COUPÉ (adj.)

ABRUPT (eng.) · AFGESNEDEN (nld.) · CUT (ADJ) (eng.) · ECKIG (deu.) · INTERSECTED (eng.) · KANTIG (nld.)
TERM USED IN EARLY TRANSLATIONS
CUT (ADJ) (eng.) · INTERSECTED (eng.) · WITHOUT INTERSECTION (eng.)

FILTERS

LINKED QUOTATIONS

2 sources
5 quotations

Quotation

Coupé ou Tranché,
Est lors que les Contours des Corps principalement les Tournans, paroissent tranchez ou coupez net comme un trait de plume, en lieu qu’ils doivent estre suivant l’occasion & la matiere aliez ou perdus avec la Couleur qui les touche ou environne. 

tranché
perdu

Conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → figure et corps
EFFET PICTURAL → qualité des couleurs

Quotation

Or ces choses ainsi executées, donnent bien du travail à celuy qui les veut imiter, le mesme est des autres menuës parties, comme des touches ou coups de pinceau, qui forment celles qui composent une figure humaine ou animale, ainsi que les sourcils, yeux, nez, bouches, oreilles, mains, pieds, & autres telles parties, où il se rencontre d’exprimer entre des tournans & concavitez ou les ombres se cachent, & celles qui sont accompagnées de poils ; Car elles se doivent representer artistement touchées, & de sorte que ce ne soit point par des coups de pinceau, dont le Contour de la touche d’iceluy paroisse tranché ou coupé net, comme est d’ordinaire celuy d’un trait de plume, ou lors que lon veut imiter par la Peinture des corps ou objets faits de pierre, & principalement de celles qui sont tres-dures : [...]

tranché

Conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → touche

Quotation

XX.
Attachez-vous aussi à perdre & à noyer vos Couleurs, les unes dans les autres, sans que l’on en voye la separation, & adoucissez vos Traits avec les Couleurs qui seront des deux costez, de telle sorte qu’il ne paroisse pas que ce soit vos Traits qui les Coupent & qui les separent. Par ce mot de Coupé, j’entens une chose qui tranche net, qui ne se confond point avec les Couleurs voisines, & qu’on ne pratique guere qu’aux Lizieres des Draperies.

term translated by CUT (ADJ) in BOUTET, Claude, The Art of Painting in Miniature: Teaching The speedy and perfect Acquisition of that Art without a Master. By Rules so easy, and in a Method so natural as to render this charming Accomplishment universally attainable. Containing I. The Difference between Painting in Miniature, and other Kinds of Painting. II. The Management of Colours in Draperies, Linnen, Lace, Furrs, &c. III. The Method of mixing Colours for Carnations ; for painting of Architecture, or any Building of Stone or Wood ; for Landskips, Terrasses, Water, Ruins, Rocks, &c. IV. The Art of Painting all Sorts of Flowers, with the proper Colours required to represent Nature to the highest Perfection. V. The various Methods of Painting. Translated from the Original French. The Fourth Edition. To which are now added, I. Certain Secrets of one of the greatest Italian Painters for making the finest Colours, Burnished Gold, Shell Gold, &c. II. Some general instructive Lessons for the Art of Drawing. And III. The Usefulness and Benefit of Prints, London, J. Hodges - J. James - T. Cooper, 1739., p. 18.

Conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → qualité des couleurs
EFFET PICTURAL → qualité du dessin

Quotation

Des Drapperies.
XXX.
Pour faire une Drapperie bleuë, mettez l’Outremer auprés du Blanc qui sera sur vostre Palette, meslez une partie de l’un & de l’autre ensemble, de telle sorte qu’il soit fort pasle, & qu’il ait du corps. De ce mélange vous ferez les endroits les plus clairs, puis vous y ajoûterez d’avantage d’Outremer pour faire ceux qui sont plus bruns, & continüerez de cette maniere jusques aux plis les plus enfoncez, & les Ombres les plus fortes, où il faudra mettre de l’Outremer pur, & tout cela en ébauchant, c’est à dire, le Couchant à grands coups, faisant neanmoins le plus uny que l’on pourra, perdant les clairs & les bruns, avec une couleur qui ne soit pas si pasle que les Jours, ny si brune que les Ombres. L’on pointillera en suite avec la mesme couleur dont on a ébauché, mais tant soy peu plus forte, afin que les points soient marquez. Il faut que tout se noye l’un dans l’autre, & que les plis ne paroissent point coupez. Lors que l’Outremer n’est pas assez brun, pour faire les Ombres les plus fortes, quelque Gommé qu’il soit, on y mesle de l’Inde pour les finir ; & quand l’extremité des Jours n’est pas assez claire, on les releve avec du Blanc, & fort peu d’Outremer.

term translated by WITHOUT INTERSECTION in BOUTET, Claude, The Art of Painting in Miniature: Teaching The speedy and perfect Acquisition of that Art without a Master. By Rules so easy, and in a Method so natural as to render this charming Accomplishment universally attainable. Containing I. The Difference between Painting in Miniature, and other Kinds of Painting. II. The Management of Colours in Draperies, Linnen, Lace, Furrs, &c. III. The Method of mixing Colours for Carnations ; for painting of Architecture, or any Building of Stone or Wood ; for Landskips, Terrasses, Water, Ruins, Rocks, &c. IV. The Art of Painting all Sorts of Flowers, with the proper Colours required to represent Nature to the highest Perfection. V. The various Methods of Painting. Translated from the Original French. The Fourth Edition. To which are now added, I. Certain Secrets of one of the greatest Italian Painters for making the finest Colours, Burnished Gold, Shell Gold, &c. II. Some general instructive Lessons for the Art of Drawing. And III. The Usefulness and Benefit of Prints, London, J. Hodges - J. James - T. Cooper, 1739., p. 24.

Conceptual field(s)

MANIÈRE ET STYLE → le faire et la main

Quotation

LXXIX.
Mais le plus important est d’adoucir son Ouvrage, de mesler ses teintes les unes dans les autres, aussi bien que la barbe & les cheveux, qui sont sur le front avec les autres Cheveux, & la Carnation, prenant garde sur tout de ne pas faire sec, & dur, & que les Traits & Contours des Carnations ne soient pas coupez.
Il faut aussi s’accoûtumer à ne mettre du Blanc dans vos Couleurs qu’à proportion que vous faites Clair ou Brun ; car il faut que la Couleur dont on travaille la seconde fois, soit toûjours un peu plus forte que la premiere, à moins que ce ne soit pour adoucir.

term translated by INTERSECTED in BOUTET, Claude, The Art of Painting in Miniature: Teaching The speedy and perfect Acquisition of that Art without a Master. By Rules so easy, and in a Method so natural as to render this charming Accomplishment universally attainable. Containing I. The Difference between Painting in Miniature, and other Kinds of Painting. II. The Management of Colours in Draperies, Linnen, Lace, Furrs, &c. III. The Method of mixing Colours for Carnations ; for painting of Architecture, or any Building of Stone or Wood ; for Landskips, Terrasses, Water, Ruins, Rocks, &c. IV. The Art of Painting all Sorts of Flowers, with the proper Colours required to represent Nature to the highest Perfection. V. The various Methods of Painting. Translated from the Original French. The Fourth Edition. To which are now added, I. Certain Secrets of one of the greatest Italian Painters for making the finest Colours, Burnished Gold, Shell Gold, &c. II. Some general instructive Lessons for the Art of Drawing. And III. The Usefulness and Benefit of Prints, London, J. Hodges - J. James - T. Cooper, 1739., p. 45.

Conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → qualité du dessin
EFFET PICTURAL → qualité des couleurs