AIGREUR (n. f.)

CONCEPTION DE LA PEINTUREdessin · couleur
MATERIALITE DE L’ŒUVREtechnique de la gravure
L’ARTISTEqualités
SPECTATEURperception et regard

FILTERS

CONCEPTUAL FIELDS

LINKED QUOTATIONS

2 sources
5 quotations

Quotation

Et enfin, qu'en quelque matiere que ce soit, la superficie est couverte de quelque chose qui adoussit l'aigreur du Trait, la chair la plus délicate a toûjours sur la peau un petit poil presque impersecptible, les étoffes ont leurs cotons ou choses semblables, dans les Campagnes il ne se voit aucun Corps solide qui ne soit couvert de poudre ou de mousse, qui adoucit le tranchant des choses coupées.

Conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → dessin
EFFET PICTURAL → touche

Quotation

Quand à l’usage des reflexs provenant d’une clarté rejalie renvoyée par l’éclat d’un grand jour frapant sur quelque objet voisin, porte une lueur proportionnée à la vivacité de la lumiere & de la couleur ; c’est une chose tres necessaire non seulement pour faire paroître le relief des corps, mais aussi contribuer à l’union & concordance du tout ensemble, ce qui oblige le Peintre judicieux à en bien menager tous les dégrez, & les disposer si prudamment qu’ils n’aporte aucune aigreur dans l’Ouvrage.

Conceptual field(s)

L’ARTISTE → qualités
EFFET PICTURAL → qualité de la composition

Quotation

Il faut de plus considerer leur valeur pour les ranger en sorte qu’elles puissent mutuellement s’entre-aider & se faire valoir par un judicieux contraste, leur force, pour les placer aux endroits que l’on veut faire paroître avancés ou reculées, & leur union pour les associer en une agreable correspondance ; mais on considera aussi qu’en s’attachant à ce menagement harmonieux des couleurs, on ne devoit pas negliger le bon choix des matieres & leur application, évitant le mélange de celles qui sont corruptibles avec celles qui sont pures, & l’avoisinement de celles qui peuvent causer quelque aigreur ou dureté à la vuë & sur tout dans leur Emploi, les appliquer proprement, chaque teinte en sa place ne les brouillant & tourmentant que le moins qu’il est possible, sur tout dans les carnations, où à l’imitation du Titien, on doit donner tout l’avantage, & l’éclat, en n’y approchant que des couleurs sales pour les faire paroître d’autant plus vives & plus fraiches

Conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → couleur
SPECTATEUR → perception et regard

Quotation

Il faut aussi un peu grignoter ses tailles, mais toujours avec ordre ; car en général quelque chose que l’on grave, & même celles qui sont les moins susceptibles de propreté, on doit toujours les préparer avec égalité & avec arrangement, pourvû que cela soit sans affectation, afin qu’il n’y ait point de traits qui puissent crevasser ensemble & interrompre le repos des masses par des pochis de noir aigre. Car on ne peut faire de l’effet que par de grandes masses unies, soit d’ombre soit de lumiere, réveillées pourtant de quelques touches aux endroits indiqués dans l’original qu’on doit suivre. La Gravûre n’est déjà que trop opposée à ce repos qui doit regner dans les masses, par les petits blancs qu’elle laisse dans les carreaux, sans ajoûter encore des aigreurs & des trous de noir par l’inégalité des tailles, & même l’on est souvent obligé de boucher tous les carreaux avec des points pour parvenir à faire un ton sourd.

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure
EFFET PICTURAL → qualité du dessin

Quotation

Quoique l’usage le plus ancien & le plus ordinaire soit de graver à l’Eau forte avec des pointes coupantes & qui ouvrent un peu le cuivre, il y a neanmoins de très-habiles Graveurs qui se servent de pointes qui ne coupent pas : cet usage paroît même avoir un avantage par rapport à l’effet que fait l’Eau forte sur le vernis : car il arrive souvent quand on trace quelque contour ou que l’on arrête quelque touche avec une pointe coupante, que la justesse avec laquelle on tâche de le faire est cause que sans s’en appercevoir on appuye davantage la pointe, & qu’elle entre plus profondément dans le cuivre en ces endroits que partout ailleurs, ce qui fait qu’ils mordent avant le reste, &, comme on vient de le dire, causent des aigreurs.

Conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → qualité du dessin
MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la gravure