PHILANDRIER, Guillaume ( 1505-1565 )

PHILANDRIER, Guillaume ( 1505-1565 )

ISNI:0000000120960912 Getty:500092098
Architecte, écclésiastique et ambassadeur

Quotation

[…] Pour ce qui est des couleurs, on emploie à huile toutes celles qui sont propres à la Fraisque, excepté le blanc de chaux, & la poudre de marbre : Mais on se sert encore de plusieurs autres, comme du blanc de plomb qui se forme d’un écaille que fait le plomb quand il a demeuré dans quelque lieu humide pendant plusieurs années, coupé à petites lames & suspendu dans un vaisseau, où il y du vinaigre au fond. Ce blanc ne s’emploie point à fraisque, il noircit à la Détrempe : Mais il subsiste à l’huile qui corrige sa mauvaise qualité : C’est au reste le plus beau de tous les blancs. La ceruse est de méme propre à l’huile : Elle se fait de blanc de craïe & de blanc de plomb.
Les Massicots blanc & jaune se font aussi de ceruse ou de blanc de plomb calcinez & font de couleurs propres à peindre à l’huile. L’Orpin s’employe sans le calciner & calciné : Pour le calciner on le met au feu dans une boëte de fer. C’est une couleur dangereuse que peu de Peintres cultivent, parce que sa fumée est mauvaise, & son usage n’est pas frequent.
La mine de plomb qui fait un rouge orengé : Elle est enemie des autres couleurs. […]
Le Cinabre ou Vermillon, qui se tire des mines de vif argent, ne subsiste pas long-tems à l’air […]
La Laque est une couleur qui se fait de la cochenille de la bourre d’Ecarlate, ou du bois de Bresil, & de l’Alun : On pretend que cette couleur ne subsiste pas long-tems à l’air : Neanmoins il y a eu de couleurs dont les Peintres à huile se servent avec plus de succès que de la Laque fine.
Les cendres bleües & les cendres vertes servent particulierement pour les peïsages [sic]. L’Inde est une couleur commune aux Peintres & aux Teinturiers : Elle sert aux Ciels & aux Draperies […]
L’Inde ou Indigo se fait d’une herbe que les Indiens font pourrir dans l’eau de chaux : Elle a fort interrompu le commerce du Pastel, qui est aussi une plante qui se cultive dans nôtre Province de Languedoc, & dont on fait le fond des meilleurs teintures : Cette drogue seule ne fait pas un si beau bleu que l’Indigo : mais la couleur en dure plus long-tems. Philander remarque que la crasse, ou l’écume du pastel qu’il apelle Glastum, laquelle on tire des chaudieres des Teinturiers sert aussi à la Peinture, pour faire du bleu. C’est ce que les Teinturiers & Marchands apellent de la Florée.
Le Stil de grain est une composition de craie ou de blanc d’Espagne, & de la graine d’Avignon, qui sert aux Teinturiers : On méle de l’alum à cette graine, pour conserver sa couleur : Elle fait une espece de jaune.
Le noir de charbon de pierre a beaucoup de cors, les noirs de charbon, de sep de vine, ou de bois de saule sont encore tres-bon. Ce dernier est bleüâtre, & peut servir aux Carnations. Les noirs d’os & d’yvoire brûlez dont Apelle se servoit suivant Pline, font un noir propre à l’huile & à Détrempe. Mais le noir de fumée est une couleur qui nuit aux autres, & qui n’est propres qu’à faire des Draperies noires. Les meilleurs coloristes ne s’en servent jamais.
Le verd de gris que nous apellons Verdet, & les Italiens Verderame, est la peste des autres couleurs, & qui ruineroit un tableau, qu’il en entroit la moindre partie dans l’imprimûre : il fait pourtant un agreable verd. […]
[ndr : De la Miniature]
On se sert dans la miniature des mémes couleurs qu’à fraisque, à Détrempe & à huile, […] hormis le blanc fait de chaux, & de poudre de marbre […]
[…] et encore plusieurs autres […] qui sont particulières à cette sorte de travail.
Une des principales couleurs pour la Miniature est le Carmin, qui est une maniere de Laque de couleur rouge cramoisy. La pierre de fiel, qui fait un jaune obscur, lui est encore [ndr : une couleur] particuliere, de méme que la gomme gutte, qui fait pareillement une couleur jaune.
Le Verd d’Iris qui se fait du jus de certaines plante, le verd de vessie, qui se fait aussi de certaines graines, qu’on fait pourrir dans une vessie, servent à la Miniature : Quoi qu’on puisse faire la méme couleur, en broyant de l’Inde avec de la gomme gutte.
Le bistre n’est que de la suie détrempée avec l’eau commune : mais pour le faire tres-beau & de plusieurs teintes, on prend des écailles de suie de cheminée : On les broye sur un marbre avec de l’eau : puis on met cette couleur dans un pot : Et à mesure qu’on y méle de l’eau, le bistre se fait clair : Et plus il y a du Marc, plus il est noir […]
Il y a aussi le Quermes et le jaune des Isles de France : deux couleurs nouvelles qu’on emploie à l’huile & à la Miniature.

Quotation

L’Inde ou Indigo se fait d’une herbe que les Indiens font pourrir dans l’eau de chaux : Elle a fort interrompu le commerce du Pastel, qui est aussi une plante qui se cultive dans nôtre Province de Languedoc, & dont on fait le fond des meilleurs teintures : Cette drogue seule ne fait pas un si beau bleu que l’Indigo : mais la couleur en dure plus long-tems. Philander remarque que la crasse, ou l’écume du pastel qu’il apelle Glastum, laquelle on tire des chaudieres des Teinturiers sert aussi à la Peinture, pour faire du bleu. C’est ce que les Teinturiers & Marchands apellent de la Florée.

Quotation

[…] Pour ce qui est des couleurs, on emploie à huile toutes celles qui sont propres à la Fraisque, excepté le blanc de chaux, & la poudre de marbre : Mais on se sert encore de plusieurs autres, comme du blanc de plomb qui se forme d’un écaille que fait le plomb quand il a demeuré dans quelque lieu humide pendant plusieurs années, coupé à petites lames & suspendu dans un vaisseau, où il y du vinaigre au fond. Ce blanc ne s’emploie point à fraisque, il noircit à la Détrempe : Mais il subsiste à l’huile qui corrige sa mauvaise qualité : C’est au reste le plus beau de tous les blancs. La ceruse est de méme propre à l’huile : Elle se fait de blanc de craïe & de blanc de plomb.
Les Massicots blanc & jaune se font aussi de ceruse ou de blanc de plomb calcinez & font de couleurs propres à peindre à l’huile. L’Orpin s’employe sans le calciner & calciné : Pour le calciner on le met au feu dans une boëte de fer. C’est une couleur dangereuse que peu de Peintres cultivent, parce que sa fumée est mauvaise, & son usage n’est pas frequent.
La mine de plomb qui fait un rouge orengé : Elle est enemie des autres couleurs. […]
Le Cinabre ou Vermillon, qui se tire des mines de vif argent, ne subsiste pas long-tems à l’air […]
La Laque est une couleur qui se fait de la cochenille de la bourre d’Ecarlate, ou du bois de Bresil, & de l’Alun : On pretend que cette couleur ne subsiste pas long-tems à l’air : Neanmoins il y a eu de couleurs dont les Peintres à huile se servent avec plus de succès que de la Laque fine.
Les cendres bleües & les cendres vertes servent particulierement pour les peïsages [sic]. L’Inde est une couleur commune aux Peintres & aux Teinturiers : Elle sert aux Ciels & aux Draperies […]
L’Inde ou Indigo se fait d’une herbe que les Indiens font pourrir dans l’eau de chaux : Elle a fort interrompu le commerce du Pastel, qui est aussi une plante qui se cultive dans nôtre Province de Languedoc, & dont on fait le fond des meilleurs teintures : Cette drogue seule ne fait pas un si beau bleu que l’Indigo : mais la couleur en dure plus long-tems. Philander remarque que la crasse, ou l’écume du pastel qu’il apelle Glastum, laquelle on tire des chaudieres des Teinturiers sert aussi à la Peinture, pour faire du bleu. C’est ce que les Teinturiers & Marchands apellent de la Florée.
Le Stil de grain est une composition de craie ou de blanc d’Espagne, & de la graine d’Avignon, qui sert aux Teinturiers : On méle de l’alum à cette graine, pour conserver sa couleur : Elle fait une espece de jaune.
Le noir de charbon de pierre a beaucoup de cors, les noirs de charbon, de sep de vine, ou de bois de saule sont encore tres-bon. Ce dernier est bleüâtre, & peut servir aux Carnations. Les noirs d’os & d’yvoire brûlez dont Apelle se servoit suivant Pline, font un noir propre à l’huile & à Détrempe. Mais le noir de fumée est une couleur qui nuit aux autres, & qui n’est propres qu’à faire des Draperies noires. Les meilleurs coloristes ne s’en servent jamais.
Le verd de gris que nous apellons Verdet, & les Italiens Verderame, est la peste des autres couleurs, & qui ruineroit un tableau, qu’il en entroit la moindre partie dans l’imprimûre : il fait pourtant un agreable verd. […]
[ndr : De la Miniature]
On se sert dans la miniature des mémes couleurs qu’à fraisque, à Détrempe & à huile, […] hormis le blanc fait de chaux, & de poudre de marbre […]
[…] et encore plusieurs autres […] qui sont particulières à cette sorte de travail.
Une des principales couleurs pour la Miniature est le Carmin, qui est une maniere de Laque de couleur rouge cramoisy. La pierre de fiel, qui fait un jaune obscur, lui est encore [ndr : une couleur] particuliere, de méme que la gomme gutte, qui fait pareillement une couleur jaune.
Le Verd d’Iris qui se fait du jus de certaines plante, le verd de vessie, qui se fait aussi de certaines graines, qu’on fait pourrir dans une vessie, servent à la Miniature : Quoi qu’on puisse faire la méme couleur, en broyant de l’Inde avec de la gomme gutte.
Le bistre n’est que de la suie détrempée avec l’eau commune : mais pour le faire tres-beau & de plusieurs teintes, on prend des écailles de suie de cheminée : On les broye sur un marbre avec de l’eau : puis on met cette couleur dans un pot : Et à mesure qu’on y méle de l’eau, le bistre se fait clair : Et plus il y a du Marc, plus il est noir […]
Il y a aussi le Quermes et le jaune des Isles de France : deux couleurs nouvelles qu’on emploie à l’huile & à la Miniature.

Quotation

L’Inde ou Indigo se fait d’une herbe que les Indiens font pourrir dans l’eau de chaux : Elle a fort interrompu le commerce du Pastel, qui est aussi une plante qui se cultive dans nôtre Province de Languedoc, & dont on fait le fond des meilleurs teintures : Cette drogue seule ne fait pas un si beau bleu que l’Indigo : mais la couleur en dure plus long-tems. Philander remarque que la crasse, ou l’écume du pastel qu’il apelle Glastum, laquelle on tire des chaudieres des Teinturiers sert aussi à la Peinture, pour faire du bleu. C’est ce que les Teinturiers & Marchands apellent de la Florée.