GROEN (adj.)

GREEN (eng.) · GRÜN (deu.) · VERDE (ita.) · VERT (fra.) · VIRIDIS (lat.)
TERM USED IN EARLY TRANSLATIONS
GREEN (eng.) · GRÜN (deu.)

FILTERS

LINKED QUOTATIONS

5 sources
9 quotations

Quotation

23 Een yeghelijck ghebruycker van de doode
Poetery, wel acht te nemen diende,
Wat verwenhierby een niet en zijn noode, {Aen den Regenboge hebben de Schilders waer te nemen, wat verwen geern by een zijn.}
Als blaeuw by purper, en t’purper by t’roode,
En by t’roode t’geel, oraengiachtich siende,
Dan het lichte geel hevet t’groen te vriende,
En t’groen mach wel hebben met t’blaeuw te doene,
Oock uyt asch-blaeuw en gheel tempertmen groene.

[D'après NOLDUS 2008, p. 111:] 23 Chaque pratiquant de la muette Poésie {De l’Arc-en-ciel, les Peintres doivent apprendre quelles couleurs s’accordent volontiers.} doit bien étudier quelles couleurs s’y côtoient volontiers : le bleu et le pourpre, et le pourpre avec le rouge, et, avec le rouge, le jaune orangé ; le jaune clair s’accorde bien avec le vert, tandis que le vert voisine volontiers le bleu. Du bleu cendré mélangé au jaune, on obtient le vert.

Conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → couleur
EFFET PICTURAL → qualité des couleurs

Quotation

9 Purper by groen heeft oock geen quade graty, Dat het seer soet staet, geen strijdigh verwen by een te voeghen.}
Blaeuw en purper malcander oock wel groeten,
maer root staet niet al te wel by carnaty,
Want liever heeft het naeckte conversaty,
Met groen, blaeuw, oft purper, alst can ontmoeten,
Blaue by groen schikt wel, als men op ’t versoeten
Wil passen, dat laetmen wel mede spelen
Verscheyden roon by een, en gheel by ghelen.
 
10 Te weten ros gheel en groen gheel beneven
Malcanderen, oock purperen, als blaeuwe,
En roodachtigh’, oft anders onderweven
Met mengsels: maer Brueghel, wiens wercken leven, {Brueghel Exempel, onder veel graeuwen eenich schoon coleur te doen uytmunten.}
Die maeckte veel tijt al verscheyden graeuwe
Lakens, jae schier gheschaduwt sonder schaeuwe,
En onder al dat graeu seer cierlijck bloeyde
Een schoon asuer, oft root, dat vyerich gloeyde.

[D'après NOLDUS 2008, p. 165:] 9 Le pourpre, combiné avec le vert, n’est pas de mauvaise grâce. {Qu’il est très séant de combiner des couleurs qui ne sont pas contraires.} Le bleu et le pourpe se respectent aussi mutuellement ; Mais le rouge ne vas pas bien avec l’incarnat, car le nu préfère s’entretenir avec le vert, le bleu ou le pourpre, s’il les rencontre. Le bleu va bien avec le vert, si l’on est attentif aux transitions. On obtient un bon résultat par la juxtaposition de différents rouges ou de jaunes : 10 le jaune rosé et le jaune verdâtres l’un à coté de l’autre. Pour le pourpre, on combinera le mauve et le violet, ou encore d’autre mélanges. Mais Breughel, dont les œuvres sont pleines de vie, {Exemple de Breughel, qui, au sein des gris, fait ressortir une belle couleur et la met en valeur.} faisait souvent différentes sortes de Tissus gris presque ombrés, sans qu’il y ait réellement d’ombre. Et parmi ces couleurs sourdes, fleurissaient avec grâce, un bel azur ou un rouge brillant comme le feu.

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs
EFFET PICTURAL → qualité des couleurs

Quotation

24 Ghelijck in den Schilden t’Gout schoon en gloedich {Beteyckeninghen der seven Verwen in’t blasonneren.}
Eeldom en hoocheyt can te kennen gheven,
t’Silver puerheyt en gherechticheyt goedich,
Beteyckent t’Root hoocheyt, en coenheyt moedich,
Het Blaeuw trouwheyt, en wetenschap bedreven :
t’Groen schoonheyt, goetheyt, en vreucht, daer beneven
t’Purper overvloet, Gods en s’Menschen jonste,
t’Swart slechtheyt, en druck, die in’t hert heeft wonste.

