APPRENTI (n. m.)

ANFÄNGER (deu.) · APPRENTICE (eng.) · BEGINNER (eng.) · JUNGER (deu.) · KNECHT (nld.) · LEARNER (eng.) · LEERLING (nld.) · LEHRJÜNGER (deu.) · LEHRLING (deu.) · NOVIZZIO (ita.)
TERM USED IN EARLY TRANSLATIONS
APPRENTICE (eng.) · LEERLING (nld.) · NOVIZZIO (ita.) · REISSER (deu.)

FILTERS

CONCEPTUAL FIELDS

LINKED QUOTATIONS

4 sources
4 quotations

Quotation

Il est surtout nécessaire qu'un apprenti s'entende à tenir le charbon bien ferme, tellement que la fermeté & la seureté de la main luy donne grande facilité à tirer ou faire ce qu'autrement il a affaire […]. Et par le moyen de ce figure vous pourrez tirer & pourtraire tout ce qui est au Monde e&.

term translated by LEERLING in DE PASSE, Crispijn van, La prima-[quinta] parte della luce del dipingere et disegnare, ... messa in luce diligentemente da Crispino del Passo, con molte belle stampe = Eerste-[vijfde] deel van't light der teken en schilder konst, ... / met grooten vlijt in 't licht gebracht door Crispijn van de Pas, ende met schoone koop're platen verciert = La premiere-[cincquiesme] partie de la lumière de la peinture & de la designature, ... / mis en lumière avec grande diligence & peine par Crispin de Pas, avec des belles figures = Der erste-[fuenffte] Theil vom Liecht der Reiss und Mahlkunst, Amsterdam, Jan Jansz, 1643 - 1644., p. 16
term translated by REISSER in DE PASSE, Crispijn van, La prima-[quinta] parte della luce del dipingere et disegnare, ... messa in luce diligentemente da Crispino del Passo, con molte belle stampe = Eerste-[vijfde] deel van't light der teken en schilder konst, ... / met grooten vlijt in 't licht gebracht door Crispijn van de Pas, ende met schoone koop're platen verciert = La premiere-[cincquiesme] partie de la lumière de la peinture & de la designature, ... / mis en lumière avec grande diligence & peine par Crispin de Pas, avec des belles figures = Der erste-[fuenffte] Theil vom Liecht der Reiss und Mahlkunst, Amsterdam, Jan Jansz, 1643 - 1644., p. 16
term translated by NOVIZZIO in DE PASSE, Crispijn van, La prima-[quinta] parte della luce del dipingere et disegnare, ... messa in luce diligentemente da Crispino del Passo, con molte belle stampe = Eerste-[vijfde] deel van't light der teken en schilder konst, ... / met grooten vlijt in 't licht gebracht door Crispijn van de Pas, ende met schoone koop're platen verciert = La premiere-[cincquiesme] partie de la lumière de la peinture & de la designature, ... / mis en lumière avec grande diligence & peine par Crispin de Pas, avec des belles figures = Der erste-[fuenffte] Theil vom Liecht der Reiss und Mahlkunst, Amsterdam, Jan Jansz, 1643 - 1644., p. 16

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → apprentissage

Quotation

Pour l’autre Composition, qui est de nostre Moderne Jules Romain, elle nous monstre en effet, qu’une Imitation ingenieuse peut egaler et mesme passer encore au-dessus de l’Original, et que par consequent, il n’est pas moins glorieux d’imiter ainsi par concurrence d’esprit, la pensée d’un autre, et de l’enrichir comme il a fait, qu’il est honteux à un Peintre de copier mechaniquement figure à figure tout un Tableau, sans y apporter du sien autre chose que la peine et la sujetion d’un simple Ouvrier ; ce travail n’estant pas tant reputé l’Ouvrage d’un peintre, que l’estude d’un apprenty.

term translated by APPRENTICE in FRÉART de CHAMBRAY, Roland, An Idea of the Perfection of Painting: demonstrated from the Principles of Art, and by examples conformable to the observations , which Pliny and Quintilian have made upon the most celebrated pieces of Ancient painters parallel’d with some Works of the most Modern Painters, Leonardo da Vinci, Raphael, Julio Romano and N. Poussin, trad. par EVELYN, John, London, Henry Herringman, 1668., IMITATION OF THE SAME KIND BY JULIO ROMANO, p. 93

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → apprentissage

Quotation

Quand un Maistre aura entrepris de dresser un enfant à la Peinture, & qu’il commencera de le former par le desseing, il doit prendre garde surtout de ne point violenter son inclination particulière dans ces commencements, qui ne sont, à proprement parler, que de simples preludes de l’Art ; parce qu’il arrive souvent, que cette contrainte & cette trop grande severité recule l’Enfant au lieu de l’avancer, & ce qui est plus à craindre, elles étouffent en luy cette excellente disposition qu’il avoit apportée en naissant […]. C’est pourquoi il faut remarquer avec soin et vigilance le principal objet du genie de l’Enfant qui le porte naturellement à une chose plustost qu’à une autre, ce qui fait qu’il s’y applique avec plus de plaisir. Et quand on aura observé ce penchant particulier, il le faut cultiver par les moyens les plus courts et les plus efficaces […] car la Peinture estant un Art extremement long, […] l’esprit s’attiediroit par cette langueur où elles font tomber les Apprentis, & cette étincelle de feu qui commençoit à paroistre, se perdroit malheureusement parmis ces vaines minuties. […]

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → apprentissage

Quotation

Les grands Maîtres font donc des études plus longues que les Artisans ordinaires. Ils sont, si l'on veut, apprentifs durant un plus long-temps, parce qu'ils apprennent encore à un âge où les Artisans ordinaires sçavent déja le peu qu'ils sont capables de sçavoir. Que le titre d'apprentif n'épouvante personne, car il est des apprentifs qui valent déja mieux que des maîtres, bien que ces maîtres fassent moins de fautes qu'eux.

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → apprentissage