RUDE (adj.)

HARSH (eng.) · LOMP (nld.) · ONOPGEMAAKT (nld.) · ROUGH (eng.) · RUIG (nld.)
TERM USED AS TRANSLATIONS IN QUOTATION
HARD (eng.) · ROUGH (eng.)
TERM USED IN EARLY TRANSLATIONS
ROUGH (eng.)

FILTERS

LINKED QUOTATIONS

3 sources
5 quotations

Quotation

La Platte Peinture. Chapitre XXXIX, p. 309
25. R'accourcissement, r'entrement, r'enfondrement, pour faire paroistre la peinture loing il faut que la chose soit peinte floüement, c'est à dire, doucement, car si elle estoit rude & non pas floüe, elle paroistroit de trop pres.

Conceptual field(s)

MANIÈRE ET STYLE → le faire et la main
EFFET PICTURAL → perspective

Quotation

La Platte Peinture. Chapitre XXXIX, p. 309
26. Les ombrages font dejetter les couleurs : Ombrer & faire rude la besongne, faux jour qui se fait où il ne faut pas, clarté desrobée, c'est une lampe, flambeau &c.

Conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → lumière
MANIÈRE ET STYLE → le faire et la main

Quotation

La Platte Peinture. Chapitre XXXIX, p. 310
 […] Pour faire un païsage, il faut commencer à peindre l'air, c'est-à-dire, où il n'y a point de nuës, plus peind-on à bas, plus fait-on l'ouvrage rude, afin qu'il paroisse plus pres, & les autres derriere. La terrasse est fort rude, c'est à dire, la terre qui soustient tout l'ouvrage.

Conceptual field(s)

GENRES PICTURAUX → paysage
EFFET PICTURAL → perspective

Quotation

Le peintre Aristide est le premier de tous qui se servit de la Morale dans sa profession, & qui sçeut pendre l’Ame avecque ses pensées aussi bien que le corps, par l’expression visible de tous les mouvemens interieurs ; les couleurs dont il [ndr : Aristide] se servoit estoient neantmois trouvées un peu rudes de son tems.

Conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → qualité des couleurs

Quotation

XIX.
Il y a plusieurs manieres de pointiller, & chaque Peintre a la sienne, les uns font des points tout ronds, d’autres un peu plus longs ; & d’autres hachent par petits traits en croisant plusieurs fois de tous sens, jusqu’à ce que cela paroisse, comme si l’on avoit pointillé, ou travaillé par points ; Cette derniere Methode est la meilleure, la plus hardie & la moins longue à faire ; C’est pourquoy je conseille à ceux qui voudront peindre en Mignature de s’en servir, & de s’accoûtumer d’abord à faire gras, moëlleux & doux, c’est à dire, que les points se perdent dans le Fond sur lequel on travaille, & qu’ils ne paroissent qu’autant qu’il faut pour que l’on voye que l’Ouvrage est pointillé. Dur & sec est tout le contraire, & dont il se faut bien garder, cela se fait en pointillant d’une Couleur beaucoup plus brune que n’est le fond, & lors que le pinceau n’est pas assez humecté de couleur, ce qui fait paroistre l’Ouvrage rude.

term translated by ROUGH in BOUTET, Claude, The Art of Painting in Miniature: Teaching The speedy and perfect Acquisition of that Art without a Master. By Rules so easy, and in a Method so natural as to render this charming Accomplishment universally attainable. Containing I. The Difference between Painting in Miniature, and other Kinds of Painting. II. The Management of Colours in Draperies, Linnen, Lace, Furrs, &c. III. The Method of mixing Colours for Carnations ; for painting of Architecture, or any Building of Stone or Wood ; for Landskips, Terrasses, Water, Ruins, Rocks, &c. IV. The Art of Painting all Sorts of Flowers, with the proper Colours required to represent Nature to the highest Perfection. V. The various Methods of Painting. Translated from the Original French. The Fourth Edition. To which are now added, I. Certain Secrets of one of the greatest Italian Painters for making the finest Colours, Burnished Gold, Shell Gold, &c. II. Some general instructive Lessons for the Art of Drawing. And III. The Usefulness and Benefit of Prints, London, J. Hodges - J. James - T. Cooper, 1739., p. 17-18.

Conceptual field(s)

MANIÈRE ET STYLE → le faire et la main
EFFET PICTURAL → touche