MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

LINKED TERMS

536 terms
46 sources
1443 quotations

2 quotations

Quotation

Soo is dan de verbeteringhe den eenighen wegh tot de volmaecktheyd; en ’t wordt niet sonder reden staende ghehouden, dat het penceel de Konste soo wel met het uytstrijcken als met het aenstrijcken dienst doet. De verbeteringhe, seght Quintilianus {Lib. X, Cap. 4}, bestaet in ’t toevoeghen, in ’t aftrecken, in ’t veranderen. Het toevoeghen en ’t aftrecken is nerghens nae soo moeyelick, dies plaght sich oock een slecht eenvoudigh oordeel daer in wel genoegh te quijten: ’t Vereyscht daerenteghen dubbelen arbeyd de swellende dinghen te neder te legghen, de sinckende dinghen op te heffen, de verwendelick uytweykende dinghen in te binden, d’onordentelicke dinghen in haere rechte plaetse te herstellen, d’onachtesaemelick verspreydende dinghen aen makander te verknoopen, d’overlustighe dinghen te bedwinghen; want wy moeten niet alleen verwerpen wat ons in ’t eerste wel bevel, maer wy moeten oock uytvinden wat ons van te vooren niet eens in den sin quam. Soo is het oock onghetwijffelt d’aller bequamste maniere van verbetering datmen d’eerste teykeningh voor ettelicken tijd aen d’eene sijde stellen, om ’t werck nae sulcken verpoosinghe wederom in de hand te nemen alsof het yet nieus en van een ander voordghebraght was: Andersins hebben wy te vreesen dat wy op onse versche inventie, als op een nieu gheboren vrucht, al te seer versot sullen blijven.

[Suggested translation, Marije Osnabrugge:] As such the improvement is the only way to perfection; and not without reason it is insisted on, that the brush serves the Art both with the spreading and application [NDR: of paint]. The improvement, says Quintilianus {…}, consists in the adding, the deducting, the changing. The adding and the deducting is not even closely as hard, also a bad simple judgement tends to perform this reasonably well: On the other hand it requires a double effort to put the swelling things down, to uplift the sinking things, to bind the exuberantly diverging things, to restore the disorderly things in their right place, to connect the carelessly dispersed things to each other, to tame the exaggerated things; because we should not only reject that which pleased us at first, but we should also discover that which did not even occur to us before. As such it is undoubtedly the best way of improvement that one puts the first drawing aside for a considerable time, to then take the work again in hand after such a pause as if it is something new and produced by someone else: Otherwise we should fear that we will stay to smitten about our fresh invention, as about a new born fruit [NDR: baby].

Junius remarks that an artist can use his brush (‘penseel’) to either further spreading out of the paint (‘uitstrijken’) or instead adding more paint (‘aanstrijken’). As such, he describes different functions of the brush. [MO]

uytstrijcken

Quotation

Het voornaemste werck van een goed Schilder bestaet oversulcks daerin, dat hy sijne verwen, nae ’t voorschrift van Lucianus {In zeuxide}, bequaemelick vermenght, dat hyse wel van pas aenstrijcke, en behoorlicker wijse beschaduwe. ’t welck hem t’eenemael onmoghelick is ’t en sy saecke dat hy van te vooren een goed panneel ofte eenen bequaemen doeck hebbe voorbereydet. Plinius gheeft ons te verstaen Lib. XVI nat.hist. cap. 39. Ontrent den eersten aenvangh des selvighen Capitttels, van wat hout d’oude Konstenaers de berders ofte panneelen daer sy op schilderden ghemaeckt hebben. Theophrastus insghelijcks Lib. III. hist. plant. Cap. 10. Als oock Lib. V: Cap. 8. Verhaelt ons in ’t bysonder wat slagh van hout sy tot sulcken ghebruyck eerteeds verkosen. Ghelijck het dan blijckt dat de Konstenaers het bequaemste hout naukeurighlick plaghten uyt te picken, so leeren wy mede uyt Ioannes Grammaticus dat het hun niet even eens was wat doeck sy tot het opmaecken haeres wercks ghebruyckten.

[Suggested translation, Marije Osnabrugge:] The main task of a good Painter then consists therein, that he capably mixes his colours, according to the guideline by Lucianus, that he applies them appropriately and shades them in an acceptable manner. Which is then impossible unless he prepares a good panel or an apt canvas. Plinius explains to us […] of what type of wood the old Artists made the boards or panels on which they painted. Theophrastus also […] tells us in particular which type of wood they previously chose for such a use. Just like it is clear that the Artists tended to carefully pick the most apt wood, as such we learn from Ioannes Grammaticus that it was not all the same to them which canvas they used for the composing of their work.

In the Latin edition of 1637, this term is described as: 'adjectionem facere'. [MO]

1 quotations

Quotation

Pour ce qui est des Couleurs rompuës ou composées, on doit juger de leur force par celle des Couleurs qui les composent. Tous ceux qui ont bien entendu l'accord des Couleurs, ne les ont pas employées toutes pures dans leurs Draperies, sinon dans quelque Figure sur la premiere ligne du Tableau : mais ils se sont servis de Couleurs rompuës & composées, dont ils ont fait une pour les yeux, en mélant celles qui ont quelque sympathie les unes avec les autres, pour en faire un Tout qui ayt de l'union avec les Couleurs qui luy sont voisines. […]


Other conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → qualité des couleurs

1 quotations

Quotation

Addoucir en terme de Peinture, c’est mesler les Couleurs avec un pinceau qu’on appelle Brosse, qui ne fait pas de pointe, & qui est ou de poil de porc ou de blereau, ou de chien, ou de quelqu’autre animal.
On addoucit aussi les Desseins lavez, & faits à la plume, en affoiblissant la teinte. On addoucit encore les traits d’un visage ou autre chose en les marquant moins. L’on appelle encore addoucir lorsqu’en changeant les traits on donne plus de douceur à l’air d’un visage qui avoit quelque chose de rude.


Other conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → couleur
CONCEPTION DE LA PEINTURE → dessin

1 quotations

Quotation

Qui est-ce qui ne sçait pas que pour faire eclatter un grand blanc, il ne faudrait simplement que mettre un grand noir tout auprés ? les couleurs, de mesme que le reste des choses du monde, ne paroissant jamais tant que par leurs contraires & leurs oppositions. Mais comme le grand blanc & le grand noir singulierement, offensent la veüe par leur excés de force, l’on diminüe ce trop grand effet par un adoucissement discret, afin de les rendre plus proportionnées & plus agreables à l’œil : & c’est l’ordre qu’il faut garder generalement dans l’usage des autres couleurs.


Other conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → qualité des couleurs

1 quotations

Quotation

the greene we commonly use are these :
Greene Bice.
Vert-greece.
Verditure.
Sapgreene.
Of the blew and yellow, proceedeth the greene.

[…].

Greene Bice.
[…].

Vert-greece.
Vert-greece is nothing else but the rust of Brasse, which in time being consumed and eaten with Tallow, turneth into greene, as you may see many times upon foule Candlestickes that have not beene often made cleane, wherefore it hath the name in Latine
Aerugo, in French Vert de gris, or the hoary greene […].
 
Verditure.
[…], it is the faintest and palest greene that is, but it is good to velvet upon blacke in any manner of drapery.
 
Sap greene.
[…].

1 quotations

Quotation

{Mahlerey mit Oelfarben:} Nach diesem ist/ die Weise mit Oel zu mahlen/ ersonnen worden/ welche vorermeldte meist alle in Bann gethan/ wie überflüssig jeziger Zeit zu sehen ist.
{Deren erste Erfindere/ Jan und Hubert von Eych/ in Flandern;}Diese herrliche Kunst ist zweifelsfrey am ersten in Flandern/ von Jan und Hubert von Eych/ sonst von Brugg genannt/ erfunden worden. […]
{Das Oel/ macht die Farben rein lind und lebhafter.} Diese Manier/ die Farben mit Oel anzumachen und zu mängen/ erwecket und belebet die Farben viel mehr/ als vorige/ und wird zu solcher wenig anders/ als Lust und Liebe/ erfordert. Das Oel benimmet den Farben alle Schwäche und unreine Härtigkeit/ und macht sie/ durch seine Linde und Durchdringlichkeit/ gegen der Feuchtigkeit/ viel beständiger/ kräftiger und subtiler: also daß die Kunstmeistere allen Bildnisen gar leicht eine rechte Lebens-Art und Aenlichkeit mittheilen können; absonderlich/ wann sie vorher alles zierlich und mit gesundem Verstand gezeichnet haben.
Es wird aber damit also verfahren. {Process diser Mahlerey} Erstlich reiben sie die Farben auf einem glatten Stein/ mängen folgends diese Farben/ als weiß/ gelb/ rötlich und wenig schwarz/ unter einander/ doch also/ daß keine vorschläget oder man nimt Bolus oder Kessel-braun allein.



Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique de la peinture
EFFET PICTURAL → qualité des couleurs

1 quotations

Quotation

Of White.
This word
white in English commenth from the low Dutch word wit, in high Dutch Weif, which is derived from Wasser, that is, water which by nature is white, yea thickned or condensate, […] : in Italian it is called Bianco, in French Blanc, if we may beleeve Scaliger, from the Greeke βλάξ, which as hee takes it, signifies faint or weake : wherein happily he agreeth with Theophrastus who affirmeth omnia candida esse imbecilliora, that all white things are faint and weake, hence I beleeve it is called in Latine Candidus, from the Greeke χαίνω because whitenesse confoundeth or dazeleth the sight as wee finde when we ride forth in a snow in Winter. Il is called also albus of that old Greeke word  λφος the same, […] : the principal whites in painting and limning are these. viz.
Ceruse.
White Lead.
Spanish White.

1 quotations

Quotation

De la couleur qui ne monstre point de varieté (c’est-à dire, qui paroist tousjours de mesme force sans alteration) quoy que placée en un air plus ou moins espais, ou en diverses distances 
 Il se peut faire que quelquesfois la mesme couleur ne recevra aucun changement, quoy qu'elle soit veüe en des distances diverses […]


Other conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → qualité des couleurs

1 quotations

Quotation

361. [Que jamais deux extremitez contraires, &c.] Le Sens de la veuë a cela de commun avec tous les autres, qu’il abhorre les extremitez contraires. Et de mesme que les mains qui ont grand froid, souffrent beaucoup lors qu’on les approche tout d’un coup du feu ; ainsi les yeux qui trouvent un extreme Blanc auprés d’un extreme Noir, ou un bel Azur auprés d’un Vermillon ardent, ne sçauroient regarder ces extremitez qu’avec peine, quoy qu’ils y soient toûjours attirez par l’éclat des deux contraires.
Ce Precepte oblige de sçavoir les Couleurs qui ont amitié ensemble, & celles qui sont incompatibles ; ce que l’on pourra aisément découvrir en mélant ensemble les Couleurs dont on veut faire épreuve : & si par ce mélange elles font une Couleur douce & qui ne soit point desagreable aux yeux, c’est une marque qu’il y a de l’union & de la sympathie entr’elles ; si au contraire la Couleur qui sera produite du mélange des deux autres, est rude à la veuë, il faut conclure qu’il y a de la contrarieté & de l’antipathie entre ces deux Couleurs. Le Vert par exemple est une Couleur agreable, qui peut venir du Bleu & du Jaune mélez ensemble, & par consequent le Bleu & le Jaune sont deux Couleurs qui sympathisent. Et tout au contraire le mélange du Bleu & du Vermillon ont une antipathie ensemble ; & ainsi des autres couleurs, dont vous pouvez faire essay, & vous éclaircir une fois pour toutes. […] L’on peut neantmoins passer par dessus ce Precepte, quand on n’a qu’une ou deux Figures à traiter, & que parmy un grand nombre on en veut faire remarquer quelqu’une, qui est des principales du Sujet, & qui autrement ne pourroit se faire remarquer par dessus les autres. Titien dans le Tableau qu’il a fait du Triomphe de Bacchus, ayant placé Ariadne sur l’un des costez du Tableau, & ne pouvant pour cette raison la faire remarquer par les éclats de la lumiere qu’il a voulu conserver dans le milieu, il luy a donné une écharpe de Vermillon sur une Draperie bleuë, tant pour la détacher de son fonds qui est déjà une mer bleuë, qu’à cause que c’est une des principales Figures du Sujet, sur laquelle il veut que l’œil soit attiré. Paul Veronese dans sa Noce de Cana, parce que le Christ, qui est la Principale Figure du Sujet, est un peu enfoncé dans le Tableau, & qu’il n’a pû le faire remarquer par le brillant du Clair-Obscur, il l’a vestu de Bleu & de Vermillon, pour faire que la veuë se portast sur cette Figure.
Les Couleurs ennemies se pourront d’autant plus allier, que vous y meslerez d’autres Couleurs qui auront de la sympathie l’une avec l’autre, & qui s’accorderont avec celles que vous voudrez, pour ainsi dire, reconcilier.


Other conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → couleur

3 quotations

Quotation

Comme il faut accompagner les couleurs l’une avec l’autre, en sorte que l’une donne de la grace à l’autre
Si vous voulez faire que le voisinage d’une couleur donne de la grace à l’autre avec laquelle elle se confine, servez-vous de la mesme regle qui se remarque dans les rayons du soleil en la composition de l’arc-en-ciel […]
Il y a une autre regle par laquelle on n'a pas dessein de rendre les couleurs plus hautes & plus esclatantes qu'elles ne sont naturellement, mais en les accompagnant & assortissant ensemble, elles s’entredonnent de la grace, comme fait le verd au rouge, & tout au contraire aussi le vert et antipatique au bleu : Il y a encore un second moyen de produire & faire naistre la grace aux couleurs par l’
union & l’assortissement de celles qui ont de la sympathie ensemble, comme l’azur avec le jaune qui est fort pasle, ou avec le blanc, & d’autres semblables […]

sympathie


Other conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → couleur
EFFET PICTURAL → qualité des couleurs

