L’HISTOIRE ET LA FIGURE → vêtements et plis

LINKED TERMS

143 terms
42 sources
335 quotations

1 quotations

Quotation

[…] soo gaen wy tot de naest-volghende nootsaeckelickheyt, die mede in een Schilder vereyscht wert: te weten, dat hy recht onderscheyt weet te maecken van Zijde, Fluwelen, Wollen, en Linde Laeckenen; want men siet seer selden Fluwelen kleederen, die, die luyster schijnen te hebben die het Fluweel heeft, oock en nemen sy niet waer het ployen, en vouwen, niet lettende op het onderscheyt datter tusschen de Wolle en Linde-Laeckenen is, noch op de glans die meer in't Satijn dan in't Toers is, oock overslaende de dunne eellicheyt die in 't fijne Linden, en 'tdunne Floers dient na-gevolght te zijn. Soo dat een prijs-waerdig Schilder dese verscheydenheden op't aengenaemste voor yders ooge (door sijn Penceel-konst) behoorde te konnen voorstellen, onderscheyt maeckende tusschen de schrale ruyge Laecken-achtigheyt, en de gladde Satijne effenheyt, waer in die groot-verlichtende Duyster, boven andere Geesten, seer uytsteeckende en noch vermaert is.

[proposition de traduction, Léonard Pouy:] […] une autre nécessité requise d’un peintre est de faire une juste distinction entre les drapés de soie, de velours, de laine et de lin car l’on ne voit que très rarement un vêtement de velours apparaître avec la brillance du velours ni les plis et les creux, ni les différences entre les drapés de lin et de laine prises en compte, ni le lustre davantage propre au satin qu’à la soie de Tours, et ils [ndr. les peintres] omettent également d’imiter la finesse propre au lin et au crêpe le plus fin. Un peintre digne d’éloges devrait être capable de représenter cette variété de la manière la plus plaisante pour tous les yeux, grâce à l’art de son pinceau, et représenter et distinguer les drapés secs et rêches de l’effet de douceur satinée, chose dans laquelle excelle plus que n’importe quel autre esprit le lumineux Duyster, et est pour cela encore célébré aujourd’hui.



Other conceptual field(s)

MANIÈRE ET STYLE → le faire et la main

1 quotations

Quotation

ACCOMMODEMENT, terme de peinture, qui signifie ajustement, manière d’àrranger, d’Accommoder. Il ne se dit que des draperies : mais il comprend tout ce qui concerne leur ajustement, le choix des étoffes, & l’agencement des plis. On dit : les Accommodemens  des draperies, un bel Accommodement.

1 quotations

Quotation

Les plis donnent en plusieurs rencontres de la vie à l’action des figures.
[...]
Les draperies des petits manequins ne sont pas inutiles ; mais elles sont fausses.


Other conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → action et attitude

1 quotations

Quotation

AGENCEMENT, AGENCE, termes de peinture. Agencement & arrangement sont des mots à peu près sinonymes. Agencement  des parties: Agencement des plis : un bel agencement : des plus bien agencés.


Other conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → composition

1 quotations

Quotation

Sous le mot d’Ajustemens, je comprens les draperies qui habillent les personnes peintes, & la maniere dont elles sont accommodées.
Il faut que chacun soit vêtu selon sa qualité, & il n’y a que les ajustemens qui puissent faire en Peinture la distinction des gens […]


Other conceptual field(s)

GENRES PICTURAUX → portrait
CONCEPTS ESTHETIQUES → convenance, bienséance

1 quotations

Quotation

Of Drapery, or drawing Apparel.


As for
Apparel and Clothing of Personages, you ought to be extreme careful not onely in the Habiting every thing properly belonging to the Degrees and Functions of the Persons represented, but also in giving them their right and proper Colours. As for Example, the Blessed Virgin is universally and by commont consent represented in Purple and Azure ; […]. As for the manner of Drawing of Drapery, I find but two ways in Miniture.

The first way or manner of Working the Drapery.


The first way is that which the
Italian and French do use, working it with the point of a Pencil, and Hatching it ; and other places stipled all over alike, yet so as when it is finished, you may perceive the Parchment appear in several places quite through the Work, which in my Opinion is too slight a way. That manner I do approve of better, for Washing or Drawing any Design with Indian Ink, and indeed ought not to be called Limning but Washing.


The second way or manner of Working a Drapery.


The second way is that which I shall recommend to you as the best and most proper way. First, lay a good full flat Ground all over where you design your
Drapery, of what Colour you would have it. This Groud-colour being laid, you will find it much the easier to work on, upon which you both heighten and deepen, according as your Genius or as the Life shall direct you. […] ; and this was Isaac Olivar’s Way.

drapery

1 quotations

Quotation

Zuviel Gewanter sind schädlich; bevorab der Frauen. Die/ so von geringem Zeuge sollen
fliegen; die von groben Tuch wenig/ aber grosse Falten haben/ auch der Sammet/ der Atlaß/ Taffet/ iedes seinen behörigen Glantz/ nach deren Art und Zierlichkeit/ bekommen. Die Bekleidungen der Figuren zu dem Unterscheid/ vorab der alten Römischen Antichen/ hat Raphael meisterhafft wargenommen/ und die darunter wohnende Gliedmassen/ in deren Verrichtungen nicht gehindert/ sondern darmit befördert: welches der nöthigsten Theilen einer ist/ zu beobachten […]


1 quotations

Quotation

le Peintre doit considerer que les couleurs des draperies lui donnent un moyen de pratiquer avec adresse l’intelligence du Clair-obscur. Le Titien a mis en usage cet artifice dans la plûpart de ses Tableaux, en se servant de la liberté qu'il avoit de donner à ses draperies la couleur qui lui sembloit la plus convenable, ou pour servir de fond, ou pour étendre la lumiere, ou pour caracteriser les objets par la comparaison.