25 […]
Onder de Planeten is by der Sonnen {De seven coleuren geleken by de seven Planeten, die men ooc elck met sulcke verwe te cleeden heeft. Oock by de daghen der weken. De seven Hooft-deuchden by de verwen geleken.}
t’Goudt gheleken, en by de Mane connen
Wy t’Silver verstaen, en Mars by het roode,
By Purper Mercury, der Goden bode.
 
26 By het Blaeuw Iuppiter, Venus by t’groene,
t’Swart by den droeven Saturnus gheleken:
Aldus mach men oock verghelijcken coene,
Van den Sondagh af, in ghelijcken doene,
Met dees Verwen, al de daghen der weken, {Oock by de daghen der weken.}
Oock de seven Deuchden, sonder ontbreken, {De seven Hooft-deuchden by de verwen geleken.}
t’Gheloove by t’Goudt, Hope goedertierich
By t’Silver, by t’Roode de Liefde vierich.
 
27 Iustitia by Blaeuw Hemelsch vercoren,
By t’Groene Sterckheyt, om volherden statich,
De Wijsheyt by Swart, zedich in’t orboren,
Twee verwen, die den naem hebben verloren,
Vermengt in een, t’Violet incarnatich,
Ghelijckt Ghetempertheyt in’t wesen matich :
Oock by dees Verwen ghelijcktmen de seven
Ouderdommen van dit menschlijcke leven.

[D'après NOLDUS 2008, p. 197-198:] 24 De même que sur les Écussons, l’Or, beau et rayonnant, {Signification des sept couleurs dans les blasons.} peut indiquer la noblesse et la majesté, et l’Argent, la pureté et la justice bienfaisante, de même le Rouge désigne la grandeur, la vaillance et le courage. Le Bleu, fidélité et pratique de la science. Le Vert, beauté, bonté et joie. Pour continuer, le Pourpre signifie l’abondance, la faveur de Dieu et des Hommes. Le Noir, humilité et tristesse qui réside dans le cœur. 25 […] Parmi les Planètes, l’Or est identifié au Soleil, et par la Lune, nous comprenons l’Argent. {Les sept couleurs comparées aux sept Planètes, qu’on doit habiller chacune dans sa propre couleur. Comparaison avec les jours de la semaine. Les sept vertus prinicpales comparées aux couleurs.} Mars est le rouge, et le Pourpre, Mercure, messages des Dieux. 26 Au Bleu, nous identifions Jupiter ; Vénus au Vert ; et le Noir au mélancolique Saturne. De la même façon, on peut aussi comparer sans vergogne à ces Couleurs tous les jours de la semaine, en commençant par le Dimanche, ainsi que les sept Vertus sans défaut. La Foi est de l’Or ; la bonne Espérance est l’Argent ; et l’Amour ardent ou Charité est Rouge. 27 La Justice est l’exquis Bleu céleste ; le Vert est la Force qui persévère avec dignité, et le Noir, la Sagesse ou Prudence, au comportement modeste. Deux couleurs qui ont perdu leur nom donnent, par leur mélange, le Violet incarnat : c’est la Tempérance, modérée par nature. À ces sept Couleurs, on compare aussi les sept Âges de la vie humaine.

Conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → couleur

Quotation

Of Greene
Our English word Greene is fetcht from the high Dutch
Grun, in the Belgick Groen, in French it is called Coleur verde, in Italian and Spanish Verde, from the Latine Viridis […] in Greeke χλωρὸν, that is, grasse or the greene herbe, which is of this colour […] : the greene we commonly use are these :
Greene Bice.
Vert-greece.
Verditure.
Sapgreene.
Of the blew and yellow, proceedeth the greene.

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

Quotation

Terra verde is te zwak, en spaens groen te wreed, en d'assen t'onbestandig. Het
berggroen is by ouden tijden tot het aensmeeren van kladderyen gebruikt geweest.
't Groen beteykent jeugd, schoonheit, vreugd en onverdorvenheit, en past Venus.

[BLANC J, 2006, p. 354-355] La terre verte est trop faible, le vert d'Espagne trop dur et les cendres trop fragiles. La cendre verte a été utilisée aux temps anciens pour crépir les barbouillages. Le vert signifie la jeunesse, la beauté, l'allégresse et l'incorruption. Il convient à Vénus.