Quotation

Selon le principe que nous avons establi du Blanc & du Noir, vous rendrez chacune de ces couleurs, que je viens de nommer, d'autant plus terrestre, & plus pesante, que vous y joindrez de Noir, & d'autant plus legere, que y meslerez de blanc.
Pour ce qui est des couleurs rompües ou composées, on doit juger de leur force par celle des couleurs, qui les composent, tous ceux qui ont bien entendu l’accord des couleurs, ne les ont pas employées toutes pures dans leurs draperies, sinon dans quelque figure sur la premiere ligne du tableau : mais il se sont servis de couleurs rompues & composées, dont ils ont fait une musique pour les yeux, en meslant celles, qui ont quelque sympatie les unes avec les autres, pour en faire un tout, qui aye de l’union avec les couleurs, qui luy sont voisines, le Peintre qui a la connaissance de la force de ses couleurs sçaura qu’un corps doit en faire fuir rellement un autre, qu’il puisse estre luy-mesme chassé par ceux, qui sont avancez sur le devant, il faut fuir les extremitez contraires & chercher les couleurs, qui ont amitié ensemble, & celles qui sont incompatibles : ce que l’on pourra aisément découvrir, en meslant ensemble les couleurs, dont on veut faire épreuve : & si par ce meslange elles font une couleur douce, & qui ne soit point desagreable à la veüe c’est une marque qu’il y a de l’union & de la simpatie entre elles, & au contraire si la couleur qui sera produite du meslange de deux autres, est rude à la veuë, c’est à dire qu’il y ait contrarieté & antypathie entre ces deux couleurs.

sympathie


Other conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → qualité des couleurs

Quotation

Après avoir parlé de l’union des couleurs, il est bon de dire deux mots de leur opposition. Les couleurs sont opposées entr’elles, ou dans leur qualité naturelle, & comme telle couleur simplement ; ou en lumiere & ombre, comme faisant partie du Clair-obscur.
L’opposition dans la qualité des couleurs s’appelle antipathie. Elle est entre des couleurs qui voulant dominer l’une sur l’autre se detruisent par leur mélange, comme l’outremer & le vermillon ; & la contrarieté qui est dans le Clair-obscur n’est qu’une simple opposition de la lumiere à l’ombre sans aucune destruction.
Car encore qu’il n’y ait rien par exemple, qui paroisse plus opposé que le blanc & le noir, dont l’un represente la lumiere, & l’autre la privation de lumiere, ils conservent cependant dans leur mélange une espece d’amitié qui n’est susceptible d’aucune destruction. Le blanc & le noir ensemble font un gris doux qui tient de l’une & de l’autre couleur ; & ce qui paroîtra comme noir par opposition au blanc tout pur, semblera comme blanc, si on le met auprès d’un grand noir.

opposition


Other conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → couleur
EFFET PICTURAL → qualité des couleurs

1 quotations

Quotation

Ne doit-on pas considerer leur APPLICATION à l’égard des diverses manieres de peindre dans les ouvrages coloriez, pour les grands morceaux où l’on travaille de deux manieres ? PREMIEREMENT, en couchant les couleurs pleinement, pour les empâter & incorporer mouëlleusement ce qui les fait subsister davantage.
SECONDEMENT, ne faisant que froter avec un peu de couleur & clair d’huile, ce qui est plus prompt & paroît agreable, mais qui se passe tôt, devenant dur & sec.

1 quotations

Quotation

APPREST, préparation. Apprest des couleurs, ce terme n’est usité qu’en parlant des Peintures en verre où en émail. Voyez verre.

1 quotations

Quotation

Comme le Païsage de la premiere feüille [ndr : du Livre de fleurs & d’oiseaux de Nicolas Robert] est un des moins considerables, & que l’explication de tous les autres demande un trop grand tems, outre que dans les Païsages toutes les mêmes couleurs se rencontrent, ou plus brunes ou plus claires, je me suis proposé pour garder un milieu, de vous donner une idée generale de toutes les parties qui composent le Païsage, & de vous en donner une explication exacte.
Le Ciel d’un Païsage se peut peindre de plusieurs manieres, […].
Pour l’horizon, prendre de la mine de plomb, […].
Pour les loingtains, les coucher du premier mélange du Ciel, les plus éloignez les ombrer d’outremer clair, […].
Pour les terrasses éloignées, faut prendre de la terre d’ombre, […].
Pour les terrasses du devant, les ébaucher de terre d’ombre, […].
Les arbres se peuvent peindre de differentes façons ; […].


Other conceptual field(s)

GENRES PICTURAUX → paysage

1 quotations

Quotation

ARDOISE, espece de pierre que tout le monde connoît, & dont les Architectes se servent principalement pour la couverture des maisons. Les Dessinateurs s’en servent quelquefois pour y tracer leurs esquisses, & elle entre dans la composition de quelques couleurs.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → technique du dessin

1 quotations

Quotation

POUR FAIRE L’OR ET l’Argent en Coquille.
Jettez des Feüilles d’Or sur un Marbre bien net […].
Il ne faut mettre de l’Or & de l’Argent dans les Mignatures, que le moins qu’il se peut, excepté des Filets tout autour parce que cela sent l’Image de balle.

1 quotations

Quotation

 Your principall yellow be these.
Orpiment.
Masticot.
Saffron.
Pinke Yellow.
Oker de Luce.
Umber.
 
Orpiment.
Orpiment called in Latine Arsenicum, or Auripigmentum, (because being broken, it resembleth Gold for shining and colour) is best ground with a stiffe water of Gumme Lake, and with nothing else : because it is the best colour of it selfe, it will lie upon no greene : for all greenes, white lead, red lead, and Ceruse staine it : wherefore you must deepen your colours so, that the Orpiment may be the highest, in which manner it may agree with all colours […].

5 quotations

Quotation

48 Op Winckel werckende met ander knechten,
Staend’ onder een Chaert, om niet te crackeelen,
Al waert ghy den besten, wilt met den slechten
Helpen onderhouden Winckels gherechten,
Hebt acht op Meesters Pallet en Pinceelen,
Op vaghen, bereyden, doecken, panneelen
Fijn verwen wrijven, op reyn houden passen,
Niet te veel temperen, smalten, noch assen.

[D'après NOLDUS 2008, p. } 48 Si vous travaillez dans un Atelier avec d’autres apprentis soumis à une Charte stipulant : pas de querelles, ne dédaignez pas, même si vous étiez le premier, d’entretenir avec les moins forts les outils du Métier. Faites attention à la Palette et aux Pinceaux du Maître appliquez-vous à bien nettoyer et préparer toiles et panneaux, à finement broyer les couleurs, sans les salir, et à ne point trop tempérer les smalts et les cendres.


