MAXIME (n. f.)

LEHRSATZ (deu.) · MAXIM (eng.) · REGEL (deu.)
TERM USED IN EARLY TRANSLATIONS
GRONDREGEL (nld.) · MAXIM (eng.)

FILTERS

LINKED QUOTATIONS

3 sources
3 quotations

Quotation

(maximes générales et essentielles)
I. Que dans la Composition d’une Histoire, la Vérité soit premierement fort exacte et pure.
II. Qu’on ait une grande considération du Lieu oû elle sera représentée.
III. Qu’on prenne bien garde à ne pas descouvrir jamais les parties qui ne se peuvent monstrer honnestement. Cette maxime a toûjours esté parmi eux une telle recommendation, que mesme ils souffroient plutost que l’Histoire demeurast defectueuse en quelque chose, que de passer au delà des bornes de la modestie.
IIII. Et enfin, pour le quatriesme degré de perfection,
Qu’on trouve moyen de représenter les choses noblement, ingenieusement, et d’une manière grande et magnifique.
Voilà les quatre Parties principales, qui sont le concert, et pour ainsi dire l’harmonie de la Peinture, par la juste relation qu’elles ont entre elles ; Ce que nos Critiques rechercheront rigoureusement dans l'Ouvrage qu'on leur présente ; où j'ai bien peur qu'ils ne trouvent pas assez leur conte pour le sucés de la pretention de nostre Moderne.

term translated by MAXIM in FRÉART de CHAMBRAY, Roland, An Idea of the Perfection of Painting: demonstrated from the Principles of Art, and by examples conformable to the observations , which Pliny and Quintilian have made upon the most celebrated pieces of Ancient painters parallel’d with some Works of the most Modern Painters, Leonardo da Vinci, Raphael, Julio Romano and N. Poussin, trad. par EVELYN, John, London, Henry Herringman, 1668., EXAMEN, OF THE JUDGEMENT OF MICHAEL ANGELO, p. 72

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → règles et préceptes

Quotation

Pour entrer maintenant dans les considerations particulieres des divers endroits où la lumiere fait ces differans effets ; l’on posa premierement une maxime constante à tous ces égards, que ces differens effets recoivent leurs Couleurs proportionnement, & par rapport aux corps lumineux qui les produisent, les rayons du Soleil sont accompagnez d’une teinte jaunâtre, l’air produit une clarté bleuâtre, & la lumiere qui entre dans les lieux fermés dépend de la couleur du vitrage. A l’égard des lumieres artificielles comme elles ne procedent que du feu ou de quelque flambeau, elles portent toûjours une teinte d’un jaune rougâtre, & comme dans les lieux fermez la lumiere est moins forte & plus precipitée, les ombres font plus brunes à proportion, quand aux lumieres diminuées par l’éloignement, il est constant que le clair & l’obscur doivent s’éteindre en s’éloignant sur un plan perspectif proportionnement selon la degradation des régles, & pour cet effet la Compagnie jugea à propos d’observer pour maxime de supposer toûjours, dehors le Tableau, le corps lumineux dont l’on voudra éclairer les premieres figures : n’étant pas possible d’en representer l’éclat avec des couleurs materielles, & pour éviter l’imprudence de quelques Peintres qui l’ont fait paroître en l’Orison, pendant qu’ils ont éclairé les premieres figures du Tableau en devant ; quelqu’un remarqua encore qu’il falloit éviter les repetitions des petites lumieres qui se pourroient rencontrer sur l’étendue des membres, & en interrompre la beauté par une maniere chetive en faisant paroître comme des trous.

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → règles et préceptes
CONCEPTION DE LA PEINTURE → lumière
CONCEPTION DE LA PEINTURE → couleur

Quotation

si pour y parvenir vous suivez quatre maximes essentielles dans lesquelles vous vous renfermiez. 1° Il faut que dans la composition d’une Histoire la verité y soit fort exacte & tres-pure. 2° Il est bon d’avoir un grand égard pour le Lieu, & les lumieres que vôtre Tableau doit recevoir. 3° Observez de ne découvrir jamais dans les figures, les parties qui ne se peuvent montrer honnêtement ; c’est le moyen de faire vivre vos ouvrages plus long-tems, & de ne pas donner sujet aux scrupuleux de les gâter en faisant couvrir par quelque ignorant ce que l’on auroit pris peine à finir ; encore croiroit-t-il faire grace de ne le pas effacer entierement.
Quatrièmement, enfin, de trouver le moyen de representer les choses noblement & ingénieusement par une manière grande & magnifique. Voilà les quatre principales maximes qui feront la justesse, ou pour mieux dire l’Harmonie de la Peinture.

term translated by GRONDREGEL in LE COMTE, Florent, Het konst-cabinet der bouw- schilder- beeldhouw- en graveerkunde, of inleiding tot de kennis dier fraaije weetenschappen, vervat in der schilderyen, stand-beelden en prenten, trad. par LOBEDANIUS, Arnoldus, Utrecht, Arnoldus Lobedanius - 1745, 2 vol., p. 60

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → règles et préceptes
PEINTURE, TABLEAU, IMAGE → définition de la peinture