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs
EFFET PICTURAL → qualité des couleurs

Quotation

{Gematichtheen des lichaems}[...]  Van gelijken de vier tijden des jaers, als door 't groen de Lenten, door root of geel den Zomer, door blaeuw of blaeuw en root den Herftst, en door't zwart of bruin purper den Winter. Wilt gy de trappen des ouderdoms door verwen te kennen geven? Het wit past tot de zeven jaer, 't blaeuw tot de vijftien, 't goutgeel tot de twintich, 't groen tot de dartich, 't root tot vijftien, 't purper tot seventich jaren, en 't zwart tot de doodt.

[BLANC J, 2006, p. 354-355] Si vous voulez faire savoir les différents âges, le blanc convient à la septième année, le bleu à la quinzième, le jaune doré à la vingtième, le vert à la trentième, le rouge à la cinquantième, le pourpre à la soixante-dixième, et le noir à la mort.Les couleurs qui conviennent le mieux aux vertus sont le rouge et la topaze pour la foi, l’argent pour l’espoir, le rouge ou l’incarnat pour l’amour, le bleu pour la constance et la justice, le vert pour la force, le reflet violet pour la tempérance et le noir pour la sagesse.

Conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → sujet et choix
GENRES PICTURAUX → peinture d’histoire

Quotation

8. ’T Groen slaanwe daar om over; om dat men ’t uit geel en Blaauw temperen kan. ’t is waar, daar zijn groene stoffen in de nature; waar onder de beste zijn gedistilleert spaansgroen, ongedistilleert groen, terreverde, bequaam in verschieten van landschappen, en berggroen: maar dus heeftmen ook sonder mengelinge bruin in omber en keulze aarde; zonder dat men die behoeft een Hooftverwe daarom te noemen; waaromwe het (yeder nogtans zijn vryheid van gedagten, en leydinge van inbeeldinge latende) met de voornoemde drije zullen laten berusten, […]

[translation: BEURS, en preparation, transl. Myra Scholz:] 8. We skip over green because it can be mixed from yellow and blue. It is true that there are green pigments in nature, the best of which are distilled Spanish green, verdigris, green earth, attractive in distant landscapes, and mountain green. But we also have unmixed brown in umber and Cologne earth, which does not mean they should be called main colors. We will therefore leave it at the aforesaid three (nevertheless allowing everyone the freedom to follow their own ideas) […]

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

Quotation

Wat het getal der Koleuren belangt, deze zyn'er zes, in twee soorten onderscheiden. De eerste bevat het Geel, Rood, en Blaauw; en deze worden Hoofd-Koleuren genaamd. De andere is een gemengde soort, en bestaat in Groen, Purper, en Paars; en deze draagen den naam van gebrokene Koleuren.

[D'après DE LAIRESSE 1787, p. 323:] Je vais donc commencer par indiquer le nombre des couleurs. Il y en a six ; savoir, trois capitales ou franches : le jaune, le rouge & le bleu ; trois mêlées : le verd, le pourpre & le violet, auxquelles on donne le nom de couleurs rompues.

term translated by GREEN
term translated by GRÜN

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

Quotation

Wit en Zwart werden onder de Koleuren niet gerekend, maar alleen vermogende genoemd, om die reden, dat de andere, zonder hulp van deze, niet konnen werken. Deze genoemde Koleuren hebben ook hunne zinbetekeningen en byzondere eigenschappen. In 't algemeen word het Wit voor het licht, en 't Zwart voor de duisternis gehouden:
 
Het Geel, voor luister en glorie.
Het Rood, voor geweld, of liefde.
Het Blaauw, voor de Goddelykheid.
Het Purper, voor gezag en oppermagt.
Het Paars, voor onderdaanigneid: en
Het Groen, voor dienstbaarheid.

[D'après DE LAIRESSE 1787, p. 323:] Le noir & le blanc ne sont pas comptés parmi les couleurs, & on ne les considère que comme des moyens de mettre les autres utilement en œuvre. Toutes ces couleurs ont leurs qualités & leurs significations particulières […] c’est ainsi, par exemple, que le noir est pris pour les ténèbres ou l’obscurité ; le blanc pour la clarté ou la lumière : le jaune pour la splendeur & la gloire le rouge pour la violence ou l’amour le bleu pour la piété ou l’essence divine le pourpre pour la puissance suprême le violet pour la soumission ou l’obéissance. le verd pour la servitude

term translated by GREEN
term translated by GRÜN

Conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → qualité des couleurs