Other conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → qualité des couleurs

2 quotations

Quotation

Dans cette idée, la Disposition contient six parties.
1.                  La Distribution des Objets en general.
2.                  Les Grouppes.
3.                  Le Choix des Attitudes.
4.                  Le contraste.
5.                  Le jet des Draperies.
6.                  Et l'effet du Tout-ensemble ; où par occasion il est parlé de l'Harmonie & de l'Enthousiasme.


Other conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → action et attitude

Quotation

Il est bon quelquefois de tirer des plis en certains endroits & d’en introduire en d’autres, de forme convenable à l’intention du Peintre, ou pour étendre la lumiere, ou pour remplir des vuides qui se trouvent en quelques attitudes, ou pour accompagner les figures, ou pour leur servir d’un fond doux, ou pour empêcher que leur tournans ne finissent, & ne tombent dans une trop grande crudité.

1 quotations

Quotation

Chap. VI, Of Garments of several colours, and of their proper Colouring.
The next thing I shall speak of, shall be of
Drapery or Garments, and the true and proper manner of Colouring of them.
And
1. For a Red Garment.
For a light-red Garment, first dead-colour it with Vermilion, and when you would finish it, glaze it over with Lake, and heighten it with White.
For a Scarlet.
[…]
For a Crimson Velvet.
[…]
For a sad Red.
[…]
2.
For Green Garments.
The best Green for holding, is Bise and Pink, heighten it with Masticote, and deepen it with Indico and Pink.
For Green Velvet.
[…].
3.
For Blew Garments.
Take Indico and White, first lay the White in its due places, and then your mean colour, namely Indico and White mixed in their due places, then deepen it with Indico only, […].
4. For
Yellow Garments.
For a Yellow Garment, Masticote, yellow Oker, and Umber ; lay the dead colour of Masticote and White in the lightest places, Oker and White in the mean places, and Umber in the darkest places ; when it is dry glaze it with Pink. […].
5.
For Black Garments.
Let the dead colour be Lamp-black, and some Verdigrease ; when that is dry, go over it with Ivory-black and Verdigrease ; before you go over it the second time, heighten it with White.
6.
For Purple Garments.
Oyl Smalt, tempered with Lake and White-Lead, heighten it with White Lead.
7.
Orange Colour.
Red-Lead and Lake, lay the lightest parts of all with Red-Lead and White, the mean parts with Red-Lead alone, the deeper parts with Lake, if need require heighten it with White.
8.
Hair Colour.
Umber and White for the ground, Umber and Black for the deeper shadows, Umber and
English Oker for mean shadows, for heightning White with a little English Oker.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

3 quotations

Quotation

XL.
Pour une Draperie blanche de laine, il faut mettre une couche de blanc, où il y aura tant soit peu d’Occre, d’Orpin, ou de Pierre de fiel, afin qu’elle paroisse un peu jaunâtre, puis Ebaucher & finir les Ombres avec du Bleu, un peu de Noir, de Blanc & de Bistre, y mettant beaucoup de ce dernier dans les plus brunes.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

Quotation

Pour faire des draperies changeantes.
Pour la bleuë, prendre de l’outremer pour les bruns, & de la pierre de fiel pour les clairs.
Pour la verte, prendre du verd d’Iris pour les bruns, & d’une eau de carmin pour les chairs.
Pour la rouge, prendre du carmin pour les bruns, & pour les clairs de la pierre de fiel.
Pour la violette, prendre de l’outremer & de la laque liquide mêlez ensemble ; pour les bruns & pour les clairs, du verd d’Iris mêlé avec du verd de montagne, ou de macicot mêlé avec la gomme-gutte pour la rendre jaune.
Pour la blanche, de l’outremer & de l’encre de la Chine.
Ces draperies sont ainsi nommées, parce que les jours sont d’une autre couleur que les ombres.
Ces vêtemens sont propres aux Anges & pour des personnes sveltes, c’est-à-dire, agiles & de taille degagée.
Les écharpes & les habillemens qui doivent aller au gré du vent, se font aussi de couleur changeante.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

Quotation

Les draperies ordinaires se font aussi de plusieurs manieres.
La blanche s’ébauche d’une eau de gomme-gutte fort claire : pour ôter la grande blancheur du vélin, il faut par dessus coucher une eau d’encre de la Chine fort claire & finir dans les ombres avec l’encre de la Chine mêlée avec un peu d’inde.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

5 quotations

Quotation

Des Drapperies.
XXX.
Pour faire une Drapperie bleuë, mettez l’Outremer auprés du Blanc qui sera sur vostre Palette, meslez une partie de l’un & de l’autre ensemble, de telle sorte qu’il soit fort pasle, & qu’il ait du corps. De ce mélange vous ferez les endroits les plus clairs, puis vous y ajoûterez d’avantage d’Outremer pour faire ceux qui sont plus bruns, & continüerez de cette maniere jusques aux plis les plus enfoncez, & les Ombres les plus fortes, où il faudra mettre de l’Outremer pur, & tout cela en ébauchant, c’est à dire, le Couchant à grands coups, faisant neanmoins le plus uny que l’on pourra, perdant les clairs & les bruns, avec une couleur qui ne soit pas si pasle que les Jours, ny si brune que les Ombres. L’on pointillera en suite avec la mesme couleur dont on a ébauché, mais tant soy peu plus forte, afin que les points soient marquez. Il faut que tout se noye l’un dans l’autre, & que les plis ne paroissent point coupez. Lors que l’Outremer n’est pas assez brun, pour faire les Ombres les plus fortes, quelque Gommé qu’il soit, on y mesle de l’Inde pour les finir ; & quand l’extremité des Jours n’est pas assez claire, on les releve avec du Blanc, & fort peu d’Outremer.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs
CONCEPTION DE LA PEINTURE → couleur

Quotation

XLII.
Pour une Draperie minime on met une Couche de Bistre, de Blanc, & un peu de Brun Rouge, & l’on Ombre avec ce mélange, mais plus brun.

