PAPIER DE DEMIE TEINTE (n. m.)

FILTERS

CONCEPTUAL FIELDS

LINKED QUOTATIONS

1 sources
1 quotations

Quotation

Il y a deux sortes de Papiers sur lesquels on peut dessiner, le blanc & celui qui est d’une demie teinte. Et de celui de demie teinte, il y en a trois sortes, de gris, de bleu & de bistré. Le gris & le bleu viennent des moulins tels qu'ils sont avec leurs couleurs : mais le bistré se fait de papier blanc sur lequel on passe avec une éponge, ou autre chose, de l'eau de suye plus ou moins chargée, selon que l'on désire que le papier soit plus ou moins brun. Ces papiers de demie teinte ont été inventez pour épargner le travail du crayon dans les endroits qui doivent estre de la même force qu'est la teinte du papier, & l'on se sert de crayon blanc pour faire paraitre les endroits éclairez. Cette façon est plus expéditive que sur le papier blanc : mais ceux qui commencent ne doivent pas s'en servir sitôt, & quand ils s'en serviront, il faut qu'ils prennent d'abord du papier d'une teinte faible, car plus la teinte du papier est forte & chargée, plus il faut d'art pour y mettre le blanc.

Conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique du dessin