Quotation

Wit. {1. Loot-wit. 2. Schelp-wit. 3. Schelp-silver.}
Blaeuw. {4. Indigo. 5. Blauw Lack. 6. Blaeuw As. 7. Smalt. 8. Oltermarijn. 9. Lackmoes.}
Geel. {10. Ligte Schijtgeel. 11. Bruyne schijt Geel van verscheyde soorten. 12. Masticot. 13. Geel Oprement. 14. Saffraen. 15. Geel-Besien. 16. Geel Oocker. 17. Guttegom. 18. Rustgeel. 19. Schulp Gout.}
Groen. {20. Spaens groen. 21. Sap groen. 22. Bergh groen. 23. Groene Aerd of Terreverde.}
Root. {24. Fermilioen. 25. Meny. 26. Root Krijt. 27. Roon Oocker of Bruyn root. 28. Lack. 29. Brezilje verf.}
Bruyn. {30. Bruyn Oocker. 31. Bitter, of Root uyt de Schoorsteen. 32. Keulse aerde.}
Swart. {33. Lamp-swart. 34. Been-swart. 35. Wijngaert-swart. 36. Smee-Kool-swart. 37. Oostindische Inct.}
De andere Coleuren nu die in de Verlichterie souden mogen dienen, konnen alle uyt dese boven-genoemde Verwen, door vermengingh getempert en gevonden werden;

[suggested translation, Marije Osnabrugge:] White. {1. Lead White. 2. Flake white. 3. Shell-silver.} Blue. {4. Indigo. 5. Blue Laquer. 6. Blue bice. 7. Smalt. 8. Ultramarine. 9. Litmus.} Yellow. {10. Light Pinck. 11. Brown Pinck. 12. Masticot. 13. Yellow orpiment. 14. Saffron. 15. French berries. 16. Yellow Ocher. 17. Gum bugee. 18. Spruce Oker. 19. Shell-Gold.} Green. {20. Verdigris. 21. Sap Green. 22. Bergh Green. 23. Terraverde.} Red. {24. Vermilion. 25. Red lead. 26. Red Chalk. 27. Red Ocher. Spanish brown. 28. Lake. 29. Brasil.} Brown {30. Brown Ocher. 31. Soot. 32. Collins Earth.} Black {33. Lamp black. 34. Ivory Black. 35. Vine black. 36. Smal-coal black. 37. East India ink.} The other Colours that may be of use in the Illumination, can all be mixed and found from the aforementioned Colours through mixing;

Blauwe As is the same as Ascus. This colour is also cited on pages: part I: 2, 9, 11, 50; part II: 4, 5, 6, 18, 19, 21, 32, 41, 46, 47, 54, 57. In between pages 2 and 3, Goeree inserted a sample sheet, on which the owner of the book could paint the different colours mentioned in the book. [MO]

Quotation

Blaeuwen Ascus

[suggested translation, Marije Osnabrugge:] Blue ascus

Quotation

{Blaauw.} 13 Tot Blaauw zijn de stoffen van Ultramaryn, smalt, Duitsche en Engelsche as en Indigo dienstig; en dit is ’t al, mijns wetens, datmen tegenwoordig, voor zoo veel de stoffen hier bekent zijn, tot gebruik van nooden heeft;

[translation: BEURS, en preparation, transl. Myra Scholz:] {Blue} 13. For blue the pigments ultramarine, smalt, German and English ash, and indigo are used. And that, to my knowledge, is everything necessary for use as far as pigments are known here;

Beurs distinguishes between Duitsche and Engelsche as. As is presumably the same colour as ascus. [MO]

Quotation

{Derde Hooftverwe. Ultramarijn.} De Kostelijkste blaauwe verwe alhier werd geagt Ultramarijn: […]
{Smalt.} De
Smalt […]
{Duitsche en Engelsche as.} alsmede de
Duitsche en Engelsche as […] {Indigo.} den Indigo, […]

[translation: BEURS, en préparation, transl. Myra Scholz:] {Third main color: ultramarine} The most costly blue color here is said to be ultramarine, […] {Smalt, German and English ash, indigo} Smalt […] as German and English ash can as well. But indigo […]

Again, Beurs distinguishes between Duitsche and Engelsche as. [MO]

1 quotations

Quotation

Ash colour or gray.
In Latine
color Cinerius, in French Coleur cendree, ou grise, Italian Griso beretino, Germane Aschen-frab, Hispan. color de cenizas, In Greeke τεφρώδης […].

1 quotations

Quotation

38 In quade maniere blijft niet volheerdich, {Aen quade maniere niet ghebonden te blijven.}
Ghy hebtse niet ghetrouwt, ten is geen schande
Haer voor een beter te wisselen veerdich,
Veranderen in’t goed’ is prijsens weerdich,
Men gheraeckt allencx ten rechten verstande :
Het lamp-swart om naeckten bant uyt den lande, {Lamp-swart in naeckten te mijden.}
Laet u in’t ghebruyck neffens umbre werden,
Aspalten, Ceulsch’ eerden, en terreverden.

[D'après NOLDUS 2008, p. 179:] 38 Ne persévérez pas dans une mauvaise manière. {Qu’il ne faut pas rester attaché à une mauvaise manière.} Vous ne l’avez pas épousée, ce n’est pas une honte de l’échanger prestement pour une meilleure. Changer pour le mieux est digne de louange. On arrive peu à peu à un bon discernement. Bannissez le noir de fumée du pays des nus. {Il faut éviter le noir de fumée dans les nus.} Servez-vous plutôt, à côté de la terre d’ombre, d’Asphalte, de terre de Cologne, et de terraverde.


2 quotations

Quotation

Ash colour or gray.
In Latine
color Cinerius, in French Coleur cendree, ou grise, Italian Griso beretino, Germane Aschen-frab, Hispan. color de cenizas, In Greeke τεφρώδης […].

grey

Quotation

A marble or ashe colour.
This is compounded of blacke and white.

1 quotations

Quotation

Comme il faut accompagner les couleurs l’une avec l’autre, en sorte que l’une donne de la grace à l’autre
Si vous voulez faire que le voisinage d’une couleur donne de la grace à l’autre avec laquelle elle se confine, servez-vous de la mesme regle qui se remarque dans les rayons du soleil en la composition de l’arc-en-ciel […]
Il y a une autre regle par laquelle on n'a pas dessein de rendre les couleurs plus hautes & plus esclatantes qu'elles ne sont naturellement, mais en les accompagnant & assortissant ensemble, elles s’entredonnent de la grace, comme fait le verd au rouge, & tout au contraire aussi le vert et antipatique au bleu : Il y a encore un second moyen de produire & faire naistre la grace aux couleurs par l’
union & l’assortissement de celles qui ont de la sympathie ensemble, comme l’azur avec le jaune qui est fort pasle, ou avec le blanc, & d’autres semblables […]


Other conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → couleur
EFFET PICTURAL → qualité des couleurs

2 quotations

Quotation

 Your principall yellow be these.
Orpiment.
Masticot.
Saffron.
Pinke Yellow.
Oker de Luce.
Umber.
 
Orpiment.
Orpiment called in Latine Arsenicum, or Auripigmentum, (because being broken, it resembleth Gold for shining and colour) is best ground with a stiffe water of Gumme Lake, and with nothing else : because it is the best colour of it selfe, it will lie upon no greene : for all greenes, white lead, red lead, and Ceruse staine it : wherefore you must deepen your colours so, that the Orpiment may be the highest, in which manner it may agree with all colours […].

Quotation

ORPIMENT ou ORPIN, en latin auripigmentum, est un minéral qui donne un très-beau jaune ; il se trouve dans les mines d’or ou d’argent : c’est un poison très subtil. 
L’
orpiment rougit au feu, & se change en sandaraque. 
Le plus bel
orpiment est celui dont la couleur tire sur l’or, [...]
L’
orpiment rouge ou sandaraque est onctueux, & est de la moindre espéce : on croit qu’il y a des parties d’or dans l’orpin, & qu’il y a des parties d’or dans l’orpin, & qu’il y a des mines d’or dans les lieux où il se trouve : il y aussi de l’orpin blanc, qu’on appelle autrement arsenic. 
On fait de l’
orpin blanc artificiel, en mêlant du sel dans l’orpin naturel, & en le cuisant & le sublimant.

1 quotations

Quotation

Azure
Take of white lead foure ounces, of Indicum two ounces, put them into a leaden pot with vinegar : boyle them well, and that which swimmes on the top is the colour.

7 quotations

Quotation

Of Blew.
Blew hath his Etymon from the hye Dutch,
Blaw, from whence he calleth Himmel-blaw, that which we call skye colour or heavens-blew, in Spanish it is called Blao or Azul, in Italian Azurro, in French Azur of Lazur an Arabian word, which is the name of a stone, whereof it is made, called in Greeke κυάνεος and in Latine Cyaneus a stone, […].
The principal blewes with us in use are,
Blew Bice.
Smalt.
Litmouse blew.
Inde Baudias.
Florey blew.
Korck or Orchall.

Quotation

Des couleurs
L’azur et le verd ne sont pas de soy des couleurs simples, parce que l’azur est compose de lumiere & de tenebres, comme celuy de l’air, c’est à dire, d’un noir tres parfait, & d’un blanc tres-pur ; le verd se compose d'une couleur simple & d'une couleur composée, lesquelles sont l'azur et le jaune. […]

Quotation

Divers preceptes de la peinture
Les contours & la figure de quelque partie que ce soit aux corps ombreux se discernent malaisément dans les ombres & dans les grands clairs, mais les parties de ces mesmes corps qui se rencontrent entre les extremitez de la lumiere & de l’ombre sont les plus reconnaissables. La perspective en ce qui concerne la peinture, se divise en trois parties principales, dont la premiere consiste en la diminution de quantité qui se fait dans la dimension des corps selon leurs diverses distances. La deuxiéme est celle qui traitte de l’affoiblissement des couleurs de ces mesmes corps. La troisiéme, enseige à exprimer la diminution de connoissance ou discernement des figures, & de tous les corps par la sensibilité des termes de leurs contours, selon l’inégalité de leurs distances. L’azur de l’air est d’une couleur composée de lumiere & de tenebres […]. Entre les choses d’une égale obscurité, & qui sont en une pareille distance, celle-là se montrera plus obscure, laquelle terminera sur un champ plus clair, & il en ira de mesme du contraire. La chose qui sera peinte avec plus de blanc & plus de noir, monstera un plus grand relief qu’aucune autre : Pour cét effet j’advertis le peintre de colorir & d’habiller ses figures de couleurs vives & les plus claires qu’il pourra ; car s’il fait des teintes obscures, elles n’auront guere de relief, & paroistront peu de loin ; ce qui arrive parce que les ombres de tous les corps sont obscures, & si vous faites une drapperie d’une teinte obscure, il y aura peu de difference du clair à l’ombré, au lieu que dans les couleurs vives & claires la difference s’y connoistra.


Other conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → perspective
EFFET PICTURAL → qualité des couleurs

Quotation

L’Outremer, est un azur tres fin, & le plus beau que le Peintre puisse employer, il s'en fait de si riche qu'il couste au delà de l’or, veu qu'il y en a, de quarante à cinquante escus l'once : On le tire par un grand artifice du l'Apis Lazuli qui est marquetée de petites estoilles d'or, aussi dit-on que c'est la mere veine de ce Roy des métaux ; Ce qui est croyable; puis qu’elle a beaucoup de raport avec l'or, & sur tout en ce qu'elle resiste à l'examen du feu d'où elle sort avec sa premiere beauté. Voyla pourquoy les Peintres experts font rougir la lame d'un couteau lorsqu'ils veulent achepter l'Outremer, & en mettent un peu dessus, observant s'il change de couleur, auquel cas il est falsifié Ou il faut remarquer, que toutes les pierres d'où sont tirez les Azurs, se trouvent dans les mines, ou au voisinage de celles des metaux, & que selon l'imperfection d’iceux, les Azurs qui en proviennent le sont aussi, quelque belle monstre qu'ils ayent en apparence ; Voyla pourquoy ils deviennent livides & obscurs au susdit examen, s'ils sont d'une mine où il y ait de Plomb : Si de l'estaing, sandrés : Si de celle du fer, jaune ou rouge sale : & vert si c'est des mines de cuyvre, à cause du Vitriol qui y abonde selon les Philosophes Chimiques. De sorte que la longueur du temps fait sur les Tableaux une partie des effects que la lame rougie fait en peu d'espace ausdits Azurs, ce qui n'arrive point au vray Outremarin qui morgue le temps & les flammes; les bons Peintres (j’entens les grands Coloristes & qui sont bien payez) en mettent dans les carnations pour les rendre plus nobles & les faire tenir. Quelques-uns l'appellent Azur-d'Acre, d'où sans doubte a esté tiré celuy d'Outremer, parce qu'anciennement cet Azur estoit apporté d'Acre, ville sur le bord de la mer de ludée, & que les voyages qui se font en ces lieux font appeliez d'outremer.

outremer

Quotation

Dans cette sorte de travail [ndr : détrempe] toutes les couleurs sont propres, excepté le Blanc de chaux, qui ne sert que pour la fraisque ; mais il faut toujours employer l’Azur, & l’Outremer avec de la colle faite de peaux de gans, ou de parchemin, parce que les jaunes d’œufs font verdir les couleurs bleuës, ce que ne fait pas la colle, ny la gomme ; soit que l’on travaille contre les murs, soit sur des planches de bois, ou autrement, & prendre garde quand c’est contre des murailles qu’elles soient bien seiches ; Il faut mesme leur donner deux couches de colle toute chaude avant que d’y appliquer les couleurs qu’on détrempe si l’on veut seulement avec de la colle ; car la composition qu’on fait avec des œufs, & du lait de figuier n’est que pour retoucher plus commodement, & n’estre pas obligé d’avoir du feu qui est necessaire pour tenir la colle chaude.

Quotation

Azur. Ce que nous appelons vulgairement azur & outremer est une couleur bleuë dont les Peintres se servent. Les Arabes la nomment lazul ; On le fait d’une pierre que l’on nomme lapis lazuli.

Quotation

AZUR, autrement appellé Outremer, est une couleur d’un fort beau bleu. Voyez Outremer.