XLIII.
Il y a d’autres Draperies que l’on appelle Changeantes, parce que les Jours sont d’une autre couleur que les Ombres, l’on s’en sert le plus souvent pour des Vétements d’Anges, & pour des personnes Jeunes & Sveltes, pour des Echarpes, & autres habillemens legers qui souffrent quantité de plis, & qui doivent aller au gré du vent : les plus ordinaires sont, la Violette, & l’on en fait de deux sortes, l’une dont les Jours sont bleus, & l’autre Jaunes.

XLIV.
Pour la premiere, on met une couche d’Outremer, & de Blanc fort pâle sur les Clairs, & l’on ombre avec du Carmin, de l’Outremer & du Blanc, de méme qu’à une Draperie toute Violette. De sorte qu’il n’y a que les plus grands Jours qui paroissent bleus, encore les faut-il pointiller avec du Violet où il y aura beaucoup de Blanc, & les faire perdre insensiblement dans les Ombres.

XLV.
L’autre se fait mettant sur les Jours seulement au lieu de Bleu une couche de Massicot, faisant le reste de mesme qu’à la Draperie toute Violette, excepté qu’il faut pointiller, & confondre les clairs dans les bruns, c’est à dire le Jaune dans le Violet avec un peu de Gomme-gutte.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

Quotation

Pour faire des draperies changeantes.
Pour la bleuë, prendre de l’outremer pour les bruns, & de la pierre de fiel pour les clairs.
Pour la verte, prendre du verd d’Iris pour les bruns, & d’une eau de carmin pour les chairs.
Pour la rouge, prendre du carmin pour les bruns, & pour les clairs de la pierre de fiel.
Pour la violette, prendre de l’outremer & de la laque liquide mêlez ensemble ; pour les bruns & pour les clairs, du verd d’Iris mêlé avec du verd de montagne, ou de macicot mêlé avec la gomme-gutte pour la rendre jaune.
Pour la blanche, de l’outremer & de l’encre de la Chine.
Ces draperies sont ainsi nommées, parce que les jours sont d’une autre couleur que les ombres.
Ces vêtemens sont propres aux Anges & pour des personnes sveltes, c’est-à-dire, agiles & de taille degagée.
Les écharpes & les habillemens qui doivent aller au gré du vent, se font aussi de couleur changeante.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

Quotation

La draperie violette s’ébauche de laque & d’outremer mêlez ensemble, s’ombre de la même couleur : si vous voulez que le violet soit colombin, il faut mettre dans votre mélange plus de laque que d’outremer ; si plus bleu que colombin, plus d’outremer que de laque.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

Quotation

La draperie bleuë s’ébauche d’une eau d’outremer, s’ombre de la même couleur, & pour les plus bruns, mêler dans l’outremer un peu d’inde.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

1 quotations

Quotation

Chap. VI, Of Garments of several colours, and of their proper Colouring.
The next thing I shall speak of, shall be of
Drapery or Garments, and the true and proper manner of Colouring of them.
And
1. For a Red Garment.
For a light-red Garment, first dead-colour it with Vermilion, and when you would finish it, glaze it over with Lake, and heighten it with White.
For a Scarlet.
[…]
For a Crimson Velvet.
[…]
For a sad Red.
[…]
2.
For Green Garments.
The best Green for holding, is Bise and Pink, heighten it with Masticote, and deepen it with Indico and Pink.
For Green Velvet.
[…].
3.
For Blew Garments.
Take Indico and White, first lay the White in its due places, and then your mean colour, namely Indico and White mixed in their due places, then deepen it with Indico only, […].
4. For
Yellow Garments.
For a Yellow Garment, Masticote, yellow Oker, and Umber ; lay the dead colour of Masticote and White in the lightest places, Oker and White in the mean places, and Umber in the darkest places ; when it is dry glaze it with Pink. […].
5.
For Black Garments.
Let the dead colour be Lamp-black, and some Verdigrease ; when that is dry, go over it with Ivory-black and Verdigrease ; before you go over it the second time, heighten it with White.
6.
For Purple Garments.
Oyl Smalt, tempered with Lake and White-Lead, heighten it with White Lead.
7.
Orange Colour.
Red-Lead and Lake, lay the lightest parts of all with Red-Lead and White, the mean parts with Red-Lead alone, the deeper parts with Lake, if need require heighten it with White.
8.
Hair Colour.
Umber and White for the ground, Umber and Black for the deeper shadows, Umber and
English Oker for mean shadows, for heightning White with a little English Oker.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

1 quotations

Quotation

le Peintre doit considerer que les couleurs des draperies lui donnent un moyen de pratiquer avec adresse l’intelligence du Clair-obscur. Le Titien a mis en usage cet artifice dans la plûpart de ses Tableaux, en se servant de la liberté qu'il avoit de donner à ses draperies la couleur qui lui sembloit la plus convenable, ou pour servir de fond, ou pour étendre la lumiere, ou pour caracteriser les objets par la comparaison.


Other conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → qualité des couleurs

1 quotations

Quotation

XXXI.
Une Draperie de Carmin se fait de mesme que la bleuë [ndr : voir p. 34], hormis qu’aux endroits les plus brums on met une Couche de Vermillon pur avant que d’Ebaucher de Carmin, que l’on appliquera sans blanc pardessus, & dans les Ombres les plus fortes, on le Gommera beaucoup ; pour l’enfoncer d’avantage mélez-y un peu de Bistre.

XXXII.
Il se fait aussi une autre Draperie Rouge, que l’on Ebauche tout de Vermillon y meslant du blanc pour faire les clairs, le mettant tout pur pour les endroits plus bruns, & ajoûtant du Carmin pour les grands Ombres. L’on finit en suite avec les mesmes Couleurs, comme les autres Draperies, & quand le Carmin avec le Vermillon ne sont pas assez brun, on travaille de ce premier tout pur, mais seulement dans le plus fort des Ombres..


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

1 quotations

Quotation

Les Draperies dont la nature est d’estre remuantes & d’avoir une forme incertaine, veulent estre touchées avec plus de fermeté : Elles sont ou ondoyantes ou cassées ; les hachures conviennent très bien à l’une & l’autre sorte, en conservant un mouvement de la main conforme à la nature des plis.

ondoyant



Other conceptual field(s)

CONCEPTION DE LA PEINTURE → dessin

1 quotations

Quotation

XXXV.
L’on fait une Draperie couleur de Chair, en commençant par mette une Couche faite de Blanc, de Vermillon & de Laque tres-pasle, & faisant les Ombres avec les mesmes Couleurs, y mettant moins de Blanc. Il faut faire cette Draperie fort pasle & fort tendre, par ce qu’elle doit estre d’estoffe legere, & mesme les Ombres n’en doivent pas estre obscures.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

1 quotations

Quotation

La draperie couleur de chair s’ébauche d’une eau de vermillon & de carmin mêlez ensemble, & s’ombre de même mélange plus fort.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

2 quotations

Quotation

XLII.
Pour une Draperie minime on met une Couche de Bistre, de Blanc, & un peu de Brun Rouge, & l’on Ombre avec ce mélange, mais plus brun.

XLIII.
Il y a d’autres Draperies que l’on appelle Changeantes, parce que les Jours sont d’une autre couleur que les Ombres, l’on s’en sert le plus souvent pour des Vétements d’Anges, & pour des personnes Jeunes & Sveltes, pour des Echarpes, & autres habillemens legers qui souffrent quantité de plis, & qui doivent aller au gré du vent : les plus ordinaires sont, la Violette, & l’on en fait de deux sortes, l’une dont les Jours sont bleus, & l’autre Jaunes.

XLIV.
Pour la premiere, on met une couche d’Outremer, & de Blanc fort pâle sur les Clairs, & l’on ombre avec du Carmin, de l’Outremer & du Blanc, de méme qu’à une Draperie toute Violette. De sorte qu’il n’y a que les plus grands Jours qui paroissent bleus, encore les faut-il pointiller avec du Violet où il y aura beaucoup de Blanc, & les faire perdre insensiblement dans les Ombres.

XLV.
L’autre se fait mettant sur les Jours seulement au lieu de Bleu une couche de Massicot, faisant le reste de mesme qu’à la Draperie toute Violette, excepté qu’il faut pointiller, & confondre les clairs dans les bruns, c’est à dire le Jaune dans le Violet avec un peu de Gomme-gutte.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs
CONCEPTION DE LA PEINTURE → lumière

Quotation

Pour faire des draperies changeantes.
Pour la bleuë, prendre de l’outremer pour les bruns, & de la pierre de fiel pour les clairs.
Pour la verte, prendre du verd d’Iris pour les bruns, & d’une eau de carmin pour les chairs.
Pour la rouge, prendre du carmin pour les bruns, & pour les clairs de la pierre de fiel.
Pour la violette, prendre de l’outremer & de la laque liquide mêlez ensemble ; pour les bruns & pour les clairs, du verd d’Iris mêlé avec du verd de montagne, ou de macicot mêlé avec la gomme-gutte pour la rendre jaune.
Pour la blanche, de l’outremer & de l’encre de la Chine.
Ces draperies sont ainsi nommées, parce que les jours sont d’une autre couleur que les ombres.
Ces vêtemens sont propres aux Anges & pour des personnes sveltes, c’est-à-dire, agiles & de taille degagée.
Les écharpes & les habillemens qui doivent aller au gré du vent, se font aussi de couleur changeante.

Ce passage s'inspire du Traité de Mignature de Boutet (1696, , p. 41-42).


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs
CONCEPTION DE LA PEINTURE → lumière

1 quotations

Quotation

le Peintre doit considerer que les couleurs des draperies lui donnent un moyen de pratiquer avec adresse l’intelligence du Clair-obscur. Le Titien a mis en usage cet artifice dans la plûpart de ses Tableaux, en se servant de la liberté qu'il avoit de donner à ses draperies la couleur qui lui sembloit la plus convenable, ou pour servir de fond, ou pour étendre la lumiere, ou pour caracteriser les objets par la comparaison.


Other conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → qualité des couleurs

1 quotations

Quotation

For Russes, Lawnes, Linnen.
For Linnen, take white Lead mingle with Charcoal black, so making it whiter or darker at your pleasure ; for your fine Lawnes, put a little oyl smalt in amongst it, and with a fine little bag of Taffata stuffed with wooll or the like, take up the colour and presse it hard down where you would have it. 

For Velvets of all colours.
For
black-velvet, take Lamp-black and Verdigreace for your first ground ; but when it is dry, lay it over with Ivory black and Verdigreace, (to help it to dry) and for the shadow, use white Lead, with a little Lamp-black.
For
Green Velvet, take Lamp-black, and white Lead, and work it over like Russet Velvet ; then being dry, draw it only with Verdigreace, and a little Pinke, and it will be a perfect Green Velvet.
For a
Sea-water Green Velvet, lay on the foresaid mingled Russet Verdigreace only ; if you will have it more grassie, put to more Pinke.
For a Yellowish Green, put a little Masticot among your Verdigreace at your pleasure : but note this, all your shadowing must be in the Russet, and these Greens only drawn lightly over. 
For
Red Velvet, take Vermilion, and shadow it with Brown of Spain, and where you will have it darkest, take Sea-coale black mingled with Spanish Brown, and shadow where you will, letting it dry ; then glaze it over with Lake, and it will be a perfect red Velvet. 
For a
Crimson, or Carnation Velvet, put the more or less white Lead to the Vermilion, as you shal see cause.
For a
Blew Velvet, take Masticot and yellow Oker, and deepen it for the shadow with Umber.
For
Tauny Velvet, take Brown of Spain, white Lead, and Lamp-black, mixed with a little Verdigreace to shadow it, where you see occasion ; and when it is dry, glaze it over with a little Lake, and red Velvet added unto it.
For
Purple Velvet, take Oyl Smalt, and temper it with Lake, half Lake, half Smalt ; then take white Lead and order it as bright or as sad as you list.
For
Ash-coloured Velvet ; take Char-coale black, and white Lead, and make a perfect Russet of the same, deepning it with the black, or heightning it with your white at your pleasure.
For
Hair-coloured Velvet, grinde Umber by it self with Oyl, and lay it on your Picture, and heighten with white Lead and the same Umber.


For Sattens in Oyl Colours.
For Black Satten, grinde Lamp-black with Oyl, then mixe it with some white Lead ; where you will have it shine most, mingle some Lake with your white Lead.
For
White Satten, take white Lead ground with Oyl, then grinde Ivory black by it self, and where you will have it sad, adde more of the black.
For
Green Satten, take Verdigreace and grinde it by it self, then mixe some white Lead with it ; and where you will have it bright, adde some Pinke : if more inclining to a Popingjay, adde more Pinke to your white Lead : and to deepen it more, adde more Verdigreace. 
For
Yellow Satten, grinde Masticot by it self, yellow Oker by it self, and Umber by it self ; where you will have it lightest, let the Masticot serve ; where a light shadow, let the Oker serve ; where the darkest or saddest, Umber only.
For
Blew Satten, take Oyl Smalt, and white Lead, ground by themselves ; white Lead for the heightning, and Smalt for your deepning, or darkest shadow.
For
Purple Satten, mixe Oyl, Smalt, with Lake, and white Lead : heightning with white Lead.
For
Orenge Tauny Satten, take red Lead and Lake ; where you will have it brightest, take red Lead by it self, and where made sad, Lake.
For
Red Satten, grinde Brown of Spain by it self, mingling Vermilion with the same ; where you would have it light, put it a little white Lead.
For
Hair-coloured Satten, take Umber and white Lead ; heighten with your white Lead, and for the darke shadow of the cuts, adde to your Umber a little Sea-coale black.


For Taffata’s.
Make your Taffata’s all one as you do your Sattens, but you must observe the shadowing of Taffata’s ; for they fall more fine with the folds, and are thicker by much.
For changeable Taffata’s, take sundry colours, what you please, and lay them upon your garment or picture one by another ; first casting out the folds, then with your Pencil driving and working them finely one into another.


For Cloth.
Cloth likewise is as your Sattens, but that you must not five so shining and sudden a glosse unto it.


For Leather.
As Busse, take yellow Oker
, and some white Lead mixed with it : and where you will have it darker, by degrees, mixe Umber with it, and when you have wrought it over, take a broad Pencil and frieze it over with Umber, and a little Sea-coale black.
For yellow Leather, take Masticot and yellow Oker, shadow it with Umber at your pleasure.
For black Leather for shooes, Lamp-black, shadowed with white Lead.
For white Leather, white Lead, shadowed with Ivory black.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

1 quotations

Quotation

La draperie violette s’ébauche de laque & d’outremer mêlez ensemble, s’ombre de la même couleur : si vous voulez que le violet soit colombin, il faut mettre dans votre mélange plus de laque que d’outremer ; si plus bleu que colombin, plus d’outremer que de laque.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

2 quotations

Quotation

For Russes, Lawnes, Linnen.
For Linnen, take white Lead mingle with Charcoal black, so making it whiter or darker at your pleasure ; for your fine Lawnes, put a little oyl smalt in amongst it, and with a fine little bag of Taffata stuffed with wooll or the like, take up the colour and presse it hard down where you would have it. 

For Velvets of all colours.
For
black-velvet, take Lamp-black and Verdigreace for your first ground ; but when it is dry, lay it over with Ivory black and Verdigreace, (to help it to dry) and for the shadow, use white Lead, with a little Lamp-black.
For
Green Velvet, take Lamp-black, and white Lead, and work it over like Russet Velvet ; then being dry, draw it only with Verdigreace, and a little Pinke, and it will be a perfect Green Velvet.
For a
Sea-water Green Velvet, lay on the foresaid mingled Russet Verdigreace only ; if you will have it more grassie, put to more Pinke.
For a Yellowish Green, put a little Masticot among your Verdigreace at your pleasure : but note this, all your shadowing must be in the Russet, and these Greens only drawn lightly over. 
For
Red Velvet, take Vermilion, and shadow it with Brown of Spain, and where you will have it darkest, take Sea-coale black mingled with Spanish Brown, and shadow where you will, letting it dry ; then glaze it over with Lake, and it will be a perfect red Velvet. 
For a
Crimson, or Carnation Velvet, put the more or less white Lead to the Vermilion, as you shal see cause.
For a
Blew Velvet, take Masticot and yellow Oker, and deepen it for the shadow with Umber.
For
Tauny Velvet, take Brown of Spain, white Lead, and Lamp-black, mixed with a little Verdigreace to shadow it, where you see occasion ; and when it is dry, glaze it over with a little Lake, and red Velvet added unto it.
For
Purple Velvet, take Oyl Smalt, and temper it with Lake, half Lake, half Smalt ; then take white Lead and order it as bright or as sad as you list.
For
Ash-coloured Velvet ; take Char-coale black, and white Lead, and make a perfect Russet of the same, deepning it with the black, or heightning it with your white at your pleasure.
For
Hair-coloured Velvet, grinde Umber by it self with Oyl, and lay it on your Picture, and heighten with white Lead and the same Umber.


For Sattens in Oyl Colours.
For Black Satten, grinde Lamp-black with Oyl, then mixe it with some white Lead ; where you will have it shine most, mingle some Lake with your white Lead.
For
White Satten, take white Lead ground with Oyl, then grinde Ivory black by it self, and where you will have it sad, adde more of the black.
For
Green Satten, take Verdigreace and grinde it by it self, then mixe some white Lead with it ; and where you will have it bright, adde some Pinke : if more inclining to a Popingjay, adde more Pinke to your white Lead : and to deepen it more, adde more Verdigreace. 
For
Yellow Satten, grinde Masticot by it self, yellow Oker by it self, and Umber by it self ; where you will have it lightest, let the Masticot serve ; where a light shadow, let the Oker serve ; where the darkest or saddest, Umber only.
For
Blew Satten, take Oyl Smalt, and white Lead, ground by themselves ; white Lead for the heightning, and Smalt for your deepning, or darkest shadow.
For
Purple Satten, mixe Oyl, Smalt, with Lake, and white Lead : heightning with white Lead.
For
Orenge Tauny Satten, take red Lead and Lake ; where you will have it brightest, take red Lead by it self, and where made sad, Lake.
For
Red Satten, grinde Brown of Spain by it self, mingling Vermilion with the same ; where you would have it light, put it a little white Lead.
For
Hair-coloured Satten, take Umber and white Lead ; heighten with your white Lead, and for the darke shadow of the cuts, adde to your Umber a little Sea-coale black.


For Taffata’s.
Make your Taffata’s all one as you do your Sattens, but you must observe the shadowing of Taffata’s ; for they fall more fine with the folds, and are thicker by much.
For changeable Taffata’s, take sundry colours, what you please, and lay them upon your garment or picture one by another ; first casting out the folds, then with your Pencil driving and working them finely one into another.


For Cloth.
Cloth likewise is as your Sattens, but that you must not five so shining and sudden a glosse unto it.


For Leather.
As Busse, take yellow Oker
, and some white Lead mixed with it : and where you will have it darker, by degrees, mixe Umber with it, and when you have wrought it over, take a broad Pencil and frieze it over with Umber, and a little Sea-coale black.
For yellow Leather, take Masticot and yellow Oker, shadow it with Umber at your pleasure.
For black Leather for shooes, Lamp-black, shadowed with white Lead.
For white Leather, white Lead, shadowed with Ivory black.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

Quotation

CHAP. XX. Of Colours for Drapery.
I.
For Yellow garmets. Take Masticot deepned with brown Oker and red Lead.
II.
For Scarlet. Take vermilion deepned with Sinaper lake, and heightned with touches of Masticot.

[...].


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

Quotation

Chap. VI, Of Garments of several colours, and of their proper Colouring.
The next thing I shall speak of, shall be of
Drapery or Garments, and the true and proper manner of Colouring of them.
And
1. For a Red Garment.
For a light-red Garment, first dead-colour it with Vermilion, and when you would finish it, glaze it over with Lake, and heighten it with White.
For a Scarlet.
[…]
For a Crimson Velvet.
[…]
For a sad Red.
[…]
2.
For Green Garments.
The best Green for holding, is Bise and Pink, heighten it with Masticote, and deepen it with Indico and Pink.
For Green Velvet.
[…].
3.
For Blew Garments.
Take Indico and White, first lay the White in its due places, and then your mean colour, namely Indico and White mixed in their due places, then deepen it with Indico only, […].
4. For
Yellow Garments.
For a Yellow Garment, Masticote, yellow Oker, and Umber ; lay the dead colour of Masticote and White in the lightest places, Oker and White in the mean places, and Umber in the darkest places ; when it is dry glaze it with Pink. […].
5.
For Black Garments.
Let the dead colour be Lamp-black, and some Verdigrease ; when that is dry, go over it with Ivory-black and Verdigrease ; before you go over it the second time, heighten it with White.
6.
For Purple Garments.
Oyl Smalt, tempered with Lake and White-Lead, heighten it with White Lead.
7.
Orange Colour.
Red-Lead and Lake, lay the lightest parts of all with Red-Lead and White, the mean parts with Red-Lead alone, the deeper parts with Lake, if need require heighten it with White.
8.
Hair Colour.
Umber and White for the ground, Umber and Black for the deeper shadows, Umber and
English Oker for mean shadows, for heightning White with a little English Oker.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

1 quotations

Quotation

Chap. VI, Of Garments of several colours, and of their proper Colouring.
The next thing I shall speak of, shall be of
Drapery or Garments, and the true and proper manner of Colouring of them.
And
1. For a Red Garment.
For a light-red Garment, first dead-colour it with Vermilion, and when you would finish it, glaze it over with Lake, and heighten it with White.
For a Scarlet.
[…]
For a Crimson Velvet.
[…]
For a sad Red.
[…]
2.
For Green Garments.
The best Green for holding, is Bise and Pink, heighten it with Masticote, and deepen it with Indico and Pink.
For Green Velvet.
[…].
3.
For Blew Garments.
Take Indico and White, first lay the White in its due places, and then your mean colour, namely Indico and White mixed in their due places, then deepen it with Indico only, […].
4. For
Yellow Garments.
For a Yellow Garment, Masticote, yellow Oker, and Umber ; lay the dead colour of Masticote and White in the lightest places, Oker and White in the mean places, and Umber in the darkest places ; when it is dry glaze it with Pink. […].
5.
For Black Garments.
Let the dead colour be Lamp-black, and some Verdigrease ; when that is dry, go over it with Ivory-black and Verdigrease ; before you go over it the second time, heighten it with White.
6.
For Purple Garments.
Oyl Smalt, tempered with Lake and White-Lead, heighten it with White Lead.
7.
Orange Colour.
Red-Lead and Lake, lay the lightest parts of all with Red-Lead and White, the mean parts with Red-Lead alone, the deeper parts with Lake, if need require heighten it with White.
8.
Hair Colour.
Umber and White for the ground, Umber and Black for the deeper shadows, Umber and
English Oker for mean shadows, for heightning White with a little English Oker.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

1 quotations

Quotation

The Composition is unexceptionable [ndr : dans Poussin, Tancrède et Herminie] : There are innumerable Instances of Beautiful Contrasts ; Of this kind are the several Characters of the Persons, (all which are Excellent in their several kinds) and the several Habits : Tancred is half Naked : Erminia’s Sex distinguishes Her from all the rest ; as Vafrino’s Armour, and Helmet shews Him to be Inferiour to Tancred, (His lying by him) and Argante’s Armour differs from both of them. The various positions of the Limbs in all the Figures are also finely Contrasted, and altogether have a lovely effect ; Nor did I ever see a greater Harmony, nor more Art to produce it in any Picture of what Master soever, whether as to the Easy Gradation from the Principal, to the Subordinate Parts, the Connection of one with another, by the degrees of the Lights, and Shadows, and the Tincts of the Colours.


Other conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → sujet et choix

3 quotations

Quotation

Dans cette idée, la Disposition contient six parties.
1.                  La Distribution des Objets en general.
2.                  Les Grouppes.
3.                  Le Choix des Attitudes.
4.                  Le contraste.
5.                  Le jet des Draperies.
6.                  Et l'effet du Tout-ensemble ; où par occasion il est parlé de l'Harmonie & de l'Enthousiasme.


Other conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → action et attitude

Quotation

Le contraste qui est si nécessaire dans le mouvement des figures, ne l’est pas moins dans l’ordre des plis : car le contraste en interrompant les lignes qui tendroient trop d'un même côté, introduit dans les draperies, comme, dans les figures une sorte de contradiction, qui semble les animer. La raison en est que le contraste est une espece de guerre, qui met les parties opposées en mouvement.

Quotation

Quelque vie que le contraste donne aux Draperies, quelque nécessaire qu’il soit pour leur agrément, il demande au Peintre beaucoup de prudence & de précaution.

4 quotations

Quotation

{IX. Convenance des Membres avec les Draperies.}
*Que chaque Membre soit fait pour sa Teste qu’il s’accorde avec elle, & que tous ensemble ne composent qu’un Corps avec les Draperies qui luy sont propres & convenables ;


Other conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → figure et corps

Quotation

Comme la connoissance des divers habillemens & leurs differens usages est une science de theorie, & que bien des gens sçavans dans l’histoire peuvent posseder, cela ne regarde pas l’art de peindre. Il n’est pas plus difficile à un Peintre de bien faire un vestement à l’antique, qu’un à la moderne ; un laticlave, qu’un habit de païsan. Et de mesme que l’on n’estimeroit guere celuy qui ne sçauroit que bien marquer ces differences dans ses ouvrages, aussi l’on ne doit point blasmer si fort ceux qui les ont ignorées, quand ils sont recommandables par d’autres qualitez. Il est vray que comme il est aisé aux Peintres de s’en instruire, ils sont moins excusables, lors qu’il manquent dans cette partie de convenance, qui devroit toujours estre observée dans tous leurs tableaux.


Other conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → convenance, bienséance

Quotation

{Les Draperies} Que les Draperies soient bien jettées, que les plis en soient grands, en petit nombre autant qu’il est possible, & bien contrastées ; que les étofes en soient épaisses, ou légeres selon la qualité & la convenance des figures ; qu'elles soient quelquefois ouvragées & d'espèce différente & quelquefois simple, suivant la convenance des sujets & des endroits du Tableau, qui demandent plus ou moins d’éclat pour l’ornement du Tableau & pour l'oeconomie du tout ensemble.


Other conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → convenance, bienséance

Quotation

Are. J’ai parlé de l’homme nud, je traitterai a present de l’homme vétu, mais en peu de mots ; parceque eu égard aux convenances, il faut, come j’ai dit, conformer l’habillement à l’usage des Nations & des conditions. Si le peintre represente un Apôtre, il ne le fera pas en habit court ; & s’il veut peindre un Capitaine, il ne lui mettra pas sur le corps une robbe, pour ainsi dire à manches pendantes. Quant aux etoffes, le peintre doit avoir egard à leur qualité ; parceque le velours fait d’autres plis, que ne fait l’ormessin ; & le lin bien delié, ne fait pas les mêmes plis qu’un gros drap : Il faut de même ranger les plis à leur place, en sorte qu’ils laissent voir le dessous, & qu’ils tournent adroittement du coté qu’ils doivent aller, mais non pas de manier qu’ils coupent, ou que le drap paroisse attaché à la peau. Et comme une trop grande secheresse rend la figure pauvre, & ne la rend pas gracieuse, de même trop de plis causent de la confusion, & ne plaisent pas. Il faut donc emploier ici ce milieu si estimé en toutes choses.


Other conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → convenance, bienséance

1 quotations

Quotation

{IX. Convenance des Membres avec les Draperies.}
*Que chaque Membre soit fait pour sa Teste qu’il s’accorde avec elle, & que tous ensemble ne composent qu’un Corps avec les Draperies qui luy sont propres & convenables ;


Other conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → figure et corps

1 quotations

Quotation

Quand à la maniere de drapper les figures tout ce qui en fut dit ce reduisit à deux ou trois observations ; l'une de suivre le Mode ou Costume, & à l'exemple des Auteurs des Antiques, Modeller les figures nuës soit de Terre ou de cire, & poser dessus les drapperies pour en étudier les plis suivant l'idée qu'on en aura projetté.

mode


Other conceptual field(s)

CONCEPTS ESTHETIQUES → convenance, bienséance
L’ARTISTE → règles et préceptes

2 quotations

Quotation

la diversité des couleurs de ces mêmes étoffes contribue extrêmement à l’harmonie du Tout ensemble dans les sujets historiques.


Other conceptual field(s)

Quotation

le Peintre doit considerer que les couleurs des draperies lui donnent un moyen de pratiquer avec adresse l’intelligence du Clair-obscur. Le Titien a mis en usage cet artifice dans la plûpart de ses Tableaux, en se servant de la liberté qu'il avoit de donner à ses draperies la couleur qui lui sembloit la plus convenable, ou pour servir de fond, ou pour étendre la lumiere, ou pour caracteriser les objets par la comparaison.


Other conceptual field(s)

EFFET PICTURAL → qualité des couleurs

1 quotations

Quotation

Chap. VI, Of Garments of several colours, and of their proper Colouring.
The next thing I shall speak of, shall be of
Drapery or Garments, and the true and proper manner of Colouring of them.
And
1. For a Red Garment.
For a light-red Garment, first dead-colour it with Vermilion, and when you would finish it, glaze it over with Lake, and heighten it with White.
For a Scarlet.
[…]
For a Crimson Velvet.
[…]
For a sad Red.
[…]
2.
For Green Garments.
The best Green for holding, is Bise and Pink, heighten it with Masticote, and deepen it with Indico and Pink.
For Green Velvet.
[…].
3.
For Blew Garments.
Take Indico and White, first lay the White in its due places, and then your mean colour, namely Indico and White mixed in their due places, then deepen it with Indico only, […].
4. For
Yellow Garments.
For a Yellow Garment, Masticote, yellow Oker, and Umber ; lay the dead colour of Masticote and White in the lightest places, Oker and White in the mean places, and Umber in the darkest places ; when it is dry glaze it with Pink. […].
5.
For Black Garments.
Let the dead colour be Lamp-black, and some Verdigrease ; when that is dry, go over it with Ivory-black and Verdigrease ; before you go over it the second time, heighten it with White.
6.
For Purple Garments.
Oyl Smalt, tempered with Lake and White-Lead, heighten it with White Lead.
7.
Orange Colour.
Red-Lead and Lake, lay the lightest parts of all with Red-Lead and White, the mean parts with Red-Lead alone, the deeper parts with Lake, if need require heighten it with White.
8.
Hair Colour.
Umber and White for the ground, Umber and Black for the deeper shadows, Umber and
English Oker for mean shadows, for heightning White with a little English Oker.


Other conceptual field(s)

MATERIALITE DE L’ŒUVRE → couleurs

1 quotations

Quotation

Il est bon quelquefois de tirer des plis en certains endroits & d’en introduire en d’autres, de forme convenable à l’intention du Peintre, ou pour étendre la lumiere, ou pour remplir des vuides qui se trouvent en quelques attitudes, ou pour accompagner les figures, ou pour leur servir d’un fond doux, ou pour empêcher que leur tournans ne finissent, & ne tombent dans une trop grande crudité.

1 quotations

Quotation

D’un deffaut assez ordinaire au peintre,.
C’est un notable deffaut à un peintre de remettre & repeter en une mesme composition de figures, les mesmes actions & les mesmes plis & agencement dans les draperies, & faire que toutes les testes s’entre-ressemblent.


Other conceptual field(s)

L’HISTOIRE ET LA FIGURE → action et attitude
CONCEPTION DE LA PEINTURE → composition

1 quotations

Quotation

Are. Peu de tems aprés on le chargea de faire un grand tableau pour le maitre autel de l’eglise des freres Mineurs, dans le quel Titien encore tout jeune, peignit à l’huile, la Vierge qui monte au Ciel entre une multitude d’Anges qui l’accompagnent, […] il paroit veritablement qu’elle monte avec un visage plein d’humilité, & ses habits volent delicatement ; au bas sont les Apôtres, qui par differentes attitudes montrent la joye, & l’etonnement ; pour la plus part ils excedent la grandeur du naturel. Il est certain qu’on voit dans ce tableau la grandeur & le terrible de Michel Ange, la douceur, la grace de Rafael, & le vrai coloris de la nature. Ce fut là cependant le premier ouvrage qu’il fit à l’huile, il le fit en tres peu de tems, & tout jeune. Avec tout cela les peintres grossiers, & le sot peuple, qui jusqu’alors n’avoient vû autre chose que les peintures mortes & froides de Jean Bellin, de Gentil, & de Vivarino, car Georgion n’avoit point encore fait d’ouvrage à huile en public, & tout au plus y avoit peint quelque demi figure, quelques portraits qui etoient sans mouvement, & sans relief ; ils disoient tout le mal possible de ce tableau : l’envie venant ensuite à se reffroidir*, & la verité leur ouvrant peu à peu les yeux, on commença à admirer à Venise avec etonnement la nouvelle maniere que Titien tenoit ; & depuis ce tems là tous les peintres s’appliquerent à l’imiter ; mais parcequ’elle etoit hors de leur portée ils se trouverent egarés.
 
*Il est vrai que ce tableau ne plut point aux Moines ; mais l’Ambassadeur de l’Empereur l’aiant voulut acheter, ceci leur fit ouvrir les yeux, & en faire plus de cas.

1 quotations

Quotation

Les plis faits de pratique & sans voir le naturel, ne sont ordinairement bons que pour un Dessein. Mais le Peintre qui veut tendre à la perfection doit toujours consulter les étoffes naturelles : parce que le vrai forme les plis, & fait paroître les lumieres selon la Nature des étoffes.

1 quotations