BOEL, Pieter ( 1622-1674 )

BOEL, Pieter ( 1622-1674 )

ISNI:0000000066395683 Getty:500013896

Quotation

Apres m’estre arresté, je sçay bien, repris-je, que parmis ceux [ndr : les peintres] dont je viens de parler il y en a que j’aurois pu passer sous silence pour abreger mon discours, bien que je n’en aye dit que peu de chose. Mais ayant commencé à vous marquer l’établissement de l’Académie, j’ay crû devoir rapporter tous ceux qui en ont esté ; car quels qu’ils ayent pu estre, ils ont eû assez de mérite pour estre receûs dans cette assemblée, où, ainsi que dans les autres corps, on peut dire qu’ils ne sont pas tous d’une égale consideration. Il y a mesme une chose à observer ; c’est que tous ceux qui ont esté receûs dans l’Academie, y ont esté admis pour differens talens. Et bien que les Peintres qui traitent des histoires & des sujets les plus nobles, doivent estre plus estimez que ceux qui ne representent que des païsages, ou des animaux, ou des fleurs, ou des fruits, ou des choses encore moins considerables : cependant on ne laisse pas parmi ces derniers d’en rencontrer qui ont tant d’habileté & de sçavoir dans les choses dont ils se meslent que les plus habiles d’entre-eux sont souvent beaucoup plus estimez que d’autres qui travaillent à des ouvrages plus relevez. Par exemple, un excellent Païsagiste, tel que quelqu’un de ceux dont nous avons parlé ; un homme qui fait des Animaux de toutes natures, tel qu’on esté Sncidre & ses Eleves, Nicasius & Vamboule, sera plus consideré qu’un autre qui ne peint que médiocrement des figures. Le Pere Zegre, Mario di Fiori, Baudesson, auront toûjours de la reputation pour les fleurs, de mesme que Michel Ange des batailles, Labrador & de Somme pour toutes sortes de fruits : parce que dans les choses qu’ils ont faites, ils ont acquis un degré de perfection bien plus élevé que celuy où sont parvenus beaucoup de Peintres qui font des Tableaux d’Histoires, ou des Portraits. 
N’est ce pas aussi, interrompit Pymandre, qu’il est bien plus facile de representer ces sortes d’objets qu’on peut dire inanimez pour la pluspart, & sans action, que des figures d’hommes où il y a mille expressions differentes de vie, d’action, & de mouvemens ?
N’en doutez pas, repartis-je, car comme il faut un genie plus élevé pour inventer & disposer de grands sujets d’Histoires, les peindre, & les rendre accomplis dans toutes leurs parties. Aussi est-il plus rare de trouver des personnes qui ayent les qualitez necessaires à s’en bien acquiter, qu’il n’est malaisé de trouver des hommes d’un esprit moins sublime qui peuvent representer des choses ordinaires. 
Nous avons dit assez souvent combien un Peintre doit avoir de differentes connoissances pour arriver au point où Raphaël, si vous voulez, & le Poussin sont parvenus. Il n’est pas necessaire que je repete ce que j’ay dit en examinant leurs ouvrages ; Mais à l’égard de ceux qui n’ont qu’à bien copier la nature comme sont les derniers dont j’ay parlé, il suffit qu’ils ayent de l’amour pour leur art, de la patience & du jugement, sans quoy leur ouvrage seroit froid, sans beauté & sans choix.

Quotation

Apres m’estre arresté, je sçay bien, repris-je, que parmis ceux [ndr : les peintres] dont je viens de parler il y en a que j’aurois pu passer sous silence pour abreger mon discours, bien que je n’en aye dit que peu de chose. Mais ayant commencé à vous marquer l’établissement de l’Académie, j’ay crû devoir rapporter tous ceux qui en ont esté ; car quels qu’ils ayent pu estre, ils ont eû assez de mérite pour estre receûs dans cette assemblée, où, ainsi que dans les autres corps, on peut dire qu’ils ne sont pas tous d’une égale consideration. Il y a mesme une chose à observer ; c’est que tous ceux qui ont esté receûs dans l’Academie, y ont esté admis pour differens talens. Et bien que les Peintres qui traitent des histoires & des sujets les plus nobles, doivent estre plus estimez que ceux qui ne representent que des païsages, ou des animaux, ou des fleurs, ou des fruits, ou des choses encore moins considerables : cependant on ne laisse pas parmi ces derniers d’en rencontrer qui ont tant d’habileté & de sçavoir dans les choses dont ils se meslent que les plus habiles d’entre-eux sont souvent beaucoup plus estimez que d’autres qui travaillent à des ouvrages plus relevez. Par exemple, un excellent Païsagiste, tel que quelqu’un de ceux dont nous avons parlé ; un homme qui fait des Animaux de toutes natures, tel qu’on esté Sncidre & ses Eleves, Nicasius & Vamboule, sera plus consideré qu’un autre qui ne peint que médiocrement des figures. Le Pere Zegre, Mario di Fiori, Baudesson, auront toûjours de la reputation pour les fleurs, de mesme que Michel Ange des batailles, Labrador & de Somme pour toutes sortes de fruits : parce que dans les choses qu’ils ont faites, ils ont acquis un degré de perfection bien plus élevé que celuy où sont parvenus beaucoup de Peintres qui font des Tableaux d’Histoires, ou des Portraits.

Quotation

Apres m’estre arresté, je sçay bien, repris-je, que parmis ceux [ndr : les peintres] dont je viens de parler il y en a que j’aurois pu passer sous silence pour abreger mon discours, bien que je n’en aye dit que peu de chose. Mais ayant commencé à vous marquer l’établissement de l’Académie, j’ay crû devoir rapporter tous ceux qui en ont esté ; car quels qu’ils ayent pu estre, ils ont eû assez de mérite pour estre receûs dans cette assemblée, où, ainsi que dans les autres corps, on peut dire qu’ils ne sont pas tous d’une égale consideration. Il y a mesme une chose à observer ; c’est que tous ceux qui ont esté receûs dans l’Academie, y ont esté admis pour differens talens. Et bien que les Peintres qui traitent des histoires & des sujets les plus nobles, doivent estre plus estimez que ceux qui ne representent que des païsages, ou des animaux, ou des fleurs, ou des fruits, ou des choses encore moins considerables : cependant on ne laisse pas parmi ces derniers d’en rencontrer qui ont tant d’habileté & de sçavoir dans les choses dont ils se meslent que les plus habiles d’entre-eux sont souvent beaucoup plus estimez que d’autres qui travaillent à des ouvrages plus relevez. Par exemple, un excellent Païsagiste, tel que quelqu’un de ceux dont nous avons parlé ; un homme qui fait des Animaux de toutes natures, tel qu’on esté Sncidre & ses Eleves, Nicasius & Vamboule, sera plus consideré qu’un autre qui ne peint que médiocrement des figures. Le Pere Zegre, Mario di Fiori, Baudesson, auront toûjours de la reputation pour les fleurs, de mesme que Michel Ange des batailles, Labrador & de Somme pour toutes sortes de fruits : parce que dans les choses qu’ils ont faites, ils ont acquis un degré de perfection bien plus élevé que celuy où sont parvenus beaucoup de Peintres qui font des Tableaux d’Histoires, ou des Portraits. 
N’est ce pas aussi, interrompit Pymandre, qu’il est bien plus facile de representer ces sortes d’objets qu’on peut dire inanimez pour la pluspart, & sans action, que des figures d’hommes où il y a mille expressions differentes de vie, d’action, & de mouvemens ?
N’en doutez pas, repartis-je, car comme il faut un genie plus élevé pour inventer & disposer de grands sujets d’Histoires, les peindre, & les rendre accomplis dans toutes leurs parties. Aussi est-il plus rare de trouver des personnes qui ayent les qualitez necessaires à s’en bien acquiter, qu’il n’est malaisé de trouver des hommes d’un esprit moins sublime qui peuvent representer des choses ordinaires. 
Nous avons dit assez souvent combien un Peintre doit avoir de differentes connoissances pour arriver au point où Raphaël, si vous voulez, & le Poussin sont parvenus. Il n’est pas necessaire que je repete ce que j’ay dit en examinant leurs ouvrages ; Mais à l’égard de ceux qui n’ont qu’à bien copier la nature comme sont les derniers dont j’ay parlé, il suffit qu’ils ayent de l’amour pour leur art, de la patience & du jugement, sans quoy leur ouvrage seroit froid, sans beauté & sans choix.

Quotation

Apres m’estre arresté, je sçay bien, repris-je, que parmis ceux [ndr : les peintres] dont je viens de parler il y en a que j’aurois pu passer sous silence pour abreger mon discours, bien que je n’en aye dit que peu de chose. Mais ayant commencé à vous marquer l’établissement de l’Académie, j’ay crû devoir rapporter tous ceux qui en ont esté ; car quels qu’ils ayent pu estre, ils ont eû assez de mérite pour estre receûs dans cette assemblée, où, ainsi que dans les autres corps, on peut dire qu’ils ne sont pas tous d’une égale consideration. Il y a mesme une chose à observer ; c’est que tous ceux qui ont esté receûs dans l’Academie, y ont esté admis pour differens talens. Et bien que les Peintres qui traitent des histoires & des sujets les plus nobles, doivent estre plus estimez que ceux qui ne representent que des païsages, ou des animaux, ou des fleurs, ou des fruits, ou des choses encore moins considerables : cependant on ne laisse pas parmi ces derniers d’en rencontrer qui ont tant d’habileté & de sçavoir dans les choses dont ils se meslent que les plus habiles d’entre-eux sont souvent beaucoup plus estimez que d’autres qui travaillent à des ouvrages plus relevez. Par exemple, un excellent Païsagiste, tel que quelqu’un de ceux dont nous avons parlé ; un homme qui fait des Animaux de toutes natures, tel qu’on esté Sncidre & ses Eleves, Nicasius & Vamboule, sera plus consideré qu’un autre qui ne peint que médiocrement des figures. Le Pere Zegre, Mario di Fiori, Baudesson, auront toûjours de la reputation pour les fleurs, de mesme que Michel Ange des batailles, Labrador & de Somme pour toutes sortes de fruits : parce que dans les choses qu’ils ont faites, ils ont acquis un degré de perfection bien plus élevé que celuy où sont parvenus beaucoup de Peintres qui font des Tableaux d’Histoires, ou des Portraits.