1 quotations

Quotation

L’Outremer, est un azur tres fin, & le plus beau que le Peintre puisse employer, il s'en fait de si riche qu'il couste au delà de l’or, veu qu'il y en a, de quarante à cinquante escus l'once : On le tire par un grand artifice du l'Apis Lazuli qui est marquetée de petites estoilles d'or, aussi dit-on que c'est la mere veine de ce Roy des métaux ; Ce qui est croyable; puis qu’elle a beaucoup de raport avec l'or, & sur tout en ce qu'elle resiste à l'examen du feu d'où elle sort avec sa premiere beauté. Voyla pourquoy les Peintres experts font rougir la lame d'un couteau lorsqu'ils veulent achepter l'Outremer, & en mettent un peu dessus, observant s'il change de couleur, auquel cas il est falsifié Ou il faut remarquer, que toutes les pierres d'où sont tirez les Azurs, se trouvent dans les mines, ou au voisinage de celles des metaux, & que selon l'imperfection d’iceux, les Azurs qui en proviennent le sont aussi, quelque belle monstre qu'ils ayent en apparence ; Voyla pourquoy ils deviennent livides & obscurs au susdit examen, s'ils sont d'une mine où il y ait de Plomb : Si de l'estaing, sandrés : Si de celle du fer, jaune ou rouge sale : & vert si c'est des mines de cuyvre, à cause du Vitriol qui y abonde selon les Philosophes Chimiques. De sorte que la longueur du temps fait sur les Tableaux une partie des effects que la lame rougie fait en peu d'espace ausdits Azurs, ce qui n'arrive point au vray Outremarin qui morgue le temps & les flammes; les bons Peintres (j’entens les grands Coloristes & qui sont bien payez) en mettent dans les carnations pour les rendre plus nobles & les faire tenir. Quelques-uns l'appellent Azur-d'Acre, d'où sans doubte a esté tiré celuy d'Outremer, parce qu'anciennement cet Azur estoit apporté d'Acre, ville sur le bord de la mer de ludée, & que les voyages qui se font en ces lieux font appeliez d'outremer.

outremer

4 quotations

Quotation

16 Om dan te verhouden al dees misvalten
Laet ons nu de Locht van wolcken ontlijven, {Te maken heel suyver blaeuw Lochten, onder lichter verliesende.}
En somtijts gheheel suyverlijck verstalten,
En op’t schoonst over asuyren oft smalten,
maer met schoon ghereetschap, om schoon te blijven,
En hoe leegher hoe lichter soet verdrijven,
Op dat naest d’Aerdtsch’ Elementighe swaerheyt
Zy altijts ghevoeght d’aldermeeste claerheyt.

[D'après NOLDUS 2008, p. 129:] 16 Pour éviter toutes ces remarques critiques, vidons le Ciel de nuages, {Comment on fait des Ciels d’un bleu très pur, qui pâlissent vers le bas.} et représentons-le parfois complètement dégagé. Appliquons en haut un azur ou un smalt très propre, et avec des outils propres, pour ne point salir. Et plus on descendra, plus la couleur sera doucement atténuée afin que, près de la lourdeur de l’élément Terre soit disposée la plus grande clarté.


Quotation

Daer en is niet een onder d’oude Meesters, of hij heeft de Menie-verwen in sijn Schilderijen vernepentlick aenghewreven, ghelijck als men de medicijnen spaerighlick plaght te ghenieten. Nu daerenteghen worden gheheele mueren niet alleen met dese verwe grof en groot bekladt, maer men is daerenboven wonderlick rijs in het ghebruyck van berg-groen, purpur, blaeuwen azuyr, en andere dierghelijcke verwen meer, de welcke alhoewelse sonder eenighe konst aenghestreken sijn, soo treckense nochtans d’ooghen der beschouwers door haeren helderen schijn, dies moeten oock de selvighe verwen, nae den eysch der wetten, van den aenbesteder (om datse kostelick sijn) en niet van den aennemer des wercks verschaft worden.

[Suggested translation, Marije Osnabrugge:] There is not one amongst the old Masters, or he has thinly brushed the red lead paints in his Paintings, just like one tends to enjoy the medicines sparingly. Now, on the other hand, entire walls are not only blotted coarsely and greatly with this paint, but they are also remarkably bold in the use of mountain-green, purple, blue azure, and other similar paints, which although they are brushed on without any art, they still attract the eyes of the viewers with their bright sheen, these same paints, as is demanded by the law, have to be provided by the commissioner (because they are costly) and not by the accepter of the work.

Junius discusses a quote from Vitruvius regarding the use of different colors throughout history, he mentions the colors red-lead, mountain-green, purple and blue azure specifically. Moreover, the colors mentioned in the Latin edition are not the same as the ones in the Dutch text: chryosocolla, ostrum and armenium. The citation is translated rather differently – and erratically – in the English edition. According to Vitruvius, the old masters used these pigments sparingly, whereas contemporary painters use large quantities which they apply very generously. The technique of the artist in applying the paint apparently plays no role in its appreciation. It is also mentioned that the commissioner pays for these costly pigments.

Quotation

Men gebruik nevens 't yvoir en Walrus ook uitgebrand lampzwart, maer met beeter geluk gebrande wijngaertkoolen. [...]'t Goudt met andere metalen gemengt, geeft een blaeu schimmel van zich, dat by eenige ver boven den ultramaryn gestelt wort. Maer wonder dunkt het my, dat d' Aeloude Schilders geen blaeuw zouden gehad hebben, als alleen 't geen uit hun Wit en Zwart gemengt wiert, daer onzen Jan van Eik, uitvinder van d' Olyverwe, zoo schoonen lazuer tot zijn wil had, dat toen Coxie zeker zijn stuk kopieerde, daer een blaeuwen mantel van een Mariebeeld in was, hy in 't zelve kleet 32 dukaten aen lazuer verschilderde;[...].

[BLANC J, 2006, p. 354] On utilise également, avec l'ivoire et la corne de morse, du noir de lampe brûlée, ou des charbons de vigne brûlée, si l'on a de la chance. L'or mêlé à d'autres métaux donne un bleu-gris, considéré par certain comme bien supérieur à l'outremer. Mais je pense qu'il est admirable que les peintres anciens n'aient pas eu d'autre bleu que ce qui était mélangé de leur blanc et de leur noir, alors que notre Jan van Eyck, inventeur de la couleur à l'huile, avait un si bel azur à sa disposition, que, lorsque Coxie copia une de ses oeuvres où se trouvait le manteau bleu d'une figure de Marie, il peignit ce même habit de 32 ducats d'azur.

Quotation

Dat het azuur-blaauw der lucht geen koleur is, kan men klaarlyk bemerken aan de voorwerpen op het vlakke veld, wanneer ze van de wolken noch de zon niet bescheenen zyn, dat ze niet in 't minste daar van gekoloreerd konnen werden; uit oorzaak dat de blaauwheid der lucht niet anders is als een ver afgelegene distantie of hoogte, waar uit dezelve voortkomt: zynde by gevolg niet machtig om deze koleur aan de voorwerpen mede te deelen, als daar toe geen ligchaam hebbende, gelyk het eene voorwerp tegen het ander doet.

[D'après DE LAIRESSE 1787, p. 392:] Il est facile de se convaincre que l’azur du ciel n’est pas une couleur véritable, en considérant les objets exposés en pleine campagne, lorsqu’ils ne sont pas éclaires par le soleil, soit directement ou au travers des nuages, & qu’ils n’en sont par conséquent pas colorés. Car cette teinte bleuâtre ne doit être attribuée qu’à l’interposition des corpuscules qui se trouvent entre les objets & l’œil, qui ne peuvent pas communiquer leur couleur par reflet aux objets, ainsi qu’un corps le fait à l’autre.


1 quotations

Quotation

Of Blew.
Blew hath his Etymon from the hye Dutch,
Blaw, from whence he calleth Himmel-blaw, that which we call skye colour or heavens-blew, in Spanish it is called Blao or Azul, in Italian Azurro, in French Azur of Lazur an Arabian word, which is the name of a stone, whereof it is made, called in Greeke κυάνεος and in Latine Cyaneus a stone, […].
The principal blewes with us in use are,
Blew Bice.
Smalt.
Litmouse blew.
Inde Baudias.
Florey blew.
Korck or Orchall.

2 quotations

Quotation

A Bay colour.
In Latine it is called
Baius aut castaneus color, A Bay or a Chestnut color, of all others it is most to bee commended in Horses, it commeth from the Greeke Βαιων which is a flip of the Date tree pulled off with the fruit, which is of this colour, in French Bay, Baiard, in Italian Baio, in high Dutch Kestenbraune taht is Chesnut Browne, it is also called of some Phænicus colour from Dates, which the Grecians call φοὶνικας but as I take it improperly, for colour Phæniceus, is either the colour of bright Purple, or of the rednesse of a Summer morning according to Aristotle […].

Quotation

BAY, couleur de châtaigne ; il ne se dit qu’en parlant de la couleur du cheval. Cheval bay, bay brun, bay clair, bay mirouetté, c’est-à-dire bay tacheté.

1 quotations

Quotation

A Bay colour.
In Latine it is called
Baius aut castaneus color, A Bay or a Chestnut color, of all others it is most to bee commended in Horses, it commeth from the Greeke Βαιων which is a flip of the Date tree pulled off with the fruit, which is of this colour, in French Bay, Baiard, in Italian Baio, in high Dutch Kestenbraune taht is Chesnut Browne, it is also called of some Phænicus colour from Dates, which the Grecians call φοὶνικας but as I take it improperly, for colour Phæniceus, is either the colour of bright Purple, or of the rednesse of a Summer morning according to Aristotle […].

1 quotations

Quotation

A Bay colour.
In Latine it is called
Baius aut castaneus color, A Bay or a Chestnut color, of all others it is most to bee commended in Horses, it commeth from the Greeke Βαιων which is a flip of the Date tree pulled off with the fruit, which is of this colour, in French Bay, Baiard, in Italian Baio, in high Dutch Kestenbraune taht is Chesnut Browne, it is also called of some Phænicus colour from Dates, which the Grecians call φοὶνικας but as I take it improperly, for colour Phæniceus, is either the colour of bright Purple, or of the rednesse of a Summer morning according to Aristotle […].

2 quotations

Quotation

A Bay colour.
In Latine it is called
Baius aut castaneus color, A Bay or a Chestnut color, of all others it is most to bee commended in Horses, it commeth from the Greeke Βαιων which is a flip of the Date tree pulled off with the fruit, which is of this colour, in French Bay, Baiard, in Italian Baio, in high Dutch Kestenbraune taht is Chesnut Browne, it is also called of some Phænicus colour from Dates, which the Grecians call φοὶνικας but as I take it improperly, for colour Phæniceus, is either the colour of bright Purple, or of the rednesse of a Summer morning according to Aristotle […].

chestnut

Quotation

SECT. VII. Of Compounded Colours.
Of the six simple Colours before named, [ndr : White, Black, Red, Green, Yellow, Blue, voir p. 86], together with the
Browns, many others may be compounded for Faces of all Complexions, Garments, Lanskips, Building ; for Birds, Fishes, Beasts, and what not : I will shew how to compound some, and by those you may by practice find out and invent infinite more. I shall instance in these following, As,


A Violet. / A Lead-colour. / Flame-colour. / Scarlet.
Light-green. / Purple. / A Bay-colour. / A Murry. [...] A Bay-colour.
Spanish
-brown and White.

1 quotations

Quotation

Des couleurs
Les couleurs qui sont meslées parmy les ombres retiendront de leur beauté naturelle à proportion qu’elles seront ou plus ou moins embrunies : mais si les couleurs sont couchées en quelque endroit clair, elles paroistront d’une beauté d’autant plus esquise que le lieu où elles seront aura d’avantage de lumiere. 


Other conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → couleur
EFFET PICTURAL → qualité des couleurs

2 quotations

Quotation

Wit. {1. Loot-wit. 2. Schelp-wit. 3. Schelp-silver.}
Blaeuw. {4. Indigo. 5. Blauw Lack. 6. Blaeuw As. 7. Smalt. 8. Oltermarijn. 9. Lackmoes.}
Geel. {10. Ligte Schijtgeel. 11. Bruyne schijt Geel van verscheyde soorten. 12. Masticot. 13. Geel Oprement. 14. Saffraen. 15. Geel-Besien. 16. Geel Oocker. 17. Guttegom. 18. Rustgeel. 19. Schulp Gout.}
Groen. {20. Spaens groen. 21. Sap groen. 22. Bergh groen. 23. Groene Aerd of Terreverde.}
Root. {24. Fermilioen. 25. Meny. 26. Root Krijt. 27. Roon Oocker of Bruyn root. 28. Lack. 29. Brezilje verf.}
Bruyn. {30. Bruyn Oocker. 31. Bitter, of Root uyt de Schoorsteen. 32. Keulse aerde.}
Swart. {33. Lamp-swart. 34. Been-swart. 35. Wijngaert-swart. 36. Smee-Kool-swart. 37. Oostindische Inct.}
De andere Coleuren nu die in de Verlichterie souden mogen dienen, konnen alle uyt dese boven-genoemde Verwen, door vermengingh getempert en gevonden werden;

[suggested translation, Marije Osnabrugge:] White. {1. Lead White. 2. Flake white. 3. Shell-silver.} Blue. {4. Indigo. 5. Blue Laquer. 6. Blue bice. 7. Smalt. 8. Ultramarine. 9. Litmus.} Yellow. {10. Light Pinck. 11. Brown Pinck. 12. Masticot. 13. Yellow orpiment. 14. Saffron. 15. French berries. 16. Yellow Ocher. 17. Gum bugee. 18. Spruce Oker. 19. Shell-Gold.} Green. {20. Verdigris. 21. Sap Green. 22. Bergh Green. 23. Terraverde.} Red. {24. Vermilion. 25. Red lead. 26. Red Chalk. 27. Red Ocher. Spanish brown. 28. Lake. 29. Brasil.} Brown {30. Brown Ocher. 31. Soot. 32. Collins Earth.} Black {33. Lamp black. 34. Ivory Black. 35. Vine black. 36. Smal-coal black. 37. East India ink.} The other Colours that may be of use in the Illumination, can all be mixed and found from the aforementioned Colours through mixing;

This colour is also cited on pages: part I: 3, 28. In between pages 2 and 3, Goeree inserted a sample sheet, on which the owner of the book could paint the different colours mentioned in the book. [MO]

Quotation

Been-Swart

[suggested translation, Marije Osnabrugge:] Ivory black.

2 quotations

1 quotations

4 quotations

Quotation

Daer en is niet een onder d’oude Meesters, of hij heeft de Menie-verwen in sijn Schilderijen vernepentlick aenghewreven, ghelijck als men de medicijnen spaerighlick plaght te ghenieten. Nu daerenteghen worden gheheele mueren niet alleen met dese verwe grof en groot bekladt, maer men is daerenboven wonderlick rijs in het ghebruyck van berg-groen, purpur, blaeuwen azuyr, en andere dierghelijcke verwen meer, de welcke alhoewelse sonder eenighe konst aenghestreken sijn, soo treckense nochtans d’ooghen der beschouwers door haeren helderen schijn, dies moeten oock de selvighe verwen, nae den eysch der wetten, van den aenbesteder (om datse kostelick sijn) en niet van den aennemer des wercks verschaft worden.

[Suggested translation, Marije Osnabrugge:] There is not one amongst the old Masters, or he has thinly brushed the red lead paints in his Paintings, just like one tends to enjoy the medicines sparingly. Now, on the other hand, entire walls are not only blotted coarsely and greatly with this paint, but they are also remarkably bold in the use of mountain-green, purple, blue azure, and other similar paints, which although they are brushed on without any art, they still attract the eyes of the viewers with their bright sheen, these same paints, as is demanded by the law, have to be provided by the commissioner (because they are costly) and not by the accepter of the work.

Junius discusses a quote from Vitruvius regarding the use of different colors throughout history, he mentions the colors red-lead, mountain-green, purple and blue azure specifically. Moreover, the colors mentioned in the Latin edition are not the same as the ones in the Dutch text: chryosocolla, ostrum and armenium. The citation is translated rather differently – and erratically – in the English edition. According to Vitruvius, the old masters used these pigments sparingly, whereas contemporary painters use large quantities which they apply very generously. The technique of the artist in applying the paint apparently plays no role in its appreciation. It is also mentioned that the commissioner pays for these costly pigments.

Quotation

Wit. {1. Loot-wit. 2. Schelp-wit. 3. Schelp-silver.}
Blaeuw. {4. Indigo. 5. Blauw Lack. 6. Blaeuw As. 7. Smalt. 8. Oltermarijn. 9. Lackmoes.}
Geel. {10. Ligte Schijtgeel. 11. Bruyne schijt Geel van verscheyde soorten. 12. Masticot. 13. Geel Oprement. 14. Saffraen. 15. Geel-Besien. 16. Geel Oocker. 17. Guttegom. 18. Rustgeel. 19. Schulp Gout.}
Groen. {20. Spaens groen. 21. Sap groen. 22. Bergh groen. 23. Groene Aerd of Terreverde.}
Root. {24. Fermilioen. 25. Meny. 26. Root Krijt. 27. Roon Oocker of Bruyn root. 28. Lack. 29. Brezilje verf.}
Bruyn. {30. Bruyn Oocker. 31. Bitter, of Root uyt de Schoorsteen. 32. Keulse aerde.}
Swart. {33. Lamp-swart. 34. Been-swart. 35. Wijngaert-swart. 36. Smee-Kool-swart. 37. Oostindische Inct.}
De andere Coleuren nu die in de Verlichterie souden mogen dienen, konnen alle uyt dese boven-genoemde Verwen, door vermengingh getempert en gevonden werden;

[suggested translation, Marije Osnabrugge:] White. {1. Lead White. 2. Flake white. 3. Shell-silver.} Blue. {4. Indigo. 5. Blue Laquer. 6. Blue bice. 7. Smalt. 8. Ultramarine. 9. Litmus.} Yellow. {10. Light Pinck. 11. Brown Pinck. 12. Masticot. 13. Yellow orpiment. 14. Saffron. 15. French berries. 16. Yellow Ocher. 17. Gum bugee. 18. Spruce Oker. 19. Shell-Gold.} Green. {20. Verdigris. 21. Sap Green. 22. Bergh Green. 23. Terraverde.} Red. {24. Vermilion. 25. Red lead. 26. Red Chalk. 27. Red Ocher. Spanish brown. 28. Lake. 29. Brasil.} Brown {30. Brown Ocher. 31. Soot. 32. Collins Earth.} Black {33. Lamp black. 34. Ivory Black. 35. Vine black. 36. Smal-coal black. 37. East India ink.} The other Colours that may be of use in the Illumination, can all be mixed and found from the aforementioned Colours through mixing;

This colour is also cited on pages: part I: 2, 20; part II: 15, 16, 21, 55. In between pages 2 and 3, Goeree inserted a sample sheet, on which the owner of the book could paint the different colours mentioned in the book. [MO]

Quotation

Voor eerst is er dan het Bergh-Groen (…) Engels-Groen (…) Sever-Groen komt met desen in allen over een. De Groene Aerde ofte Terreverd, wort inde Verlichterie om sijn onplaysant Coleur niet gebruyckt, soo dat wy achten niet noodigh te zijn yets meer vande Groenen te seggen, ghemerckt die d’een uyt d’ander, daer-en-boven uyt Blaeuw en Geel te samen gemenght, in ontelbare verschillige Coleuren konnen getempert en door Wit, of Geel na begeeren ge-aert werden.

[suggested translation, Marije Osnabrugge:] Of the green colours: their preparation, mixing and use, according to the different types. Different greens. Firstly there is bergh green […] verditor […] seder green is similar to these in all ways. Green Earth or Terraverde, is not used in the Illumination because of its unpleasant Colour, which is why we do not think it is necessary to say anything more about the Greens, seen that they are mixed the one from the other and moreover mixed together from Blue and Yellow in innumerable different Colours and adjusted with White or Yellow as desired.

For the translation of the names of the different types of green, I have used the translation from the English translation (1674). [MO]

Quotation

8. ’T Groen slaanwe daar om over; om dat men ’t uit geel en Blaauw temperen kan. ’t is waar, daar zijn groene stoffen in de nature; waar onder de beste zijn gedistilleert spaansgroen, ongedistilleert groen, terreverde, bequaam in verschieten van landschappen, en berggroen: maar dus heeftmen ook sonder mengelinge bruin in omber en keulze aarde; zonder dat men die behoeft een Hooftverwe daarom te noemen; waaromwe het (yeder nogtans zijn vryheid van gedagten, en leydinge van inbeeldinge latende) met de voornoemde drije zullen laten berusten, […]

[translation: BEURS, en preparation, transl. Myra Scholz:] 8. We skip over green because it can be mixed from yellow and blue. It is true that there are green pigments in nature, the best of which are distilled Spanish green, verdigris, green earth, attractive in distant landscapes, and mountain green. But we also have unmixed brown in umber and Cologne earth, which does not mean they should be called main colors. We will therefore leave it at the aforesaid three (nevertheless allowing everyone the freedom to follow their own ideas) […]

1 quotations

Quotation

the principal whites in painting and limning are these. viz.
Ceruse.
White Lead.
Spanish White.
 
Of whites and their tempering. Venice Ceruse.

Your principall white is Ceruse, called in Latine
Cerussa, by the Italian Biacea. Vitruvius teacheth the making of it, […] ; it hath been much used (as is it also now adaies) by women in painting their faces, […].
           
White Lead.

White Lead is in a manner the same that Ceruse is, save that the Ceruse is refined and made more pure, […].

1 quotations