RÉDUCTION (n. f.)

CONCEPTION DE LA PEINTUREdessin
CONCEPTS ESTHETIQUESgénie, esprit, imagination
MATERIALITE DE L’ŒUVREtechnique du dessin · technique de la gravure
COPYING BY SQUARES (eng.) · VERKLEINING (nld.)
TERM USED IN EARLY TRANSLATIONS
COPYING BY SQUARES (eng.)

FILTERS

CONCEPTUAL FIELDS

LINKED QUOTATIONS

3 sources
3 quotations

Quotation

III.
La Reduction au petit pied, est une autre Maniere propre pour ceux qui sçavent un peu desseigner, & qui veulent copier quelques Tableaux, ou autre chose que l’on ne sçauroit Calquer : Elle se fait ainsi, on divise sa piéce en plusieurs parties égalles, par petits Carreaux que l’on marque avec du Fusin, si elle est claire & que le noir y puisse paroistre, ou avec de la Craye blanche si elle est trop brune ; apres quoy, l’on en fait autant & de pareille grandeur sur du papier blanc, où il faut le desseigner ; parce que si on le faisoit d’abord sur le Veslin, comme l’on ne reüssit pas tout d’un coup, on le saliroit par de faux traits ; mais lors qu’il est au net sur le papier on le Calque sur le Vélin, comme j’ay dit cy-dessus. Quand l’Original & le papier sont ainsi reglez, on regarde ce qui est dans chaque Carreau de la piece que l’on veut desseigner, comme une Teste, un Bras, une Main, & le reste, & où cela est placé ; on le met sur du papier de mesme, de cette sorte on trouve où mettre toutes ses Parties, & il ne reste plus qu’à les bien former, & les joindre ensemble. On peut aussi de cette maniere reduire une piece en aussi petit, ou la mettre en aussi grand que l’on voudra, faisant les Carreaux de son papier plus petits ou plus grands que ceux de l’Origïnal, mais il faut toûjours que le nombre en soit égal.

term translated by COPYING BY SQUARES in BOUTET, Claude, The Art of Painting in Miniature: Teaching The speedy and perfect Acquisition of that Art without a Master. By Rules so easy, and in a Method so natural as to render this charming Accomplishment universally attainable. Containing I. The Difference between Painting in Miniature, and other Kinds of Painting. II. The Management of Colours in Draperies, Linnen, Lace, Furrs, &c. III. The Method of mixing Colours for Carnations ; for painting of Architecture, or any Building of Stone or Wood ; for Landskips, Terrasses, Water, Ruins, Rocks, &c. IV. The Art of Painting all Sorts of Flowers, with the proper Colours required to represent Nature to the highest Perfection. V. The various Methods of Painting. Translated from the Original French. The Fourth Edition. To which are now added, I. Certain Secrets of one of the greatest Italian Painters for making the finest Colours, Burnished Gold, Shell Gold, &c. II. Some general instructive Lessons for the Art of Drawing. And III. The Usefulness and Benefit of Prints, London, J. Hodges - J. James - T. Cooper, 1739., p. 3-4.

Conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → dessin
L’ARTISTE → apprentissage

Quotation

Ainsi l'homme qui est né avec le génie le plus heureux est celui qui va plus loin que les autres dans ces sortes de professions, & cela indépendamment du dégré de perfection où elles se trouvent lorsqu'il les exerce. Il lui suffit que la profession qu'il embrasse soit déja réduite en art, & que la pratique de cet art ait une méthode. Il pourroit lui-même inventer l'art & rédiger la méthode. La force de son génie, qui lui fait deviner & imaginer un nombre infini de choses, qui ne sont pas à portée des esprits ordinaires, lui donne plus d'avantage sur les esprits ordinaires, qui professeront un jour le même art que lui, après que cet art aura été perfectionné, que ces esprits n'en pourront avoir sur lui, par la connoissance qu'ils auront des nouvelles découvertes & par les nouvelles lumieres dont l'art se trouvera enrichi, lorsqu'ils viendront à le professer à leur tour. Le secours que donne la perfection où l'un des arts dont nous parlons est arrivé, ne sçauroit mener les esprits ordinaires aussi loin que la supériorité de lumieres & de vûës naturelles, peut porter un homme de génie.

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → règles et préceptes
CONCEPTS ESTHETIQUES → génie, esprit, imagination

Quotation

RÉDUIRE, RÉDUCTION, c’est une maniere de copier une estampe ou un dessein, un peu différente de la maniere de calquer : elle se fait ainsi.
On divise l’estampe en plusieurs parties égales, par petits carreaux que l’on marque avec le fusin, si elle est claire, & que le noir y puisse parître, ou avec de la craye blanche si elle est trop brune, après quoi on trace les mêmes compartimens sur un papier bien blanc, ou sur du vélin. Quand l’originall & le vélin sont ainsi réglés, on copie sur chaque compartiment du vélin tout ce qui est tracé dans chaque carreau de l’estampe : toutes les parties se trouvent placées naturellement, & il ne s’agit que de les bien former, & de les bien unir. On peut de cette maniere réduire en grand ou en petit toutes sortes de desseins, observant de faire les carreaux de la copie plus grands ou plus petits que ceux de l’original, mais en nombre égal : il y a encore quelqu’autres manieres de
réduire
Réduire en grand ; réduire en petit ; réduire au petit pied. 
Les Peintres disent dans le même sens
graticuler, de l’Italien graticola qui signifie gril. Graticuler un dessein, c’est le diviser en petits carreaux égaux, tracés avec du crayon pour le réduire du grand au petit, ou du petit au grand, sur un autre papier sur lequel on trace les mêmes compartimens.

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique du dessin
MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure