LAQUE (GARANCE) (adj.)

FILTERS

LINKED QUOTATIONS

4 sources
11 quotations

Quotation

Toutes les couleurs qu’on employe pour la Fraisque, sont bonnes à Huile, hormis le blanc de Chaux, & la poudre de Marbre ; Mais on se sert encore de celles qui suivent. [...] De la Laque qui se fait avec de la Cochenille, ou avec de la Bourre d’Escarlatte, ou du bois de Bresil, ou d’autres differens bois. On en fait de plusieurs especes. Cette Couleur ne subsiste pas à l’air.

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

Quotation

Les couleurs s'accordent par sympathie, lors que naturellement elles ne se détruisent point l'une l'autre, & que leur mélange fait une composition agreable qui tient toûjours de leurs qualitez : Telles sont le blanc, la laque, le bleu, le jaune, & le verd, & de ces couleurs on en peut faire une infinité d'autres qui seront toujours en sympathie.

Conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → couleur
CONCEPTION DE LA PEINTURE → composition

Quotation

Dans la Peinture à Huile on se sert ordinairement de huit Couleurs capitales, & desquelles presque toutes les autres se font & se composent par le mélange. Elles sont rangées sur la Palette à peu près de cette maniere :
1. Le Blanc-de-plomb : 2. L’Ocre-jaune : 3. Le Brun-rouge : 4. la Laque : 5. Le Stil-de-grain : 6. La Terre-verte : 7. La Terre-d’ombre : 8 : le Noir-d’os.[...]
En voici la Demonstration :
[ndr : shéma d’une palette]


Ces Couleurs se vendent se vendent toutes broyées, & pour les avoir bien propres, & les conserver longtems, il faut les faire mettre dans des Vessies de porc
[…]. L’on fait un petit trou à costé de ces Paquets de Couleurs, pour en faire sortir, en pressant la quantité à peu près que l’on veut employer, laquelle on met sur sa Palette.

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs
MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la peinture

Quotation

Il y a deux sortes de Laque, la grosse et la fine. La grosse Laque est une Couleur qui ne dure pas ; c’est pourquoi il ne s’en faut servir que le moins que l’on peut, si ce n’est pour ébaucher de grandes Draperies, ou d’autres choses dans lesquelles il en entrait beaucoup. La bonne Laque fine vient de Venise, elle est chère, mais l’on en use bien peu quand ce n’est que pour les Carnations. Celle qui est la plus rosée, ou la moins violette est la meilleure : pour connaître si elle est fine il faut la mettre tremper dans du jus de citron, dans lequel elle doit conserver la couleur si elle est fine.

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs
MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la peinture

Quotation

Pour en imiter les Jours, on fait ordinairement quatre Teintes claires ; dont la premiere est composée de Blanc & d’un peu de Jaune, la seconde de Blanc, de Vermillon & de Laque : de ces deux dernieres également & tres peu. La troisième se fait comme la seconde : en y mettant un tres peu plus de Laque et de Vermillon, & la quatrième comme la troisième en y mélant encore un peu plus de ces deux dernières Couleurs Vermillon & Laque. On peut en faire encore, si l’on veut, une cinquième encore plus chargée : ces Teintes se mettent de suite dans un même rang.

Conceptual field(s)

Quotation

Les demies teintes sont ordinairement trois, la première se fait avec du Blanc, un peu de Jaune, un peu de Laque & un peu d’Outremer. La seconde comme la premiere, à la reserve qu’il faut diminuer du Blanc & augmenter des trois autres. Et la troisième comme la seconde, en diminuant encore du Blanc, & augmentant pareillement les trois autres.

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la peinture
MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

Quotation

Les Teintes pour les Ombres se peuvent fort bien mettre en suite des demies teintes. Il suffira d’en faire deux. La première sera composée de Laque, d’Ocre jaune & d’Outremer, en sorte que le Jaune y soit en plus grande quantité que les deux autres, dont on mettra également. La seconde sera tres-bonne avec du stil-de-grain fin, de la Laque & un peu de Noir d’os.

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs
MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la peinture

Quotation

Quoique l’on vende des Couleurs communes toutes broyées, cependant on ne laisse pas d’avoir affaire d’une Pierre pour broyer certaines Couleurs fines, à mesure que l’on en a besoin ; comme serait la Laque de Venise, le Stil-de-grains de Hollande, la Terre verte de Verone, le Jaune de Naples, le Massicot, quand il est trop gros, &c…Il n’y a que trois sortes de Pierres sur lesquelles on puisse broyer raisonnablement, l’Ecaille de mer, le Porfire & le Serpentin : les deux dernières sont les plus dures & quelques-uns disent qu’à cause de cela elles sont les meilleures ; d’autres au contraire soutiennent que la Pierre d’Ecaille broye beaucoup mieux ; car outre, disent-ils, qu’elle est très dure, elle a un grain propre à bien écraser la Couleur & à la rendre plus fine & plus égale

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs
MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la peinture

Quotation

Les Couleurs composées & artificielles ne peuvent estre employées à Fresque, comme la Laque, le Vermillon, le Stil-de-grain, le Massicot &c. Toutes les Terres sont excellentes, excepté la terre d’ombre qui s’écaille si elle n’a point esté brûlée. Pour le Blanc, on se sert de chaux bien choisie et bien passée. Le Rouge d’Angleterre sert de Laque, & plus l’enduit est frais lorsqu’on emploie cette couleur, plus elle est belle. L‘émail veut pareillement estre employé pendant que l’enduit est le plus frais : & si c’est pour des Draperies il est bon d’y mêler d’abord du Noir, & d’en employer l’Email pur par dessus en finissant. Pour le Noir on se sert de Terre de Cologne ou de Noir de Charbon selon les occasions. Il est à noter que toutes les Couleurs deviennent plus claires à mesure qu’elles viennent à sécher, il est necessaire de faire sur une tuile des essais des teintes que l’on veut employer pour en voir précisément l’effet. […]
Si les Couleurs à Fresque n’ont pas la même force qu’à huile, elles ont du moins cet avantage qu’elles se peignent plus facilement, & qu’on peut les employer les unes sur les autres, quoique très-differentes, quand on le juge à propos : ainsi l’on finit autant que l’on veut & l’on est dans l’obligation de le faire autant qu’on le peut, n’y ayant plus de moyen de retoucher son Ouvrage quand il est sec & surtout quand il est exposé aux injures du temps : car pour celuy qui est à couvert, on en peut retoucher les Bruns avec du jus de figuier & les Clairs avec du pastel : mais le meilleur est de peindre comme si l’on étoit privé de secours.

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

Quotation

Si la matière dont vous voulez faire du Pastel est trop dure comme l’Inde, il faut le tempérer par quelqu’autre qui soit très-molle & qui aproche de la couleur, comme d’émail mêlé de noir de charbon. […]
4. Qu’il y a des Couleurs dont la matière solide étant d’une consistance telle qu’on peut la désirer, n’ont pas besoin d’estre broyées, mais seulement liées & divisées en Crayons d’une grosseur convenable; comme la grosse laque ; l’Ocre jaune, le Stil-de-grain &c. la Sanguine & la Pierre noire y peuvent servir de cette manière
.
5.
Qu’au lieu de Crayons [ndr : de pastel], il y a des endroits où l’on peut se servir de poudres qui de leur nature s’attachent facilement au papier & l’on se sert pour les employer de la pointe d’un petit papier roulé qu’on appelle estompe.
6. Que la grande difficulté dans la composition des Pastels, est d’en faire de fort bruns, & sur tout d’un brun roux & qui tire sur le bistre, & qu’ainsi c’est à ceux-là principalement qu’il faut aporter plus de soin.

7. Qu’on peut se servir pour Blanc, de Craye de Champagne fine, & pour le Noir le meilleur est celui appellé vulgairement Noir d’Allemagne, dont les Imprimeurs en Taille douce se servent. Le fond sur lequel on peint en Pastel, est du papier dont la couleur la plus avantageuse est d’estre d’un gris un peu roux ; & on pour s’en servir plus commodément il faut le coller sur un ais fait exprès d’un bois léger. […] Car pour ceux dont la pratique dans le Coloris n’est pas excellente, rien n’est plus dangereux que le Pastel, lequel ne peut imiter ainsi que fait la Peinture à huile la force & la vigueur du naturel, & c’est sans doute à cause de cette imperfection, qu’on dit indifferemment dessiner au Pastel & peindre au Pastel.

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs
MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la peinture

Quotation

LAQUE couleur rougeâtre, qui tire sur le pourpre : ce mot est féminin.
La
laque Colombine ; la laque de Venise ; la laque du Levant.
La
Laque fine de Venise & du Levant se fait de cette maniere. 
[...]
La
laque de la Chine n’est autre chose que ce beau vernis qui vient de ce païs. On a inventé en France des Vernis qui approchent beaucoup de celui de la Chine. Voyez VERNIS.

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs