BOSSE, Abraham, [Planche 58], estampe, dans BOSSE, Abraham, Le Peintre converty aux precises et universelles regles de son art avec un raisonnement abregé au sujet des Tableaux, Bas-reliefs et autres ornemens que l'on peut faire sur les diverses superficies des Bastimens. Et quelques Advertissements contre les erreurs que des nouveaux écrivains veulent introduire dans la pratique de ces Arts, Paris, Abraham Bosse, 1667, p. 13.

Illustration

PRESENTATION

BOSSE, Abraham, [Planche 58], estampe, dans BOSSE, Abraham, Le Peintre converty aux precises et universelles regles de son art avec un raisonnement abregé au sujet des Tableaux, Bas-reliefs et autres ornemens que l'on peut faire sur les diverses superficies des Bastimens. Et quelques Advertissements contre les erreurs que des nouveaux écrivains veulent introduire dans la pratique de ces Arts, Paris, Abraham Bosse, 1667, p. 13.

Pour illustrer son propos, Abraham Bosse fait référence aux planche 51, 58, 59, 60, 61 de son ouvrage précédent : Traité des pratiques géométrales et perspectives enseignées dans l'Académie royale de la peinture et sculpture, Paris, chez l'auteur, 1665.

Quotation

LE DISCIPLE.
[...]
Premierement je dis, au sujet de dessiner correctement à veuë d’œil d’aprés le naturel, une chose que vous sçavez ne devoir estre contestée, (qui est) que les parties d’un objet élevé ou abaissé au dessus de nostre œil ou horizon, & mesme scituées d’un & d’autre costé d’iceluy, apparoissent à l’œil plus petites, & aussi plus foibles en leur force de couleur, d’où resulte que celuy qui n’a eu aucune instruction ny avis, qu’il ne les faut pas ainsi diminuer, ne manquera pas de les diminuer & affoiblir
, & ainsi faisant, sa coppie ne luy fera pas la mesme vision que son Naturel ou Original ; Qui est ce que l’on pretend qu’elle fasse ; car au contraire elle sera differente, à cause de cette diminution qu’il ne falloit pas faire, puisque n’ayant rien diminué à la coppie, cette diminution se fera de l’œil à elle mesme, ainsi que de l’œil au naturel, qui n’est pas non plus diminué : Mais comme ces particularitez sont amplement expliquées dans le Traité des Leçons de l’Academie fait par Monsieur Bosse, aux Estampes ou Planches, 51. 58. 59. 60. & 61 [ndr : BOSSE Abraham, Traité des pratiques géométrales et perspectives enseignées dans l’Académie Royale et de peinture et de sculpture, Paris, 1665]. Et mesme reconnoistre sur ce que je viens d’avancer, que celuy qui entend dire & qui voit que les objets les plus éloignez de son œil luy apparoissent plus petits, ne tombe encore dans l’erreur de les representer ainsi.