et là, comme il faut, son contour, débordant du côté qui nous fait face. 36 Mais ceux qui se tiennent derrière les étincelles ardentes doivent porter sur la livrée l’éclat donné par le fer incandescent colorant les parois de la caverne avec des ombres et des taches brillantes ; il y en a qui frappent aussi, d’en bas, les visages durs et broussailleux aux regards revêches tournés vers leurs rudes besognes. 37 Puisque la lumière est fixe, on peut déterminer où le reflet doit voisiner avec l’ombre Mais, pour parler de lumières et nocturnes : dans le Vatican à Rome, on peut en voir un excellent exemple dans une scène où Pierre dort profondément entre deux soldats dont les armes reflètent l’Ange qui entre dans le Cachot et témoignent de l’artiste qu’était Raphaël. {Exemple d’un nocturne avec diverses lumières peint par Raphaël.}

Conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → qualité de la lumière

Quotation

39 Onder al die nachten pleghen te stichten
Van verwen op Tafereelen figuerlijck,
Met stralighe wederglansende lichten,
Con den ouden Bassano de ghesichten {Den ouden Bassan was uytnemende van nachten te schilderen, en aerdich te reflexeren.}
Wtnemende wel bedrieghen natuerlijck :
Want het schijnt datmen siet voor ooghen puerlijck
Vlammen, Toortsen, brandende lampen hanghen,
En Potten en Ketels t’weerschijn ontfanghen.

[D'après NOLDUS 2008, p. 115:] 39 Parmi ceux qui ont l’habitude de réaliser des nuits avec des couleurs sur des Tableaux, avec des lumières brillantes et chatoyantes, le vieux Bassan parvient, avec excellence et naturel, {Le vieux Bassan était excellent à peindre les nuits et plaisant dans la réflexion.} à tromper l’œil car il semble qu’on a clairement devant les yeux des flammes, des Torches, des lampes en suspension et des Pots et des Chaudrons qui reçoivent un weerschijn.

Conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → qualité de la lumière

Quotation

50 Nu zijnd’ uyt de doncker nachten ghescheyden,
Vindend’ ons daer den dagh is in saysoene,
En den lustighen tijdt, in groene weyden,
Daer ligghend’ en sittend’, om ons vermeyden,
Soo begint den weerschijn zijn werck te doene,
Want wy worden deelachtich daer het groene
In onse troengen ende naeckte huyden, {Van de Reflectie der groenheyt in den naecten, daer men in groen weyden oft hoven sittet.}
Van het loof der Boomen, grassen, en cruyden.
 
51 Desghelijcx, waer troengen oft naeckte lijven {Van wederschijn der naecten, tegen eenige gecoleurde dingen.}
Schaduwen teghen wolle, sijd’, oft lijnen,
De Reflexy sal haren aerdt bedrijven,
T’zy wat gheel oft root, deelachtich beclijven
Sal de Carnaty met sulck wederschijnen : {Groote vlacke Reflectien staen somtijden wel, doch is toe te sien, dat de cleen weerschijnen aen den naecten geen drooghte oft misstaen en gheven.}
Oock sietmen daer de Musculen verdwijnen
Teghen malcanders een Reverberaty,
Ghelijck als Carnaty teghen Carnaty.

[D'après NOLDUS 2008, p. 118:] 50 Ayant quitté la nuit sombre, nous nous trouvons au plus fort du jour et de la belle saison, étendus ou assis dans les prés verts, pour nous divertir. Alors, le reflet commence à montrer son effet, car nous recevons la teinte verte du feuillage des Arbres, de l’herbe et des plantes sur nos visages, et notre peau nue. {Des réflexions du vert sur les nus quand ils se trouvent dans des prés verts ou des jardins.} 51 De même, là où des visages ou corps nus se trouvent à l’ombre, à côté de la laine, la soie ou le lin, la Réflexion s’effectuera selon sa propre nature. {Sur le reflet, dans des nus posés à côté d’objets colorés.} La Carnation se teintera, par de tels reflets, d’un peu de jaune ou de rouge. {De grands Reflets plats sont parfois du meilleur effet, mais il faut faire attention à ce que des petits reflets ne donnent pas aux nus une certaine sécheresse ou un aspect malséant.} On voit aussi, à l’endroit où les Muscles se fondent, une réverbération : de la Carnation reflétée sur elle-même.

Conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → qualité de la lumière

Quotation

18 Nu in sijden en weerschijnsels verscheyden,
Worden in’t ghemeen al ghepresen grootlijck
De Venetianen, die wel t’arbeyden {Exempel, Venetiaensche Schilders in schoon sijdekens en weerschijnsels of mengselen.}
Met de verwe weten, en soo beleyden,
Dat de hooghsels uyt schijnen steken blootlijck :
maer altijt behoeftmen te voeghen nootlijck
Sulcke hooghsels in weerschijnende sijden,
Als d’Aenstootende verwe best mach lijden.
 
19 Op datse malcander niet en besmitten, {Verwen waer te nemen, om weerschijnen te maken.}
Ghelijck lacken lijden wel lichte blaeuwen,
En de smalten lijden wel lacke witten,
Licht masticot mach nevens t’groen wel sitten,
Assche-wit laet hem met schiet-geel wel schaeuwen,
Purper met blaeu oft root, jae en de graeuwen
Verscheyden, laten hun wel schoon verhooghen,
Hier moetmen op veelderley wijsen pooghen.

[D'après NOLDUS 2008, p. 158:] 18 En ce qui concerne les soies et divers types de reflets, les Vénitiens sont en général très appréciés. {Exemple des Peintres vénitiens pour leurs belles soies et leurs reflets aux couleurs changeantes.} Ils savent bien travailler avec les couleurs, et les arrangent de telle sorte que les éminences semblent sortir du tableau. Mais, quand on peint des soies changeantes, il faut toujours absolument appliquer aux clairs des couleurs que les couleurs voisines supportent le mieux 19 pour qu’il n’y ait aucun conflit. {Étudiez les couleurs pour faire des reflets.} Par exemple, les laques supportent bien des bleus clairs et les smalts des laques tempérées de blanc ; le massicot clair va bien avec le vert, tandis que le blanc cendré doit être ombré avec du jaune de gaude. le pourpre fait une belle éminence avec du bleu ou du rouge, et les demi-teintes avec toutes les couleurs claires. On doit essayer cela de différentes façons.

École vénitienne

Conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → vêtements et plis
CONCEPTION DE LA PEINTURE → lumière

Quotation

Uyt alle welcke volght de nootwendighe, kennisse vande houdinge, {Houdinge} welcke met recht de perspective, ofte proportionele verflauwinge der Coleuren mach genoemt worden: En dese niet verstaen wordende, kan nimmer yets natuerlicks in een Schilderye gearbeyt werden, gemerckt de houdinge het selve gevoelen dat onse oogen in ’t beschouwen van ’t leven komen te genieten, inde Schilderyen kan verschaffen. Soo moetmen oock tot de Coloreeringe verstaen de nature der Reflexien of weerschijnen, {Reflexien} waer en hoe die vallen of niet vallen konnen, wat koleuren sy aennemen of verwisselen, ende diergelijcke dingen meer, gelijck wy in ons leste Boeck sullen toonen.

[suggested translation, Marije Osnabrugge:] From all this it follows that the necessary knowledge of the harmony [ndr: translation of houding], {Harmony} which may rightfully be called the perspective or proportional fading of the colors: And if it is not understood, one can never work something natural into a Painting, seen that the harmony can provide in Paintings the same feeling that our eyes get to enjoy in observing life. As such with regard to the Coloring one should also understand the nature of Reflections, {Reflections} where and how they can fall or not fall, which colors they assume or change, and more such things, as we will show in our last book.

At the end of the citation, Goeree refers to the last book which he intended to write, but never did. In the English language, there is but one word for reflection, which is why the Dutch repetition of terms (reflexie, weerschijn) is omitted in the translation. [MO]

reflexie

Conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → lumière
EFFET PICTURAL → qualité de la lumière

Quotation

Wat de koleuren, welke in wederschyn gebruikt worden, belangt, daar van zal ik
dit zeggen: Dat by muskus koleur mastikot best past, met licht purper of paars in de weêrschyn: by asblaauw, past geelachtig wit, en de weêrschyn van roozekoleur: by
auripigment past donker purper, en blaauwe weêrschyn: op schoon groen voegt
wel koleur de rose, met hemelsch blaauwe wederschyn: by purper of paars voegt napels geel, en een wederschyn van zee-groen.

