VERT DE GRIS (n.)

GRÜNSPAN (deu.) · VERDIGRIS (eng.)
TERM USED IN EARLY TRANSLATIONS
GRÜNSPAN (deu.) · VERDERAME (ita.) · VERDIGRIS (eng.)

FILTERS

CONCEPTUAL FIELDS

LINKED QUOTATIONS

4 sources
4 quotations

Quotation

the greene we commonly use are these :
Greene Bice.
Vert-greece.
Verditure.
Sapgreene.
Of the blew and yellow, proceedeth the greene.

[…].

Greene Bice.
[…].

Vert-greece.
Vert-greece is nothing else but the rust of Brasse, which in time being consumed and eaten with Tallow, turneth into greene, as you may see many times upon foule Candlestickes that have not beene often made cleane, wherefore it hath the name in Latine
Aerugo, in French Vert de gris, or the hoary greene […].
 
Verditure.
[…], it is the faintest and palest greene that is, but it is good to velvet upon blacke in any manner of drapery.
 
Sap greene.
[…].

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

Quotation

De la couleur verde qui se fait de rouïlle de cuivre : c’est le verd de gris
La couleur verte provenant du cuïvre encores que broyée à l’huile ne laisse pas de s’en aller en fumée, & de perdre sa beauté, si incontinent après avoir esté employée on ne luy donne une couche de vernis, & non seulement elle s’évapore et se dissipe en fumée, mais si on la frotte avec une sponge moüillée d’eau simple, elle quittera le fonds du tableau, & s’enlevera comme feroit une couleur à la detrempe sur tout par un temps humide, & cela vient de ce que le verd de gris est une espece de sel, lequel se resoult facilement lors que le temps est humide & pluvieux, & particulierement encore estant moüillé & levé avec une esponge, comme nous venons de dire.
Moyen de perfectionner le verd de gris & de le rendre plus beau
Si parmy le verd de gris on mesle l’aloës, ou l’aloës chevalin, ce verd de gris augmentera notablement sa beauté, & il feroit mieux encore avec le saffran, s’il ne s’evaporoit point en fumée : la bonté de l’aloës chevalin se reconnoist lorsqu’il se dissout en l’eau de vie estant chaude, parce qu’ainsi elle a plus de force pour dissoudre que quand elle est froide : & si après avoir employé ce verd de gris en quelque ouvrage, on passoit dessus legerement une couche de cet aloes liquefié, alors la couleur s’en seroit tres belle : & cet aloes se peut encore broyer à l’huile separément, ou avec le verd de gris, & toute autre couleur qu’on voudra.

term translated by VERDERAME in DA VINCI, Leonardo, Trattato della pittura di Lionardo da Vinci, novamente dato in luce, con la vita dell'istesso autore, scritta da Rafaelle Du Fresne. Si sono giunti i tre libri della pittura, & il trattato della statua di Leon Battista Alberti, con la vita del medesimo, TRICHET DU FRESNE, Raphaël (éd.), Paris, Jacques Langlois, 1651., p.32
term translated by VERDIGRIS in DA VINCI, Leonardo, A Treatise of Painting by Leonardo da Vinci. Translated from the Original Italian, and adorn'd with a great Number of Cuts. To which is prefx'd, The Author's Life ; Done from The last Edition of the French, London, J. Senex - W. Taylor, 1721., p.81
term translated by GRÜNSPAN in DA VINCI, Leonardo, Des vortreflichen Florentinischen Mahlers Lionardo Da Vinci Hoch-nützlicher Tractat von der Mahlerey, BÖHM, Johann Georg (éd.), Nürnberg, Johann Georg Böhm, 1724., p.122

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

Quotation

Toutes les couleurs qu’on employe pour la Fraisque, sont bonnes à Huile, hormis le blanc de Chaux, & la poudre de Marbre ; Mais on se sert encore de celles qui suivent. [...] Le Vert-de-gris est la peste de toutes les Couleurs & capable de perdre tout un Tableau, s’il en entroit la moindre partie dans l’Imprimure d’une toile : cependant il a une couleur fort belle & agreable. Quelquefois on le calcine pour oster sa malignité, & empescher qu’il ne meure ; mais il est dangereux à calciner aussi-bien que l’Orpin ; & tout purifié qu’il puisse estre, il ne faut l’employer que seul, car il gasteroit les Couleurs avec lesquelles on pourroit le mesler. On en use à cause qu’il seiche beaucoup, & l’on en mesle seulement un peu dans les noirs qui ne seichent jamais seuls. Il faut bien prendre garde à ne pas se servir de pinceaux avec lesquels on ait peint du Vert-de-gris.

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

Quotation

Le verd de gris que nous apellons Verdet, & les Italiens Verderame, est la peste des autres couleurs, & qui ruineroit un tableau, qu’il en entroit la moindre partie dans l’imprimûre : il fait pourtant un agreable verd.

verdet · verderame

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs