VERRIO, Antonio ( 1636-1707 )

VERRIO, Antonio ( 1636-1707 )

ISNI:0000000121443669 Getty:500015643

Quotation

J'en viens au Tableau du Maitre Autel des Peres Carmes Déchaussez, où est peinte l'Histoire des Epousailles de la Vierge. Ce coloris à mon gré, est d'un excellent tempérament : Il y a beaucoup d’intelligence, & une merveilleuse liberté de pinceau : On n’y remarque rien de peiné, & tout y est fait d’un même esprit : Il y a seulement quelques draperies qui sont un peu négligées : mais qui font un effet merveilleux, lorsqu’on n’est pas trop près du tableau. Les deux époux se donnent la main devant le grand Prêtre : Et cette cérémonie se fait dans un endroit du temple, où il y a deux marches pour y monter. Sur la première, on voit une femme assise, tenant son enfant, & sur la seconde, il y a un’autre femme à genoux qui montre ses épaules. Aux deux côtés, on voit des hommes qui accompagnent l’époux, & des femmes qui accompagnent l’épouse d’autres qui regardent la cérémonie, & toutes les figures principales y sont comme le plus beau naturel. Le fond du tableau est composé de la voûte du temple, & des colonnes qui soutiennent cet édifice : Mais il y a un grand rideau rouge retroussé sur le haut du Tableau, qui étant d'une couleur pesante, sert à faire fuir bien loin les ogives de la Voute, qui est de couleur de Pierre blanchatre. Le nom du peintre parait gravé sur une des marches où l’on voit en gros caractère, Antonius Verrius, fecit.

Quotation

J'en viens au Tableau du Maitre Autel des Peres Carmes Déchaussez, où est peinte l'Histoire des Epousailles de la Vierge. Ce coloris à mon gré, est d'un excellent tempérament : Il y a beaucoup d’intelligence, & une merveilleuse liberté de pinceau : On n’y remarque rien de peiné, & tout y est fait d’un même esprit : Il y a seulement quelques draperies qui sont un peu négligées : mais qui font un effet merveilleux, lorsqu’on n’est pas trop près du tableau. Les deux époux se donnent la main devant le grand Prêtre : Et cette cérémonie se fait dans un endroit du temple, où il y a deux marches pour y monter. Sur la première, on voit une femme assise, tenant son enfant, & sur la seconde, il y a un’autre femme à genoux qui montre ses épaules. Aux deux côtés, on voit des hommes qui accompagnent l’époux, & des femmes qui accompagnent l’épouse d’autres qui regardent la cérémonie, & toutes les figures principales y sont comme le plus beau naturel. Le fond du tableau est composé de la voûte du temple, & des colonnes qui soutiennent cet édifice : Mais il y a un grand rideau rouge retroussé sur le haut du Tableau, qui étant d'une couleur pesante, sert à faire fuir bien loin les ogives de la Voute, qui est de couleur de Pierre blanchatre. Le nom du peintre parait gravé sur une des marches où l’on voit en gros caractère, Antonius Verrius, fecit.