[D'après DE LAIRESSE 1787, p. 328:] Quant aux couleurs changeantes, voici les remarques que j’ai faites à cet égard. Près du brun de musc, c’est le massicot avec une nuance pourpre tendre ou violette qui convient le mieux. Près du bleu tendre ou du gris cendré, il faut placer du blanc jaunâtre avec une couleur nuance couleur de rose. A côté de l’orpin jaune il convient de mettre du pourpre foncé avec une nuance bleuâtre. La couleur de rose avec du bleu céleste, fait bien sur du beau verd. Le pourpre & le violet produisent un bon effet près du jaune de Naples, avec une nuance verd de mer.

term translated by REFLECTION
term translated by WIDERSCHEIN

Conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → couleur

Quotation

Maar vooral dient opgemerkt te worden, dat alle wederschynende stoffen in de schaduwe hunne eigene koleur behouden, te weeten die van het hoogsel; en dat men niet die misslag der Ouden begaa, welke alle wederschynende kleedtjens van twee koleuren schilderden, gelyk een geel stof met blaauw weêrschyn geschaduwd. Zo maakten zy het hoogsel geel, en de schaduw blaauw […]Waarlyk een groot misverstand, geheel tegen de natuur strydende

[D'après DE LAIRESSE 1787, p. 328:] Il est nécessaire de faire ici une réflexion ; savoir, que les étoffes de couleur changeantes conservent dans l’ombrene leur couleur constituante, c’est-à-dire, celle de leur rehauts, & que par conscient il ne faut pas tomber dans l’erreur des anciens, qui donnoient aux étoffes changeantes deux couleurs ; comme, par exemple, une étoffe jaune ombrée avec une nuance bleuâtre. De sorte qu’ils faisoient les rehauts jaunes & les ombres bleues […] une grande faute, & complètement contraire à la nature.

Anciens (les)

term translated by REFLECTION
term translated by WIDERSCHEIN

Conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → qualité des couleurs

Quotation

Al het geene ik hier wegens de schikking der koleuren gezegd heb, is niet te verstaan van een beeld alleen, maar voor alle gelegentheden; zo wel op malkander passende, als ook boven, neven of by malkander […] Als men maar gedenkt, dat een heele koleur met weêrschyn, en een weêrschyn met een heele koleur moet geschakeerd werden, zal men bespeuren wat een ordentelykheid in deze zaak waar te neemen is, om een welstand te doen voortkomen en het oog te voldoen.

[D'après DE LAIRESSE 1787, p. 343:] […] la disposition des couleurs ne doit pas être appliquée à une figure seulement ; mais peut servir dans toutes les circonstances, en plaçant ces couleurs les unes sur les autres, ou les unes à côté des autres. […] En se rappellant qu’une couleur unie doit être nuancée avec une couleur mêlée ou changeante, & une couleur changeante ou mêlée avec une couleur franche ou unie, on s’appercevra facilement quelle convenance il faudra observer pour qu’il en résulte un accord qui plaise à l’œil.

term translated by /
term translated by WIDERSCHEIN

Conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → qualité des couleurs

Quotation

Wegens de weêrschyn in 't water, heb ik, buiten de verkorting en de reflexie, al over lang eenige twyffeling gehad, ten opzichte van de ongelykheid derzelve en de voorwerpen die daar in schynen; konnende wel oordeelen, volgens de regels van de Optica of de Perspectief-practyk, dat'er iets meer aan te merken was.

[D'après DE LAIRESSE 1787, p. 403:] Outre les raccourcis & les reflets qu’on doit observer dans la réflexion des objets dans l’eau, j’ai eu de même, depuis long-tems, quelque doute sur les accidens qui doivent s’y présenter, & j’ai vu que, suivant les loix de l’optique ou de la perspective-pratique, il restoit encore quelques autres observations à faire sur ce sujet.

term translated by REFLECTION
term translated by WIDERSCHEIN

Conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → qualité de la lumière