ORDRE (n. m.)

CONCEPTION DE LA PEINTUREcomposition
L’HISTOIRE ET LA FIGUREexpression des passions · action et attitude
CONCEPTS ESTHETIQUESbeauté, grâce et perfection
ORDE (nld.) · ORDER (eng.) · ORDINE (ita.) · ORDNUNG (deu.)
TERM USED IN EARLY TRANSLATIONS
ORDER (eng.)

FILTERS

CONCEPTUAL FIELDS

LINKED QUOTATIONS

4 sources
4 quotations

Quotation

Car quoy qu’un Tableau n’ait pas entièrement satisfait à quelqu’une des quatre premières Parties, ou que mesmes il soit foible, et en quelque sorte deffectueux en toutes ensemble ; neanmoins si cette derniere, dont nous traitons, s’y trouve à sa perfection, l’ouvrage sera toûjours estimable et digne d’un Peintre : parce que l’Ordre est la source, et le vray principe des Sciences : Et pour le regard des Arts, il a cela de particulier, et de merveilleux, qu’il est le père de la Beauté, et qu’il donne mesme de la grace aux choses les plus mediocres, et les rend considerables.

term translated by ORDER in FRÉART de CHAMBRAY, Roland, An Idea of the Perfection of Painting: demonstrated from the Principles of Art, and by examples conformable to the observations , which Pliny and Quintilian have made upon the most celebrated pieces of Ancient painters parallel’d with some Works of the most Modern Painters, Leonardo da Vinci, Raphael, Julio Romano and N. Poussin, trad. par EVELYN, John, London, Henry Herringman, 1668., OF THE REGULAR POSITION OF FIGURES, 5. Part, p. 20

Conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → beauté, grâce et perfection

Quotation

LE DISCIPLE.
Je sçay bien que les mots que j’ay cittez [ndr : termes ayant trait à la perspective évoqués précédemment : démonstration, section, égaux et semblables, élévation d’œil, distance, etc.] ne sont que paroles mais d’avoüer qu’en leur signification elles ne servent de rien à l’Art, je ne le puis, à cause que c’est vous mesme qui vous [ndr : Le Peintre, à qui répond le Disciple] en devriez servir envers moy, ayant la bonté de me vouloir instruire, car seulement pour ce simple commencement de dessiner à veuë d’œil, pouvez-vous trouver à redire qu’un Disciple sçache avant que de travailler, trouver les moyens de s’y prendre par ordre & raison
 ; & aussi de s’en expliquer si il est obligé, en disant premierement ; que son Original ou objet est éloigné de son œil de tant de mesures ; & que ce qu’il veut coppier, doit estre ou aussi grand, ou plus grand ou plus petit de tant que cét Original ; & mesme parler en termes que les Gens d’Estude qui possedent les Elemens d’Euclide, les puissent entendre, attendu que ce qui est le precis commencement de la dessinature ou pourtraiture Geometrale & Perspective, y est démontré.
Vous sçavez aussi que ce qui doit faire mieux connoistre & entendre le vray d’un Art, fondé sur des principes certains ; c’est d’en rendre raison d’un bout à l’autre ; car pour exemple, lors que je n’avois encore dessiné qu’à veuë d’œil, sans aucun ordre reglé, qui m’eust demandé quelle distance avez vous prise pour coppier vostre Original, & en quel endroit estoit vostre papier ou Toille, puis le placement de vostre œil, & aussi de combien est plus grande ou plus petite vostre coppie ; je ne l’aurois pû dire que tres-imparfaitement ; car la plus grande partie qui dessinent sans Regle, ne conçoivent point cette Section ou Coupe de Tableau supposée, se faire sur le Papier, Carte ou Toile, que l’on nomme le Tableau ; lequel on suppose y estre placé entre l’œil du Dessinateur & l’objet, & que les rayonnemens qui viennent de l’objet à l’œil y font leurs point d’intersections proportionnées à iceluy.

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → apprentissage
L’ARTISTE → règles et préceptes

Quotation

Venons presentement à la seconde partie de la Composition, que nous apellons l’Ordonnance, qui comprend la Disposition & la Perspective. L’arrangement & le bel ordre dependent de l’une : L’autre donne des regles pour la grandeur des objets dans leur éloignement. L’Ordonnance dispose, range les parties d’un Tableau : C’est elle qui place à propos les Groupes de figures des arbres des autres choses qu’on y fait entrer. Elle a soin d’éviter la confusion, en faisant que les yeux se puissent arréter sur tout l’ouvrage avec surprise & admiration, & de considerer toutes les parties distinctement & avec plaisir […]
Au reste ce n’est pas le nombre de figures qui fait la belle Ordonnance, c’est leur disposition & leur situation.

arrangement

Conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → composition

Quotation

5°. La position reguliere des figures est la baze de tout l’édifice de la Peinture, & le lien & l’assemblage des quatre premieres, puisqu’il est inutile d’avoir inventé un sujet, de s’être étudié à rechercher la beauté & la juste proportion de chaque figure, d’être excellent coloriste, & de sçavoir donner les ombres & les lumieres à tous les corps, avec leurs teintes & leurs couleurs naturelles, & de posseder le divin talent de l’expression des mouvemens de l’esprit & des passions (qui est comme l’ame de la Peinture), si après toutes ces nobles parties, on se trouve dépourvû d’intelligence au fait de la position réguliere des figures dans le tableau. L’ordre étant la source & le vrai principe des Sciences, pour le regard des Arts, il a cela de particulier & de merveilleux, qu’il est le pere de la beauté, & qu’il donne même la grace aux choses les plus médiocres, & les rend considerables. 

Ce passage est repris de Fréart de Chambray (Idée de la perfection en peinture, 1662, p. 17-18).

Conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → expression des passions
L’HISTOIRE ET LA FIGURE → action et attitude
CONCEPTION DE LA PEINTURE → composition
CONCEPTS ESTHETIQUES → beauté, grâce et perfection