HARDI (adj.)

BEHERZT (deu.) · BOLD (eng.) · KECK (deu.) · KLOEK (nld.) · PRESTEZZA (ita.) · ROBUUST (nld.) · WAKKER (nld.)
TERM USED AS TRANSLATIONS IN QUOTATION
BOLD (eng.)
TERM USED IN EARLY TRANSLATIONS
FREI (deu.) · NEGLIGENCE (eng.) · PRESTEZZA (ita.) · STOUT (nld.)

FILTERS

LINKED QUOTATIONS

3 sources
3 quotations

Quotation

De la methode qu’il faut donner aux enfants pour apprendre à peindre
Je dis aussi que la nature vous appellant à cét art, si vous voulez acquerir une connoissance parfait des formes des choses, il faut que vous commenciez par le detail de leurs parties, & les prendre d’ordre, sans passer à la seconde avant que d’avoir bien entendu & pratiqué la premiere : car autrement c’est un temps perdu, ou pour le moins un tres-long retardement des estudes. De plus, je vous advertis que la diligence (c’est-à-dire le grand soin & la patience à bien achever) doit estre apprise avant la maniere prompte et hardie.

term translated by PRESTEZZA in DA VINCI, Leonardo, Trattato della pittura di Lionardo da Vinci, novamente dato in luce, con la vita dell'istesso autore, scritta da Rafaelle Du Fresne. Si sono giunti i tre libri della pittura, & il trattato della statua di Leon Battista Alberti, con la vita del medesimo, TRICHET DU FRESNE, Raphaël (éd.), Paris, Jacques Langlois, 1651., p.1
term translated by NEGLIGENCE in DA VINCI, Leonardo, A Treatise of Painting by Leonardo da Vinci. Translated from the Original Italian, and adorn'd with a great Number of Cuts. To which is prefx'd, The Author's Life ; Done from The last Edition of the French, London, J. Senex - W. Taylor, 1721., p.30
term translated by FREI in DA VINCI, Leonardo, Des vortreflichen Florentinischen Mahlers Lionardo Da Vinci Hoch-nützlicher Tractat von der Mahlerey, BÖHM, Johann Georg (éd.), Nürnberg, Johann Georg Böhm, 1724., p.1

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → apprentissage

Quotation

Il faut reflechir aussi sur les touches qui doivent être hardies, par une conduite de pinceau aussi libre que ferme, le moins tâtonné qu’il est possible, & les ouvrages ainsi touchées à propos paroissent tres-fines, d’une distance proportionnée, semblent spirituelles & animées lorsque les jours & les ombres sont avantageusement distribuez & mouëlleusement peints, soit par le pinceau uni du Correge, ou par la manière raboteuse de celuy de Renbrand.

term translated by STOUT in LE COMTE, Florent, Het konst-cabinet der bouw- schilder- beeldhouw- en graveerkunde, of inleiding tot de kennis dier fraaije weetenschappen, vervat in der schilderyen, stand-beelden en prenten, trad. par LOBEDANIUS, Arnoldus, Utrecht, Arnoldus Lobedanius - 1745, 2 vol., p. 39

Conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → touche

Quotation

Les pensées sont les premieres idées que le peintre jette sur le papier pour l’exécution de l’ouvrage qu’il se propose ; on les nomme aussi Esquisses, ou Croquis, parce que la main n’a fait que mettre en masse, & pour ainsi dire, que croquer les figures, les grouppes, les ordonnances & les autres parties qui les composent. Ces desseins (a) heurtés & faits avec beaucoup de vitesse, ne sont souvent pas extrêmement corrects & peuvent manquer pour la perspective, & les autres parties de l’art, mais ne sont point les défauts dans une esquisse, dont tout le but est de représenter une pensée exécutée avec beaucoup d’esprit, ou bien des figures détachées & imparfaites qui doivent entrer dans quelque composition dont elles font partie.
(a) Terme de peinture pour signifier un dessein qui n’est touché que de coups hardis & peu prononcés
.

Conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → qualité du dessin